1. //
  2. // 8e journée
  3. // OM/PSG

OM – PSG, ce choc qui ne passe pas les frontières

Cette saison, Marseille – Paris Saint-Germain est un sommet, un vrai. Le premier contre le deuxième. Des stars (enfin surtout d’un côté), de l’enjeu et Canal qui sort le gros dispositif. Bref, la France qui paye son abonnement (ou connaît les bons liens) n’attend que ça. Mais une fois la frontière passée, OM-PSG redevient le choc d’un championnat secondaire. Le Paris « autre dimension » a changé la donne. Zlatan aussi. Mais pas encore de quoi rivaliser avec l’autre classique. Vous savez, celui qui prend un O à la fin. Histoire d’en avoir le cœur net, Sofoot.com a pris la température auprès de sept journalistes européens.

Modififié
0 18
Aucun effet Zlatan en Allemagne


Jens Kirschneck (11 Freunde) : « On ne couvre pas le match. Les autres médias ne s’y intéressent pas beaucoup plus. Il n’y a pas d’effet Zlatan chez nous. Ibrahimović n’est pas une énorme star en Allemagne. Dans notre magazine, on parle du PSG surtout pour critiquer le modèle commercial que représente ce club. »

Barton et rien d’autre pour les Anglais

Marcus Christenson (The Guardian) : « En Angleterre, la rencontre entre l’OM et le PSG vient après le Clásico et le derby milanais, même si on s’y intéresse plus que d’habitude grâce à la présence de Joey Barton à Marseille et au projet parisien. Samedi, dans le Guardian, nous consacrons une page à Joey Barton et aux critiques qu’il a reçues de la part de Waddle. Nous nous intéressons également assez au PSG parce que leur projet est assez similaire à celui de Manchester City. Nasser Al-Khelaïfi nous a accordé une interview, mais nous, nous suivons particulièrement leurs matchs de Ligue des champions. Je ne suis pas complètement sûr, mais il me semble que le match sera retransmis sur ESPN, ici. »


La Belgique en pince pour l’OM


Stéphane Pauwels (Bel RTL) : « En Belgique, on a toujours un capital sympathie pour l’Olympique de Marseille, grâce aux passages de Raymond Goethals ou Daniel Van Buyten. Par contre, il n’y a pas énormément de fans du PSG chez nous... Aujourd’hui, la une de La Dernière Heure, qui est le journal le plus lu en Belgique, c’est : « Historique, quatre Clásicos en un week-end ! » Ils parlent de Standard-Anderlecht, OM-PSG, Milan-Inter et Barça-Real. Ce qui est intéressant dans leur article, c’est qu’ils remettent en question l’appellation « Clásico » . En France, pour OM-PSG, ils ont écrit « classique » en argumentant que « el Clásico » n’existe qu’en Espagne. Par contre, ils continuent à appeler le match entre le Standard et Anderlecht le Clasico, mais sans accent. Ce qui est ridicule parce que le standard est 13e. Sachant en plus qu’avec ce système à la con de play-offs, des Standard-Anderlecht, on en a quatre par saison. Et puis les PSG-OM (retransmis sur B Sport), on s’en souvient, contrairement aux Standard-Anderlecht. »

Les Espagnols ont un autre match à regarder

Dani Hidalgo (AS) : « En fait, ce match a la « malchance » de tomber le même jour que le Clásico. Du coup, tout est focalisé sur le match Barça-Real. Il y a des sujets dont on parlerait normalement, dont cet OM-PSG, mais là, honnêtement, on ne peut pas. Ici, c'est la folie parce qu'on va faire au moins 20 pages sur ce match, du coup, il y aura très peu de place pour le reste… Mais le projet du PSG a fait qu'on parle maintenant beaucoup plus de la Ligue 1, comme dans pas mal de pays, je pense. Dans AS, avant, il pouvait y avoir plusieurs semaines sans mentionner le championnat de France, maintenant on en parle plusieurs fois par semaine. Donc, comme je te disais, on va très peu parler d'OM-PSG, mais la Ligue 1 intéresse plus qu'avant. »

En Italie, l’OM est une équipe des années 90

Franco Cammarasana (La Gazzetta dello Sport) : « En Italie, il y a un peu plus d’intérêt pour le championnat de France par rapport à avant. C’est également dû au fait que désormais, Sky diffuse les matchs de Ligue 1. Avant, c’était uniquement Angleterre et Espagne, mais désormais, on peut voir tous les buts français. Le PSG intrigue, surtout depuis les arrivées de Zlatan et de Thiago Silva… Le match contre Marseille, je sais que c’est une sorte de derby en France, un match très important. Mais ici, ce n’est pas un match qui a énormément de poids, par rapport au match entre le Barça et le Real Madrid, par exemple. À La Gazzetta, nous en parlerons certainement lundi, si Ibrahimović marque deux buts ou si Verratti fait un bon match. On ne parle plus beaucoup de Marseille en Italie. C’est une équipe qui est respectée et considérée comme l’un des grands clubs français, mais elle était surtout populaire en Italie dans les années 90, quand il y avait Papin. Je ne suis même pas sûr de pouvoir citer un joueur. »

Les Portugais encore bloqués sur les Verts

Almiro Ferreira (Jornal de Noticias): « Le classico français et, d'un point de vue général, le championnat français ne sont pas très médiatisés chez nous. Il manque des Portugais dans les deux équipes, mais surtout une vraie rivalité. Au Portugal, Porto-Benfica est avant tout un conflit politico-économique, où Porto, deuxième ville du pays, vient défier Lisbonne, la capitale. En France, on a plus l'impression que c'est l'inverse : Paris, capitale, essaye de contester l'hégémonie historique de Marseille, seconde ville. Enfin, en France, PSG-Marseille n'est quasiment jamais un match pour le titre. Car, contrairement au Portugal, à l'Espagne ou à l’Écosse, il y a une rotation dans le palmarès du championnat. Un coup, c'est Lille, l'autre Marseille, puis Montpellier... Ce côté « fatal » manque au classico français. Au final, au Portugal, quand on parle de classico français, on pense plus au Marseille-Saint-Étienne des années 70-80 qu'au Paris-Marseille de maintenant. »

Zlatan plus fort que le Clásico en Suède

Johanna Franden (correspondante à Paris pour Sportbladet) : « Avant l’arrivée de Zlatan, très peu des Suédois connaissaient l’importance de ce match. Mais cette année, ils ont appris. Je pense même qu’il y aura plus de monde pour regarder la rencontre que Barcelone – Real. Évidemment, on va surtout regarder pour Zlatan. Comme d’habitude. »

Par la rédaction de Sofoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lecoupdufoulard Niveau : Loisir
La Ligue 1, ce championnat qui ne passe les frontieres.
Note : 3
Il sort d'une cave le journaliste autrichien?
@ Franco Cammarasana
Oui, l'OM, ce « club des années 90 » qui s'obstine encore à battre des milanais jusqu'en 2012.
« Macché ! »
pointu_du_gauche Niveau : DHR
Personne ne regarde mais tout le monde pioche dans le vivier de joueurs.Peut être que la ligue 1 est un championnat de connaisseurs en fait.
Bon, étant donné que je vis en Autriche, je me suis renseigné, et "la rédaction de sofoot" n'a rien compris à ce qui était dit dans leur brève, il dit juste que Paris a gagné ses 4 derniers matchs de Ligue1 de cette saison pour un total de 10-1 sur l'ensemble des 4 rencontres, mais en aucun cas il ne parlait des 4 dernières rencontres contre l'OM.

A bon entendeur, salut ;)
RadamelFalcao Niveau : Loisir
C'est bien ce que je disais sur un précédent article, ce pseudo Clasico, tout le monde s'en bat les steak, à part les idiots des deux camps qui passent leur vie à se chamailler derrière leur ecran sur les forums de foot
Si l'on fait le bilan sportif des 10-15 dernières années, on se rend compte que ces deux clubs n'ont quasiment jamais été champions. Ce match n'a donc rien d'un classique.
Cette rencontre n'est que du flan monté de toute pièce par les médias pour vendre du papier, faire de l'audience ou du clic.
D'ailleurs, il suffit de lire les commentaires sous les articles de SoFoot qui concernent le PSG ou l'OM : un "classico", c'est avant tout le festival du cave, du supporter de canapé qui ne met jamais un arpion au stade.
En tout cas en Belgique on en parle, en plus c'est le meme jour que notre classico
@froggy60 & Tuck

My bad. J'ai mal compris. Promis, je ne travaillerai plus entre 2h et 6h du matin.

Peace,

Ali F.
à quand un article pour dire que le Clasico espagnol, en France, on en a encore plus rien à foutre que le "classique" français ?!
@ shevagoool :

Pas de soucis, vous avez corrigé vite, mais évidemment la langue de Goethe est une purge, surtout à ces heures-là ;)
lisandr-ol Niveau : DHR
Et les Nancy-Sochaux ils en pensent quoi?
le debile allemand qui sous estime zlatan et qui va nous parler de son modele economique pete...il est triste lui
Ca va peut etre calme certains gars ici qui pensent que la Ligue 1 est un bete de championat.Les Francais toujours ce manque d humilite qui fait que vous n avez qu une C1.
@pat : la Ligue 1 est tellement pourrie que depuis le début des années 90 elle a été 21x dans le top 5 au coeff UEFA. Tellement pourrie que t'arrives à reconnaître les fanions des clubs quand il s'agit de valider tes posts.
LA vraie portée du clasico en France n'est plus sportive mais bien identitaire. C'est le nord contre le sud. En espagne le clasico a toujours été tendu simplement parce que le Real est l'emblème du pouvoir, et notamment à l'époque le franquisme, contre le très libertaire Barça qui était l'essence de la catalogne insoumise...A voir et à revoir le looking for barcelona, qui explique très bien le problème en parlant des clubs barcelonais...
en tout cas ce soir, il y a une vraie dimension sportive. C'est un moment important du championnat de France. Si Paris gagne, il vire en tête et les parisiens enverront un message fort à la L1 : les patrons c'est nous. Si l'OM gagne, ils reprennent 6 points d'avance, et il faudra compter avec eux jusqu'à la fin de saison. Si c'est match nul, c'est le status quo, l'Om résitera mais jusqu'à quand.
Le contenu du match sera important pour les deux équipes. Si le PSG gagne en dominant outrageusement, l'OM va prendre une vraie claque moralement. SI c'est match nul ou victoire de l'OM avec une résistance héroïque des olympiens, ça va en revanche les doper moralement. Ce match est pour une fois un vrai temps fort de la Ligue 1. ON ne peut pas s'en plaindre....
Pour nous acheter nos meilleurs joueurs, y a des émissaires dans nos stades par contre les Anglais espagnols d en bas continuent a snober notre championnat...
On en reparlera qd les clubs aux bord du rj / lj pleureront et imploront qu on les sauve d une banqueroute annoncée...
Real barca même combat...
Des clubs surendettés sous perfusions d un systeme bancaire exsangue...
La valeur immobilière des stades est a l image du marche immobilier ibérique...
On est bien en ligue 1.
"Par contre, ils continuent à appeler le match entre le Standard et Anderlecht le Clasico, mais sans accent. Ce qui est ridicule parce que le standard est 13e"

Et quand le PSG luttait pour son maintien en Ligue 1, pourquoi vous continuiez à appeler çà le Classico français dans ce cas?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Indigne, ce Clásico ?
0 18