1. // Turquie – Présentation de la saison

Nouveau duel Galatasaray/Fener en vue ?

La nouvelle saison de Süper Lig débute ce week-end, avec comme favoris naturels à la première place les deux équipes de tête du printemps dernier, le champion Galatasaray et son dauphin Fenerbahçe, qui se sont en plus plutôt bien renforcés cet été. Le troisième larron d’Istanbul, Beşiktaş, devrait encore avoir du mal à suivre le rythme, tout comme les autres habituels outsiders Trabzonspor, Bursaspor and co.

0 1
Galatasaray sur sa lancée ?
Large premier de la saison régulière, Galatasaray s’est certes fait peur au printemps avec d’éphémères play-offs (expérimentés pour la première fois et déjà supprimés) mal négociés, mais le titre a finalement fort logiquement été conquis, le 18e dans l’histoire du club sang et or. La formation de Fatih Terim peut débuter la nouvelle saison avec la légitime ambition de conserver son bien. Elle a gardé ses meilleurs éléments du dernier exercice (Felipe Melo, de nouveau prêté, Johan Elmander, Tomáš Ujfaluši, Emmanuel Eboué, Fernando Muslera, Selçuk Inan…), tout en réussissant un très joli recrutement. La terreur des surfaces en Süper Lig la saison passée avec Trabzonspor, Burak Yılmaz, est arrivée, ainsi que Hamit Altintop, qui évoluera pour la première fois au pays, Nordin Amrabat et Umut Bulut. L’ancien Toulousain, qui n’est pas parvenu à s’imposer en France, a tout de suite signé son retour au pays d’un doublé gagnant pour offrir un premier trophée à son nouveau club, la Supercoupe de Turquie, gagné 3-2 ce week-end face à Fenerbahçe.

Fenerbahçe veut reprendre son bien
Champion 2011, Fenerbahçe n’avait pas trop eu l’occasion de savourer, le club étant impliqué l’été dernier dans une vaste affaire de corruption qui a bien failli l’entraîner en D2. Finalement, il s’est seulement vu privé de participer à la Ligue des champions. Un moindre mal, mais ces péripéties ont perturbé la saison et Galatasaray en a profité pour revenir à hauteur de son rival au palmarès de la Süper Lig (18 titres chacun). Les Canaris jaunes ont cette fois bien l’intention de reprendre les devants et ils semblent en avoir les moyens. Moussa Sow est vite parvenu à faire oublier son compatriote Mamadou Niang et son association avec le bon Dirk Kuyt, récemment recruté, promet beaucoup. Le défenseur Joseph Yobo et le milieu Miloš Krasić ont également rejoint un effectif séduisant, d’où émerge le très coté ailier slovaque Miroslav Stoch.

Des outsiders loin du compte ?
Depuis son dernier titre acquis en 2009, le troisième larron d’Istanbul Beşiktaş n’y arrive pas, échouant chaque fois hors du podium. La nouvelle saison ne présage rien de bon non plus, avec un effectif quasi identique. Les seuls changements notables concernent le remplacement du défenseur international turc Egemen Korkmaz par Julien Escudé et les arrivées du gardien Allan McGregor (Rangers) et de l’espoir Oğuzhan Özyakup (Arsenal). Nuri Şahin était espéré mais il a refusé d’y être prêté. Quant à Ricardo Quaresma, il devrait partir, peut-être en Angleterre. Hors les clubs d’Istanbul, ce sont Trabzonspor et Bursaspor qui sont habitués à jouer les trouble-fête. Mais la première formation citée a perdu Burak Yılmaz, qui avait marqué la moitié des buts de son équipe la saison dernière, tandis que la seconde, championne de Turquie surprise en 2010, sort d’une saison bien pénible mais n’a pas pourtant pu renforcer son effectif cet été. Parmi les autres outsiders, il faudra surveiller les performances d’Eskişehirspor, que vient d’affronter l’OM en Europa League, Istanbul BB, le club qui monte doucement mais sûrement à Istanbul, Sivasspor, Kayserispor ou encore Gaziantepspor. Le Orduspor de l’entraîneur Hector Cúper et du capitaine Jean-Jacques Gosso peut également jouer un rôle de poil à gratter.

Des promus ambitieux
Si le petit club d’Akhisar Belediyespor devrait bien se galérer pour se maintenir, les deux autres promus ont fait le nécessaire durant l’intersaison pour viser plus haut que la zone rouge. Kasımpaşa a notamment recruté le gardien de la sélection suédoise Andreas Isaksson, le buteur nigérian Kalu Uche et l’ex international allemand Fabian Ernst. Même recrutement d’envergure du côté d’Elazigspor, qui a décidé de parier sur des joueurs à la relance : Amr Zaki, Pascal Feindouno, Julien Faubert, Bilića et Hervé Tum. Ces deux ambitieux promus vont tout de suite devoir se mettre dans le rythme, puisqu’ils vont avoir le privilège d’affronter dès la première journée ce week-end respectivement Galatasaray et Fenerbahçe. Bon courage.


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Besiktas, c'est pas la joie depuis quelques années
et ca risque pas de s'arranger avec la suspension en compét européennes :-(

en parlant de ça, à quand un retour sur la scène européenne des clubs que-tur. Ca manque ces chaudes ambiance en LDC et coupe UEFA!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1