Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Drame

Nigeria : 40 morts dans une attaque à la bombe

Modififié
Au Nigeria, la ville de Mubi organisait ce dimanche un événement permettant à la population locale de visualiser un match de football local depuis un terrain. Aux alentours de 18h30, une partie des fans souhaitait sortir du stade lorsqu'elle fût visée par une attaque à la bombe.

« Il y a eu une explosion sur un terrain de football et au moins 40 personnes ont été tuées, explique un porte-parole de la police qui a souhaité garder l'anonymat. Des femmes et des enfants ont été touché par la déflagration. On continue de travailler à évacuer des corps. »


Depuis plus d'un an, l’État d'Adamawa est une des trois zones du Nord-Est à avoir été placée sous l'état d'urgence. L'armée nigériane cherche à contrecarrer le soulèvement des extrémistes du groupe sectaire Boko Haram depuis maintenant cinq ans. Si l'attentat n'a pas été revendiqué, les soupçons s'orientent vers les activistes du groupe terroriste, responsables de plusieurs attentats du même type ces deux derniers mois. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur