En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Norton sélectionneur de la Guinée-Bissau

Modififié
A 56 ans, Luís Norton de Matos va prendre en main la sélection de la Guinée-Bissau.

Une première aventure en tant que sélectionneur pour l'ancien entraîneur d'Espinho, Salgueiros, Vitória Setúbal et Vitória Guimarães qui s'est engagé jusqu'en 2011.


En parallèle de son nouveau job avec les Djurus (sorte de renard), le Portugais poursuivra son aventure avec l'Etoile Lusitana, au Sénégal.

A Dakar, il coordonne un projet de formation de joueurs locaux avec un succès remarqué. Son équipe a atteint la finale du championnat sénégalais juste avec des minots. Et le parrain de l'Etoile n'est autre que José Mourinho.

Prochain but pour Norton, atteindre la CAN qui aura lieu en 2012 en Guinée-Équatoriale et au Gabon.

Autre challenge, convaincre l'attaquant du Sporting Yannick Djaló de porter le maillot de son pays natal.

Le gouvernement de Bissau a récemment annoncé en faire une priorité nationale. A moins qu'il n'en devienne une pour le Portugal...


NV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 4 heures Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
il y a 7 heures Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 17 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 9 il y a 11 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4
À lire ensuite
Bordeaux n'abdique pas