En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Disparition de Louis Nicollin

Nicollin, mon taulier, ce héros...

Le président historique de Montpellier est mort ce jeudi à la suite d'un malaise cardiaque dans un... restaurant gardois. Retour sur la vie romanesque d’un dirigeant unique où les paradoxes et les contradictions tiennent une place de choix.

Modififié

Comme Stéphane Paille, Louis Nicollin aura eu le mauvais goût de mourir le jour de son anniversaire (dommage pour lui), et comme pour l’ancien Sochalien, la nouvelle est tombée en fin d’après-midi (dommage pour nous). Tout le monde n’a pas l’opportunité de s’en aller à l’aube, façon David Bowie. Le président historique du Montpellier la Paillade Sport Club (74 ans) semblait tellement increvable qu’il n’est même pas sûr que les gazettes sportives du pays aient prévu des nécrologies à l’avance. Pour les moins de cinquante ans, « Loulou » est dans le game depuis toujours, une balise indéracinable du foot français, au flow irrépressible. «  Il voulait souvent avoir raison et alors le moteur s’emballait, se souvient Pierre Mosca, l’ancien entraîneur de Montpellier (1987/89). Quand il était allé trop loin et qu’il se retrouvait seul, il se sentait tout mal. »

Il rate son bac trois fois et fréquente les prostituées


L’existence de l’ancien président de la Fédération française de joute et de sauvetage nautique (sic) a suivi jusqu’au bout le sillage paternel, dont il disait que « sa manière de parler faisait honte à [s]a grand-mère » . Né dans la Drôme, Nicollin grandit à Saint-Fons, de l’autre côté du périph’ lyonnais, à quelques encablures de Gerland. Son père Marcel le destine à reprendre le business familial, une entreprise de ramassage de poubelles, fondée en 1949. Viré de chez les jésuites en 4e, il intègre le cours Pascal, une boîte privée qui prépare au bac où il échoue trois fois. Il préfère traîner dans la rue et fréquenter les prostituées du coin. «  Nos pères se connaissaient et on était potes depuis l’enfance. Je suis comme né dans le groupe Nicollin. Tous les étés, le sien le collait au cul des camions pour charger les poubelles à 4 heures du matin » , assure Gilbert Varlot, entré en "religion" depuis 1964 et ancien DG du troisième groupe du secteur (300 millions d’euros de chiffre d’affaires et 5000 salariés aujourd’hui). « L’ironie, c’est que ce samedi 1er juillet, ça aurait fait cinquante ans jour pour jour que nous sommes arrivés à Montpellier. On y a fait nos vies, on s’est mariés, nos enfants y sont nés  » , poursuit-il la voix cassée. Descendu pour développer l’entreprise, le duo se pique bientôt de balle ronde et monte une équipe corpo en 1969, la Formation sportive de nettoiement (!), qui devient bien vite championne de France. « À ce moment-là, Montpellier, c’était un peu le désert, rappelle Jacky Novi, international et figure historique du Nîmes Olympique, le club phare de la région et rival historique. Ils sont vraiment partis de rien. »


En août 1974, le club corporatif fusionne avec le Montpellier-la Paillade Sport Club Littoral, un club de DH en déshérence qui joue à la Mosson, «  en plein cœur d’une cité de 30 000 habitants. Un peu comme si l’OL jouait à Vénissieux  » , s’emballe Gilbert Varlot, le natif de Saint-Fons (Rhône). S’ensuivent une multitude d’exploits en Coupe de France (dont une demi-finale en 1980 après l’élimination des Verts de Platini) et des montées : en D3 en 1976, en D2 en 1978, puis la D1 en 1981. «  La montée en puissance de la Paillade a coïncidé avec l’émergence de Georges Frêche à la mairie de la ville (1977-2004). Si les débuts ont été un peu difficiles, les deux hommes se sont vite retrouvés sur leurs ambitions pour la ville » , se souvient Pierre Mosca. L’accès au paradis ne dure qu’un an, le temps de goûter à un fruit longtemps convoité avant de redescendre au purgatoire. Qu’importe, l’expansion de la métropole languedocienne autour d’Antigone et du quartier d’affaires du Millénaire booste les velléités de l’ancien Lyonnais. La Paillade reste encore cinq ans en D2, mais Nicollin est déjà un hiérarque du foot français. À la fin de la décennie, il devient même un temps l’intendant de l’équipe de France de son ami – et sélectionneur – Michel Platini. « Il ne laissait personne derrière, avance René Girard, le Gardois qui mènera le club au titre de champion en 2012. Comme Claude Bez (le président de Bordeaux des années 1980, ndlr), c’était un gars entier, brut, qui disait ce qu’il avait à dire sans s’occuper des conséquences. Un type un peu vieux jeu avec qui il suffisait de se taper dans la main et qui n’avait qu’une parole. Cela ne les a pas empêchés tous les deux de réussir dans le monde moderne. »

Le calva avec les éboueurs, la bise à Mitterrand


Jusqu’au bout, Louis Nicollin sera resté un paradoxe ambulant : un gars de la petite bourgeoisie lyonnaise qui a fait prospérer l’entreprise familiale de ramassage de poubelles de façon exponentielle sans jamais vraiment être accepté par la nomenklatura du 6e arrondissement ou des grandes artères de la presqu'île, entre Rhône et Saône ; un chef de meute caractériel qui ne cesse de se réconcilier avec les siens et un patron façon IVe République toujours à la recherche du consensus ( « mon père m’a toujours appris à partager le gâteau avec ceux qui ont contribué à sa réussite » , disait-il) ; un franc-maçon simultanément brutal et florentin, aussi à l’aise avec les éboueurs de son entreprise pour boire un calva au matin qu’à claquer la bise à François Mitterrand, un soir de finale de Coupe, en dehors de tout protocole ; un mécène discret et désintéressé et un homme de réseau, condamné trois fois par la justice entre 1996 et 2003 à de la prison avec sursis et à de lourdes amendes. Un dirigeant capable de traiter Pedretti de « tarlouze » , avant de signer un partenariat avec le Paris Foot Gay ; un président atrabilaire et injuste avec ses entraîneurs le jour ( « d’une fidélité absolue » , contredit Henryk Kasperczak, coach dans l’Hérault entre 1990 et 1992) et un homme « délicieux qui aimait bien passer pour un gros lourd » , selon un proche, la nuit. Sa façon à lui d’être élégant, sans doute. Mieux, le plus vieux président de club de football professionnel en exercice jusqu’à hier, Montpelliérain d’adoption et de cœur, a quitté la scène à Garons, dans les faubourgs de... Nîmes. Comme si le destin se plaisait à rappeler tout ce que Nicollin et Montpellier doivent à la cité gardoise. Des premiers joueurs enrôlés dans l’équipe corpo (Betton, Auger...) jusqu’aux innombrables Crocodiles qui ont contribué aux montées de la Paillade dans les 70’s (Ouattara, Landi, Luizinho... en passant par les internationaux nîmois Mézy et Vergnes). Plus fort encore, c’est l’entraîneur franco-algérien Kader Firoud (dix-huit années dans le Gard entre 1955 et 1978) qui fait monter la Paillade en 1981 ; c’est Michel Mézy qui lui donne son premier titre, la Coupe de France 1990 ; c’est enfin René Girard, son successeur dans les cœurs gardois la décennie suivante, qui offre à Montpellier son premier titre de champion de France en 2012. «  Des Nîmois dans le contexte montpelliérain, c’est peut-être le cocktail parfait » , évalue ce dernier.

Des punchlines et un barbecue au Koweït


Peut-être n’y avait-il plus de place pour Louis Nicollin dans le monde d’Emmanuel Macron, des présidents-délégués en costards Gucci ( « il les exécrait » , selon le même proche) et des actionnaires lointains, forcément de passage. À l’heure de Bielsa, Ranieri, Emery ou des Garcia, lui embauche Michel Der Zakarian. Sa manière à lui d’être fidèle à l’héritage de son père, marchand de charbon à la fin des années 1940 devenu par la grâce (?) d’une grève des éboueurs à Lyon, patron du ramassage des déchets auprès du maire de la ville, Édouard Herriot. « Il avait coutume de dire que Montpellier avait été la dernière équipe française championne de France » , racontent de concert Varlot et Girard. Pas sûr que le titre de l’AS Monaco, le mois dernier, l’ait fait changer d’avis.


De Louis Nicollin, on se souvient d’innombrables punchlines, mais aussi de coupures de presse sépia et d’images plus ou moins lointaines : le « Loulou » affûté qui présente le duo Paille-Cantona à l’été 89 qui doit tout casser (il renouvellera l’opération dix ans plus tard avec Loko-Pedros-Ouédec, sans plus de succès) ; celui qui régale devant un barbecue lors de la tournée des Bleus au Koweït un an plus tard ; le président qui intime à ses joueurs d’arrêter d’applaudir les joueurs d’Auxerre, vainqueurs de la Coupe de France 94 ; son interview le soir du titre 2012 à Auxerre, pendant l'interruption du match après la victoire du PSG, où les minutes les plus importantes de sa vie s’égrènent lentement jusqu'à la délivrance ; celui qui trône dans sa manade à Marsillargues (Hérault), acheté avec l’argent de Suez quand il a vendu 36% de son groupe en 1992 et où il a pu installer son musée perso du sport et tant d’autres encore. « De toutes les pièces de son musée, innombrables, celle dont il est le plus fier, c’est une photo de lui lors de la finale de la Coupe de France avec un drapeau lyonnais où il fête la victoire de l’OL de son pote Fleury Di Nallo contre Nantes, le champion de France » , rapporte un ami.

Bigger than life


Toute sa vie, Louis Nicollin aura cherché à brouiller les pistes, à dissimuler on ne sait quel démon. Sa femme Colette expliquait dans L’Équipe en 2014, un peu dépitée : « Mon mari aime faire croire qu’il n’a pas d’éducation alors qu’il en a beaucoup. Il ne veut pas montrer le fond de sa personnalité et se cache derrière ses boutades et ses illogismes. Il joue un jeu, vous l’avez compris. » Il sera quand même fidèle à quelques principes intangibles, à une gouaille toute rabelaisienne qui perpétuait une tradition française à l’oral et un sens indéfectible de la convivialité. «  Il m’a foutu une paix royale, promet Henry Kasperczak, depuis la Pologne. Quand j’ai mis Valderrama sur le banc pour la première fois de la saison contre Manchester United (1/4 de finale de la C2 1991, ndlr), il n’a rien dit et m’a laissé faire. Il venait chez nous avec sa femme déguster du caviar et de la vodka, et depuis, il nous a invités à ses 70 ans ou au quarantième anniversaire du club. » Le Montpellier Hérault et ses nombreux soldats devront désormais faire sans leur homme-lige et survivre à la mort d’un homme bigger than life. Ils n’ont pas tous moins de cinquante ans…



Par Rico Rizzitelli Tous propos recueillis par RR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 16 décembre Un délai de 30 minutes avant de pouvoir discuter avec l'arbitre ? 10 vendredi 15 décembre Ligue 2 : Les résultats de la 19e journée 5 vendredi 15 décembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS DE NOVEMBRE 6 vendredi 15 décembre C'est officiel, le contrat liant Bielsa à Lille est rompu 28 vendredi 15 décembre La LFP discute avec Facebook et Amazon au sujet des droits TV 36 vendredi 15 décembre Le parti Patriota 51 dément un accord avec Ronaldinho 46 vendredi 15 décembre Lucho González accusé d'avoir voulu tuer sa femme 46 vendredi 15 décembre Kim Källström va mettre un terme à sa carrière 47 vendredi 15 décembre La minasse d'un joueur de Cittadella sur coup franc 11 vendredi 15 décembre Le plan de professionnalisation totale des arbitres repoussé 28 jeudi 14 décembre Drogba et Djorkaeff ambassadeurs de la LFP 17 jeudi 14 décembre 450€ à gagner avec Chelsea & Leicester jeudi 14 décembre L'arbitrage vidéo adopté en Ligue 1 95 jeudi 14 décembre Dans une favela, un penalty fêté par des tirs de kalash 25 jeudi 14 décembre Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 12 jeudi 14 décembre Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 10 jeudi 14 décembre Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 39 jeudi 14 décembre Independiente remporte la Copa Sudamericana 20 mercredi 13 décembre 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 3 mercredi 13 décembre 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton mercredi 13 décembre Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 5 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 22 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 35 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 12 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33
À lire ensuite
Le onze de rêve de Loulou