Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Marseille-Vitória Guimarães (2-1)

Non, Sanson et Lopez ne sont pas morts

Une passe décisive pour l'un, un but pour l'autre, Morgan Sanson et Maxime Lopez ont été décisifs contre le Vitória Guimarães. Tant mieux, car les deux hommes ont besoin de marquer des points en ce moment.

Modififié
On croyait Rudi Garcia rigide tactiquement et incapable de sortir de son sempiternel 4-3-3. En début de saison, c’est bel et bien dans ce système que l’ancien coach de la Roma compte faire évoluer l’Olympique de Marseille, mettant ainsi en valeur la doublette Sanson-Lopez en tant que relayeurs. Si Morgan Sanson répond largement présent en s’imposant comme le meilleur Marseillais du début de saison, il est malheureusement le seul à surnager. La vérité, c’est que l’OM se fait tordre physiquement au milieu de terrain et finit tous les matchs coupé en deux, incapable de véritablement combiner. Résultat : Rudi Garcia finit par se faire un raison, et change de système. Place au 4-2-3-1 qui propulse les costauds Gustavo et Zambo à la récupération, et qui donne les clefs complètes du jeu à Dimitri Payet. Et ça paie, puisque les résultats s’améliorent instantanément. Sauf que dans cette configuration, Maxime Lopez et même Morgan Sanson perdent peu à peu leur place.

Victimes du changement de système


De quoi agacer les deux hommes, qui connaissent là leurs premières véritables complications depuis leur arrivée dans le groupe marseillais. Maxime Lopez ne peut absolument pas prétendre à une place de titulaire dans ce système. Trop frêle pour jouer aux côtés de Gustavo, il aurait sa place seulement en tant que meneur de jeu, mais il est impossible de déloger Dimitri Payet. Tant pis, le minot marseillais n’a que 19 ans. Plus en difficulté cette saison, un passage sur le banc ne peut que l’aider à progresser et à retrouver son niveau de l’année dernière. «  C’est le collectif qui prime. Maxime est un gamin que j’aime. Il est pétri de talent. Il reviendra tout seul. C’est dans la logique de progression d’un jeune joueur à qui tout est arrivé vite d’avoir un petit moment de moins bien. Il faut qu’il se réfugie dans le travail, qu’il soit positif. Il va continuer à grandir. Il est assez mature face à ce passage » , déclarait ainsi Rudi Garcia il y a quelques jours.


Pour Morgan Sanson, le cas est plus épineux. Censé être un titulaire indiscutable au vu de ses prestations depuis qu’il joue à Marseille, il pourrait avoir sa place dans ce système en lieu et place de Zambo Anguissa. Mais Rudi Garcia tient en ce moment à privilégier la puissance du Camerounais et utilise Sanson de temps en temps dans un tout autre rôle. Après un match moyen contre Salzbourg au poste de milieu gauche, Sanson avait lâché d’un ton sec : « Ce n’est pas mon poste de prédilection, tout le monde le sait. Pour dépanner l’équipe, pas de problème. Mais sur la durée, on verra ça. » Ce à quoi Garcia avait répondu avec la plus grande fermeté : « Pour un joueur, c’est bien de ne pas trouver d’excuses à des contre-performances. (...) S’il est performant à 100%, ça va l’auto-convaincre qu’il peut jouer à différents postes. »

La saison est longue


Si Rudi Garcia préfère pour l’instant utiliser la polyvalence de Morgan Sanson, c’est parce qu’il a encore besoin de rassurer l’OM défensivement. Dimanche dernier, Marseille a été privé de l’un de ses deux molosses, en l’occurrence Luiz Gustavo. Résultat, Sanson a pallié son absence, et l’OM en a pris trois contre Strasbourg. Plus tard dans la saison, quand le collectif marseillais sera plus en confiance, Morgan pourra peut-être reprendre sa place de titulaire dans son poste de prédilection. En attendant, qu’il prenne son mal en patience. Car, comme l'a prouvé ce match contre Guimarães, l’OM aura forcément besoin de lui et de Maxime Lopez cette saison. Et s’ils répondent à chaque fois présent par une passe décisive et par un but comme ce jeudi soir, nul doute qu’ils reprendront peu à peu leur importance dans les plans de Rudi Garcia.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 62 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 dimanche 17 juin Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 dimanche 17 juin Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 dimanche 17 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes
À lire ensuite
Lyon se rebelle à Everton