1. //
  2. // GR.F
  3. // OM/Arsenal (0-1)

Nkoulou ne suffit pas

Selon Wenger, cet OM - Arsenal, « c’était un match riche en intensité mais pauvre en occasions » . C’était surtout un match bourré de déchets techniques. Avec des joueurs pas au niveau, donc.

Modififié
0 13


N’Koulou (7) : Laurent Noir. Quasi-impérial derrière, il a muselé Van Persie, qui a pourtant trouvé le moyen de faire frissonner le stade à chacun de ses ballons touchés. Il a peut-être juste eu peur sur la dernière action, se disant qu’il valait mieux contenir. On connait la suite.

Gervinho (7) : Il a tellement traumatisé les Marseillais l’an dernier avec Lille que le simple fait de le voir entrer a fait faire un bond de 20 mètres en arrière à toute l’équipe olympienne. On connait la suite.

Van Persie (6,5) : Le seul top-player sur la pelouse. Par contre, une nouvelle fois, il n'a pas entendu l’arbitre siffler et il a continué son action. Le Camp Nou ne lui a pas suffi. Remarque, c’est peut-être un problème d’oreille, il vient du pays de Van Gogh.

Ramsey (6,25) : Le mec n'a rien fait de spécial du match jusqu'à la 92e minute. Ce but, c'est peut-être sa manière à lui de venger le Pays de Galles. De toute façon, ça ne lui va pas, la moustache, à Deschamps.

Mandanda (6) : Impérial dans les airs. Et si on l’a plus vu à l'œuvre que son homologue, c’était peut-être bien la preuve que la victoire d’Arsenal n’était pas si injuste.

Morel (6) : En confiance dès le début du match, il ne s’est pas découragé quand il s’est pris un grand pont monumental par Walcott. Au final, on peut dire que le duel face à l’Anglais, il est pour lui.

Ayew (6) : Lorsque l’arbitre a refusé de siffler penalty pour une main dans la surface, il s’est énervé, comme Diddy Kong quand il rate un bonus. Sinon, il arrive toujours à se tirer élégamment du marquage de deux, trois joueurs. Mais ça ne suffit plus.

Song (6) : Il jouerait à l’OM, il serait peut-être aussi décrié qu’Alou Diarra. Mais là, personne ne lui dit rien. Même l’arbitre, quand il lui a mis un jaune dans les premières minutes, a compris qu’il ne fallait pas trop le faire chier.

Diawara (6) : Il a joué au grand frère de Nkoulou, tapi dans l’ombre, qui intervient si vraiment il y a besoin. Avec un sauvetage sur la ligne sur une tête de Van Persie, par exemple.

Valbuena (5,5) : Malin, il a profité de l’arrivée d’André Santos pour s’écrouler à son contact et lui faire obtenir un jaune. Ça ne prend pas en Ligue 1 où les arbitres le connaissent. C’est peut-être pour ça que l’OM s’en sort mieux dans cette compétition, tiens.

Rémy (5,5) : Mertesacker était présenté comme un défenseur qui jouait au football tout en tirant une caravane où il y avait toute sa famille dedans. En attendant, Rémy ne l’a pas pris de vitesse une seule fois, preuve qu’il y a quelque chose qui cloche. L’attaquant de l’OM s’est tout de même procuré une occase tout seul en débordant côté gauche en fin de première période.

Cheyrou (5) : Un match à la Julian Ross. Il donne les ballons, ça ok, mais il ne va pas non plus s’emmerder à courir.

Archavine (5) : Il était déjà venu au Vélodrome. Il n'avait rien fait du match, à part à la fin, marquant un but fatal. Là, Wenger l’a fait sortir avant. Mais c’est son remplaçant qui plante l’OM.

Koscielny (5) : En début de match, il s’est mal compris avec Szczesny. Mais ils se sont repris. Ils se sont mêmes tapés dans les mains. Façon Harlem’ Globe Trotters. Ça aurait pu faire sourire leurs fans, s’ils n’avaient pas choisi la dernière finale de Carling Cup comme cours de répétition.

Diarra (5) : Un peu mieux dans les interceptions, Alou reste quand même celui qui fait tout foirer quand l’OM enchaîne les passes en phase de possession. Si c’est pour avoir une sentinelle qui ne sait pas faire une ouverture, autant reconvertir Brandao à ce poste. Il est toujours sous contrat et il est dans le coin. Rachelle n’y voit pas d’inconvénient ?

Jenckinson (5) : Le Lamine Gassama anglais : pour l’instant, il a l’excuse d’être jeune. Mais il sera toute sa vie doublure. Et puis qu’est-ce que c’est que ce tatouage sous le bras ? C'est aussi le bassiste de Kasabian ?

Gignac (5) : Si l’on omet de dire que sa frappe était sans doute la plus pourrie de la soirée de Ligue des Champions, on peut noter que Gignac s’est procuré une occase à la minute de son entrée en jeu.

Arteta (4) : De loin, avec son numéro 8 et sa manière de porter la balle, il faisait penser à Nasri. Mais pas le bon, celui de l’Albanie.

André Santos (3) : Tout en regardant le match, Jean-Pierre Bernès a fait un envoi groupé de texto : « Et lui, vous n’allez pas trouver son agent pour demander comment il est devenu international ? » .

Lucho (3) : Il faut aller plus vite, dans l’enquête sur les braquages des joueurs de l’OM. Reprendre des bijoux et des maillots c’est bien, mais il est grand temps de retrouver la technique de Lucho. Parce qu’il a couru, mais il n’a rentré qu’un petit pont, et c’était à l’arbitre.


Rosicky (3) : A peu près pareil que Lucho sauf qu’il va encore moins au pressing.


Azpilicueta (3) : Il était opposé à André Santos dans son couloir, pour ce qui devait être sans doute le plus faible duel de la Ligue des Champions cette année. A la fin du match, il avait sûrement un truc à demander à Gervinho. De peur d’oublier, il n'a pas attendu la fin du match pour aller le voir et laisser seul Ramsey dans son dos. On connaît la suite.


Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Selbycool Niveau : CFA2
Tout à fait d'accord dans l'ensemble, mais cruel pour Azpi à qui j'aurais mis 5 en tenant compte de sa bourde finale, qui n'en est presque pas une quand on regarde le positionnement de N'Koulou face à Gervinho : il a senti le mauvais coup, Gervinho a un max de réussite sur son prolongement, Azpi revient bien sur Ramsey qui réalise un tir parfait, ce n'est pas non plus la connerie du siècle ni un but pour sa pomme: il faut arrêter de le descendre, je trouve qu'il s'installe bien ce petit.
luckystar Niveau : CFA
C'est drôle, mais pas toujours très juste...
"Ramsey : Le mec n'a rien fait de spécial du match jusqu'à la 92e minute. "

faut dire aussi qu'il est rentré à la 78eme...
je suis presque d'accord avec ces notes sauf pour Azpi et Diarra.Pour le 1er,je ne vois pas comment et pourquoi vous pouvez lui reprocher quelque chose sur le but puisqu'il a fait son boulot d'arrière latéral qui est de venir fermer l'axe quand le ballon vient du côté qui lui est opposé c'est à dire le côté gauche d'autant plus qu'un 2 contre 2 se jouait dans l'axe entre van persie-gervinho et nkoulou-dauwara donc Azpi n'a rien à se reprocher,il a fait son boulot et il mérite une meilleure aprréciation surtout qu'offensivement et défensivement il a été présent.Si on devait chercher un responsable,je dirais tout d'abord kaboré et ayew qui sont à 2 contre 1 sur un duel à la 92ème min et qui n’arrivent pas à prendre le ballon,ensuite morel qui laisse toute la possibilité à djourou d'ajuster son centre parce qu'il le regardait faire et enfin amalfintano ou valbuena parce que les deux n'avaient pas besoin d'être si hauts et laisser Azpi se débrouiller seul d'autant plus que pendant tout le match valbuena ne l'a pas beaucoup aidé.
Pour Diarra,il mérite aussi une meilleure note que 5,il a été bon dans les duels,dans les interceptions,dans le défi physique et il a tenu son rôle de sentinelle;vous ne pouvez pas lui reprocher d'être à l'origine de la lenteur du jeu ou de ne pas relancer le jeu alors qu'à la base depuis le début de saison l'OM se démarque par la lenteur globale de son jeu,le manque de rythme et de vitesse dans les enchaînements,les déplacements,les mouvements et les passes.En plus Diarra c'est quelqu'un qui joue simple et facile et qui vous donne le ballon proprement et techniquement or à l'OM en ce moment il n y a ni mouvements,ni déplacements sans ballons et tout le monde veut le ballon dans les pieds,,on l'a encore vu hier avec cheyrou et lucho qui venaient carrément se placer sur la même ligne que Diarra ou qui venaient chercher le ballon dans ses pieds au lieu de le demander dans les intervalles ou les interlignes afin de pouvoir créer du décalage et mettre de la vitesse et de pouvoir libérer de l'espace sur les côtés en forçant santos et jenkinson à venir fermer dans l'axe pour libérer les couloirs pour valbuena,ayew,morel et Azpi or tout ce qu'on a vu c'était un jeu à la baballe:"je te la donne,tu me la donnes,et je te la redonne" sans vraiment aller de l'avant,ni créer du surnombre ou du décalage sauf sur quelques occasions,même dans les passes en profondeur c'était lent,entre le temps que prend le passeur pour prendre l'information et faire la passe et le départ de l'attaquant,il s'écroulait de bonnes secondes ce qui permettait à mertersacker de revenir pourtant la vitesse n'est pas son point fort.Bref ce n'est que mon simple point de vue sur ces 2 cas en particulier sur lesquels je ne suis pas d'accord avec les notes et commentaires faits.
FAUX !

Azpi est coupable point barre, c'est triste de toujours de lui taper sur la gueule, mais il est en faute c'est un fait !
Je serai pas aussi radical que Pastore mais c'est vrai que le air marquage d'Azpi sur le but est juste inexcusable
Je serai pas aussi radical que Pastore mais c'est vrai que le air marquage d'Azpi sur le but est juste inexcusable
Je serai pas aussi radical que Pastore mais c'est vrai que le air marquage d'Azpi sur le but est juste inexcusable
@ OCho,

qu'en penses tu ?

:)
Faux on peut pas demander à Azpi de venir couvrir sa défense et fermer l'axe comme il se doit et en même temps de regarder derrière lui.Je vous le dis le ballon venait du côté opposé donc il devait aller couvrir sa défense centrale et l'aider comme tout bon latéral et dans ce genre d'action on ne défend pas en position 3/4 puisqu'on est pas face à jeu,ça ceux sont les principes de base de l'aspect défensif du foot notamment pour un latéral donc faut arrêter de taper sur lui c'est au tout début de l'action que les marseillais commettent une erreur,ayew et kaboré doivent pouvoir récupérer le ballon ou alors morel doit pouvoir empêcher djourou de centrer.
D’apres moi, le pbe numero de l’OM aujourd’hui n’est pas la qualite de l’effectif. Ni les joueurs, ni Diarra ni meme Lucho.
Le pbe numero 1 est DD. Non pas que notre ami Deschamps soit incompetent, loin de la. C’est inconstable qu’il a des qualites de meneur d’hommes. Le pbe est qu’en pareille circonstance, il faut un entraineur qui soit proche des joueurs, comme un second pere, comme l’etait Gerets. C’est malheureux a dire mais meme les pros n’ont pas forcement la capacite a inverser la tendance par eux-memes, bien qu’ils jouent tous au foot depuis l’age de 6 ans sans doute.
Il faut quelqu’un qui reussisse a convaincre les joueurs, comme s’ils etaient tombes de cheval, a remonter dessus, c’est a dire a pratiquer du “beau” football, simple, en 2 touches de balles, je passe, je me deplace. De ne pas avoir peur de jouer meme si cela doit repasser par des entrainements niveau minimes.
Et puis tot ou tard, meme si Gerets revient (ce que je souhaite meme si j’aprecie coach DD) il faudra vite trouver des investisseurs, car vu la saison blanche qui pointe son nez, difficile de dire de quoi demain sera fait.
D’apres moi, le pbe numero de l’OM aujourd’hui n’est pas la qualite de l’effectif.

Le pbe numero 1 est DD. Non pas que notre ami Deschamps soit incompetent, loin de la. C’est inconstable qu’il a des qualites de meneur d’hommes. Le pbe est qu’en pareille circonstance, il faut un entraineur qui soit proche des joueurs, comme un second pere, comme l’etait Gerets. C’est malheureux a dire mais meme les pros n’ont pas forcement la capacite a inverser la tendance par eux-memes, bien qu’ils jouent tous au foot depuis l’age de 6 ans sans doute.

Il faut quelqu’un qui reussisse a convaincre les joueurs, comme s’ils etaient tombes de cheval, a remonter dessus, c’est a dire a pratiquer du “beau” football, simple, en 2 touches de balles, je passe, je me deplace. De ne pas avoir peur de jouer meme si cela doit repasser par des entrainements niveau minimes.

Et puis tot ou tard, meme si Gerets revient (ce que je souhaite meme si j’aprecie coach DD) il faudra vite trouve des investisseurs, car vu la saison blanche qui pointe son nez, difficile de dire de quoi demain sera fait
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 13