1. //
  2. //
  3. // Résumé

Nîmes s'amuse, le Paris FC dernier et Dijon dauphin fortifié

Toujours plus de football spectacle en Ligue 2 pour cette 21e journée. Nîmes, avec une deuxième victoire d’affilée, quitte sa place de lanterne rouge et explose Clermont avec un cinglant 6-2. Le Paris FC, inquiétant, prend le bonnet d’âne après sa défaite face au Havre (2-1). Dijon, vainqueur tranquille de Bourg-Péronnas (3-0), conforte sa place de dauphin.

Modififié
348 16

Dijon FCO 3-0 Bourg-en-Bresse Péronnas

Buts : Julio Tavarès (20e), Christopher Jullien (28e) et Jordan Marie (57e) pour les Dijonnais

Dijon a eu la bonne idée de conforter sa place sur le podium. Sur une pelouse dure et glissante, l'équipe à domicile domine tranquillement son début de match et va petit à petit prendre le dessus sur son adversaire. Un avantage qui va se concrétiser sur le tableau d’affichage avec le but de renard de Tavares à la 20e minute de jeu en profitant d’un marquage laxiste sur un centre à ras de terre. Juste avant la demi-heure de jeu, le break est fait pour le DFCO, grâce notamment à la sortie un poil approximative du portier de Bourg-en-Bresse dont profite Christopher Jullien pour placer une tête. Mais Gaël Andonian trouve ça un peu trop facile, et va récolter deux cartons jaunes lors du premier acte, qui regardera ses coéquipiers à domicile finir la rencontre à dix. Un carton rouge qui va réchauffer un peu tout le monde et provoquer de l’électricité entre les deux équipes. Mais Dijon, volontaire, va tuer le match sur une mine à l’entrée de la surface de Jordan Marie avant la dernière demi-heure de jeu.

ETG FC 0-2 Ajaccio AC

Buts : Mouaad Madri (39e) et Ludovic Soares (CSC, 79e) pour Ajaccio

Le match le plus long de la soirée. Clairement, en première période, rien à se mettre sous la dent jusqu’à la 39e minute. Une belle action collective des Ajacciens, qui se terminera par un face-à-face réussi par Mouaad Madri pour débloquer une rencontre sans saveur. La neige ne va rien arranger en deuxième période et va blanchir progressivement le carré vert, pour ensuite mettre fin prématurément à la rencontre, qui ne pouvait plus se dérouler sous ces conditions. 21 minutes plus tard, le match va quand même reprendre, sur une pelouse toute blanche. Et l’arbitre a visiblement pris un petit rail, car Cissé va écoper d’un carton rouge, car un attaquant évianais va se prendre les pieds dans la neige. Mais l’Ajaccien ne l’a pas touché pour autant. Il paye peut-être son comportement envers l’homme en jaune, extrêmement limite. Mais pour ne pas faire de jaloux, Tejeda, juste devant l’arbitre, va proposer une belle semelle qui lui vaudra un deuxième carton jaune. À dix contre dix, Ajaccio va pouvoir envoyer un bouquet de fleurs à Ludovic Soares qui, en voulant dégager le ballon de la tête, va tromper son propre gardien juste avant les dix dernières minutes. Ensuite, une parodie de foot, qui se terminera tranquillement. Deuxième défaite inquiétante pour Évian, qui glisse doucement vers la zone de relégation. L'ACA revient à la hauteur de son adversaire du soir, à la 15e place.

FC Sochaux-Montbéliard 2-3 Chamois niortais FC

Buts : Sekou Cisse (2e et 45e+1) pour Sochaux // Adolphe Teikeu (CSC, 40e), Chafik Tigroudja (48e) et Seydou Kone (79e) pour les Chamois niortais

Par deux fois Sochaux a mené, mais Niort n'a jamais abdiqué. Et pourtant, le club à domicile n’avait pas traîné, car au bout d’une petite minute de jeu, Seykou Cissé vient profiter d’une petite boulette du gardien niortais pour inscrire le premier but du match, qui ne va pas aider le club visiteur à bien entrer dans son match. Mais contre le cours du jeu et sous la neige, le Chamois niortais va égaliser grâce au but contre son camp à 5 minutes de la fin de la première mi-temps d’Adolphe Teikeu, combiné à une sortie un peu aléatoire du portier Papa Camara. Un but qui ne va pas affaiblir les intentions des locaux, qui vont reprendre l’avantage juste avant la mi-temps, via Seykou Cissé, en chaleur ce soir, qui vient inscrire un doublé en 45 minutes. Mais le festival Papa Camara va continuer lors du deuxième acte pour les Lionceaux, qui se troue encore une fois sur une tête de Chafik Tigroudjan. Thomas Robinet, sortie sur civière avant les vingt dernières minutes, ne verra pas ses coéquipiers souffrir, avec notamment une barre des visiteurs qui sauve un Papa Camara qui va finalement voir le ballon une nouvelle fois passer sa ligne dans les dix dernières minutes avec un but de Seydou Koné. Frustrant pour le FC Sochaux.

Le Havre AC 2-1 Paris FC

Buts : Ghislain Gimbert (16e) et Lys Mousset (49e) pour le HAC // Dylan Bahamboula (65e) pour Paris

Rien ne va plus pour le Paris FC. Totalement perdu en début de match, les Parisiens vont voir Ghislain Jaimbert, absolument seul dans la surface, placer une tête décroisée qui laisse Adrien Thébaux sans réaction juste après le premier quart d’heure de jeu. Et ça ne va pas s’arranger en deuxième période pour les Franciliens, qui voient Lys Mousset s’amuser dans la surface à la 49e minute avant d’envoyer une belle frappe qui terminera au fond des filets. Mais après l’heure de jeu, le Paris FC va tenter un baroud d’honneur, avec Dylan Bahmboula, qui provoque la boulette du portier havrais, Fabien Farnolle. Les hommes de Jean-Luc Vasseur auront tenté jusqu’au bout, mais rien n’y fera : le Paris FC est dernier de Ligue 2.

Nîmes Olympique 6-2 Clermont Foot Auvergne

Buts : Anthony Koura (8e), Steve Mounié (17e, 70e et 82e), Anthony Briancon (42e) et Renaud Ripart (62e) pour les Crocos // Famara Diedhiou (6e) et Rémy Dugimont (35e) pour Clermont

À la vue du score, on peut parler de tennis-ballon. Le Nîmes Olympique a produit un football total pour cette 21e journée. Tout commence très vite dans cette rencontre, avec l’intenable Famara Diedhiou qui, sur un corner prolongé par un partenaire, envoie le ballon dans les filets pour la 19e fois de la saison. À noter la défense nîmoise plus qu’apathique sur l’action. Mais juste après l’engagement, les Crocos ne se laissent pas faire. Le numéro 10, Anthony Koura, sur un caviar venu du milieu de terrain, remporte facilement son face-à-face. Un match qui démarre sur les chapeaux de roues et qui provoque la détermination du Nîmes Olympique, qui se procure plusieurs occasions. Une domination qui va se concrétiser à la 16e minute de jeu par un nouveau but, avec la tête rageuse de Steve Mounié pour prendre l’avantage dans une rencontre totalement folle. Vous pensez que c’est fini ? Que nenni, Clermont égalise à 10 minutes du terme de la première mi-temps sur une action un poil litigieuse, puisqu’un joueur nîmois est resté au sol dans sa surface sur l’action. Mais l’arbitre ne siffle pas et valide le quatrième but de la partie. Dans la plus belle rencontre de la soirée, le but gag de ce vendredi soir est à mettre au crédit des locaux. Sur une cloche d’Anthony Briancon, le gardien niortais, Mehdi Jeannin, se troue totalement et laisse passer le ballon juste au-dessus de sa tête. Une première période de folie. Le nouveau 19e de Ligue 1, totalement en feu, va faire le break via Renaud Ripart et sa frappe qui vient s’écraser sur la barre, avant de rentrer totalement dans les buts selon l’arbitre de la rencontre, Didier Falcone. 62e minute, le match semble plié. Mais évidemment, les Crocos sont en feu en 2016 et vont prendre le large face au 4e de Ligue 2, avec un doublé de Steve Mounié, qui n’a pas eu de mal à inscrire le septième but de la rencontre. Et finalement, Clermont va perdre le premier set en fin de match, avec un nouveau but de Steve Mounié, qui visiblement voulait se faire plaisir. Fin d’un match exceptionnel, Nîmes n’est plus dernier et continue sa course folle vers le maintien.

Stade lavallois Mayenne FC 4-1 Auxerre

Buts : Julien Viale (52e), Nordi Mukiele (57e), Chris Malonga (65e) et Fouad Chafik (70e) pour Laval // Gaëtan Courter (26e) pour l'AJA

Football spectacle au stade Francis-Le Basser. Laval, qui a connu un début de match difficile, a su inverser la tendance avec une touche de sensationnel. Pourtant, c'est Courtet qui, juste avant la demi-heure de jeu, envoie un beau coup franc à 25 mètres que Lionel Cappone ne peut qu’effleurer. À noter le magnifique mur en carton lavallois, qui a laissé les portes ouvertes à l’attaquant auxerrois pour donner l’avantage à son équipe. En deuxième mi-temps, le réveil lavallois va se concrétiser sur une action un peu confuse, avec Zeoula qui envoie un bel enroulé sur la barre, qui va rebondir sur un de ses coéquipiers pour enfin terminer dans les pieds de Julien Valle, qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans les buts. Le match est relancé, et Laval va continuer sa marche en avant et va voir Nordi Mukiele inscrire la pépite de cette 21e journée. Sur un corner rentrant, le défenseur lavallois s’envole, et propose une Madjer en suspension que Boucher n’arrive pas à détourner. Assommés, les Auxerrois vont voir le match empirer juste après l’heure de jeu, avec un coup franc magistral de Chris Malonga. Trois buts d’affilée ? Pas suffisant pour le Stade lavallois, qui va continuer sa domination à la 70e minute avec le festival côté droit de Fouad Chafik, qui fusille un Zacharie Boucher totalement abandonné par sa défense.

Tours FC 0-0 Red Star FC


La purge de la soirée. On va carrément faire un voyage dans le temps jusqu’à la 65e minute de jeu. Le Tours FC va enfin tenter de prendre l’avantage, mais la barre transversale d’Arnaud Balijon vient stopper les intentions des locaux, qui auraient pu faire mieux face à un Red Star bien endormi. Seuls les supporters de l’équipe en déplacement auront fait preuve de courage pour les accompagner vers ce match nul très… nul.

US Créteil Lusitanos 1-1 RC Lens

Buts : Faneva Ima Andriastsima (82e) pour les Franciliens // Anthony Scaramozzino (90e) pour le RC Lens

On pensait vivre un match sans occasion, et puis tout est arrivé d’un coup. Bon, mis à part la ferveur lensoise dans les tribunes, il n’y a vraiment rien eu à se mettre sous la dent pour les spectateurs en première période. Mais les Franciliens n’avaient pas envie de donner un tel spectacle pendant 90 minutes, et vont prendre l’avantage face à un RC Lens un peu perdu au stade Duvauchelle. Sur un centre d’Ilunga, Faneva Ima Andriatsima croit permettre à son équipe de prendre les trois points, mais c’était sans compter la rage des visiteurs, qui, sur leur seule occasion du match, qui n’en est même pas une, égalisent dans le temps additionnel. Les défenseurs des locaux, qui n’arrivent pas à se dégager, envoient le ballon vers Anthony Scaramozzino, qui ne fait pas exprès de faire un lob, mais qui arrive à tromper Yann Kerboriou. Un miracle pour le RC Lens, qui arrache le point du match nul. Et pour la cerise sur le gâteau des Franciliens, Christophe Diedhiou fauche violemment un attaquant lensois en toute fin de match et écope d'un deuxième carton jaune. Un match condensé en 10 minutes.


Par Matthieu Guillot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pantelis Kaffès Niveau : District
Si Nîmes se maintient avec leur pénalité de 8 points et leur début de championnat tout moisi, ça sera un sacré exploit !
Johnny Decker Niveau : DHR
Allez les crocos, on y croit!
La semaine prochaine on va bouffer du chardon...

Sempre Nemausus
Michel Drucker Niveau : DHR
Pas mal du tout le petit Mousset, avec Louisere ça fait plaisir de revoir la belle formation havraise après un petit trou générationnel.
Petite questions aux suiveurs (s'il y en a).
Lois Diony de Dijon, ça donne quoi?
J'ai maté ce match par curiosité et le gars a sorti un match XXL (3 assist et beaucoup de boulot au pressing et dans le repli).
ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
C'est pas le meilleur attaquant du championnat mais il a bien progressé depuis le début de saison. Seules ses blessures (trop récurrentes) perturbent son envol, à voir s'il continue sur cette dynamique.
Quel match aux Costières... Nîmes se maintiendra sûrement pas mais va couper des têtes avant de tomber
Nîmes trouvera bien le moyen d'allonger la monnaie dans les dernières journées pour arracher son maintien.
Putain, ces Nîmois sont capables de se maintenir ! Parole d'un lensois bourré à la St Omer à 2h15 du matin !
Où est ce qu'on peut voir un résumé des matchs ? Dans le style jour de foot ?
PeleGood-MaradonaBetter-GeorgeBest Niveau : CFA2
Tape video ligue 2 sur youtube
PeleGood-MaradonaBetter-GeorgeBest Niveau : CFA2
Message posté par Pig Benis
Putain, ces Nîmois sont capables de se maintenir ! Parole d'un lensois bourré à la St Omer à 2h15 du matin !


2h14, trop bourré pour être précis?
Et Lens s'en sort encore avec un but ultra chanceux. Faudrait faire une compil de tous les buts improbables de cette saison, car y a de quoi faire !
Message posté par fixed
Nîmes trouvera bien le moyen d'allonger la monnaie dans les dernières journées pour arracher son maintien.


Tu as gagné ton -1 bravo bravo.

Énorme match des Crocos! Ça faisait bien longtemps qu'on avait pas vu un tel spectacle aux Costières. Et Savanier quel joueur! <3
benoit-tango Niveau : District
La talonnade "Madjer" de Mukiele pour le 2ème but Lavallois : https://twitter.com/_CorentinGilles/sta … 1813045248
Merci la défense d'Auxerre !
Excellent match du N.O dans la lignée de celui contre Brest. Il y a eu encore plus de spectacle car Clermont a joué le tout pour l'attaque un peu suicidaire quand on voit le niveau de leur défense. Le changement d'entraineur coté nimois a fait un bien fou niveau envie coté crocos ! A confirmer !
Message posté par YNWA#
Petite questions aux suiveurs (s'il y en a).
Lois Diony de Dijon, ça donne quoi?
J'ai maté ce match par curiosité et le gars a sorti un match XXL (3 assist et beaucoup de boulot au pressing et dans le repli).


Diony faut vraiment qu'il soit affuté physiquement pour être bon, il a eu une période ou pendant 6,7 matchs il a sorti des perfs énormes. C'est plutôt un bon finisseur aussi je trouve
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
348 16