En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Carlo Ancelotti

Oliseh: « Ancelotti, un maniaque de la tactique »

Ancien joueur mythique des Super-Eagles nigérians, Sunday Oliseh a posé ses bagages à la Juventus de Turin pour la saison 1999/2000. C'est là qu'il a rencontré le nouveau skipper du Paris Saint-Germain...

Vous pouvez nous parler de Carlo Ancelotti ?
Même si je n'ai pas trop joué cette année-là, je garde un excellent souvenir de Carlo Ancelotti. Il avait des idées très arrêtées tout en restant très souple dans ses relations avec ses joueurs. Sa vision du jeu de son équipe ne dépend pas des jugements extérieurs, il reste fidèle à ses principes quel qu'en soit le prix. A l'époque , il était quasi-maniaque sur l'organisation défensive, sur le travail tactique...

C'était un coach italien quoi...
Oui, mais c'était le très haut niveau, l'obsession du détail. Il était très costaud, très pro, très méticuleux, orienté vers le résultat. Il était très doué sur l'architecture défensive de l'équipe, sur la capacité d'empêcher de jouer l'adversaire; il insistait constamment sur l'agressivité. On travaillait moins l'aspect offensif du jeu. Avec Zidane, Inzaghi, Del Piero et Edgard Davids, ce n'était pas forcément nécessaire. Je sortais de grosses saisons avec l'Ajax et les Super-Eagles et j'ai finalement peu joué (8 matchs de Série A, ndlr). J'ai appris ce qu'était un grand club européen et compris beaucoup de choses auprès de talents incomparables. Humainement, le Mister s'occupait pas mal des remplaçants, il l'a fait tout au long de sa carrière, c'était un entraîneur de coeur.

Un dernier mot ?

Ancelotti est vraiment un top-coach de niveau mondial mais la façon de virer Antoine Kombouaré me rend triste, malheureux. Cela me fait penser au licenciement de Chris Hughton, un autre entraîneur noir, de Newcastle l'an passé. Le gars les avait fait monter de deuxième division, il était quatre points devant la zone rouge et on était en décembre...

C'est la façon de faire des nouveaux nababs du foot des années 2000: Kombouaré, Mark Hugues...
Ces gens ont sauvé le foot, il ne faut pas l'oublier, comme Abramovitch à Chelsea. Je trouve leur arrivée salutaire. Après, ils peuvent se lever de mauvaise humeur mais c'est leur argent qu'ils investissent, leur club. C'est comme ça...

Propos recueillis par Rico Rizzitelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88
À lire ensuite
Mariano futur