Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Nouveau débat sur les primes des Bleus ?

Modififié
Amis de la récupération politique, bonsoir ! Comme en 2010, où Roselyne Bachelot s'était fâchée tout rouge après Knysna, le comportement de certains joueurs de l'équipe de France soulève le débat au sein de la classe politique, peu fière de ses représentants à l'Euro.

Et, comme il y a deux ans, va se poser la question de l'utilité du versement de primes, eu égard aux agissements de nos garnements. Pour rappel, les 23 sélectionnés vont toucher 100 000 € pour avoir rempli l'objectif initial des quarts de finale. Enfin, les toucheront-ils vraiment ?

Invité ce matin d'Europe 1, le député socialiste Olivier Faure a d'ores et déjà posé les bases d'un débat : « Aujourd’hui, effectivement, nombre de Français doivent se poser la question de savoir pourquoi on paye des gens qui respectent aussi peu leur public.  »

«  Quand on a des Français qui souffrent autant des questions de pouvoir d’achat et qui voient des joueurs qui vont empocher quand même 100 000 euros à l’issue de cette compétition, les voir ensuite mépriser leur public, c’est très douloureux, on peut attendre mieux d’une équipe de France qui nous a aussi parfois habitués au meilleur » , a poursuivi celui qui est par ailleurs conseiller spécial du premier ministre Jean-Marc Ayrault.


Nul doute que les exemples de l'utilité des primes espagnoles et italiennes à la fin de l'Euro vont donner du grain à moudre aux politiques. Les partenaires de Buffon ont en effet déclaré vouloir reverser leurs émoluments aux victimes des tremblements de terre en Émilie-Romagne, alors que les hommes de Del Bosque vont en reverser une partie pour la rénovation de la cité du sport, le Clairefontaine espagnol. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:23 Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 162
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:48 Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25