En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e journée
  3. // Marseille/PSG

Nkoulou, le centre droit

Quand on a passé des années avec Franck Lebœuf, Johnny Ecker et le brillant Abdoulaye Meïté, l’arrivée de Nicolas Nkoulou fait un sacré choc. Meilleur joueur de l’OM depuis son arrivée au club en provenance de Monaco, le défenseur camerounais est sans aucun doute l’un des futurs meilleurs du monde à son poste. Il n’a que 22 ans.

Modififié
Mais que serait l’OM sans Nkoulou ? S’il était « Mafia K’1 Fry » , le défenseur camerounais aurait mérité sa mention dans la bouche de Kery James. Car, en plus d’être le genre de type avec qui on partirait volontiers à la guerre, Nicolas Nkoulou, lion indomptable et dompteur d’attaquants, s’affirme depuis son arrivée à Marseille comme l’un des tout meilleurs défenseurs de Ligue 1. Élu - malgré la saison chaotique des siens - meilleur joueur de l’OM la saison passée, l’ancien Monégasque, plus habitué à briller sur la pelouse qu’en dehors, est ce week-end sous les feux des projecteurs. La faute à un Classique à enjeux et à une rencontre très attendue avec un certain Zlatan Ibrahimović. Un type qui, dans Téléfoot, a affirmé ne pas connaître le Camerounais. Pas si étonnant que ça, pour un mec qui a écumé les pelouses les plus prestigieuses d’Europe, loin de la Ligue 1, ces dernières années. Cela étant dit, le Suédois pourrait vite faire la connaissance du gamin de 22 ans.

Pas un Zlatan – Nkoulou, un OM-PSG

« Ibrahimović aura du pain sur la planche avec Nicolas Nkoulou, qui est un joueur fantastique. D’ailleurs, pour Nic, ce sera un excellent test. Il pourra se jauger, parce que, pour moi, c’est vraiment un défenseur de très haut niveau. » Quand il ne tweete pas, Joey Barton déclare sa flamme à Nicolas Nkoulou sur le site internet de l’OM. Au fond, quand on s’éloigne un peu de la Canebière, le cas Nkoulou divise. À Paris, ils sont nombreux à rire et à douter du fait que le petit Camerounais puisse faire tomber celui qu’ils ont mis sur un piédestal. À Marseille, Nkoulou est un génie. La vérité, elle, comme souvent, est entre les deux. Intrinsèquement parlant, Nicolas Nkoulou semble être le défenseur de Ligue 1 – avec Thiago Silva – le plus à même de perturber le Z. S’il lui rend quelques centimètres, sa vivacité et son aptitude à passer devant le joueur adverse lui donnent un joli avantage. Mais au fond, dans un football qui déserte de plus en plus le marquage individuel, et face à un joueur qui dézone très souvent, le combat de titans n’aura pas vraiment lieu. Cela n’empêchera pas l’homme fort de la défense marseillaise d’avoir l’influence qui est la sienne auprès de ses partenaires depuis son arrivée.

Mister serein


C’est le 29 juin 2011 que, pour 3,5 millions, Marseille réalise sa meilleure opération sur un mercato depuis un bout de temps. Près d’une soixantaine de matchs plus tard, les éloges pleuvent, à juste titre. Avant la rencontre entre Nancy et Marseille, Jean Fernandez dégainait en conférence de presse un remarqué : « Tout le monde parle de Thiago Silva, mais avec Nkoulou, l’OM n’a rien à lui envier. » Ses coéquipiers de la défense, l’intérimaire Charles Kaboré en tête, n’en pensent pas moins. « C’est bien quand il y a quelqu’un comme ça derrière toi. Tu es tout de suite plus serein » , confiait le Burkinabé toujours tout sourire, qui avait pris une soufflante de son partenaire face à Nancy, justement. La sérénité est peut-être ce qui définirait le mieux l’international camerounais, sorte d’anti-Mbia. Très « facile » , Nkoulou a horreur qu’on lui fasse cette remarque. Oui, pour lui, « facile » , veut dire « par-dessus la jambe » et lui, le besogneux, le concentré, ne veut pas entendre parler de ça. Nicolas Nkoulou est pétri de talent, mais refuse de surfer sur ses qualités. S’il fait un superbe crochet ou un grand pont osé après une récupération, ce n’est pas pour les strass ou les pailettes, mais parce que cela est nécessaire. Le spectaculaire au service de l’efficace, en somme. Cette aisance technique, ajoutée à une vista et une relance impressionnante, font de Nkoulou, 22 ans, un des futurs très grands à son poste. Homme de base de l’OM, il a joué la quasi-totalité des 13 rencontres du club, ne s’offrant qu’un break de quelques minutes ce jeudi face à Limassol. Pas émoussé pour un sou, Nicolas Nkoulou est prêt pour dimanche. Lui, droit de ses baskets et fort de ce côté « ancien tranquille » . Un côté Gandalf, en somme. « Vous ne passerez pas » , qu’il disait, le mage blanc.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon coeur et de toute mon âme » 1
PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 3 il y a 5 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 13
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4