Obilalé aux frais de la FFF

Modififié
0 0
Kodjovi Obilalé a bien failli rester à l'hôpital de Johannesburg, suite aux balles reçues lors de l'attentat de Cabinda en ouverture de la CAN en Angola.

Personne ne voulait en effet régler l'addition du rapatriement du joueur en France.

Le Togo ? Non, ce n'était pas de leur faute.

L'Angola ? Non, ce n'était pas de leur faute.

La CAF ? Bien sûr que non, ce n'est jamais de leur faute.

Du coup, le président de la GSI Pontivy Philippe Le Mestre s'est retrouvé avec les frais de retour au bercail de son joueur sur les bras, soit 65 000 euros, une somme conséquente pour un club de CFA.

« J'ai eu par téléphone Jean-Pierre Escalettes, le président de la FFF, qui m'a annoncé que la Fédération était d'accord pour prendre en charge le rapatriement de notre joueur » annonce soulagé le président morbihannais.

Soit le meilleur geste d'Escalettes à la tête de la FFF.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Drogba sans permis
0 0