En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Cambriolages

Ocean's Eleven à l'OM

Lucho s'est ajouté à la longue liste des joueurs de l'OM cambriolés. Dassier a tapé du poing sur la table dans la foulée. Trop c'est trop. Sauf que le système commence à être bien rodé.

Modififié
Si ça se trouve, les supporters marseillais ne sauront que trop remercier les cambrioleurs qui s'en sont pris à Lucho. Car grâce à cette incursion au petit matin de vendredi dernier dans la luxueuse baraque de l'Argentin aux alentours d'Aix-en-Provence, Deschamps a dû se passer des services de son milieu relayeur, qui n'avait plus le moral, et ainsi concocter un séduisant quatuor offensif (Ayew-Valbuena-Gignac-Rémy) qui ressemblait à celui qu'il sortait de temps en temps à Monaco (Chevanton-Kallon-Adebayor-Saviola). Mais l'entraîneur le reconnaît lui-même, le sujet est trop grave pour que l'on puisse en sourire: « Psychologiquement, c'est traumatisant. Le problème, c'est que ce sont des faits qui se répètent. Depuis que je suis revenu, c'est arrivé à un paquet d'entre eux » . Pour l'instant, l'homme fort du sportif l'affirme, aucun joueur ne l'a éconduit au moment de signer à l'OM, par peur d'un contexte type napolitain. Mais cela pourrait arriver, à force... «  Il y a une donnée, c'est le Sud, personne ne l'ignore » .


Le président Dassier, lui aussi cambriolé alors que l'OM jouait à Manchester, s'est donc voulu rassurant, et actif, lors de son passage sur RMC : « J'ai eu le préfet de police au téléphone. Il passera la semaine prochaine rappeler aux joueurs certains principes à ne pas oublier : éviter d'attirer l'oeil avec de grosses voitures, être vigilant, peut-être ne pas laisser trop d'effets de valeur au domicile et regarder si une voiture vous suit de temps en temps. Nous allons mettre à la disposition des joueurs qui le souhaitent des agents de sécurité pour surveiller leur domicile » . Belle intention, mais somme toute banale. Surtout quand on sait que la dernière victime se nomme Lucho. Un employé du club, confirme, l'Argentin est tout sauf un naïf : «  C'est même du genre à s'arrêter en chemin, pour s'assurer qu'il n'est pas suivi » .


Le club ne s'arrêtera donc pas à la première initiative de son président. Une cellule de réflexion vient d'être mise en place. Guy Cazadamont, le monsieur sécurité du club, en fait partie. Parmi les pistes explorées, la possibilité de regrouper tout l'effectif dans une même zone résidentielle. Une sorte de Whisteria Lane des Bouches-du Rhône. Au niveau logistique et sécurité, difficile, il est vrai, de faire mieux. Mais il faudra se montrer attractif auprès de certaines recrues sans le catalogue immobilier de La Ciotat, Cassis, Aix-en-Provence. Ben ouais : cette impression de vivre en huis-clos en permanence, avec le groupe, pourrait rendre fou plus d'un homme...


Si ça se trouve, tout le monde n'est pas scandalisé par la tournure des évènements au sein du club. La théorie a de quoi être fumeuse, facile, reste qu'on ne peut s'empêcher d'y prêter attention : Et si tout cela était organisé ? Dassier l'assure, « la maison de Lucho, il fallait la trouver » . Un agent, qui souhaite bien évidemment garder son job, donc l'anonymat, indique qu' « il y a des individus, gravitant autour du club, qui se proposent de trouver des maisons luxueuses aux nouveaux arrivants. Les loyers sont très inégaux, mais à ce prix, promis, la sécurité est assurée » . Impossible d'espérer de sa part une version plus explicite. Il faut donc jouer soi-même au détective : repartir des théories de la presse de l'été dernier, qui faisait état de deux réseaux distincts au sein du club (d'un côté José Anigo, de l'autre Didier Deschamps), répartir les joueurs entre deux camps selon les accointances de leurs agents et entourer les noms de ceux dont les maisons ont été visitées. Evidemment, les mauvaises langues diront qu'il vaut mieux se trouver dans un camp plutôt que dans l'autre...

Achetez vos billets pour l'OM maintenant!

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 13 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 9 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Le patron Mourinho