1. //
  2. // 8e
  3. // APOEL/Lyon (1-0, 4-3 tab)

OL, triste fin à Chypre

C’est aux marges de l’Europe du foot que l’histoire de l’OL en Ligue des Champions a connu ses épisodes les plus marquants. Il y a d’abord eu l’entrée manquée à Maribor. Il y aura la sortie foireuse à Nicosie. Une fermeture de parenthèses pas si incongrue qu’il n’y paraît.

Modififié
5 11
Après l’élimination de Nicosie, le monde semble se partager en deux camps au sujet de l’OL. D’un côté, ceux qui en appellent au sentiment de « honte » en guise d’analyse d’une sortie de route en Ligue des Champions qui n’est jamais qu’à l’image de ce que fut l’entrée lyonnaise dans son histoire avec la compétition, l’espace d’un beau couac à Maribor. De l’autre côté, ceux qui dénoncent des joueurs trop à l’aise dans le cocon douillet de Tola Vologe. Deux façons d’agiter le chiffon bien fort pour un seul et même résultat : ne rien voir du paysage. Car en vrai, cette élimination n’est jamais qu’une suite logique de ce que l’OL a donné à voir tout au long de son parcours en Ligue des Champions et que le miracle de Zagreb a fini par faire oublier l’espace de quelques jours. Que ce soit face au Real ou même à Amsterdam, on a compris cette saison que l’OL aurait du mal à faire le poids dans la compétition. Une évolution qui s’inscrit dans la continuité de ces éliminations sans discussion du côté des huitièmes, voyant l’OL passer du statut d’équipe que le gratin européen craignait de jouer au mitan des années 2000 à celui de second couteau, un rien émoussé.

Baisse du niveau de vie

Cette saison, jusqu’à Jean-Michel Aulas, on avait fini par se résoudre à l’inévitable : la place de l’OL se situait à l’ombre de la Ligue des Champions, de préférence du côté des jeudis d’Europa League. Un constat qui tient à plusieurs changements aperçus entre Saône et Rhône. Le premier nous ramène forcément au changement de niveau de vie de l’OL. A première vue, le club lyonnais possède bien un de ces beaux effectifs, l’un des plus beaux du L1 il faut le rappeler, capable de s’en sortir easy face à n’importe quelle sensation chypriote. Reste que la vie d’un club de Ligue 1, même un peu au-dessus de la moyenne, rappelle qu’il en faut un peu plus pour ne pas céder à la première secousse venue.

En novembre dernier, tout juste sorti d’un nul face à l’Ajax (0-0) qui promettait de solder les comptes de l’OL avec son histoire en Ligue des Champions, Anthony Réveillère avait attiré l’attention sur cette nouvelle donne : «  On a beaucoup de jeunes joueurs. Ce soir, c’est d’expérience qu’il nous a manqué  » . Avec ses quelque 70 matchs dans la compétition et le label « ADN européen » qui collait jusque-là si bien au maillot lyonnais, le latéral droit faisait partie des historiques de la maison pour lesquels ce genre de question d’expérience européenne ne se posait plus. Façon de dire qu’il y avait sans doute une autre vérité à gratter sous cet aveu. L’une d’entre elles pourrait avoir un lien avec un premier crédo du père Houllier : pour exister en Ligue des Champions, il faut une équipe où tous les postes sont doublés.

Pour rappel, il n’y pas si longtemps, Benoît Pedretti et Alou Diarra avaient débarqué entre Saône et Rhône pour ne voir de la Ligue des Champions que les prestations de Tiago ou de Jérémy Toulalan à leur place. Hier soir, il n’y avait guère que Gueïda Fofana pour prendre celle de Maxime Gonalons. Deux joueurs dont on ne remet pas le talent en cause, mais qui n’auraient sans doute jamais eu l’occasion de s’imposer dans cet effectif lyonnais d’un autre temps, lorsque les internationaux devaient jouer des coudes pour exister. Rémi Garde rappelait cette période pas si lointaine où, alors adjoint de Houllier, il allait accompagner certains d’entre eux dans les tribunes, en plus d’envoyer des jeunes pousses, parfois du calibre de Gonalons ou de Fofana, parfaire leurs gammes ailleurs, le plus souvent dans le milieu de tableau de L1 - on pense à Rémy, Balmont ou même Mounier -.

Collectif, fragile !

Pour s’en sortir, on a souvent entendu les différentes parties prenantes du club – de la direction au staff, en passant par les joueurs – invoquer le recours au collectif. Quoi de plus fragile lorsqu’il faut combler les lacunes du moment ? C’est sur cette difficulté que le mandat Puel a fini par s’abîmer. En décembre déjà, Rémi Garde laissait entendre les limites d’une telle méthode : «  Le plus dur, c’est d’aller contre la pente de notre société. D’aider les joueurs à penser collectif, alors que tout les pousse à l’individualisme » (Libération). Trois mois plus tard, on tient la preuve que l’effet Rémi Garde ne résiste pas plus que le coaching exigeant de Claude Puel à cette difficulté, surtout quand elle s’appuie sur des seules invocations où il est souvent question d’état d’esprit. C’est en partie ce qu’a pu lâcher Kim Källström la veille du match : « Tu crois que pour le joueur, c’est simple ? Pourquoi ne parvient-on pas à marquer ? La réponse est collective et se trouve toujours dans le travail » (Le Progrès). Prise comme telle, cette déclaration d’intention ne veut rien dire. Et c’est justement pour ça qu’elle se révèle intéressante une élimination plus loin : parce qu’elle montre bien qu’on peut réclamer toutes les réponses collectives du monde, ce n’est jamais qu’un leurre au moment de remettre une équipe à l’endroit. Surtout si elle commence à s’embarquer dans un blues épais.

D’autant qu’à Lyon comme ailleurs, le collectif ne s’est jamais décrété, il s’est construit. De préférence autour d’un homme, ce joueur de classe internationale comme le désignait Gérard Houllier. Pendant près d’une décennie, ce fut Juninho autour duquel s’est vite mis à tourner le jeu en 4-3-3 accords, appelé à devenir la marque déposée des belles années lyonnaises lorsque la nostalgie aura définitivement pris possession de la Capitale des Gaules. Benzema était le successeur désigné. Lisandro possède bien quelque chose pour tenir le rôle. Enfin, lorsqu’il n’a pas à s’user dans des décrochages permanents pour compenser l’absence de meneur dans l’entrejeu. Ce fut une des faiblesses de la soirée d’hier à Nicosie. Un des signes aussi du désespoir lyonnais face à tout ce qu’il lui manque pour continuer à tenir son rang en Ligue des Champions. Façon de rappeler qu’avec son effectif plus cheap et un joueur providentiel devenu homme à tout faire, la porte de sortie n’était plus très loin. En espérant que l’OL puisse la rouvrir avant longtemps, lorsqu’il aura retrouvé un peu plus qu’un simple état d’esprit.



Par Serge Rezza
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En même temps quand pour vraiment remplacer Juni on mise des millions sur Gourcuff faut pas s'étonner qu'il manque un meneur pour construire le jeu...
demi_du_13: pourrir le management actuel sur le recrutement de Gourcuff c'est débile. A l'époque tout le monde pensait que c'était une bonne idée, la suite ca fait partie des aléas du foot. Forlan et Piqé ont échoué à Manchester, est-ce que tu vas traiter Ferguson de tocard?

Ce qui est plus préoccupant c'est les choix sportifs sur les dernières années, par exemple le fait d'avoir des récupérateurs faibles dans l'impact, ou de s'appuyer de plus en plus sur le jeu long (Kallström a un déchet énorme sur le match d'hier, aussi élégant soit-il).

Bref comme le dit l'auteur de l'article il y a une logique dans le déclin récent de l'OL, mais c'est pas une raison pour faire aggraver ca avec des choix sportifs discutables
feodalorer Niveau : DHR
Bien mal acquis ne profite jamais.
C'était bien la peine de truquer le match face à Zagreb
Hank_Scorpio Niveau : DHR
vlad : j'suis d'accord sur l'ensemble, mais Fergie n'a pas mis le même prix sur Forlan et Piqué que Lyon sur Gourcuff, lui il avait le statut de jeune prodige coûtant 26M€ (sans parler de son salaire exorbitant je pense), international Français, etc... Après il était sur-côté par les médias principalement, mais Gourcuff est une des raisons pour laquelle Lyon n'est plus ce qu'il était. Ca s'appelle jeter de l'argent par les fenêtres le cas Gourcuff, et puis quand la faillite lyonnaise à commencer depuis 3-4 ans, avant c'était Malouda, Abidal, Essien recruter pour pas grand chose et revendu à prix d'or (80M€ les trois je crois), après c'était l'inverse prix élevé pour des joueurs très sur côté (Bodmer, Keita, Ederson, Gourcuff, Cissokho...). L'échec Lyonnais est avant tout financier, et puis ça se répercute sur les résultats.
Mettre l'échec de Lyon seulement sur Gourcuff c'est beaucoup. C'est surtout l'échec d'une stratégie, lorsque l'OL a dû surpayer des justes bons joueurs de L1. Makoun, Keita, Cissokho, Gomis, Bastos, Ederson... Si la sauce avait prise il y a 3 ans ça aurait pu effectivement donné un truc intéressant, ou au moins, ça aurait évité de faire des moins values terrible sur la vente de ces joueurs la. Parce que c'est la conséquence de tout ça qui fait que Lyon n'a pas pu recruter cet été...

Sans oublier la gestion louche de la défense central. Déjà il y a 3 ans avec Cris-Boumsong c'était douteux, sans parler de Toulalan et Bodmer en def...

Cela dit, peu importe les carences d'effectif, ou le coaching (trop souvent) tardif de Rémi Garde, ne pas se qualifier contre Nicosie, ça reste un mystère...
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
La chute du " système OL", c'est tout simplement dû à la nature ultra-libérale du foot actuel : toujours plus, toujours plus, jusqu'au jour où on trouve plus gros, plus riche que soi. Pendant des années Aulas et l'OL ont écrasé la L1 sous leur poids financier, mais aujourd'hui, c'est fini (cf l'introduction en bourse et ses conséquences).
C'est exactement la même chose pour les droits télé : alors qu'Orange Sport annonce sa mort programmée, Canal se plaint du poids financier d'Al Jazeera... Faut jouer le jeu, les gars, un jour on est le plus fort, le jour d'après...
PS : votez Mélanchon (pas PS).
La donne est simple: la Ligue 1 est un bon championnat, mais reste un championnat tremplin car un grand joueur rêve de Madrid, Milan, Manchester, Munich, ...

Le modèle dans ce contexte, c'est Porto. Trouver des perles à prix abordable car tôt ou tard, les cracks iront voir ailleurs.

Pour Jean michel assaule: Tout est bon dans le Mélanchon.
cet (immense) échec aura peut être le mérite de faire changer les choses,car vu la tendance actuelle dans le foot européen on voit mal comment l'OL pourrait refaire surface,alors quand on sait qu'Aulas a déjà ses billets d'avions pour Abu Dhabi et quand on voit la situation du PSG moins d'un an après l'arriver des pétrodollars( ou d'un manchester city ou encore chelsea),force est de constater qu'Aulas aurait tout intérêt à faire de même sans quoi l'OL risque de retrouver son rang qui était le siens il y a dix/quinze ans et dans un stade de 55 000 places flambant neuf,ça ferait tâche....
lisandr-ol Niveau : DHR
Selon moi la décadence de l'ol ces derniers mois voire années est principalement dû au manque de ressources mentales de cette équipe. Malgré un effectif composé de bons voir très bons joueurs (Bastos, Lisandro, Lloris, Lovren, Kalstrom, Reveillere), il manque à cette équipe des leaders, des mecs capables lorsque ça va pas d'augmenter leur niveau et leur concentration pour tirer l'équipe vers le haut. Or des joueurs comme cela j'en voit que deux dont, Lisandro et Lloris, là où il nous en faudrait 5 ou 6. Là on a l'impression que dès que ça va pas ou qu'il faut forcer le sort d'un match tout le monde se regarde sans réellement avoir envie de le faire et forcément ça foire. Il est la selon moi le manque profond de régularité de cette équipe à être au top et se laisser glisser tout doucement années après années. Après cette équipe reste tout de même une équipe de qualité et ce club aussi tout n'est pas à jeté mais certains chemins sont à emprunter( ou plutôt réemprunter) pour réellement sortir la tête de l'eau. Si l'on compare un peu l'OL avec l'OM qui sont deux clubs à peu près dans la même situation sportive et économique, j'aurait plus de raisons de penser même si je suis supporter lyonnais que c'est Marseille qui pourrait plus facilement se redresser car ce club a justement des joueurs avec beaucoup de détermination et de force mentales(Mbia, Ayew, Rémy, Cheyrou ou même N'koulou). Je pense que Aulas doit revoir une certaine gestion et être efficace sur le marché ds transferts à l'été prochain aussi bien au niveau des ventes que des achats, et alors nous pourrons redémarrer un nouveau cycle qui passera par l'Europa Ligue..
rectificateur Niveau : Loisir
"JEUNISME ET CULTURE FOOT EN FRANCE"
l'élimination de l'OL est l'occasion de réfléchir sur cette tendance, très journalistique, dans la culture foot française à envoyer trop vite
ses gloires à la retraite. l'exemple du retour fracassant de Zidane & coe en 2006 ne semble pas avoir servi de leçon à l'OL. à 32ans seulement Juninho était mis à la retraite, Govou à peine 30ans était chassé, il fallait, disaient Puel et Aulas, renouveler, rajeunir. comment comptait-on transmettre la culture de la gagne,le savoir faire des sept glorieuses. quand je vois Milan et Manchester avec leurs vieux, on comprend que le déclin de l'OL était écrit.
vendredi 28 avril On a besoin de vous connaître ! 17
Hier à 13:12 La jolie chute de Neymar 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:00 Le Festival La Lucarne est de retour 1
vendredi 28 avril Ile de Guam : le président de la Fédération suspendu 7 vendredi 28 avril Domenech préfère Wenger à Guardiola 30 vendredi 28 avril Si les plus grands buts étaient publiés sur un site porno... 27 jeudi 27 avril Macron buteur sur penalty 44 jeudi 27 avril Revivez Manchester City - Manchester United (0 - 0) jeudi 27 avril La Mannschaft sans Götze pour la Coupe des confédérations 3 jeudi 27 avril Un accord pour Theo Hernández au Barça ? 31 jeudi 27 avril Coupe des confédérations : Turpin arbitre vidéo 6 jeudi 27 avril Grosse baston en Uruguay 21 mercredi 26 avril L'arbitrage vidéo adopté pour la Coupe du monde 2018 40 mercredi 26 avril Bolivie : Le but splendide d'un gardien 5 mercredi 26 avril Le festival d'un joueur colombien 7 mercredi 26 avril Mourinho ne retiendra pas De Gea 32 mercredi 26 avril Monaco sur Mboula (Barça) 38 mercredi 26 avril 203€ à gagner avec Athletic Bilbao & Malmö FF mercredi 26 avril Bruno retourne à la case prison 7 mercredi 26 avril Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mercredi 26 avril Un PSG-OM à 13h ? 23 mardi 25 avril Les idées farfelues de la LFP 49 mardi 25 avril Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 25 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 5 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 32 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 12 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 65 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 14 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 14 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 96 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11
5 11