Obraniak, le vrai modeste

0 6

Les Girondins se faisaient bien plumer, lors de la première période face à la Real Sociedad (mais match gagné 1-0), samedi ; leur jeu, leur système en « 4-4-2 » et leur détermination en faisaient presque honte aux couleurs.

Mais l’entrée de Ludovic Obraniak, conjuguée à une redistribution tactique ( « 4-2-3-1 » ), a significativement changé la donne. Pourtant, le Franco-polonais pense que non. C’est tout à son honneur.

«  Ah bon, vous parlez de moi, là ?  » , nous a-t-il d’abord demandé, tout étonné. « Je ne sais pas… Je continue ma préparation un peu spéciale, car j’ai un peu de retard sur les autres. (…) J’essaie de m’adapter, mais ça revient tout doucement.  »

Non, mais Ludo, c’est pas ça la question ! «  Ah ouais… Non, bah… j’ai pas vraiment fait attention à ça, je trouve que c’est l’équipe qui a collectivement réagi… J’essaie de faire comme d’habitude, en jouant du mieux possible, en apportant ma pierre à l’édifice et quelque chose de positif. Tant mieux, car je n’ai pas l’impression d’être totalement prêt. »

Ça fait du bien d’entendre des types comme ça. Cristiano, Zlatan, Mario, dans ce domaine-là, prenez-en de la graine…


LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Fußballgott Niveau : DHR
"Obraniak, le vrai modeste"

Se faire traiter de "modeste" dur, à Blackburn c'est une insulte, attention les mecs !
Massimobor Niveau : CFA2
Au delà du gentil hommage à Obraniak, je ne comprends pas le procès que LB fait aux joueurs arrogants "Cristiano, Zlatan, Mario" : non LB, on ne veux pas d'un football où tout-le-monde-il-est-gentil-tout-le-monde-il-est-beau.
C'est bien d'avoir des têtes-de-cons*
@Massimobor : Étant sur mon portable je peux pas mettre de +1 mais saches que le cœur y est
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Peut-on changer Tevez ?
0 6