Olivier Sadran, l'homme qui dit non

Il l'a encore prouvé en tenant tête à Marseille dans le dossier Ben Yedder, Olivier Sadran est un négociateur à qui on ne l'a fait pas. Intraitable ou borné, le président du TFC n'est pas la bonne personne à défier au bras de fer pendant un mercato.

Modififié
2k 20
« J'en ai marre de jouer au marchand de tapis. » Roland Romeyer garde un souvenir douloureux des négociations lors du transfert de Franck Tabanou à Saint-Étienne. La faute à un Olivier Sadran pas décidé à lâcher son international espoir en dessous de 5,7 millions d'euros quand les Verts en proposent « seulement » 5,5. Une broutille de 200 000 euros, sauf pour le boss du TFC pas du genre à arrondir à la baisse pour faire plaisir à un homologue président. Romeyer peut encore s'estimer heureux, il a fini par arracher un oui. Une performance pas donnée à tout le monde. Ils sont quelques-uns en effet à avoir découvert le sens profond du mot « inflexible » lors de négociations avec le roi de la restauration aérienne. Au milieu de sa partie géante de Football Manager, Vincent Labrune a bien tenté le coup pour attirer un Wissam Ben Yedder dans la dernière ligne droite du marché des transferts. Sur un malentendu… Sauf que le président de l'OM a essuyé un râteau prévisible. Sur les coups de 23h, Sadran prévient que son buteur ne quittera pas les bords de la Garonne. Et tant pis si après ses envies d'escapades andalouses du côté du FC Séville, Ben Yedder se voyait déjà au Vélodrome, il n'est pas le premier retenu contre son gré. Ni le dernier…


Après cinq ans et 49 buts pour les Violets, l'attaquant pensait pourtant bien tenir son bon de sortie. Encore fallait-il qu'il soit poinçonné par son président. « Si une grande équipe le veut pour un prix qui nous convient, il partira, sinon, il a un contrat de longue durée chez nous et la probabilité qu'il soit chez nous la saison prochaine est largement supérieure à 70% » , prévenait ce dernier en mai. Pourtant, quand Séville gratte à la porte avec un chèque de 9 millions, le joueur s'y voit déjà, mais le compte n'y est pas pour Olivier Sadran pas décidé à lâcher en dessous de dix. Échaudés, les dirigeants andalous lâchent l'affaire et l'un d'entre eux taille sur le site de RMC Info les méthodes toulousaines. « On nous a parlé comme si on était un club de seconde zone européenne. On est champion d'Europe, on traite avec les plus grands clubs européens. On nous a demandé de fournir des garanties bancaires ubuesques alors qu'il n'y avait même pas d'accord. » Pas de quoi empêcher Sadran de dormir a priori.

Gignac, Mathieu, Sissoko, même combat


Irréprochable dans son comportement et ses performances avant sa petite bouderie à Rennes samedi dernier, Ben Yedder écrivait sur son Twitter après ce départ avorté pour Séville : « La patience a beaucoup plus de pouvoir que la force. » D'autres avant lui ont dû faire preuve d'une grande patience avant d'obtenir leur transfert. Été 2009, Jean-Michel Aulas tente une OPA plus ou moins amicale sur André-Pierre Gignac, tout frais meilleur buteur du championnat. Mais celui qu'on surnomme encore le « petit Aulas » montre les crocs et dégaine un des communiqués dont il a le secret pour répondre au président de l'OL. « Nous comprenons, en matière de communication, la nécessité pour vous, après le départ de Juninho et de Karim Benzema, de mettre en avant plusieurs pistes. Cette technique par le passé a sans doute fait ses preuves, mais dans le cas présent, n'a aucune chance d'aboutir. Nous vous demandons donc de prendre acte qu'André-Pierre Gignac n'est pas à vendre. »


Un an plus tôt, Jérémy Mathieu ratait son évasion du Stadium malgré les demandes pressantes de la Roma ou de Bordeaux. Plutôt qu'une opération financière intéressante, Sadran préfère alors garder un de ses cadres pour reconstruire après une année galère. « Nous avons basé beaucoup de choses sur Jérémy, qui est le plus gros transfert de l'histoire du TFC (5 millions d'euros, ndlr),nous sommes attachés à l'homme, au joueur et à ses valeurs. » Le gaucher ira au bout de son contrat avec le TFC et sera un élément décisif de la saison surprise du club (4e avec 61 points) avant de rejoindre libre Valence. À cette occasion, Sadran a démontré qu'il est capable de s'asseoir sur plusieurs millions d'euros par principe.

« Si on laisse partir des joueurs sans vendre, ces gens-là perdront leur emploi »


Dans sa logique, l'intérêt du joueur passe toujours après celui d'un club qu'il a récupéré au bord de la faillite en 2001. Alors quand Moussa Sissoko cherche à partir libre en 2013, le patron prévient : « Moussa a trois choix : prolonger au TFC, partir cet hiver ou rester sur le banc jusqu'en juin. » L'intéressé optera pour un départ à Newcastle contre une indemnité de 2,5 millions à six mois de la fin de son contrat. Dans un entretien à So Foot, il se justifie : « Quand Moussa veut partir gratuitement à Newcastle, je lui montre le centre de formation où il a passé des années. Je lui explique qu'il y a des employés qui gagnent entre 2 000 et 5 000 euros. "Si on laisse partir des joueurs sans vendre, ces gens-là perdront leur emploi." » Ben Yedder aura peut-être droit à la même visite, lui qui est arrivé dans la peau d'un international de futsal inconnu. Cinq ans après, il représente la seule vraie valeur marchande d'un club pas toujours inspiré depuis trois saisons dans ses achats, notamment avec sa filière de l'Est très low-cost. Entre Veškovac, Furman ou Grigore, sans parler des choix discutables des gardiens, Olivier Sadran a peut-être perdu certaines occasions de dire non.

Par Alexandre Pedro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pour partir de Toulouse,Ben Yeder a du se dire : "Mieux vaut Plutarque que jamais..."
Pour part que partir de Toulouse, Ben Yedder a du se dire : "Mieux vaut Plutarque que jamais..."
volontaire 82 Niveau : CFA2
Putin avec cette tempête hier soir pas moyen de savoir si WBY se barrait ou pas, m'a fait peur ce con de Labrune

Qu'est ce qu'on peut réellement reprocher à Sadran sur ce dossier ? Vous trouvez ça logique de vendre moins de 10 millions un joueur à 3 saisons à au moins 14 buts, quand on voit le marché actuel ? Surtout le dernier jour du marché, comment tu veux trouver un remplaçant après...
Il est pas responsable des offres bidons qu'il reçoit, c'est triste pour Wby mais c'est comme ça, j'espère qu'Arribagé saura le remotiver

Il y a beaucoup de choses à reprocher à Sadran, on peut pas vraiment lui reprocher de mal vendre ses joueurs, son plus gros problème ce sont les arrivées... pour le coup, il faut vraiment faire quelque chose avec cette cellule de recrutement bidon..
Dieudoquenelle Niveau : CFA
Il a du se dire quoi Ben Yedder pour partir de Toulouse, Etche ??
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Enfin un vrai article de fond sur un sujet intéressant.En effet,j'en ai marre des "Pourquoi Vincent Pajot est meilleur que Xavi" ou "Quel entraîneur avec un nom commençant par la lettre "P" pour vaincre Mourinho ?".

Heureusement qu'il y a des présidents comme Sadran pour contrebalancer la frénésie des transferts à un tel point qu'elle en devient indigeste.C'est vrai que les Mathieu,M.Sissoko,Tabanou,Congré...sont restés relativement longtemps finalement,comparativement aux pratiques des autres clubs.Une chose est sûre, ils sont en Ligue 1 depuis plus de dix ans tout en ne baignant pas dans un environnement ou règne un fort engouement,c'est le moins que l'on puisse dire,compte tenu de la place qu'occupe le rugby dans la ville.

Mais je me demande une chose : est-ce qu'il est dans la politique du TFC de proposer des salaires alléchants afin de palier au manque d'attractivité global ? Je sais que Nancy a la réputation d'avoir une masse salariale importante.Pour Toulouse,c'est une intuition,mais je n'en suis pas certain.
C'est moi ou bien Ben Yedder est plus compliqué à faire partir que Corchia?
L'Étoile Filante de Ouagadougou Niveau : District
Mon oncle est gérant d'une boite de logistique en région parisienne et a travaillé à plusieurs reprises avec Catair (filière il me semble du groupe Newrest, propriété de Sadran) et il m'avait déjà fait part de l'inflexibilité de ce monsieur. Donc comprendre: il gère son club comme une entreprise, comme son entreprise.

Article archi intéressant sur le fond.

Mais la question est: peut-on garder un joueur contre son gré? J'ai pas l'impression de le père Sadran soit adepte de la "communication".

Le gamin a l'air vraiment correct/posé et pro, n'a jamais fait de vague et a vachement contribué au maintien de justesse de son club l'an dernier. Ca aurait pu être une juste récompense pour lui de partir à Séville ou Marseille. D'autant qu'il a rien couté il me semble (?).
En tout cas, il a l'air vraiment affecté: y'a qu'a juste voir son Twitter https://twitter.com/wissbenyedder
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Oui,ben oui,bien évidemment,Wissam Ben Yedder gère son Touiteur d'une main de fer comme Olivier Sadran gère LeuTeyf' d'une poigne d'acier.Et il a le niveau requis pour cette tâche,lui qui appelle les émissaires des "hémisphères".

Quant au fait de pouvoir garder un joueur contre son gré,ça ne fonctionne pas si mal que cela jusque à présent.De toutes façons, si ils traînent les pieds,ils auront une mauvaise réputation aux yeux des autres clubs.Le fait de ne pas être porté sur la "communication" n'est pas un défaut : il s'agit d'une caractéristique majoritairement féminine.Sadran,Non,Monsieur Olivier Sadran lui,il est la pour être pragmatique,ferme et inflexible.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Yowie
C'est moi ou bien Ben Yedder est plus compliqué à faire partir que Corchia?


C'est moi ou bien ton commentaire qui a été posté avant celui de 20 : 15 est apparu après ce dernier ??? Ca va ta connexion en ce moment ? Rien de particulier à signaler (intempéries récentes,F.A.I médiocre...) ?
L'Étoile Filante de Ouagadougou Niveau : District
Message posté par Cheric Zghemmfour
Oui,ben oui,bien évidemment,Wissam Ben Yedder gère son Touiteur d'une main de fer comme Olivier Sadran gère LeuTeyf' d'une poigne d'acier.Et il a le niveau requis pour cette tâche,lui qui appelle les émissaires des "hémisphères".

Quant au fait de pouvoir garder un joueur contre son gré,ça ne fonctionne pas si mal que cela jusque à présent.De toutes façons, si ils traînent les pieds,ils auront une mauvaise réputation aux yeux des autres clubs.Le fait de ne pas être porté sur la "communication" n'est pas un défaut : il s'agit d'une caractéristique majoritairement féminine.Sadran,Non,Monsieur Olivier Sadran lui,il est la pour être pragmatique,ferme et inflexible.


Je pense que c'est quelque chose qui peut arriver à tout le monde. Le mec était en direct sur Canal devant des milliers de téléspectateurs ça arrive. Je pense pas qu'ils soient aussi con que ça. Il est pas parfait c'est vrai. Tous comme toi et moi d'ailleurs. J'aimerais bien te voir au CFC entouré de bousseux de journalistes à te traquer de questions à la con tiens.

Tu rigoles ou quoi? Justement il aurait vraiment pu partir au clash comme l'on fait Sterling, Ayew et d'autres (c'est les premiers exemples qui me viennent à l'esprit). Et lui, contrairement à Sterling (déjà à Liverpool quand meme) ou Ayew (le type a fait une saison correct à Lorient), méritait de connaitre d'autres horizons. Il est clairement au dessus et avec tout le respect que j'ai pour Toulouse et ses supporters, il a les capacités et le potentiel pour viser plus haut. C'est quand même le FC Séville, qui joue la LDC, récent double vainqueur de l'EL, qui toque à la porte, c'est pas Aston Villa ou West Ham.. Rien que pour service rendu. Il a rien couté aussi je viens de vérifier, il est arrivé d'un club amateur.
Mais lui, au contraire, n'a rien dit.

Sadran aurait pu faire preuve d'un peu plus de "tact" dans ce dossier . On parlait quand même de 9-10M d'indemnité putain on parle pas de miettes de pain rassis.
Message posté par L'Étoile Filante de Ouagadougou


Je pense que c'est quelque chose qui peut arriver à tout le monde. Le mec était en direct sur Canal devant des milliers de téléspectateurs ça arrive. Je pense pas qu'ils soient aussi con que ça. Il est pas parfait c'est vrai. Tous comme toi et moi d'ailleurs. J'aimerais bien te voir au CFC entouré de bousseux de journalistes à te traquer de questions à la con tiens.

Tu rigoles ou quoi? Justement il aurait vraiment pu partir au clash comme l'on fait Sterling, Ayew et d'autres (c'est les premiers exemples qui me viennent à l'esprit). Et lui, contrairement à Sterling (déjà à Liverpool quand meme) ou Ayew (le type a fait une saison correct à Lorient), méritait de connaitre d'autres horizons. Il est clairement au dessus et avec tout le respect que j'ai pour Toulouse et ses supporters, il a les capacités et le potentiel pour viser plus haut. C'est quand même le FC Séville, qui joue la LDC, récent double vainqueur de l'EL, qui toque à la porte, c'est pas Aston Villa ou West Ham.. Rien que pour service rendu. Il a rien couté aussi je viens de vérifier, il est arrivé d'un club amateur.
Mais lui, au contraire, n'a rien dit.

Sadran aurait pu faire preuve d'un peu plus de "tact" dans ce dossier . On parlait quand même de 9-10M d'indemnité putain on parle pas de miettes de pain rassis.


Le jeune homme serait , avec une forte probabilité , encore amateur sans le TFC à l'heure actuelle .. et maçon , ingenieur ou autres . Il joue pour ce club et prend 60 OOO . S'il ne peut pas patienter un an et se faire plaisir avec ce énuméré plus haut , dans une ville comme Toulouse , le tout à tout juste 25 ans .. C'est à pleurer ( et ceci ne concerne pas que Wissam , qui est un joueur exemplaire ). Sadran est un homme raisonnable et d'expèrience . Casse nous tout cette année mon Wissam .. pour gagner la champion's dans 3 ans .
Petite parenthese , je suis pas trop du genre a mater les comptes twitter des footballeurs , mais il a l'air vraiment posé et agréable comme mec.
Toulousain Niveau : DHR
Tfc-Juve a TOUT résumé. Je suis d'accord que tu en veuilles toujours plus. C'est la vie. Mais putain (avec notre accent) sans le tfc tu gagnerais encore 1500? en CFA. Donc ok je le comprend, mais il devrait jouer et remercier le tfc de lui avoir donné cette chance
Toulousain Niveau : DHR
Pour te répondre Cheric, Avec les on dit du stadium.
Non il n'y pas de gros salaires au tfc. Je sais que quand on avait parlé de l'impôt des 75% Sadran voulait savoir si c'était bonus compris et il me semble qu'à l'époque que seul Didot était concerné (si il y avait les bonus).
Et aussi à l'époque de Baup, Mathieu, Emana, Carasso etc etc. Sadran en avait (apparemment) marre de ces gros salaires.
Du coup je pense que le TFC est dans la moyenne des salaires de L1 (on est moyen en tout en fait)
Juve TFC tu me fais marrer. Le mec à l'occaz de partir à Seville, jouer la Ldc dans un des meilleurs championnats d'Europe, ou d'aller à Marseille, qui reste l'un des trois tops clubs de L1, et se fait bloquer à Toulouse qui vient d'échapper de peu à la relégation et n'a pas franchement amélioré son effectif... Comment peut on lui en vouloir de partir après 5 ans de bons et loyaux services?

Et au delà, moi ce que je me demande, c'est est ce que ce n'est pas contre-productif cette manière de faire?

Je veux dire, Toulouse ce n'est pas un objectif dans la vie pour un joueur un tant soit peu ambitieux, c'est un tremplin comme peuvent l'être les 3/4 des clubs de L1. Or, si je suis jeune et assez doué, est ce que je vais prendre le risque d'aller à Toulouse, où je sais par avance et avec plusieurs exemples probants que le Président risque de me bloquer pendant un pti moment?
Oui mais tout ne tourne pas autour du joueur. Ya un club avec des employes et des supporters. Ce ne sont pas des caprices que font Sadran c'est pour le club. Apres je comprend sa frustration mais tu vois Jordan Ayew 12M pour 1 bonne saison et 9M pour lui qui enchaine 3 saisons a 15 buts de moyenne. Je pense que le TFC aurait du chercher un attaquant, si Toulouse avait eu une solution pour le remplacer il serait parti mais ils ont pas fait cet effort. J'espere qu'il montrera son talent a niveau superieur.
Note : 2
Faut arrêter deux secondes, le mec ne fait que bloquer ses joueurs en demandant des sommes que personne ne veut mettre. Il sur-évalue clairement ses joueurs. ET je pense qu'au final, il perd de l'argent plutôt que d'en gagner.

Car les joueurs n'ont presque pas d'autres choix que d'attendre leur fin de contrat pour espérer un jour partir. Que le mec ne vienne pas chouiner ensuite sur le fait que les joueurs partent libres, lui, Monsieur Sadran, est le principal coupable de ce fait. Ce n'est pas une bonne gestion d'entreprise, c'est de la rigidité, une morale rigoriste de principe contre productive. Pour que même d'autres dirigeants le taille, ce n'est pas rien. D'ailleurs, je pense que Ben Yedder a reçu bien moins d'offres qu'il aurait pu en recevoir. Par exemple, je pense qu'Aulas aurait très certainement coché le nom de Ben Yedder plutôt que Beauvue ou pour éventuellement jouer en 10 s'il n'avait pas eu à traiter avec Sadran. Je pense qu'il a été échaudé à l'époque de Gignac et Sissoko. C'est aussi important d'entretenir de bonnes relations avec les autres présidents. L'air de rien, ça permet de faire de bonnes affaires.

Bref, Sadran aura conservé Ben Yedder jusqu'en 2017, Ben Yedder commence à clairement se faire chier dans ce club moisi qui ne joue rien d'autre que le ventre mou, il s'ennuie et ne progresse plus du coups, il va baisser de valeur marchande, Sadran n'en tirera rien, tout le monde aura perdu. Mais le mec sera content, il n'aura pas céder. Ce n'est rien d'autre qu'un crétin.
distefanofriedenreich Niveau : DHR
Message posté par Brice_I
Faut arrêter deux secondes, le mec ne fait que bloquer ses joueurs en demandant des sommes que personne ne veut mettre. Il sur-évalue clairement ses joueurs. ET je pense qu'au final, il perd de l'argent plutôt que d'en gagner.

Car les joueurs n'ont presque pas d'autres choix que d'attendre leur fin de contrat pour espérer un jour partir. Que le mec ne vienne pas chouiner ensuite sur le fait que les joueurs partent libres, lui, Monsieur Sadran, est le principal coupable de ce fait. Ce n'est pas une bonne gestion d'entreprise, c'est de la rigidité, une morale rigoriste de principe contre productive. Pour que même d'autres dirigeants le taille, ce n'est pas rien. D'ailleurs, je pense que Ben Yedder a reçu bien moins d'offres qu'il aurait pu en recevoir. Par exemple, je pense qu'Aulas aurait très certainement coché le nom de Ben Yedder plutôt que Beauvue ou pour éventuellement jouer en 10 s'il n'avait pas eu à traiter avec Sadran. Je pense qu'il a été échaudé à l'époque de Gignac et Sissoko. C'est aussi important d'entretenir de bonnes relations avec les autres présidents. L'air de rien, ça permet de faire de bonnes affaires.

Bref, Sadran aura conservé Ben Yedder jusqu'en 2017, Ben Yedder commence à clairement se faire chier dans ce club moisi qui ne joue rien d'autre que le ventre mou, il s'ennuie et ne progresse plus du coups, il va baisser de valeur marchande, Sadran n'en tirera rien, tout le monde aura perdu. Mais le mec sera content, il n'aura pas céder. Ce n'est rien d'autre qu'un crétin.

Mon president me fait ça je lui dis juste qu'il a interet a me trouver un club qui va me lacher 2M€ net en salaire sans discuter et choper pour mon club "formateur"
20 patates sinon je lui casse la gueule a la fin du mercato 2016
Quel abruti ce Sadran son club ne progresse pas ne gagne pas en popularité son stade est vide le club ne s'enrichi pas rien bref il fait juste le notable toulousain voila.En même temps y a personne pour le dégager les toulousains s'en foutent du foot.
distefanofriedenreich Niveau : DHR
Message posté par Brice_I
Faut arrêter deux secondes, le mec ne fait que bloquer ses joueurs en demandant des sommes que personne ne veut mettre. Il sur-évalue clairement ses joueurs. ET je pense qu'au final, il perd de l'argent plutôt que d'en gagner.

Car les joueurs n'ont presque pas d'autres choix que d'attendre leur fin de contrat pour espérer un jour partir. Que le mec ne vienne pas chouiner ensuite sur le fait que les joueurs partent libres, lui, Monsieur Sadran, est le principal coupable de ce fait. Ce n'est pas une bonne gestion d'entreprise, c'est de la rigidité, une morale rigoriste de principe contre productive. Pour que même d'autres dirigeants le taille, ce n'est pas rien. D'ailleurs, je pense que Ben Yedder a reçu bien moins d'offres qu'il aurait pu en recevoir. Par exemple, je pense qu'Aulas aurait très certainement coché le nom de Ben Yedder plutôt que Beauvue ou pour éventuellement jouer en 10 s'il n'avait pas eu à traiter avec Sadran. Je pense qu'il a été échaudé à l'époque de Gignac et Sissoko. C'est aussi important d'entretenir de bonnes relations avec les autres présidents. L'air de rien, ça permet de faire de bonnes affaires.

Bref, Sadran aura conservé Ben Yedder jusqu'en 2017, Ben Yedder commence à clairement se faire chier dans ce club moisi qui ne joue rien d'autre que le ventre mou, il s'ennuie et ne progresse plus du coups, il va baisser de valeur marchande, Sadran n'en tirera rien, tout le monde aura perdu. Mais le mec sera content, il n'aura pas céder. Ce n'est rien d'autre qu'un crétin.

Mon president me fait ça je lui dis juste qu'il a interet a me trouver un club qui va me lacher 2M€ net en salaire sans discuter et choper pour mon club "formateur"
20 patates sinon je lui casse la gueule a la fin du mercato 2016
Quel abruti ce Sadran son club ne progresse pas ne gagne pas en popularité son stade est vide le club ne s'enrichi pas rien bref il fait juste le notable toulousain voila.En même temps y a personne pour le dégager les toulousains s'en foutent du foot.
distefanofriedenreich Niveau : DHR
Message posté par Brice_I
Faut arrêter deux secondes, le mec ne fait que bloquer ses joueurs en demandant des sommes que personne ne veut mettre. Il sur-évalue clairement ses joueurs. ET je pense qu'au final, il perd de l'argent plutôt que d'en gagner.

Car les joueurs n'ont presque pas d'autres choix que d'attendre leur fin de contrat pour espérer un jour partir. Que le mec ne vienne pas chouiner ensuite sur le fait que les joueurs partent libres, lui, Monsieur Sadran, est le principal coupable de ce fait. Ce n'est pas une bonne gestion d'entreprise, c'est de la rigidité, une morale rigoriste de principe contre productive. Pour que même d'autres dirigeants le taille, ce n'est pas rien. D'ailleurs, je pense que Ben Yedder a reçu bien moins d'offres qu'il aurait pu en recevoir. Par exemple, je pense qu'Aulas aurait très certainement coché le nom de Ben Yedder plutôt que Beauvue ou pour éventuellement jouer en 10 s'il n'avait pas eu à traiter avec Sadran. Je pense qu'il a été échaudé à l'époque de Gignac et Sissoko. C'est aussi important d'entretenir de bonnes relations avec les autres présidents. L'air de rien, ça permet de faire de bonnes affaires.

Bref, Sadran aura conservé Ben Yedder jusqu'en 2017, Ben Yedder commence à clairement se faire chier dans ce club moisi qui ne joue rien d'autre que le ventre mou, il s'ennuie et ne progresse plus du coups, il va baisser de valeur marchande, Sadran n'en tirera rien, tout le monde aura perdu. Mais le mec sera content, il n'aura pas céder. Ce n'est rien d'autre qu'un crétin.

Mon president me fait ça je lui dis juste qu'il a interet a me trouver un club qui va me lacher 2M€ net en salaire sans discuter et choper pour mon club "formateur"
20 patates sinon je lui casse la gueule a la fin du mercato 2016
Quel abruti ce Sadran son club ne progresse pas ne gagne pas en popularité son stade est vide le club ne s'enrichi pas rien bref il fait juste le notable toulousain voila.En même temps y a personne pour le dégager les toulousains s'en foutent du foot.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 20