1. //
  2. // 16es
  3. // Marseille-Montpellier (2-0)

Nkoudou et l'OM sortent Montpellier

Sans vraiment trop convaincre, Marseille a obtenu son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Après avoir quelque peu piétiné, l'OM s'en est remis à son homme fort du moment, Georges-Kévin Nkoudou.

Modififié
0 26

Olympique de Marseille 2-0 Montpellier HSC

Buts : Bensebaini (41e, CSC), Dja Djédjé (54e)

C'était pas glorieux, c'était pas tellement fou, mais Marseille a gagné. Pourtant, les Phocéens n'étaient pas les mieux embarqués face à un Montpellier qui n'a pas déjoué. Bien plus agressif en première période, le MHSC a subi la réussite, ou le talent, de l'homme en forme de l'OM, Georges-Kévin Nkoudou. Un homme en forme, ça débloque des situations, et de n'importe quelle manière. Cette fois, GK a fait le boulot, son destin a fait le reste et a certainement changé le match. Car les Marseillais ont marqué avant la pause et tué le match juste après. Ce n'était pas le plus beau match de la saison, mais c'est une deuxième victoire d'affilée, chose qui n'était pus arrivée depuis novembre dernier. Opportunisme et réalisme, ce sont les symptômes d'une équipe qui gagne, mais de là à dire que l'OM a retenu la leçon de son dernier match face à Caen, c'est être marseillais.

Lord Nkoudou


Mandanda évite un début cauchemardesque aux Marseillais en sortant une tête de Bryan Dabo, monté aux avant-postes. L'OM met quelques minutes à entrer dans son match, bousculé par des Montpelliérains qui se projettent vite vers l'avant. Les présentations passées, Marseille se réveille, doucement. Quelques percussions de Nkoudou ou Batshuayi, mais rien de bien marquant. Lucas Silva, titularisé au milieu, ne fait pas de miracle, et les quelques mouvements collectifs sont soit trop imprécis, soit bien coupés par la défense adverse, bien plus agressive. Du coup, après vingt minutes de « spectacle » , Montpellier en profite pour mettre un deuxième avertissement à Mandanda, sauf que cette fois, le portier n'a rien à faire, puisque la frappe de Saihi, déviée par Rekik, ne passe qu'à quelques centimètres du poteau. L'OM a la possession, mais le MHSC a montré qu'il ne dormait pas. Il faut attendre plus d'une demi-heure pour voir la première vraie réaction olympienne, ou plutôt celle d'un homme. Comme souvent lors de ces derniers matchs, Nkoudou sort du lot, par ses déplacements, par ses tentatives de percussion. Sur son côté gauche, le jeune s'avance et repique dans l'axe pour frapper, mais Ligali repousse bien malgré le rebond. En fin de première période, GK va quasiment faire la différence tout seul. Lancé, il profite d'un une-deux avec Cabella et d'un bon contrôle pour arriver dans la surface. Du pied gauche, sa frappe est trop écrasée, mais la réussite est là pour que Bensebaini dévie dans ses cages. Presque tout seul. Contre le cours du jeu, Nkoudou sauve sûrement les siens d'un retour au vestiaire sous les sifflets.

Le retour du DjéDjé


Après la pause, les Héraultais ont légèrement mis la pression sur l'OM pendant les premières minutes, mais sans vraiment inquiéter Mandanda. Et comme lors du premier acte, les Marseillais se montrent opportunistes. Quelques passes qui arrivent jusqu'à Cabella, qui donne à Bouna Sarr, jusque-là occupé à tacler tout le monde. La passe est un peu longue, mais Sarr joue le coup et oblige Ligali à sortir. Le gardien du MHSC repousse tant bien que mal et c'est ce bon vieux Dja DjéDjé qui surgit pour coller une belle frappe et le deuxième but de l'OM. Marseille a mis moins de temps à réagir, et ça aura eu le mérite de réveiller un Vélodrome bien trop timide. Quelques minutes après son but, Brice, visiblement emballé, perd un ballon dans l'axe et laisse Yatabaré filer seul au but. Mais Mandanda gagne son duel et évite tout malentendu concernant une éventuelle remontée au score. La partie s'équilibre doucement, puisque les Marseillais décident de gérer les affaires. Les invasions montpelliéraines inquiètent peu la défense de l'OM et laissent même place à des contres. Dja DjéDjé se fait plaisir, sur un dédoublement côté droit, l'Ivoirien fait une feinte de centre et tente une frappe du gauche qui passe au-dessus. Plus grand-chose à se mettre sous la dent, hormis une frappe de Bouna Sarr bien sortie par Kigali. Marseille s'impose, glisse en huitièmes de finale, mais laisse toujours quelques points d'interrogation.

Par Benjamin Asseraf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

read my mind Niveau : National
Mandanda leur a quand meme sur ce match sauvé les miches .

C'est quoi le souci avec dja-djé djé qui s'embrouillent
read my mind Niveau : National
Message posté par read my mind
Mandanda leur a quand meme sur ce match sauvé les miches .

C'est quoi le souci avec dja-djé djé qui s'embrouillent


"qui s'embrouille" avec tout le monde?
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Putain de vie de merde
Est-ce qu'un quelqu'un peut est capable de me donner un footballeur pro plus faible que Deplagne? 20 ans que je suis le foot et franchement je vois pas.. (même les fils Puel ont plus de ballon)
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Là, ça commence à se voire que Michy est cuit!

C'est terrible de se dire qu'il n'y a personne pour le suppléer dans un match comme ce soir. En plus il finit avec le nez en vrac...
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Message posté par read my mind
Mandanda leur a quand meme sur ce match sauvé les miches .

C'est quoi le souci avec dja-djé djé qui s'embrouillent


Je crois qu'il a Dji-djon-cté...
Message posté par estrada
Est-ce qu'un quelqu'un peut est capable de me donner un footballeur pro plus faible que Deplagne? 20 ans que je suis le foot et franchement je vois pas.. (même les fils Puel ont plus de ballon)


Et pourtant on avait mis la barre assez haut avec Godemèche ..
Je me demande si les montpellierains vont avoir des regrets des occasions ratées.

Je me pose également la question de savoir si le face à face de Yatabaré est un tournant du match.

Et du coup je vais poser la question à Manu ....nan je déconne les mecs on vas éviter de brasser un peu plus d'air.

Regarder un match sur france tv quand tu supporte un gros club c'est vraiment une plaie. Et même quand c’est pas le tiens c'est rapidement relou
Non moi je regrette qu'on débute le match avec des mecs comme berigaud et l'autre arsouille en arrière droit.. Baills tu déconnes, y'a mieux sur le banc
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 1
Au rayon des satisfactions, j'ai trouvé Lucas Silva plutôt bon et Isla aussi.

Sarr a la dalle, c'est bien. N'koudou est le plus prometteur de la bande je trouve.

Et pour remplacer MichBats, il faut tester Rekik en pointe. Le mec ne fait que shooter dans la balle quand elle vient et possède un physique à la Brandao. Alors ça se tente! Sors ta baguette Harry!

Sinon, HS, mais j'ai pu noter un commentaire par article pour le première fois, avant ça ne semblait pas fonctionner pour moi...
Mandanda est incontestablement l'homme du match, Marseille s'en sort bien grâce à lui, d'ailleurs c'est qui la doublure de Steve ?

Brice s'est cru tout puissant


TheNiangasse Niveau : CFA2
Pas cool quand même de pas laisser Pelé jouer ce match de coupe...D'autant qu'il n'a pas démérité en cdl !
Et quel génie ce Michel de mettre 3 defs + 2 milieux defs sur son banc pour 1 seul offensif (Rabillard).
Comme si à 2-0 un Boutobba, Lopez ou autre Porsan-Clemente ne pouvait pas permettre de faire souffler Michy et Nkoudou...
Sur la Caneuubière, N'Koudou la chèèèvreu s'est trainsformé en héros.
read my mind Niveau : National
Message posté par CARP2015
Sur la Caneuubière, N'Koudou la chèèèvreu s'est trainsformé en héros.


N'koudou une chévre?
 //  00:03  //  Passionné de Nantes
Message posté par read my mind
N'koudou une chévre?


Je l'ai lu ici même lorsque N'Koudou est arrivé chez vous. Peu de marseillais le connaissaient mais beaucoup y voyaient déjà un flop.
Christian Jeanpiètre Niveau : DHR
J'avais rarement vu aussi peu de passes arriver à leur destinataire, y'a vraiment un truc à faire à l'entraînement. La meilleure combinaison a été le fait de Romao, va falloir commencer à se poser les bonnes questions.

Honnêtement en dehors de la réussite, y'a pas grand chose de changé par rapport au match contre Guingamp. Après c'est vrai qu'on joue sans Lass et avec Rekik qui prend ses pieds pour des gâchettes de flipper, mais y'a quand même un vrai travail de profondeur à opérer sur ces joueurs qui commencent à se connaître.

Au rayon des satisfactions, je mets N'Koudou qui joue toujours aussi juste, Sarr, qui a été mauvais mais qui a une grinta de malade, et Lucas Silva qui a réussi sa première interception de la saison. Et bien sûr Steve "Tentacruel" Mandanda, faut faire une statue à ce type bordel.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Message posté par Danse, biatch!
Je crois qu'il a Dji-djon-cté...


Nan Chris, pas toi, tu peux pas t'emmêler les pinceaux !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Putain Bruno Martini, il a abusé de son patronyme. On dirait un morse.

Le mec est plus cuillère que shaker.
Je regarde pas souvent des matchs de ligue 1, mais quand j'en regarde, ça me rappelle pourquoi je m'abstiens d'habitude.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 26