Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Toulouse (0-0)

Nul et sans saveur au Vélodrome

Premier match et première bronca à Marseille. Au terme d'une partie fade, ce qui est un euphémisme, Marseille et Toulouse se quittent un petit point en main. Mais sans but au bout des pieds. Triste.

Modififié

Marseille 0-0 Toulouse



Tout supporter marseillais est un cartésien qui, peut-être, s'ignore. Car si Descartes a théorisé le doute méthodique, les Olympiens le vivent au quotidien, au fil d'une vente qui patine et d'achats plus ou moins hasardeux. Au moment d'envoyer sa saison, bien malin qui pourra prédire son avenir à l'OM. Coïncidence du calendrier, c'est une équipe sensiblement dans le même état – à deux doigts de descendre l'an passé, mais dont les épaules de coach Dupraz portent de solides espoirs – qui se présente au Vélodrome pour la journée inaugurale. Mais ce qui est bien avec le doute, c'est qu'il est perpétuel. Après 90 minutes de jeu, le constat est là : rien ne va être simple pour les Marseillais cette saison. Beaucoup, beaucoup de boulot attend les gars de Passi. Ceux de Dupraz aussi, d'ailleurs. Pour enfin faire fuir le doute.

Le poteau de Cabella, les sifflets du Vélodrome


Deux corners et une blessure pour commencer. Alors que Marseille sort avec une charnière Dória-Hubočan, Passi doit rapidement faire entrer Rekik, pour pallier la blessure de Bedimo. Avec Sakai à droite, tout ça ne respire pas l'assurance tout risque. Heureusement, Pelé est vigilant, notamment sur un corner direct pris par Bodiger. Le jeu n'a rien d'excitant, mais Cabella est là pour offrir au Vélodrome sa première excitation. Sans la jouissance : son joli pointu termine sur le poteau. Dans la foulée, Diaby ramasse son jaune, preuve d'un engagement supplémentaire mis par les Marseillais.

Sauf que les démons rôdent toujours. Perte de balle de Thauvin, relance contrée de Diarra, et Trejo n'est pas attaqué quand il arme sa frappe. Yohann Pelé sauve les meubles. Le reste ? Des centres inoffensifs de Sakai, une frappe de loin de Bouna Sarr, et des Toulousains bien en place – merci, le petit papier de Mickaël Debève – à défaut d'être véritablement dangereux. Pas de folie, donc, alors M. Millot signale la fin d'une première mi-temps anodine. Sous les sifflets du Vélodrome.

Gomis, deux occasions et puis c'est tout


Mais le Vél' n'est pas rancunier. Quinze minutes plus tard, les deux équipes engagent sous ses chants. Le côté droit est souvent trouvé, parfois Cabella, souvent Sakai, tout le temps depuis Saïf-Eddine Khaoui, qui a remplacé Thauvin à la mi-temps. Mais rien n'arrive à destination, et Gomis doit faire sans ballon. Passi, lui, va rapidement faire sans possibilité de changement : avec l'entrée de Machach en remplacement de Diaby, l'OM a effectué ses trois remplacements à l'heure de jeu.


Le moment pour Gomis d'entrer dans la danse. Bien lancé par un Khaoui intéressant, il frappe sur Lafont. Sur le corner, sa tête est superbement claquée par le gardien toulousain. Les offensives locales sont plus tranchantes, plus appuyées. Mais ça reste fragile. Éphémère. Hubočan défend comme il peut sur Braithwaite, Odsonne Édouard tarde trop à transmettre à Toivonen entré en jeu vingt minutes plus tôt et déjà averti, et Pelé doit déplier son double mètre sur coups de pied arrêtés. Dupraz sort un bon Trejo pour le nom rigolo de Jessy Pi, et l'arbitre décide, en accord avec tout le stade, de siffler la fin du match. L'avantage avec une première aussi moche, c'est que ça ne peut que progresser. Du moins, il faut l'espérer.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50 Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible