En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Niort menace ses supporters

Modififié
En ce moment, le torchon brûle entre la Ligue de football professionnel et le collectif SOS Ligue 2 qui lutte contre la programmation des rencontres le vendredi. Pas vraiment satisfait de n'avoir jamais vu venir une réunion, pourtant promise, avec la LFP, le collectif regroupant plusieurs associations de supporters a adressé une lettre ouverte à son président Frédéric Thiriez en début de saison. Histoire d'être sûr de bien faire passer le message, plusieurs banderoles à l'encontre de la Ligue et de beIN Sports avaient été déployées dans différentes enceintes de Ligue 1 et de Ligue 2 la journée suivante.

Des actions qui ont fâché Frédéric Thiriez. Dans une lettre adressée à toutes les équipes de première et seconde division, l'actuel Président de la LFP a appelé les présidents de chaque club à « faire preuve de la plus grande fermeté » pour que des banderoles hostiles au diffuseur de la L2 ne soient plus autorisées, menaçant même ces derniers de sanctions en cas d'infractions constatées...

Si cette mesure a poussé le collectif SOS Ligue 2 à porter plainte contre la Ligue de football professionnel, elle a aussi poussé certains clubs à serrer la vis. Convoqué pour une banderole « Boycott beIN sport » affichée par quelques supporters le 13 septembre dernier lors de la réception de Clermont, le club des Chamois Niortais a clairement lâché ses supporters.

« Il est important de préciser que ce type de banderole est interdit par la LFP, mesure que le club trouve tout à fait logique. Cette chaîne participe activement au développement et à la viabilité des clubs de football professionnel. Si nous reconnaissons bien le collectif SOS Ligue 2 qui a pour but de défendre les intérêts des clubs de L2 et de ses supporters, nous ne comprenons pas les motivations actuelles du déploiement de ces banderoles et l'attaque dont la Ligue et son président font l'objet. De plus, le club n'est pas du tout favorable à l'instauration des rencontres le samedi à 18h proposée par le collectif. Si le club est sanctionné financièrement pour de tels agissements, des mesures seront prises très rapidement  » , a déclaré Karim Fradin, manager général du club deux-sévrien sur le site de La Nouvelle République.


Dur. AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) il y a 3 heures Quand Ronaldo planquait de la bière 38
il y a 4 heures Dupraz quitte le TFC 118 il y a 5 heures Robinho en route vers Sivasspor 44 il y a 8 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 8 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7