En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Éliminatoires Mondial 2018

Nouveau faux pas interdit pour Brésil et Argentine

Après une première journée historique qui a vu l'Argentine et le Brésil chuter, l'Amérique du Sud remet ça, pour la deuxième journée de ces éliminatoires. L'Albiceleste se déplace au Paraguay, alors que la Seleção accueille le Venezuela. Le clásico del Pacífico (Pérou-Chili) et l'opposition de style Uruguay-Colombie vaudront aussi le coup d'œil.

Modififié

L'Argentine ou l'indispensable rebond


L'Argentine ne s'y attendait pas. Elle devait bien faire sans Messi, son meilleur joueur si décrié pour ne pas être parvenu à ramener la Copa América et la Coupe du monde au pays, mais après tout, elle recevait un adversaire, l'Équateur, qui ne l'avait jamais dominé sur ses terres en match officiel. Elle recevait, de surcroît, au Monumental, un stade où elle n'avait pas connu la défaite depuis le fameux 0-5 de la Colombie de Valderrama, Asprilla, et consorts (1993). Mais l'Argentine a balbutié son football, s'est pris les pieds dans le tapis (0-2), et se trouve à présent dans l'obligation de se ressaisir, face au Paraguay. Après la pâle copie remise à Buenos Aires, Gerardo Martino a décidé, selon la presse argentine, de réaliser de grands travaux d'aménagements dans son onze, même s'il y est aussi incité par les forfaits du Kun Agüero, Ezequiel Garay, et Lucas Biglia. Malgré une entrée en jeu qui n'a pas répondu aux grandes attentes que place le public argentin en lui, Carlos Tévez occupera bien la pointe de l'attaque, même s'il a milité, dans une interview, pour un positionnement en deuxième attaquant. Effacé face à l'Équateur, Javier Pastore, qui avait été ménagé dimanche lors de l'entraînement, conserverait finalement sa place, comme son coéquipier parisien, Ángel Di María. Dans l'entrejeu, le jeune Matías Kranevitter, annoncé comme le nouveau Javier Mascherano, épaulera justement El Jefecito. Enfin, au sein d'une arrière-garde calamiteuse face à Jefferson Montero et consorts, Zabaleta reprendra les affaires en main, à droite, à la place de Roncaglia, et Funes Mori fera valoir son impact physique, à la place de Garay. Toujours sans Messi, forfait, l'Argentine fera face à un Paraguay gonflé à bloc par sa victoire au Venezuela (0-1). « Messi est l'unique joueur différent, estime Nestor Ortigoza, le milieu paraguayen de San Lorenzo, tu es obligé d'avoir deux hommes sur lui, le reste est contrôlable. » Foncièrement optimistes, les Guaranis oublieraient presque que l'Albiceleste leur avait collé un set en demi-finale de la Copa América (6-1). Les hommes de l'Argentin Ramón Díaz étaient toutefois aussi parvenus à arracher le nul en phase de poules (2-2). Dans les deux cas, Messi était là ...

Le Brésil peut-il aussi souffrir face au Venezuela ?


Pas d'écran de fumée, de cache-sexe et autres subterfuges pour nier sa réalité. Depuis le Mineirazo, les faiblesses du Brésil ont été mises à nue, mais c'est comme si le quintuple champion du monde s'entêtait à ne pas se regarder en face, quitte à foncer droit dans le mur. Risée de la planète lors de son Mondial, éliminé dès les quarts de la Copa América par un Paraguay qui n'avait pourtant rien d'un foudre de guerre, le Brésil a perdu, jeudi dernier, le premier match de sa campagne éliminatoire sur le terrain du Chili (2-0). Une première historique dont se serait bien passée la Seleção. Le Brésil, qui semble avoir opté pour la politique du pire, pourrait-il ne pas se qualifier pour la Coupe du monde, là aussi, pour la première fois de sa glorieuse histoire ? La question mérite d'être posée sans fard, car, s'il n'y a rien de critique à perdre sur le terrain du Chili (2-0), le fringant vainqueur de la Copa América, c'est encore la manière qui a inquiété, comme le manque d'alternative. Quand Dunga s'est trouvé dans l'obligation de lancer des armes offensives pour refaire son retard sur la Roja, il a ainsi misé sur Ricardo Oliveira, oui, l'ex du Betis et du Milan AC, 35 balais, qui évolue à Santos. Le Brésil ne parvient pas à se réinventer. Pour accueillir le Venezuela, Dunga devrait toutefois modifier légèrement son onze si laborieux à Santiago du Chili : Filipe Luís à la place de Marcelo, et Lucas Lima pour suppléer un Oscar calamiteux. À domicile, la Seleção ne peut se permettre de trébucher, même si elle a perdu ses trois derniers matchs sans Neymar, dont la suspension court encore jusqu'à la quatrième journée des éliminatoires. Pour le Brésil, rien n'est désormais impossible. Le pire peut se produire.

Opposition de style à Montevideo


Sans Suárez et Cavani suspendus, l'Uruguay a débuté les éliminatoires sur une note historique, en accrochant sa première victoire sur les hauteurs de La Paz (0-2). De retour au niveau de la mer, la Celeste
 va désormais devoir batailler face à la Colombie, qui a débuté, elle aussi, sa campagne du bon pied (2-0 face au Pérou). Entre des locaux privés de leurs deux principales armes offensives, un secteur où le talent n'abonde pas et une Colombie foncièrement penchée vers l'avant, à défaut d'avoir retrouvé son brio du Mondial, une opposition de style se profile. « Il ne faut pas trahir notre style de jeu, qui est de miser sur la possession du ballon » , a d'ailleurs considéré Juan Guillermo Cuadrado. En Bolivie, privé de Suárez et Cavani, Óscar Tabárez avait préféré Christian Stuani et Abel Hernández à Diego Rolán. Mardi soir, à Montevideo, le Bordelais se trouvera, cette fois, à la pointe de l'attaque celeste. Côté cafetero, après avoir réussi son examen de passage face au Pérou, Edwin Cardona, joueur des Rayados Monterrey, le rival local des Tigres d'André-Pierre Gignac, devrait à nouveau pallier le forfait de James Rodríguez. La dernière fois qu'Uruguay et Colombie en avaient décousu, c'était à la Coupe du monde. Avec un James cinq étoiles, la Colombie avait dominé la Celeste, privée de Suárez.

Pérou - Chili : pisco, chamans et intox



Les Pérou-Chili ne sont pas des matchs comme les autres, mais des « clásico del Pacífico » . Un match entre voisins et rivaux que la guerre du Pacifique a opposés à la fin du XIXe siècle. Un Pérou-Chili, deux pays qui se disputent toujours des bouts de territoire, c'est donc le moment de débattre sur les qualités du pisco, eau-de-vie de raisin qui fait la fierté des deux pays, ou pour une certaine presse péruvienne de diffuser des rumeurs de départ de Jorge Sampaoli… En conférence de presse, le successeur de Marcelo Bielsa à la tête de la Roja a nié, affirmant qu'il ne s'agissait que d'intox médiatique. Tentative de déstabilisation toujours : des chamans ont été aperçus en train de réaliser un « rituel spirituel » pour qu'Alexis Sánchez ait les jambes coupées mardi soir, à Lima, selon le média chilien la Tercera. Pour le Pérou, qui croit en une qualification pour le Mondial après une convaincante Copa América, la victoire sera presque obligatoire après son mauvais départ face à la Colombie. Le Chili, pour sa part, tâchera de retrouver son intensité estivale, pour résister à des locaux qui compteront sur l'appui de 50 000 supporters survoltés. En demi-finale de la Copa América, Paolo Guerrero et consorts avaient offert une répartie héroïque à la Roja, mais à Lima, le Pérou ne pourra se contenter de perdre avec les honneurs.

Vidéo

Équateur-Bolivie : duel entre sélections perchées


À Quito, l'Équateur, qui a créé la sensation de la première journée en allant l'emporter en Argentine, accueillera la Bolivie, qui ne parvient même plus à asphyxier ses adversaires à la Paz. La Tricolor est aujourd'hui entraînée par Gustavo Quinteros, un Argentin qui a fait carrière en Bolivie, au point de jouer la Coupe du monde pour le pays d'Evo Morales, et d'en avoir été le sélectionneur (2010-2012 ). Avec un sélectionneur qui connaît aussi bien son adversaire que Julien Assange les couloirs de l'ambassade d'Équateur à Londres, recevoir la Bolivie ressemble à une formalité pour une Tricolor au secteur offensif solidement armé (Montero, Bolaños, les deux Valencia). Reste qu'à l'inverse des autres équipes visiteuses, les Andins ne souffriront pas de l'altitude de Quito (2850m).

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
il y a 2 heures Heinze retrouve un banc en Argentine 4 il y a 3 heures Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 2 il y a 8 heures Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 5 il y a 9 heures Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 5 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 29 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 47 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 50 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30
À lire ensuite
Canardage à l'Oranje…