1. //
  2. //
  3. // Interview

Nikos Dabizas : « Le but de Bergkamp ? J’ai pris part à une œuvre d’art »

Associé depuis près de quinze ans à l’un des plus beaux buts du XXIe siècle, Nikos Dabizas, la victime du génial Denis Bergkamp, n’avait jusque-là jamais évoqué cette soirée de mars 2002 avec un média français. Le champion d’Europe grec revient sur cet épisode et parle aussi de son parcours, l’évolution du foot grec et le titre avec le magicien Rehhagel. Entretien sans concession d’un mec plutôt fier de s’être fait mettre à l’amende.

Modififié
Salut Nikos. Comment ça se passe à Chypre ?
Plutôt pas mal ! Je suis directeur sportif de l’Omonia Nicosie depuis avril. Après ma retraite en 2011 j’ai commencé ma deuxième carrière comme sports director au Panathinaïkos. J’ai fait ça pendant deux ans, j’ai pas mal appris. Je crois qu’en fait, j’ai décidé de suivre cette voie parce que ça correspond bien à mon caractère plutôt posé.

Revenons sur ta carrière de joueur. Comment tu t'es retrouvé à Newcastle en 1998 ?
Je sortais de quatre saisons à l'Olympiakos. J’avais l’opportunité de signer une prolongation avec l’Olympiakos, mais je voulais me tester au plus haut niveau. Là encore, c’était un choix compliqué et hors du commun : tous les jeunes joueurs grecs voulaient aller à l’Olympiakos, on venait de gagner les deux derniers titres, les finances étaient bonnes, tout allait mieux. Mais je voulais aller en Angleterre. Le style de jeu, la compétition, tout m’attirait et je crois que ça convenait assez bien à mon jeu aussi. Ça a payé. Je crois que oui, c’était la plus grosse décision que j’ai prise dans ma vie et ma carrière.

Pourquoi avoir choisi Newcastle ?
Ils étaient venus me repérer plusieurs fois et voulaient faire le deal. Ils ont payé une belle somme pour l’époque, environ deux millions de livres, ce qui était énorme pour un défenseur qui arrivait de Grèce. J’avais d’autres options dans plusieurs pays, mais c’était la plus réaliste pour moi. Je n’ai jamais regretté ma décision, j’ai disputé les plus belles années de ma carrière là-bas.

C’est quoi ton meilleur souvenir avec les Magpies ?
On a eu des déceptions pendant mes premières années avec nos deux défaites d’affilée en Cup (contre Arsenal et Manchester United) dans l’ancien Wembley. C’était hyper important pour nous. Mais quand on est revenus à Newcastle après les matchs, des gens étaient dans les rues à nous attendre pour nous remercier, nous dire qu’ils étaient fiers et que d’une certaine manière eux aussi avaient pris part aux finales... C’était assez incroyable. Je ne me rappelle pas d’un moment en particulier, mais plus que j’ai fait partie d’un club très très émotionnel et énormément supporté. Je garde ça dans ma tête et dans mon cœur. Mes six années étaient fantastiques.


On est forcément obligés d'évoquer ce but de Dennis Bergkamp, le 2 mars 2002. Sur ta page Wikipedia française, ta biographie se résume à ça : « Nikos Dabizas a subi le contrôle extraordinaire de Dennis Bergkamp lors d’un match opposant Newcastle à Arsenal.  » Dur de résumer une carrière à ça.
« J’ai pris part à une œuvre d’art parce que cette action en est une, une vraie œuvre d’art. Elle a été réalisée par un génie. Dennis Bergkamp était un génie et j’étais malheureusement dans cette position. »
Je comprends totalement ! Beaucoup de gens m’ont parlé de ce match depuis. Ils croient que je suis embarrassé, énervé... Mais pas du tout ! Je vais te dire une chose : je suis très fier. J’ai pris part à une œuvre d’art parce que cette action en est une, une vraie œuvre d’art. Elle a été réalisée par un génie. Dennis Bergkamp était un génie et j’étais malheureusement dans cette position. On a perdu le match à cause de ce geste, mais en même temps, je me dis que je suis chanceux d’avoir participé à ça, peut-être de façon négative, mais je resterai toujours un acteur de cette œuvre d’art. C’est quelque chose que vous devez tenir dans vos mains ouvertes en disant : « Wahou, c’est une pure beauté. » Je resterai dans l’histoire pour ça. C’est l'un des plus beaux buts dans l’histoire du football et tu dois juste l’admirer comme tel, juste ça. Pas de honte, rien. Ça fait partie de la vie, ça fait partie du foot.

Vidéo

Tu étais conscient de tout ça après le match ?
Non, après le match, tu ne penses pas à ça, on avait perdu... Tu ne sais pas ce qui est en train de se passer, tu n’as pas regardé la vidéo, tu ne sais pas s’il voulait faire ça, si tu as mal réagi... Mais dans tous les cas, s’il voulait faire ça, c’était incroyable. S’il ne voulait pas et qu’il a juste raté son contrôle ? Sa réaction et son mouvement ensuite étaient incroyables. Donc dans les deux cas...

Ce n’est même pas son but préféré. Dans sa biographie, il a dit qu’il avait eu « beaucoup de chance parce que si le défenseur fait un pas en retrait, c’est terminé » .
Oui, j’ai vu ça, c’est étrange, mais Dennis Bergkamp était un joueur discret, calme, l'un des meilleurs sur le terrain, mais qui faisait profil bas pendant le match. Il ne parlait pas trop, il avait un caractère spécial.


Tes potes se moquent encore de toi à propos de ce but ?
Non non, c’est du passé. Je ne me rappelle même pas la dernière fois que j’en ai discuté pour être honnête.

Tu penses que c’est un peu le même genre de chose qui attend Jérome Boateng à la fin de sa carrière, après sa chute face à Léo Messi en demi-finale de Ligue des champions l’an passé ?
Tu sais, ce n’est pas facile quand tu es en un contre un avec des joueurs de cette qualité. La taille joue aussi un rôle important sur ce but, ils n’ont pas les mêmes appuis. C’est une tâche énorme de bloquer Messi. Cette chute, ça fait partie du jeu et tu dois l’accepter, ça arrive. Après tout dépend de comment chacun veut voir les choses.

Ta carrière ne s'est évidemment pas arrêtée à ce but. L'année suivante, tu pars à Leicester.
« Leicester et Portsmouth sont venus, j’avais ces deux options et j’ai choisi Leicester pour avoir du temps de jeu. Je savais que j’étais capable de jouer tous les matchs. »
C’était une décision que je devais prendre. Je jouais pour l’équipe nationale et nous étions en pleine phase de qualification pour le championnat d’Europe au Portugal. J’avais eu un léger accident de voiture pendant l’été et, au début de la nouvelle saison, je n’étais plus titulaire et pas prêt physiquement. Sir Bobby Robson a mis d’autres joueurs. En 2003, les trois ou quatre premiers mois n’ont pas été faciles. Je ne jouais plus et, dans le même temps, je devais assurer ma place avec la Grèce. Il ne nous restait plus qu’un match à gagner contre l’Irlande du Nord pour nous qualifier, l’échéance se rapprochait et je ne jouais pas... Leicester et Portsmouth sont venus, j’avais ces deux options et j’ai choisi Leicester pour avoir du temps de jeu. Je savais que j’étais capable de jouer tous les matchs.

Tu as suivi leur titre de champion la saison dernière ?
C’était incroyable, ouais ! C’est le seul endroit au monde où ça pouvait se passer. Un club comme Leicester remporter la Premier League... Dans tous les autres pays, on n’aurait pas permis ça ! (Rires) C’est pour ça que le championnat anglais est si spécial, si imprévisible.


Et en 2004, tu fais partie du groupe grec pour l'Euro.
Oui. Notre groupe des vingt-trois, en 2004, était soudé comme une famille. On avait un but commun : représenter du mieux possible notre pays. Le coach était très réaliste, il savait qu’on était pas mal défensivement. On avait un plan de jeu bien établi et dans une compétition comme le championnat d’Europe avec peu de matchs, si tu prends l’avantage en contres et que t’as une défense solide, c’est banco. On a quand même rendu possible l’impossible, je pense qu’on est toujours la plus grosse surprise dans l’histoire du foot moderne ! Une petite nation comme la Grèce qui gagne l’Euro au Portugal face au Portugal, en les tapant deux fois, en battant la France, la Tchéquie... On était comme des gamins qui kiffaient leur foot, leur passion, il n’y avait pas de guerre d’ego entre nous, l’ambiance était top.

Comment vit-on avec l’étiquette de champion d’Europe sans avoir joué une seule minute ? Ça doit pas être facile...
« J’étais sur le banc la plupart du temps et il y avait même une blague qui tournait comme quoi j’étais le mec le plus échauffé de la compétition. »
J’étais vraiment frustré, mais tu ne dois pas être égoïste et mettre ton cas perso au-dessus de ce miracle juste parce que tu es déçu. J’ai joué neuf matchs sur dix pendant les qualifications en plus, j’étais titulaire... Quand on est arrivés à l’Euro, j’avais une petite blessure et je n’étais pas dispo pour le premier match. Là, on bat le Portugal. Après, tu ne peux pas demander au coach de changer l’équipe, c’est impossible. Donc oui, j’étais frustré, mais maintenant je suis tranquille avec ça, je comprends totalement. J’étais sur le banc la plupart du temps et il y avait même une blague qui tournait comme quoi j’étais le mec le plus échauffé de la compétition. (Rires) J’étais toujours le premier à sortir des vestiaires comme j’étais remplaçant et qu’on pratiquait un jeu très défensif en permanence, nos défenseurs étaient sous la menace d’un carton ou d’une blessure, donc je me tenais prêt. Bon, bien sûr, je ne suis jamais entré, mais j’ai accepté, ça fait partie du jeu.


Le retour au pays devait être dingue quand même...
C’était un sentiment hallucinant. On restera dans l’histoire. C’est bizarre parce que maintenant, ce n’est plus la même impression que j’avais les premières années, mais quand j’y repense, c’est incroyable. Pour être honnête, entre nous, ça ne se produira plus jamais, spécialement dans l’histoire du foot grec.

Le Portugal de 2016, c’est un remake de la Grèce de 2004 ?
Il y a des similitudes, mais ils ont beaucoup plus de joueurs talentueux que nous.

Dur pour tes compatriotes...
(Rires) Non, mais ils ont un plus gros cœur que Cristiano Ronaldo. On en voulait plus, il y avait ce fighting spirit. Charisteas, Karagounis... On avait peut-être une bonne équipe, solide, mais le Portugal a de très bons joueurs. Mais dans le domaine de la philosophie de jeu, Fernando Santos et Otto Rehaggel avaient la même approche. Ils étaient contents de ne pas avoir la possession du ballon.

Comment vois-tu ton futur ?
Sur le long terme, mon désir serait de retourner à Newcastle, c’est mon rêve. Les attentes sont élevées, je me sens bien là-bas, j’aime le club, la culture, la région.

Propos recueillis par Clément Pons
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Belle mentalité.
Et Bergkamp, quel joueur!
Un des plus élégants de l'histoire.
GalateaTêtenjoy Niveau : National
Ah oui totalement. Un joueur rare. Le genre que tu vois jouer deux minutes et tu comprends très vite qu'il est ailleurs, pas du tout comme les autres. Il sait des choses que personne ne sait. Et de temps à autre, il transmet. Un joueur vertical qui sert de passerelle entre le divin et le terrestre. On n'en a plus beaucoup aujourd'hui, pourtant on en a besoin.
1 réponse à ce commentaire.
Je ne me rappelle plus forcément du joueur, mais l'homme a l'air cool, humble et réaliste.
Et même si ce but est dingue, il est loin d'avoir été le seul défenseur à se faire fumer par le non-flying dutchman...
Belle analyse, tout est dit monsieur Eloi.

Cordialement,
Bien a vous.
1 réponse à ce commentaire.
Et ironie de l'histoire, c'est un type qui flippait de prendre l'avion qui a marqué l'un des buts les plus stratosphériques de l'histoire du foot.
Ce commentaire a été modifié.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Un jour, sans doute, je me lasserai. En attendant, je revois ce but et je ne le comprends toujours pas : un beau geste, en foot, c'est un geste que tu croyais impossible, une combinaison que tu n'avais pas imaginée, une feinte à laquelle tu n'avais pas pensé. Le foot est beau lorsqu'il reconfigure le réel - c'est ce qu'a fait Bergkamp. Il me manque.
BrokenArrow Niveau : Loisir
Regarde le but centre de Jallet en EDF, tu passeras à autre chose
1 réponse à ce commentaire.
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Un joueur incroyabe, d'une élégance rare. Quel geste, quel but, quel contrôle.
henri.rollin Niveau : CFA
"Tu penses que c’est un peu le même genre de chose qui attend Jérome Boateng à la fin de sa carrière,..." : cette pauvre victime anonyme a juste gagné la Coupe du Monde, une Ligue des champions, je sais pas combien de Bundesliga et de coupes nationales, mais c'est sûr qu'on ne se souviendra de lui que comme un gros nullos qui a perdu son équilibre sur un dribble d'un des meilleurs joueurs de football. Mais bon, il a que 28 ans Boateng, il lui reste encore quelques années pour sauver sa carrière et laver son honneur.
Faut arrêter de (mal) interpréter les interviews. L'auteur parle de la glissade et de la façon dont Boateng doit se sentir.

Aucune allusion au palmarès.....
henri.rollin Niveau : CFA
Je ne pense pas mal-interpréter, l'interviewer écrit texto que l'on risque de retenir ça de la carrière de Boateng, pas comment il doit se sentir.
Et donc, résumer la carrière de Boateng à sa glissade comme l'exprime l'interviewer, je trouve ça lamentable.
Et parfois ou souvent, une grande carrière = un grand palmarès.
2 réponses à ce commentaire.
Dennis_Bergkamp Niveau : DHR
Cette article m'a servi de prétexte pour revoir pour la 1000ème fois ce chef d'oeuvre. Rien que pour ça, merci.

Au passage, belle mentalité du type qui se fait enrhumer, c'est beau le foot !
Entre ce chef d'oeuvre et (pour moi) le plus beau but marqué dans une Coupe du Monde (contre l'Argentine, en quarts de France 98), le Dennis, il m'aura régalé.
Dans le jardin de mes parents, j'essayais - vainement - de reproduire ses mouvements de génie pendant des heures. ça et les lourdes de Steven Gerrard !
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Clariement. Avec ces deux buts et ce triplé contre Leicester, son top 5 des plus beaux buts surement.

https://www.youtube.com/watch?v=LP73Ke5HR3E


Le dvd de ses 100 buts à Arsenal fait très très mal. Y a peu de buts "moches".
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Faut que tu mates ses buts avec l'Ajax, le triplé contre Leicester, c'est rien à coté.
Le mec a mis que des lobs, c'est incroyable:
https://www.youtube.com/watch?v=gACp5ZHxphk
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Ouais je les connais, t'inquiètes, c'est top 3 de mes joueurs hors OM Bergkamp. C'est vrai qu'il en a mis des plus beaux, mais là c'est l'alchimie hat-trick, frappe de loin sur le premier, le 3e qui ressemble un peu à celui qu'il marque contre l'Argentine en 98 dont parlé Sid. Son but en 94 contre le Brésil est pas mal également.

Puis même si j'ai de l'affection pour l'Ajax et qu'en Angleterre ma préférence va plutôt à ManU, je dois avouer que les débuts de Wenger jusqu'au tout début des années 2000 avec les frenchies, Bergkamp, Kanu, Overmars, Ljungberg, c'était une putain d'équipe qui envoyait du rêve.
Dennis_Bergkamp Niveau : DHR
Il avait une science du lob incroyable, il est vrai !
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
À cause de Bergkamp et de Raul j'en ai raté un paquet de face-à-face, à force de vouloir lober ou piquer le ballon rien que pour les imiter !
Dennis_Bergkamp Niveau : DHR
Ce but contre l'Argentine est d'ailleurs son préféré, à Bergkamp. C'est vrai qu'il y a tout: la beauté du geste (contrôle, crochet, extérieur du droit) et l'enjeu et le scénario. N'oublions pas que le premier but néerlandais de ce match vient d'une déviation sublime de la tête de Dennis aussi !
Surtout que c'est à Roberto Ayala qu'il casse les reins avant d'ajuster Roa... ça rend le but encore plus beau.
Dennis_Bergkamp Niveau : DHR
C'est clair que ça rajoute du crédit à la légende, c'était pas des peintres en face...
8 réponses à ce commentaire.
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
En fait, le but que j'adore, c'est sa tête piquée contre l'Allemagne 92
https://www.youtube.com/watch?v=uANRLh6FFcI
Noter au passage la pureté de la reprise mauvais pied de San Marco sur la transversale;
Pour moi c'est le plus beau but que j'ai pu voir. Il a tout, la classe, l'inventivité, la surprise, la puissance et le sang froid à la finition.
1 réponse à ce commentaire.
Clemuntinho Niveau : CFA
Un gars avec une bonne mentalité, ça fait plaisir !

Par contre c'est vraiment insupportable cette manie de rajouter une musique de merde sur toutes les vidéos de classements de buts et autres. Laissez les commentaires originaux ou juste l'ambiance dans le stade, bordel !
Sans vouloir trop minimiser la beauté du but de Messi, n'en fait-on pas trop avec cette chute de Boateng. Après de multiples visionnages, j'en viens toujours à la même conclusion, c'est pas l'Argentin qui l'envoie au tapis, il se laisse surtout tomber de dépit car il est battu par le dernier crochet...

On a trop décrit cette action comme un genre de "ankle breaker" façon Allen Iverson alors que pas du tout.
supernabot Niveau : DHR
En effet le but de Dembele en pre-saison contre MU ou il met Shaw et Rojo sur le cul est effectivement nettement plus "humiliant" pour le coup (et assez Bergkampesque sur le premier controle)

Dans un genre different il y a le sombrero de Benzema sur Puyol il y a quelques annees (je dis ca sans arriere-pensee madridiste ou autre).

Et je trouve pas le but que se prend notre cher ami grec particulierment humiliant. Comme il le dit lui-meme (avec une clairvoyance tres agreable) c'est juste Bergkamp qui fait un truc fantastique, c'est pas lui qui se troue.
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Risible.....
2 réponses à ce commentaire.
El-nino-de-Fuentealbilla Niveau : Loisir
J'avoue avoir cliqué sur lecture à plusieurs reprises sur cette vidéo, quel but, quelle maîtrise, quelle douceur dans ce contrôle.

N'y voyez aucune comparaison, mais cette passe du bon vieux Robert Pirès me fait vaguement penser au caviar de Don Andrès pour l'ouverture du score de Xavi le soir de la Manita (à prendre avec des pincettes évidemment).
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
L'un des plus beaux gestes de l'histoire du foot, un chef d'oeuvre !

Les deux buts de Bergkamp (Newcastle et Argentine) sont évidemment dans mon top perso avec, entre autres, les buts de Maradona contre l'Angleterre ainsi que face à la Grèce en 94, celui de Cambiasso face à la Serbie (au niveau collectif, une pure merveille), celui de Loko contre le PSG, les deux buts d'Eder au Mondial 82 (URSS et Ecosse) ou encore ce but de Baggio pour Brescia, sur un sublime contrôle orienté après une non moins sublime ouverture de Pirlo :
https://www.youtube.com/watch?v=0RbgPScElG0
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Si je devais faire un top 20, je pense que je mettrais 5 minimum de Bergkamp et 5 de Zlatan, la volée de Van Basten, le but de Robben contre la France et après, Diego, Eder, le coup-franc lucarne parfaite de Zico, le but de Dirceu contre l'Italie,la volée de RVN contre la Juve:
https://www.youtube.com/watch?v=qp2Tzw3OHa8
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Oui ma liste n'était pas du tout exhaustive, j'avais évidemment oublié la volée de Van Basten, le coup-franc de Zico, le but de Zlatan contre l'Angleterre... J'ajouterais aussi le CF de l'extérieur de Cubillas face à l'Ecosse (Mondial 78), les buts de Ronaldo contre Compostelle et la Lazio, etc. J'en oublie sûrement, y en a tellement !
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
J'oubliais un but, le 3ème de Lewandowski contre le Real.
En fait, j'apprécie tout comme vous, les reprises façon Jambay ou Almeida mais j'ai toujours du mal à les mettre dans les beaux buts car il y a toujours un facteur chance et réussite très important et moins de maîtrise.
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Note : 1
Je suis sans doute pas objectif, mais le but de Boli contre le PSG en 93, 3 jours après la finale, il est quand même énorme.

https://www.youtube.com/watch?v=p7qGEnxcWms
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Evidemment !
L'un des buts de l'OM qui m'a le plus marqué, avec celui de Waddle face au Milan en 91, la mine de Sauzée contre Paris et évidemment la tête de Boli en finale 93 (cette fois pas pour des raisons esthétiques)...
De mon côté, dans mon top 20, je pense qu'il y en aurait au moins trois de Matt le Tissier.
Deux ou trois volées de JPP et la patate de George Finidi en Ldc.
GalateaTêtenjoy Niveau : National
Qu'est-ce qu'il est beau ce but de Baggio. Je m'en souviens très bien. Pirlo tout jeune, qui sert un Baggio en fin de carrière qui fait une feinte de frappe en reprise de volée. Parce qu'en gros c'est ça. Il fait croire au gardien qu'il va tirer, pour finalement transformer ça en subtil contrôle orienté dribble qui ouvre le chemin des filets. Baggio, à jamais le plus beau.
7 réponses à ce commentaire.
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 131
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)
À lire ensuite
L'équipe type du week-end