Obraniak et les sifflets

Modififié
2 5
Face à Lorient (1-1, 30e journée), le public bordelais a grondé. Avec sifflets, insultes et chants très explicites ( « On se fait chier, on se fait chier… » ) à la clé, il a clairement exprimé son désamour vis-à-vis des Marine et Blanc, Virage Sud en tête. Avec la purge offerte face à Reims samedi dernier (0-0 très nul), et avant d'aller à Saint-Étienne (vendredi, 20h30), certains joueurs se sont remis en question. Dont Ludovic Obraniak.

« C'est pas la première fois que ça arrive… Je comprends que quelqu'un qui vient nous voir contre Reims, qui a eu une semaine de boulot chargée et qui vient au stade pour se détendre le week-end, soit un peu énervé, a expliqué le Franco-Polonais. Alors, bien sûr que ça nous touche, a-t-il ajouté. Vous croyez que c'est plaisant de sortir sous les sifflets et ces chants ? Mais bon, on ne se dit pas non plus en entrant sur le terrain : "Tiens, qu'est-ce qu'on va faire ce soir pour les faire chier ?" Non ; contre Montpellier (4-2, 32e journée), c'était mieux, mais d'autres fois, ça a été moins bien, c'est vrai…  »

Oui, Ludo : une bonne vingtaine de fois, ça a été comme ça cette saison…





LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il ne restera pas à Bordeaux, c´est sûr.
Note : 1
Il suffit d'en mettre une au fond et tout le monde est cont Ludo!
Regarde nous, on est deuxièmes !
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Note : 2
C'est comme les brèves de So Foot, certaines sont plus chiantes que d'autres. Et celle-ci en particulier...
Oui Brian, c'est comme les commentaires sur So Foot, certains sont très bons et d'autres sont vraiment à chier*...

Je te laisse deviner ce que je penses du tien.
Il faut espérer qu'il reste, mais ça semble conditionné par l'ambition du club et M6 avec son apport dans le grand stade ne va pas faire de folies une nouvelle fois cette inter saison !

Donc l'exploit serait de réussir à garder les "meilleurs" se débarrasser des boulets (Bellion, FBK entres autres) et réussirent au moins un coup pour un attaquant enfin prolifique

va pas être évident de garder Tremoulinas, Obraniak, Sané, Marianno et Plasil (fo croire encore en lui malgré une saison + que quelconque du capitaine)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 5