Obilalé en pétard

Modififié
0 0
C'est bon. Le gardien togolais, Kodjovi Obilalé, shooté lors de l'attaque de son bus à Cabinda, est de retour en France. Bon, d'un hôpital sud-africain, il est arrivé dans un hôpital de Lorient pour quelques examens.

Joint par l'AFP, le gardien de Pontivy est soulagé : « Je vais bien, j'ai retrouvé mes enfants, c'est émouvant. Maintenant, ce qui m'est arrivé est dur pour moi et pour ma famille. Et je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir même si je pense à 98% pouvoir rejouer. Il faut que je me relève vite et que je trouve un bon avocat et de bons arguments. Je veux aller en justice. Principalement contre la CAF. Ils sont sauvages et leur comportement a été inhumain dans cette affaire » .

Rappelons que le Togolais aurait pu rentrer plus tôt mais ni la CAF, ni la fédération togolaise, ni l'Angola ne voulaient régler les frais de rapatriement que ne pouvait assumer le club de Pontivy.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0