En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Éliminatoires Mondial 2018

Nouveau faux pas interdit pour Brésil et Argentine

Après une première journée historique qui a vu l'Argentine et le Brésil chuter, l'Amérique du Sud remet ça, pour la deuxième journée de ces éliminatoires. L'Albiceleste se déplace au Paraguay, alors que la Seleção accueille le Venezuela. Le clásico del Pacífico (Pérou-Chili) et l'opposition de style Uruguay-Colombie vaudront aussi le coup d'œil.

L'Argentine ou l'indispensable rebond


L'Argentine ne s'y attendait pas. Elle devait bien faire sans Messi, son meilleur joueur si décrié pour ne pas être parvenu à ramener la Copa América et la Coupe du monde au pays, mais après tout, elle recevait un adversaire, l'Équateur, qui ne l'avait jamais dominé sur ses terres en match officiel. Elle recevait, de surcroît, au Monumental, un stade où elle n'avait pas connu la défaite depuis le fameux 0-5 de la Colombie de Valderrama, Asprilla, et consorts (1993). Mais l'Argentine a balbutié son football, s'est pris les pieds dans le tapis (0-2), et se trouve à présent dans l'obligation de se ressaisir, face au Paraguay. Après la pâle copie remise à Buenos Aires, Gerardo Martino a décidé, selon la presse argentine, de réaliser de grands travaux d'aménagements dans son onze, même s'il y est aussi incité par les forfaits du Kun Agüero, Ezequiel Garay, et Lucas Biglia. Malgré une entrée en jeu qui n'a pas répondu aux grandes attentes que place le public argentin en lui, Carlos Tévez occupera bien la pointe de l'attaque, même s'il a milité, dans une interview, pour un positionnement en deuxième attaquant. Effacé face à l'Équateur, Javier Pastore, qui avait été ménagé dimanche lors de l'entraînement, conserverait finalement sa place, comme son coéquipier parisien, Ángel Di María. Dans l'entrejeu, le jeune Matías Kranevitter, annoncé comme le nouveau Javier Mascherano, épaulera justement El Jefecito. Enfin, au sein d'une arrière-garde calamiteuse face à Jefferson Montero et consorts, Zabaleta reprendra les affaires en main, à droite, à la place de Roncaglia, et Funes Mori fera valoir son impact physique, à la place de Garay. Toujours sans Messi, forfait, l'Argentine fera face à un Paraguay gonflé à bloc par sa victoire au Venezuela (0-1). « Messi est l'unique joueur différent, estime Nestor Ortigoza, le milieu paraguayen de San Lorenzo, tu es obligé d'avoir deux hommes sur lui, le reste est contrôlable. » Foncièrement optimistes, les Guaranis oublieraient presque que l'Albiceleste leur avait collé un set en demi-finale de la Copa América (6-1). Les hommes de l'Argentin Ramón Díaz étaient toutefois aussi parvenus à arracher le nul en phase de poules (2-2). Dans les deux cas, Messi était là ...

Le Brésil peut-il aussi souffrir face au Venezuela ?


Pas d'écran de fumée, de cache-sexe et autres subterfuges pour nier sa réalité. Depuis le Mineirazo, les faiblesses du Brésil ont été mises à nue, mais c'est comme si le quintuple champion du monde s'entêtait à ne pas se regarder en face, quitte à foncer droit dans le mur. Risée de la planète lors de son Mondial, éliminé dès les quarts de la Copa América par un Paraguay qui n'avait pourtant rien d'un foudre de guerre, le Brésil a perdu, jeudi dernier, le premier match de sa campagne éliminatoire sur le terrain du Chili (2-0). Une première historique dont se serait bien passée la Seleção. Le Brésil, qui semble avoir opté pour la politique du pire, pourrait-il ne pas se qualifier pour la Coupe du monde, là aussi, pour la première fois de sa glorieuse histoire ? La question mérite d'être posée sans fard, car, s'il n'y a rien de critique à perdre sur le terrain du Chili (2-0), le fringant vainqueur de la Copa América, c'est encore la manière qui a inquiété, comme le manque d'alternative. Quand Dunga s'est trouvé dans l'obligation de lancer des armes offensives pour refaire son retard sur la Roja, il a ainsi misé sur Ricardo Oliveira, oui, l'ex du Betis et du Milan AC, 35 balais, qui évolue à Santos. Le Brésil ne parvient pas à se réinventer. Pour accueillir le Venezuela, Dunga devrait toutefois modifier légèrement son onze si laborieux à Santiago du Chili : Filipe Luís à la place de Marcelo, et Lucas Lima pour suppléer un Oscar calamiteux. À domicile, la Seleção ne peut se permettre de trébucher, même si elle a perdu ses trois derniers matchs sans Neymar, dont la suspension court encore jusqu'à la quatrième journée des éliminatoires. Pour le Brésil, rien n'est désormais impossible. Le pire peut se produire.

Opposition de style à Montevideo


Sans Suárez et Cavani suspendus, l'Uruguay a débuté les éliminatoires sur une note historique, en accrochant sa première victoire sur les hauteurs de La Paz (0-2). De retour au niveau de la mer, la Celeste
 va désormais devoir batailler face à la Colombie, qui a débuté, elle aussi, sa campagne du bon pied (2-0 face au Pérou). Entre des locaux privés de leurs deux principales armes offensives, un secteur où le talent n'abonde pas et une Colombie foncièrement penchée vers l'avant, à défaut d'avoir retrouvé son brio du Mondial, une opposition de style se profile. « Il ne faut pas trahir notre style de jeu, qui est de miser sur la possession du ballon » , a d'ailleurs considéré Juan Guillermo Cuadrado. En Bolivie, privé de Suárez et Cavani, Óscar Tabárez avait préféré Christian Stuani et Abel Hernández à Diego Rolán. Mardi soir, à Montevideo, le Bordelais se trouvera, cette fois, à la pointe de l'attaque celeste. Côté cafetero, après avoir réussi son examen de passage face au Pérou, Edwin Cardona, joueur des Rayados Monterrey, le rival local des Tigres d'André-Pierre Gignac, devrait à nouveau pallier le forfait de James Rodríguez. La dernière fois qu'Uruguay et Colombie en avaient décousu, c'était à la Coupe du monde. Avec un James cinq étoiles, la Colombie avait dominé la Celeste, privée de Suárez.

Pérou - Chili : pisco, chamans et intox



Les Pérou-Chili ne sont pas des matchs comme les autres, mais des « clásico del Pacífico » . Un match entre voisins et rivaux que la guerre du Pacifique a opposés à la fin du XIXe siècle. Un Pérou-Chili, deux pays qui se disputent toujours des bouts de territoire, c'est donc le moment de débattre sur les qualités du pisco, eau-de-vie de raisin qui fait la fierté des deux pays, ou pour une certaine presse péruvienne de diffuser des rumeurs de départ de Jorge Sampaoli… En conférence de presse, le successeur de Marcelo Bielsa à la tête de la Roja a nié, affirmant qu'il ne s'agissait que d'intox médiatique. Tentative de déstabilisation toujours : des chamans ont été aperçus en train de réaliser un « rituel spirituel » pour qu'Alexis Sánchez ait les jambes coupées mardi soir, à Lima, selon le média chilien la Tercera. Pour le Pérou, qui croit en une qualification pour le Mondial après une convaincante Copa América, la victoire sera presque obligatoire après son mauvais départ face à la Colombie. Le Chili, pour sa part, tâchera de retrouver son intensité estivale, pour résister à des locaux qui compteront sur l'appui de 50 000 supporters survoltés. En demi-finale de la Copa América, Paolo Guerrero et consorts avaient offert une répartie héroïque à la Roja, mais à Lima, le Pérou ne pourra se contenter de perdre avec les honneurs.

Vidéo

Équateur-Bolivie : duel entre sélections perchées


À Quito, l'Équateur, qui a créé la sensation de la première journée en allant l'emporter en Argentine, accueillera la Bolivie, qui ne parvient même plus à asphyxier ses adversaires à la Paz. La Tricolor est aujourd'hui entraînée par Gustavo Quinteros, un Argentin qui a fait carrière en Bolivie, au point de jouer la Coupe du monde pour le pays d'Evo Morales, et d'en avoir été le sélectionneur (2010-2012 ). Avec un sélectionneur qui connaît aussi bien son adversaire que Julien Assange les couloirs de l'ambassade d'Équateur à Londres, recevoir la Bolivie ressemble à une formalité pour une Tricolor au secteur offensif solidement armé (Montero, Bolaños, les deux Valencia). Reste qu'à l'inverse des autres équipes visiteuses, les Andins ne souffriront pas de l'altitude de Quito (2850m).

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:10 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham Hier à 15:16 C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 16:00 Taarabt met fin à trois ans de disette 13 Hier à 14:18 Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 1 Hier à 12:46 Kaká a joué son dernier match à Orlando 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:44 Un match retardé à cause des confettis 3 Hier à 10:44 Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 Hier à 08:04 Le missile de Guedes avec Valence 20 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 13 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 9 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 3 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24 lundi 25 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 lundi 25 septembre Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9 lundi 25 septembre Le Nord-Coréen Han boude les radios 32 lundi 25 septembre Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner ! lundi 25 septembre Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 47 lundi 25 septembre L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
À lire ensuite
Canardage à l'Oranje…