En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Nicollin flingue Spahic

Modififié
Trois matches, trois victoires, huit buts marqués, un but encaissé. Tout roule pour le Montpellier de Louis Nicollin, leader de Ligue 1 après son épatant succès 4-0 face au Stade Rennais.



Nouveau départ canon donc, pour le club héraultais, toujours en forme lorsque le début de saison pointe le bout de son nez. Loin de cette superstition, le président du MHSC a donné ses explications dans une interview sans détour accordée à L'Equipe. Selon le charismatique président, qui souhaite que l'image de son équipe s'améliore, notamment au niveau du fair-play, c'est le départ d'Emir Spahic qui a tout changé : «  A partir du moment où on a plus l'autre fou, on n'a plus de problème » .



Toujours dans les bons coups, Frédéric Thiriez a trouvé le moyen de prendre une balle perdue : «  Jouer à 17h00 en plein mois d'août est dangereux pour les joueurs. Un jour, il y aura un pépin et le grand président de la Ligue poussera des hauts cris » . Le mot de la fin concerne la première place du MHSC : «  On a pris neuf points en trois matches, mais on ne va quand même pas en faire six caisses et huit fromages » .



On en reparle après le déplacement à Lyon.




SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 19
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Personne ne veut Squillaci