Nîmes : démission de Conrad

Modififié
4 4
Ce n'est pas une surprise : les aveux de Serge Kasparian dans les affaires de matchs truqués en Ligue 2 font des dégâts collatéraux. Par son affirmation devant la justice, l'actionnaire majoritaire du Nîmes Olympique a indirectement rendu la vie difficile à son partenaire principal, le président du club Jean-Marc Conrad. Une responsabilité visiblement trop lourde à porter.

Dans un communiqué publié ce vendredi, le président des Crocodiles a tout simplement annoncé sa démission. « J'ai pris la décision de démissionner de mes fonctions de président du Nîmes Olympique, informe Conrad. Cette décision, à laquelle je n'ai pas été contraint, ne tend qu'à protéger les intérêts de mon club » .

Mis en examen pour corruption jeudi, l'homme est encore loin d'être sorti d'affaire.
AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'aime bien l'anagrame de conrad.
Je suis Conrad McLeod, du clan des McLeod, je suis venu au monde en 1518 dans le village de Glenfinnan sur les rives du Loch Shiel. Et je suis immortel.
cingulate Niveau : DHR
Il a reçu une interdiction d'exercer, sa démission ne sert à rien.
C'est assez drôle quand même, nos présidents de club de foot ont plus de décence que des mecs élus comme Thevenoud, Balkany ou Andrieu.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 4