Nicollin flingue Spahic

0 2
Trois matches, trois victoires, huit buts marqués, un but encaissé. Tout roule pour le Montpellier de Louis Nicollin, leader de Ligue 1 après son épatant succès 4-0 face au Stade Rennais.



Nouveau départ canon donc, pour le club héraultais, toujours en forme lorsque le début de saison pointe le bout de son nez. Loin de cette superstition, le président du MHSC a donné ses explications dans une interview sans détour accordée à L'Equipe. Selon le charismatique président, qui souhaite que l'image de son équipe s'améliore, notamment au niveau du fair-play, c'est le départ d'Emir Spahic qui a tout changé : «  A partir du moment où on a plus l'autre fou, on n'a plus de problème » .



Toujours dans les bons coups, Frédéric Thiriez a trouvé le moyen de prendre une balle perdue : «  Jouer à 17h00 en plein mois d'août est dangereux pour les joueurs. Un jour, il y aura un pépin et le grand président de la Ligue poussera des hauts cris » . Le mot de la fin concerne la première place du MHSC : «  On a pris neuf points en trois matches, mais on ne va quand même pas en faire six caisses et huit fromages » .



On en reparle après le déplacement à Lyon.



SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
autant je trouve le personnage détestable par ses déclarations (l'affaire Pedretti était le point d'orgue) autant je trouve qu'il a raison pour les horaires de matches un peu dingue (17 h en été et 21 h au moi de décembre) mais bon c'est le foot business! le show rien que le show! (en même temps, on parle liguain...
Et ben ? Je croyais que c'était honteux de critiquer Spahic ? C'était pourtant Nicollin qui poussait ses "hauts cris" lorsque l'attitude agressive de Spahic avait été mise en avant la saison dernière !?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Personne ne veut Squillaci
0 2