1. //
  2. // 6e journée
  3. // Marseille/Lyon (1-1)

Nul mouvementé entre Marseille et Lyon

Encore une fois devant au score, et encore une fois en supériorité numérique, les Lyonnais ont concédé le match nul sur la pelouse du Vélodrome (1-1). Un match plaisant, entaché par une très longue interruption après des jets de projectiles divers.

Modififié
6 140

OM - Lyon
(1-1)

K. Rekik (68') pour Marseille , A. Lacazette (22') pour Lyon.


C'était le choc de cette sixième journée, le match que beaucoup attendaient. Un match qui promettait du beau jeu, des buts et de l'intensité. Et tout cela, les spectateurs y ont eu droit. Malheureusement, le spectacle a été gâché par une poignée de supporters trop bêtes, incapables de faire la différence entre amour du club et carence intellectuelle. Résultat, les bouteilles de bière et autres projectiles ont été lancés avant le match lui-même. Un incident grave qui a poussé les arbitres à interrompre le match pendant vingt longues minutes. Au final, il aura fallu des dizaines de CRS pour que ce choc puisse reprendre dans des conditions de jeu normales. Les adjectifs manquent pour qualifier un tel comportement, qui a totalement éclipsé les moments forts de ce match : le but de Lacazette, l'égalisation de Rekik, le match ahurissant de Lassana Diarra. Une bêtise qui va avant tout donner beaucoup de crédit aux politiques contre lesquelles tant de vrais supporters luttent quotidiennement.

Pendaison, penalty et dérapage incontrôlé


Confiants après le carton face à Bastia, puis la victoire en Ligue Europa, les Marseillais reçoivent des Lyonnais qui sont eux loin d'aborder cette rencontre sereinement. Dans un Vélodrome surchauffé, Mathieu Valbuena subit une bronca assourdissante, preuve pour lui qu'il y a tout de même énormément de faux Marseillais présents au stade ce soir. Le milieu de terrain a même le droit à une pendaison miniature ! Passées ces chaleureuses retrouvailles, ce sont les Marseillais qui prennent le jeu à leur compte, sans toutefois se ruer à l'attaque. Les Lyonnais ne pressent pas, laissant à leurs adversaires le temps de construire leurs actions. Après huit minutes de jeu, Abdelaziz Barrada allume la première mèche, manquant le cadre de quelques centimètres, rapidement imité par Romain Alessandrini. Réveillés, les hommes d'Hubert Fournier répondent immédiatement par le biais de Mathieu Valbuena et d'Henri Bedimo. Au quart d'heure de jeu, plus de doutes : c'est une véritable bataille tactique qui se joue ce soir.

Claqué, Henri Bedimo laisse sa place à un autre ex-Marseillais, Jérémy Morel (17e), un peu jaloux tant les sifflets qui lui sont adressés sont ridicules par rapport à ceux du début de la rencontre. Après les cartons jaunes récoltés par Cabella et Rekik, c'est Steve Mandanda qui prend sa biscotte (23e) et offre un penalty à Lyon. Occasion en or que ne gâche pas Alexandre Lacazette, qui prend le portier phocéen à contre-pied. Contre le cours du jeu, le Gone lance sa saison et permet à son équipe de débloquer un match dans lequel elle peinait à exister. Mieux, Lacazette manque même de faire le break. Seul face à Mandanda, l'international français bute cette fois-ci sur le poteau (27e). S'ils ne sont pas sereins derrière, les Marseillais restent très dangereux devant. Après une grosse erreur de Biševac, Batshuayi se retrouve seul face à Lopes, qui écarte la frappe du Belge du pied (35e). Juste avant la pause, Alessandrini, discret jusqu'alors, récolte le rouge après un gros tacle sur Valbuena (43e), cible des supporters et des joueurs.

Jet de bières sur la Canebière


Victime de la réorganisation de l'effectif marseillais, Cabella est remplacé à la mi-temps par Georges-Kévin Nkoudou. En infériorité numérique, les Marseillais ne jettent toutefois pas l'éponge et attendent le bon moment pour exploser. Comme d'habitude depuis le début de la saison, Lassana Diarra réalise une prestation exemplaire, impérial à la récupération et inspiré balle aux pieds. Plus nombreux, les Rhodaniens n'en sont pas plus motivés et ne conservent pas assez le ballon. Batshuayi et Nkoudou en profitent et frappent de loin, sans jamais parvenir à accrocher le cadre. En face, Darder, convaincant pour son premier match en Ligue 1, est repris in extremis par Manquillo (55e), qui permet aux siens de rester en vie. À l'heure de jeu, Rudy Buquet interrompt le match pour jets de projectiles divers. Des boulettes de papier, des bouteilles de bière vides, des chansons paillardes : une vraie fête étudiante !

Après une très longue interruption, causée par une poignée de « supporters » complètement débiles, pénalisant à la fois leur équipe et l'image de leur club, le jeu reprend enfin. Parce que les gardes du corps ne suffisaient pas, Mathieu Valbuena a désormais à sa disposition un car entier de CRS. Pas déconcentrés, les Marseillais poursuivent le siège de la moitié de terrain adverse. Et il faut une très bonne sortie d'Anthony Lopes pour empêcher les Phocéens d'égaliser (66e). Comme face à La Gantoise, les Lyonnais gèrent très mal leur supériorité numérique. Et comme face à La Gantoise, Lyon est puni. Karim Rekik surgit sur un bon corner et place une tête imparable dans les filets de Lopes (68e). Complètement assommés, les Lyonnais retombent une nouvelle fois dans leurs vieux travers. Jallet récolte même son carton jaune après une intervention trop en retard (78e). Le même grand chauve bute sur Mandanda (84e) après un beau mouvement de Lacazette. En toute fin de match, Valbuena contrôle et envoie une volée frôler le poteau de Mandanda. Le monde du football laisse échapper un soupir de soulagement : personne ne veut savoir ce qui aurait pu se passer s'il avait marqué.

Les notes du match

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

read my mind Niveau : National
Note : 27
Putain de merde énormissime lass tu m'as vendu du reve .J'étais presqu'aussi ému qu'avant mon premier porno.

Spéciale dédicace à ce crevard de dugarry et à tout le c'Anal football club.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Diarra ce putain de patron j'ai kiffé, à lui seul il a compensé le rouge.
Govou for President Niveau : District
Pas mal ce petit Lassana Diarra, il va finir dans un grand club faites moi confiance !
Note : 4
Pitoyable juste pitoyable.
Aucune ambition.
Fournier démission ?
Ca devrait finir par se voir qu'on joue mieux sans alessandrini
Le public du Vélodrome est la lie de l'humanité. J'espère qu'ils vont prendre cher.
Ce soir, j'ai mal à ma Ligue 1.
Il me semble avoir reconnu Bielsa en train de sortir les bouteilles de sa glacière pour les balancer sur le terrain et emmerder Labrune une dernière fois.
O_breizhilien Niveau : District
Juste un petit coup de gueule :

Faut vraiment qu'ils la ferment les Marseillais avec l'arbitrage à toujours crier au complot ! Ils sont sérieux Labrune et Barrada dans leurs interviews ?

Le rouge pour Alessandrini est plus que mérité et j'espère qu'il prendra cher ! Pour être actuellement en rééducation après une opération des croisés, je suis bien placé pour savoir que c'est fragile un genou (ou une cheville ou un tendon d'achille…). Des tacles de bouchés comme ça on doit plus en voir sur les terrains de foot, que ça soit en ligue 1 ou en amateur (qui s'inspirent de ce qu'ils voient le dimanche soir en L1 !) et ça passe par l'arbitrage et des sanctions plus sévères ! Faut protéger les joueurs !

D'ailleurs ils peuvent s'estimer heureux parce que l'intervention de Rekik en première peut également valoir un rouge, tant pour la connerie du type que pour la méchanceté, la violence et la gratuité du geste.

Et le pénalty, il y est aussi.
Xavlemancunien Niveau : CFA
De la merde en barre cette équipe Lyonnaise, faut que Fékir, Umtiti et Lopes se cassent au plus vite
PhoenixLite Niveau : Loisir
Provoc' a part sur les incidents, j'ai bien apprécié la moitié de match que j'ai pu voir.
J'ai été très light sur L. Diarra depuis le début d'année, mais faut reconnaître qu'il a un niveau de fou furieux. J'espère qu'il maintiendra ce niveau, parce que c'est agréable de voir évoluer un mec comme ça tous les week-end.

Par contre Lyon, c'est incroyable dette absence d'entrain et d'intensité avant les 10 dernières minutes.
Alessandrini qui a voulu montrer sa virilité en déboîtant Valbuena pour faire plaisir au public
Mec t'as juste montré que t'as un gros pois chiche. Merci d'avoir laissé l'équipe à 10.
joker7523 Niveau : CFA
J'attends la réaction d'Aulas. Ca va être historique! GENRE HISTORIQUE!

Sinon les Lyonnais rendez-nous Jallet!! ^^
Stephane_Guivar'ch Niveau : DHR
Valbuena ce génie ! Le type s'est infiltré discrètement parmi les lyonnais pour mieux servir l'OM. Nan parce que pour vendanger les deux dernières occaz de la sorte, c'est la seule explication.
Diarra
Pogba Matuidi


Terminé Bonsoir
steven.mugiwara Niveau : DHR
Olimpico > PSG-OM
Note : 25
@read my mind: juste pour savoir, tu as quel âge (ou à peu près)?

Non parce qu'il y a quelques jours, tu parlais du mondial 82 qui t'avait laissé un bon souvenir. Si tu l'as vu en direct, je suppose que tu avais a minima 10 ans pour t'en souvenir, ce qui voudrait dire que tu en as plus de 40 aujourd'hui.

Si c'est le cas, c'est assez inquiétant vu la teneur et la qualité de tes messages postés dans les sections commentaires ou dans les lives.
Stp, dis moi que t'es un ado!!
motherfucker Niveau : CFA
je sais pas ce qui m'aura le plus énervé ce soir, notre incapacité à faire le jeu en première, la débilité intersidérale d'allessandrini, le match fantôme de cabella, les teubés qui ont fait arrêter le match, le psychodrame d'aulas, le fait qu'on mette la misère à l'OL une fois qu'on est à dix, et à la fin du match le fait qu'on ne gagne pas.

je voulais voir un match de foot, au final heureusement qu'il y a eu ces trente dernières minutes de folie sinon j'aurais passé une soirée de merde.

ps : vous méritiez de le gagner celui là aussi les lyonnais ?
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Putain mon Dieu les déclarations de Barrada et Labrune, comment tu peux en vouloir aux supporters d'être des demeurés mentaux quand tu vois qui les représente
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Gros Changement de Fournier qui après le but de l'OM réagit immédiatement et sort Darder pour Ferri. Bien joué.

Heureusement qu'à Lyon y'a Jallet en mode Srna qui crée tout le jeu en ce moment, sinon c'est la misèere.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 140