1. //
  2. // Euro 2016
  3. // Eliminatoires
  4. //

Nihat : « Je n'aurais jamais imaginé être professionnel »

Véritable légende du Beşiktaş Istanbul et poison au sein des défenses dans les années 2000, Nihat Kahveci donne de son temps depuis la ville de Barcelone. Entretien avec l'un des pionniers du football turc avant ce Turquie-Islande décisif.

Modififié
Salut Nihat ! Qu'est-ce que tu fais aujourd'hui ?
En ce moment, je me forme en tant qu'entraîneur. Je viens juste de récupérer mon diplôme via l'UEFA, là je suis à Barcelone, j'ai pu rencontrer Luis Enrique ici… Mon souhait, c'est de rentrer à nouveau dans le monde du football. Quand tu viens de ce milieu-là, c'est difficile de le quitter. Les gens doivent faire un travail dans lequel ils ont des aptitudes, de l'expérience. Revenir sur un banc de touche bientôt, c'est l'objectif.

Si on se concentre un peu plus sur ta carrière, on voit que tu n'as connu que trois clubs : Beşiktaş, la Real Sociedad et Villarreal. La fidélité envers les clubs, c'est quelque chose d'important pour toi ?
Dans les trois clubs où je suis passé, je me suis senti vraiment bien. La sélection turque, c'était encore autre chose, j'y ai passé douze ans, c'était une vraie fierté. C'est vrai que certains joueurs se retrouvent avec dix clubs différents à la fin de leur carrière… Personnellement, ça me rend fier d'avoir connu tout de suite une stabilité là où je suis passé. C'est un privilège.

Comment as-tu vécu ta jeunesse à Istanbul ?
Je suis né à Istanbul même, et j'ai vécu dans le quartier de Bağcılar avec deux autres frères et une sœur. Comme beaucoup de joueurs de foot, je suis issu d'un milieu assez pauvre. Tout petit, j'étais déjà un immense fan de foot, mais sincèrement, je n'aurais jamais pensé à cette époque devenir un joueur de football professionnel. Mais dans la vie, on ne sait jamais ce que l'avenir réserve… Dès 14 ans, j'ai commencé dans un club amateur et deux ans plus tard, le Beşiktaş Istanbul me repérait pour jouer chez eux, en catégorie de jeunes.

Beşiktaş, c'était le club de tes rêves en Turquie ?
Depuis tout petit ! J'avoue que j'ai eu beaucoup de chance à ce niveau-là (rires) !

Comment se sont passées tes premières années au Beşiktaş ?
Dès que j'ai été engagé au sein du Beşiktaş, j'ai joué pour l'équipe réserve. Là, j'ai commencé par apprendre beaucoup, à jouer peu. À partir du moment où je jouais de façon régulière, j'ai commencé à marquer but sur but. À cette époque, le club avait John Toshack comme entraîneur de l'équipe première. Il aimait beaucoup venir voir l'équipe B, pour donner une chance aux meilleurs jeunes. Avant de me prendre avec lui pour la pré-saison à l'été 1998, il me connaissait déjà beaucoup. On était six à monter en équipe A. Là aussi, il a fallu passer par les entraînements, et être un peu chanceux pour jouer.

Tu pars à 23 ans pour la Real Sociedad, en 2002… L'effet Toshack, non ?
C'est clair ! Toshack avait d'excellents souvenirs de moi, il faisait le forcing pour me faire venir, car il savait que j'étais un bon élément. On s'appréciait beaucoup en tant qu'hommes, et il m'ouvrait ainsi la porte au meilleur championnat du monde. Mais au départ, je ne voulais pas partir. La Real Sociedad était dans le bas de classement en Espagne, elle pouvait descendre et disparaître de la Liga. Finalement, j'ai signé l'année suivante. Ce fût probablement mon meilleur choix de carrière. Pendant quatre ans, j'ai marqué un grand nombre de buts (58 en 141 matchs, ndlr). Et puis nous terminons deuxièmes après notre premier championnat… Un grand souvenir ! Raynald Denoueix, quel entraîneur !

À la Real Sociedad, on se souvient notamment de ton association avec Darko Kovačević. C'est quelqu'un que tu continues à voir aujourd'hui ?
Je pense qu'on formait la paire d'attaquants idéale. Le petit rapide et le grand physique ! Quand on peut se prendre un peu de temps avec Darko, on en profite pour se rappeler cette très belle époque. On garde encore le contact, bien entendu.

Vous aviez failli remporter la Liga cette année-là avec Raynald Denoueix en coach, cela ne se joue qu'à la dernière journée… Même si la saison est magnifique, cela reste un regret pour toi ?
C'est très triste… Nous perdons la Liga contre le Celta Vigo, avec une défaite 3-2 alors que nous étions en tête. Mais les gens ont célébré cette deuxième place comme un titre de champion. On le méritait ce titre, on avait sorti une saison exceptionnelle avec du beau jeu et des buts… Et quand je vois le Real galactique de l'époque qui termine champion au bout du suspense, cela montre que nous étions vraiment une grande équipe.

Cette saison-là, vous mouillez à chaque fois la pelouse d'Anoeta avant de démarrer les matchs, pour surprendre l'adversaire et permettre d'avoir un jeu plus rapide. Tu t'en souviens ?
En Espagne, cela se voyait assez régulièrement. Nous n'étions pas les seuls, c'était un peu l'habitude chez tous les clubs espagnols. Mais c'est vrai que cela accélérait le jeu, que ça nous permettait d'avoir plus de vitesse, car nous avions les joueurs appropriés pour cela.

Pourquoi as-tu décidé de quitter la Real et de partir pour Villarreal, en 2006 ?
J'ai été professionnel sur le coup, j'ai honoré mon contrat, mais Villarreal est venu me voir avec une proposition financière intéressante. Cela ne s'est pas mal terminé, c'est simplement que le défi me plaisait aussi là-bas. J'ai joué trois ans, j'ai encore une fois connu de la réussite sportive et je termine une nouvelle fois vice-champion d'Espagne (saison 2007-2008, ndlr), et puis nous jouons en Ligue des champions…

Là-bas, tu rencontres encore un autre Français avec qui tu t'entends très bien, Robert Pirès. Tu as passé de bons moments avec lui ?
Pirès, un des meilleurs joueurs de l'histoire de la France ! J'ai passé trois ans avec lui, quand on se déplaçait, nous étions dans la même chambre. Donc l'amitié avec Robert, c'était sur le terrain, mais aussi en dehors. Il m'a appris beaucoup de choses, et je lui ai fait connaître un tas de choses aussi. Sur le terrain, je suis très sérieux, mais en dehors, j'aime beaucoup rire. Robert aussi, il aime bien rire, c'est un bon mec. On jouait au paddle-tennis ensemble, nos familles mangeaient ensemble. Avant de le rencontrer, c'était déjà quelqu'un que j'admirais. Dès que nous avons joué dans la même équipe, je l'ai encore plus apprécié.

Et puis tu te décides à rentrer en Turquie, pour finir au Beşiktaş. J'imagine que l'accueil des supporters a dû être fantastique…
Mon retour en Turquie, c'était fantastique. Cela faisait un moment que j'avais quitté le championnat national, et les gens voulaient me voir revenir parce qu'il y avait une vraie passion après l'Euro 2008 notamment, surtout chez les supporters de Beşiktaş. Mais j'ai un regret, parce que je n'ai pas réussi à me réadapter au championnat turc après tant d'années passées en Espagne. Sur le terrain, cela ne fonctionnait pas, pour des raisons que je préfère garder pour moi. Cela m'a poussé à prendre ma retraite.


Et ton accueil quand tu arrives à l'aéroport d'Istanbul ?
La tradition, c'est toujours de recevoir les grands joueurs avec des fumigènes et une foule énorme. Mais par raisons de sécurité, j'ai préféré ne pas vivre cela. De mon point de vue, je vois toute cette ferveur de façon exagérée. Donc je suis arrivé de façon très secrète à l'aéroport, personne ne savait quand j'allais arriver. C'était une arrivée tout à fait normale.

Beşiktaş, c'est aussi Pascal Nouma…
Bien sûr, j'ai joué avec lui ! Un énorme joueur à cette époque… Je me souviens que je lui donnais beaucoup de passes décisives. Il est toujours à Istanbul. Il est mi-français mi-turc à présent. Nouma en Turquie, il est partout ! Dans les shows télé, dans les pages des magazines… Les gens l'apprécient beaucoup ici. Mais savoir lequel de nous est le plus connu maintenant, cela n'a pas d'importance. Nous sommes anciens coéquipiers, et aujourd'hui nous continuons chacun notre vie pour faire de nouvelles choses.

Au final, vous êtes très peu de joueurs turcs à avoir vraiment percé dans les grands clubs européens. Comment est-ce que tu expliques cela ?
C'est un vrai problème pour notre pays. En Turquie, pourtant, il y a d'excellents joueurs. Je pense que l'exemple que montre Arda Turan actuellement va aider les générations futures à s'exporter davantage pour représenter notre nation dans le monde entier. C'est un sujet sur lequel nous devons travailler à fond. Et pour cela, il faut donner une meilleure médiatisation à la ligue turque, c'est une problématique que nous devons régler. Si nos joueurs partent à l'étranger, les gens connaîtront plus le football turc. Et si les gens connaissent le football turc, cela sera positif pour notre équipe nationale.

Tu as 69 sélections pour un total de 19 buts sous le maillot turc. Quels seront tes grands souvenirs de la sélection turque ?
Notre troisième place au Mondial de 2002, c'était une chose incroyable. Mais si je dois retenir un seul match, c'est celui contre la République tchèque. Je pense que l'Euro 2008 était même plus important pour moi : j'étais capitaine de la sélection, j'avais plus de responsabilités.

Ton pronostic pour le match contre l'Islande ?
Il faudra gagner ce match, sans faire de calcul et en laissant son âme sur le terrain. Si nous sommes concentrés et que nous jouons comme nous l'avons fait jusqu'à présent, cela devrait marcher.


Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

allezsedan22 Niveau : District
Je le prenais tout le temps dans PES 5 et PES 6 ! C'était une star !
Nihat kovacevic putain ce duo sublime
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 3
Bel hommage à Raynald Denoueix, selon moi le meilleur coach français de ces 15 dernières années ! Sa Real Sociedad aurait vraiment mérité le titre en Liga, en 2003 !
Note : 1
"Sur le terrain, cela ne fonctionnait pas, pour des raisons que je préfère garder pour moi. "

Bordel, on aimerait savoir. C'est le genre de truc de concierge qui me botte vraiment. La vraie vie sur le terrain quoi, avec les coups de pute et tout ça. Comme dans Inazuma Eleven... :-)
Pablo_Escroc_au_Bar Niveau : DHR
Rahlala ce match contre la République Tchèque c'est la première chose dont je me suis rappelé en voyant Nihat ! Incroyable d'intensité, un très grand moment de foot. Super interview, merci les gars!
leg_human Niveau : DHR
Message posté par allezsedan22
Je le prenais tout le temps dans PES 5 et PES 6 ! C'était une star !


Avec Schnellinger en MOC. Attaque de feu.
il y a 1 heure Sergio Ramos acrobate en vacances 3
il y a 2 heures Pogba marque en dabant 22 il y a 3 heures Le central de Kansas met une bicyclette 3 il y a 6 heures Crivelli à Angers 11 Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 7
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10
vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8