Nigeria : Sunday Oliseh jette l'éponge

Modififié
0 5
Pour Sunday Oliseh, c'en était trop.

L'ancien milieu de terrain du Borussia Dortmund a décidé ce vendredi de démissionner de son poste de sélectionneur du Nigeria. Une nouvelle que l'homme de 41 ans a annoncé lui-même, sur son compte Twitter. Arrivé en juillet 2015 à la tête des Super Eagles, Sunday Oliseh ne supportait plus le manque de soutien à son égard, lui qui a mené à 5 reprises son équipe à la victoire en 11 matchs. Mais d'autres facteurs sont entrés en jeu selon le champion olympique en 1996 : « À cause des violations de contrat, du manque de soutien, des salaires impayés et du plaisir de mes joueurs, des assistants et de moi-même, je démissionne de mon poste de coach des Super Eagles » , tweete-t-il, avant d'ajouter : « Je me sens chanceux, honoré et éternellement reconnaissant d'avoir eu l'honneur de jouer, d'être le capitaine et le coach de notre grande nation, le Nigeria. »



Youtube

Une nouvelle aussi forte que sa reprise de volée face à l'Espagne. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Cette volée, cette célébration, j'allais avoir 9 ans, je crois que j'ai connu ma première gifle footballistique.
Espagne - Nigeria est le premier match de foot que j'ai vu à la télévision, un beau samedi après midi de juin. Comment tu peux ne pas aimer ce sport après ça
Note : 1
Il fait partie d'une génération de malade du Nigéria. A l'époque où certains disaient qu'ils pouvaient gagner un CDM. Où on se battait pour les prendre sur PES. C'était peut-être encore ISS Pro d'ailleurs.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Yekini, Amokachi, Oliseh, Kanu, Babangida... La belle époque du Nigéria (l'une des équipes les plus bandantes de la CDM 94) !
Kanu et Babangida n'étaient pas à la coupe du monde 94; en 98 oui et surtout au tournoi olympique de 1996, un putain de parcours.
En 94 à la place de Babangida c'était Georges Finidi qui jouait ailier droit
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lebœuf chambre Pirès
0 5