1. //
  2. //
  3. // Disparition de Nilton Santos

Nilton Santos à la gauche du Seigneur

Nilton Santos vient de mourir à 88 ans. Gloire et respect éternels à l’immense défenseur brésilien, champion du monde 1958 et 1962 : il était le père initiateur des futurs grands latéraux auriverde…

Modififié
54 10
Le loser révèle un crack…

Asseyez-vous, ne dîtes rien et écoutez l’histoire de Nilton. Ou du moins de quelques grands moments du bonhomme… La scène se passe en 1953. Botafogo teste un attaquant, un dribbleur priapique que Flamengo, Vasco de Gama et Fluminense ont déjà refusé. Le test est encourageant, sans plus. C’est alors que le défenseur gauche du Botafogo somme ses dirigeants d’engager illico cet inconnu qui l’a pourtant humilié de ses feintes : « Il faut qu’il joue pour nous, sinon je suis dans la merde » . Banco ! Le célèbre club de l’Etoile Solitaire signe de suite l’ailier droit. L’inconnu s’appelle Garrincha. Le défenseur gauche s’appelle Nilton Santos… C’est ce bon vieux Nilton qui a lancé la carrière en pro de Garrincha ! Le Brésil lui doit déjà ça. Nilton se fera plus humble : il affirmera tout au long de sa vie que s’il était devenu si bon, c’est parce qu’il avait eu le privilège de jouer dans la même équipe que Mané Garrincha. Car ils feront danser la footosphère au sein du grand Botafogo des années 50-60 (avec Zagallo et Didi, puis Amarildo : ouf !) et au sein bien sûr de la Seleçao 1958 et 1962.

En 1953, Nilton est un pur loser. Non pas qu’il ne soit pas bon, mais tout simplement parce qu’il a fait partie de l’équipe brésilienne qui a vécu le drame de 1950 à dom' : la perte du titre mondial contre l’Uruguay (1-2). OK, Nilton Santos n’a pas joué durant ce Mondial, mais il fait quand même partie des Maudits de 1950. Et comme le destin est encore plus vachard, il est aussi de la Seleçao 1954 qui se fait humilier en quarts face aux Hongrois légendaires de Puskas (2-4). Nilton s’est distingué en prenant un rouge à la 71e lors du match le plus violent de l’histoire de la Coupe du monde. Car après la rencontre, les Brésiliens, vexés, iront défoncer le vestiaire hongrois en castagnant sévère leurs vainqueurs… Voilà. On est en 1954, Nilton a 29 ans et l’avenir derrière lui. Une carrière sans grand relief, hormis bien sûr un statut d’international (vainqueur de la Copa America en 1949). Un début de carrière en pro un peu tardif en 1948, à 23 ans, au club de Botafogo. Il y fera d’ailleurs toute sa carrière (1948-1964). Un palmarès peu garni en club avec un titre unique, même si respectable à l’époque : le championnat de Rio 1948. Sauf que… Nilton est toujours très bon. Le grand Botafogo gagne à nouveau le Championnat de Rio en 1957 et le sélectionneur brésilien, Vicente Feola, ne pourra qu’emmener le latéral gauche vétéran au Mondial suédois 58 : Nilton a 33 ans !

L’Or de la Seleçao 1958-1962

En Suède, le « Vieux » va faire sensation. Déjà, son homonymie avec l’autre Santos, Djalma Santos (le latéral droit !), retient l’attention. Sinon, Nilton est gominé et arbore la fine moustache des séducteurs cariocas au sourire entendu. En Suède, Nilton se distingue d’entrée lors du match d’ouverture de la Coupe du Monde contre l’Autriche. Au bout de 4 minutes, en 2e mi-temps, le latéral gauche s’empare du ballon et accélère sur son côté. Tabou défensif suprême pour l’époque : il franchit la ligne médiane et continue à foncer ! Le coach brésilien, Vicente Feola, est saisi d’effroi ! Il hurle : « Volta ! Nilton ! Volta » ( « Reviens ! Nilton ! Reviens ! » ) Mais N. Santos continue à dribbler. Il fait un relais avec Mazzola qui lui remet sur le côté gauche des 16 mètres autrichiens : une petite demi-volée futée par-dessus le gardien autrichien et but ! Le Brésil mène alors 2-0 et remportera la partie 3-0 : Nilton Santos vient d’inventer le rôle de défenseur offensif ! Ou du moins du « latéral offensif brésilien » . Un must. Au Brésil, on les nomme les « laterais » , une lignée extraordinaire enfantée par l’audace et le talent de papa Nilton : Carlos Alberto, Nelinho, Leonardo, Cafu, Roberto Carlos, Maicon, Dani Alves, Marcelo, Maxwell (pour les fans du PSG…) Nilton Santos vient de moderniser le rôle du défenseur autrefois assigné à ses 30 derniers mètres : avec lui, le tabou du franchissement de la ligne médiane a sauté.

En fait, Nilton avait débuté sa carrière en position d'attaquant. Ce furent le manager et l'entraîneur du Botafogo, Carlito Rocha et Zezé Moreira, qui détectèrent ses qualités défensives et le replacèrent à l'arrière. A Botafogo, Nilton Santos pouvait participer déjà au jeu offensif sur une aile gauche déjà pas mal investie par le grand Mario Zagallo. Après ce match contre l’Autriche, N. Santos eut la permission d’attaquer quand et comment il voulait au sein de la Seleçao. Un physique costaud (1m80, une masse dans ce temps-là), une endurance jamais démentie et une bonne technique (contre l’Autriche il marque d’un petit exter droit !) lui permirent d’assumer ce registre nouveau. Car il révolutionnera son poste en marquant aussi quelques buts, chose très rare à son époque : 11 buts en club et 3 en sélection, le tout pour 75 capes, un autre petit record dans ces années-là. Une intelligence tactique validée par le surnombre apporté aux offensifs et par l’opportunité nouvelle et audacieuse d’investir les côtés quand l’axe est bouché attesteront d’une intelligence supérieure du jeu. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si on le surnomma « Enciclopedia » , l’Encyclopédie, rapport à son savoir hautement encyclopédique de son sport… La Seleçao décrochera en Suède son premier titre mondial. Juste après la finale, lors de l’exécution de l’hymne des vainqueurs, le grand costaud ne pourra réprimer quelques larmes : à 33 ans, le maudit de 1950 et 1954 était le seul survivant des deux drames nationaux d’antan (Didi et Djalma n’étaient présents qu’au Mondial 1954)…

L’ultime ruse de 1962

Nilton remportera encore le fameux Championnat de Rio en 1961 et 1962, ainsi que le Tournoi Roberto Gomes Pedrosa (1962 et 1964), considéré comme l'ancêtre du championnat du Brésil en 1962 et 1964. Et c’est à 37 ans, âge canonique, qu’il rempilera au Mondial chilien de 1962. La Seleçao conservera son titre grâce à ses deux étoiles offensives du Botafogo, Mané Garrincha (magnifique suppléant de Pelé, blessé et forfait précoce au premier tour) et Amarildo (23 ans), buteur miracle et révélation de cette Seleçao moins forte devant qu’en 1958… Et Nilton ? Le beau salaud réalisa une action d’anthologie pourtant passée inaperçue... On joue la deuxième mi-temps du dernier match de poule, Brésil-Espagne. Une grande équipe espagnole face à des Brésiliens qui déçoivent un peu depuis le début du tournoi. La Seleçao ne doit pas perdre, au risque pas impossible de se faire éliminer. Or la Roja mène 1-0 depuis la 35e (Adelardo) et domine dangereusement. Le capitaine espagnol, Enrique Collar, légende de l’Atletico Madrid, s’échappe sur l’aile droite et déboule à l’entrée de la surface. En pénétrant dans la surface, côté droit, il feinte Nilton Santos pour s’échapper sur l’extérieur. Nilton le déséquilibre volontairement d’une obstruction de la hanche et d’une cuisse nettement en opposition : Collar s’effondre, pénalty évident ! Sauf que ce salaud de Nilton fait un pas pour sortir de la surface et, imperturbable, lève les bras en l’air, du genre « Y a rien du tout et c’était hors de la surface » … L’arbitre se laisse avoir et siffle un coup franc aux Espagnols. Un coup franc qui ne donnera rien, bien sûr. Nilton Santos vient de sauver le Brésil : à 0-2 minimum, la Seleçao aurait fini 2e et aurait peut-être giclé dès le premier tour sur un score plus lourd… Amarildo plantera un beau doublé en fin de match (2-1) et tout rentrera dans l’ordre jusqu’à la finale remportée 3-1 face à la Tchécoslovaquie. C’était le dernier match international de Nilton Reis Dos Santos, le Maudit de 1950 et 1954 puis double-vainqueur 1958 et 1962. A 37 ans. Quelle destinée… Deux ans plus tard, il achève une brillante carrière avec Botafogo, également sur un titre, le Tournoi Roberto Gomes Pedrosa, le 16 décembre 1964. Il avait 39 ans…

Vous en voulez encore une autre sur la légende des « laterais do Brasil » ? Guy Roux nous racontait qu’il aimait ben les footeux brésiliens mais qu’il redoutait un peu leur « indiscipline » , leur saudade, etc. Du coup, pas de Brazileiros à l’AJA ! Cela dit, le bon vieux Guy se rendit au moins une fois au Brésil pour prospecter un peu. Il tomba un jour sur un très bon latéral droit d’un club carioca. Impressionné, il se renseigna un peu sur ce joueur mais il se fit doucher par le peu de considération de ses interlocuteurs, un rien méprisants à l’encontre du joueur : « Ce défenseur-là ? Pffff ! Il est pas très bon : il ne marque pas assez de buts ! » Anecdote authentique qui situe à merveille également le poids de l’héritage de Nilton Santos…

(Brésil – Autriche 1958)
Youtube
(Brésil-Espagne 1962, à 1 mn 15 sec.)
Youtube

Par Chérif Ghemmour

PS : la coupe du Monde 2022 ne se jou… Euh, non ! Pas ce coup-ci. Juste ça : l’Ajax est éternel.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Miam...magnifique article. En revanche, légère coquille car le "magnifique suppléant de Pelé", ce fut Amarildo, pas le boiteux légendaire :)
Si Florent Malouda etait bresilien, il aurait ete lateral gauche.
Didi et Djalma Santos ont bel et bien participé au sacre de 58 !
Oui mais pas au Mondial 50, c'est la nuance qui est faite dans l'article !
Un mec qui obligeait mané á boire de la flotte, force largement le respect...
Petite coquille : il n'y a jamais eu de Mazzola en équipe du Brésil (et encore moins en 58).

Sinon, article plutôt intéressant, et qui l'aurait sûrement été davantage encore s'il n'y avait pas eu un point d'exclamation toutes les trois phrases.
Pelusa,le Mazzola qui jouait au Brésil est en fait José Altafini,Italo Brésilien qui a joué une coupe du monde avec le Brésil (en 58) et une avec l'Italie en 62. Mazzola est le surnom qui lui a été donné pour sa ressemblance avec...Valentino Mazzola

A part ça,tres bon article,c'est la que vous faite le difference SoFoot,en traitant un sujet qui,même au Brésil, n'a pas la couverture qu'il mérite,trop peu connaissent les Santos,Garrincha,Leonidas,Didi ou les autres gloires du Futebol...

O Futebol é isso ai !


Valeu
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 1
So Foot, faudra quand même penser à arrêter la branlette systématique sur tout ce qui a trait au PSG, c'est franchement pathétique et saoulant.

Selon cet article, Maxwell fait donc partie des "grands latéraux brésiliens", au même titre que des Nilton Santos, Djalma Santos, Cafu ou Roberto Carlos.

Et pourquoi pas Cicinho tant qu'à faire ?
Dieudoquenelle Niveau : CFA
À la base c'était à mon avis pour éviter ce genre de commentaire qu'il a mis entre parenthèse "pour les fans du PSG" !! Et puis un latéral qui a fait L'ajax, l'Inter, le Barça et le PSG version deluxe peut prétendre être un des nombreux héritiers de Santos !! J'suis certes supporter du Pez mais j'suis pas du genre à faire le tour des articles pour défendre tout ce qui touche aveuglément au PSG, mais là c'était juste gratuit et inutile !! Tout comme ta référence à Cicinho, car si tu as bien compris l'article tu devrais savoir qu'un latéral aussi offensif que lui n'aurait jamais vu le jour si Nilton n'avait pas cette fait carrière !! 'Fin bref !!
LesAmisDeTaFemme Niveau : District
« Volta ! Nilton ! Volta »
Hier à 10:42 203€ à gagner avec Athletic Bilbao & Malmö FF Hier à 09:32 Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier !
Hier à 19:25 L'arbitrage vidéo adopté pour la Coupe du monde 2018 30 Hier à 17:14 Bolivie : Le but splendide d'un gardien 3 Hier à 15:03 Le festival d'un joueur colombien 6 Hier à 12:31 Mourinho ne retiendra pas De Gea 31
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:19 Monaco sur Mboula (Barça) 37 Hier à 10:41 Bruno retourne à la case prison 7 Hier à 09:18 Un PSG-OM à 13h ? 22
mardi 25 avril Les idées farfelues de la LFP 48 mardi 25 avril Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 24 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 5 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 32 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 12 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 65 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 14 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 13 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 90 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11 vendredi 7 avril Deulofeu va revenir au Barça ? 24 vendredi 7 avril Transplantation rénale pour Andy Cole 10 vendredi 7 avril Le but acrobatique de Sport Recife 2 vendredi 7 avril Aux Pays-Bas, un père donne le biberon en tribunes 12 vendredi 7 avril Un but chanceux en première division hollandaise 3 vendredi 7 avril Le match du Shakhtar annulé à cause de l'état du terrain 7 vendredi 7 avril Au Brésil, des prix à la place des numéros de maillots 7 jeudi 6 avril 327€ à gagner avec Bordeaux & Atalanta 3 jeudi 6 avril L'agent de Griezmann annonce cinq clubs intéressés, le PSG n'en fait pas partie 38 jeudi 6 avril Lingard prend son pactole chez les Red Devils 20 jeudi 6 avril Un supporter de Lens porte plainte contre Joseph-Monrose 39 jeudi 6 avril Virgin va rembourser les supporters visiteurs 6 jeudi 6 avril La petite révolution du congrès d'Helsinki 6 jeudi 6 avril Un club écossais à la rescousse du sport féminin 2 jeudi 6 avril Les Tigres de Gignac en finale de la Ligue des champions 10 mercredi 5 avril Higuaín s'en prend à De Laurentiis 5 mercredi 5 avril Le bonbon de Suárez 4 mercredi 5 avril D1 écossaise : le raté monumental de Miles Storey 10 mercredi 5 avril Charlie Adam glisse en tirant le corner 9 mercredi 5 avril Jermain Defoe dansera-t-il avec les stars ? 3 mercredi 5 avril L'entraîneur d'Avranches ironise sur Twitter 10 mercredi 5 avril Des ultras suédois se pointent au stade en niqab 114
54 10