1. //
  2. //
  3. // 15 ans du titre de 2001

Laspalles : « Georges Eo a chanté « Allumez le feu » de Johnny »

Il y a quinze ans jour pour jour, la pelouse de la Beaujoire était envahie par des milliers de supporters nantais ivres de joie, pour fêter le huitième titre de l’histoire du club. Un titre qui venait récompenser une formidable saison des Canaris. Latéral droit de cette équipe, Nicolas Laspalles n’a évidemment rien oublié.

Modififié
Le 12 mai 2001, le FC Nantes remportait son dernier titre de champion. Quinze ans après, tu te souviens encore parfaitement de ce titre ?
Oh oui, tout à fait. Un titre, surtout de champion de France, c’est quelque chose de magnifique, de magique. C’est la récompense d’une saison longue et éprouvante. Soulever ce genre de trophée, ça reste forcément l’un des moments forts d’une carrière. Ce jour-là, je me souviens très bien du match : on joue face à Saint-Étienne, on a quatre points d’avance sur le deuxième, donc une victoire nous assure le titre. Et puis voilà, il y a ce but de Marama, le coup de sifflet final et tout ce public qui envahit le terrain. C’était tout simplement incroyable.

Le moment où cette marée jaune déboule sur la Beaujoire, c’est vraiment l’image marquante de ce titre, non ?
C’est sûr ! Il devait rester une minute de jeu et, de la pelouse, on voyait tous ces supporters qui étaient prêts à entrer sur le terrain. Les stadiers ne pouvaient plus les contenir (rires). On a vécu une belle communion avec eux ce jour-là, je me souviens qu’on est monté sur un podium d’où Georges Eo a chanté du Johnny Hallyday, en reprenant « Allumez le feu » … C’est une saison qui restera à jamais gravée dans les mémoires, ça c’est certain.

Vidéo

Ça reste le plus beau moment de ta carrière ?
C’est clairement l’un des plus beaux, oui. Après, j’ai vécu d’autres moments forts comme la première montée en Ligue 1 de Guingamp, à l’issue de la saison 1994-1995. Là encore, on participe à un moment important de la vie d’un club et ce sont des choses qui restent. Mais c’est évident que ce titre de champion reste quelque chose de magnifique. Ce sont des émotions et des efforts sur toute une saison et la récompense finale est formidable. D’ailleurs, il n’y a que la Ligue des champions qui reste au-dessus d’un titre national.

Selon toi, qu’est-ce qui a fait votre force cette saison-là ?
Nantes avait alors un gros noyau de joueurs, formés au club, qui sortaient d’une saison un peu difficile à travers laquelle ils ont pu acquérir de l’expérience dans la difficulté. À cela, le club a intégré quatre ou cinq nouveaux joueurs qui ont su se fondre dans le collectif et dans l’esprit du club. Puis petit à petit, on est parvenu à gravir le classement, au fur et à mesure des matchs, et à se diriger vers le titre sans que ce soit l’objectif initial du club.

« Quand je vois ce qu’a vécu Leicester cette saison, ça me rappelle un peu ce qu’on a vécu à Nantes cette saison-là. » Nicolas Laspalles

Les nouveaux, dont tu faisais partie, ont donc bien été intégrés par le reste du groupe ?
La philosophie de Nantes à l’époque est similaire à celle de l’OL aujourd’hui, et quand vous avez une majorité de joueurs formés au club dans l’équipe professionnelle : c’est aux nouveaux arrivants de s’adapter à eux et à la philosophie de jeu du club, pas l’inverse. Nous, on s’était donc adaptés à ça, et derrière, les anciens nous bien ont accueillis, ce qui fait qu’on a pu se reposer sur des rapports sains et honnêtes entre nous, tout au long de la saison. Et les résultats ont fini par suivre.

Tu dirais que vous étiez une bande de potes ?
C’était une ambiance indescriptible… On savait que dès que quelqu’un allait moins bien, un autre allait l’aider, dès qu’un joueur perdait le ballon, un autre allait faire l’effort pour le récupérer. On était vraiment prêt à se sacrifier les uns pour les autres. À l’entraînement, on arrivait à être à sérieux, à bien bosser, tout en se marrant. Quand je vois ce qu’a vécu Leicester cette saison, ça me rappelle un peu ce qu’on a vécu à Nantes cette saison-là. Il n’y avait aucun problème entre nous, on se disait les choses en face, on allait au restaurant ensemble, on allait boire des coups ensemble. Enfin, bref, c’était l’ambiance parfaite et c’est grâce à ça qu’on s’est mis à y croire petit à petit. Tiens, je me rappelle d’une anecdote en fin de saison, juste avant un match contre le Stade rennais, à sept journées de la fin. Pendant la causerie, avant que l’on parte au stade, Raynald Denoueix nous regarde tous un par un, en nous demandant : « Est-ce que tu veux jouer le titre ? » Tout le monde a répondu « oui » . Et là, il dit : « Ok, alors on y va. » Ce n’est peut-être pas grand-chose, mais je crois que c’est un moment qui nous a donné encore plus de force pour aller chercher ce titre.

Quel est le joueur qui t’a le plus impressionné au cours de la saison ?
Déjà, sur un plan collectif, c’était hors normes, on pouvait jouer les yeux fermés, tant on connaissait tous les déplacements de chacun. Et ça, c’était la base, c’est grâce à ça qu’on a pu être champion. Après bien sûr, quand en plus de ça tu as des joueurs comme Éric Carrière - qui doit mettre cette année-là six ou sept buts pour autant de passes décisives - ça fait la différence. Quand tu as également un joueur comme Viorel Moldovan qui était capable de marquer à n’importe quel moment, ou un gardien comme Mickaël Landreau qui était capable de sortir de grands arrêts à chaque match, tu es forcément plus serein. Je ne peux pas sortir un joueur plus qu’un autre, car notre jeu reposait sur une harmonie collective, mais c’est certain que ces trois-là étaient notre épine dorsale.


Et le match le plus marquant de la saison ?
Pour moi c’est ce match contre Bordeaux, lors de la 6e journée. On vient d’enchaîner trois victoires et un nul, on est dans une belle dynamique. On reçoit donc Bordeaux plutôt confiant, d’autant que c’est le derby de l’Atlantique et qu’il faut le gagner, surtout à domicile. Et là, bah tu en prends cinq à la maison, avec Pauleta qui vient te planter un triplé… Là, c’est une énorme claque dans la gueule. Tu te fais huer, le public gueule un peu sur l’entraîneur, donc on est typiquement sur le genre de moment où on aurait pu s’effondrer, lâcher, mais au lieu de ça on a continué à travailler ensemble et ça, c’est quelque chose qu’on a pu faire grâce à cette ambiance dont je parlais. C’est révélateur de la force qu’il y avait dans le groupe cette année-là.


Et si tu devais choisir un but ?
Bah, je vais dire celui du titre, forcément. D’autant que ce but est révélateur de la philosophie du club, puisque c’est Marama (Vahirua, ndlr), un joueur formé au club, qui vient offrir le titre au FC Nantes, ce n’est pas rien quand même.

Vidéo

Est-ce que tu te souviens bien des moments qui ont suivis ce but, la fin de match, la fête ?
Il y a eu cette marée jaune, on est restés là, à faire la fête avec le public. Et puis après on est allés dans les vestiaires où on a bu du champagne entre nous, en savourant ce moment. On a traîné là de longues minutes, c’était vraiment magique. Et puis derrière on est allés faire la fête en boîte de nuit jusqu’au petit matin. Et le dimanche matin, il y avait Téléfoot qui était à la Jonelière pour couvrir notre titre. Je peux dire qu’à ce moment-là, on avait un peu mal à la tête… Mais ça reste une soirée incroyable !

La saison qui suit, tu découvres la Ligue des champions à 30 ans. On imagine que ça doit être quelque chose d’extraordinaire ?
La plus belle des compétitions ! Et puis on n’avait pas été ridicules, puisqu’on finit premier de notre groupe lors de la première phase de groupes, devant la Lazio, le PSV et Galatasaray, ce qui n’est quand même pas rien. Bon, derrière on est éliminés lors de la deuxième phase de groupes, mais ça reste quand même une expérience incroyable.

« Quand j’ai arrêté ma carrière, avec mon épouse, on a décidé d’ouvrir un magasin de prêt-à-porter à Guingamp, car il n’y en avait pas. » Nicolas Laspalles

Ensuite, tu fais une dernière saison à Nantes, six mois à Lecce avant de conclure par une dernière pige à Guingamp. Pas trop dur l’arrêt de la carrière ?
Non, j’avais 34 ans et je commençais à avoir pas mal de pépins physiques. J’ai eu la possibilité de repartir, mais je n’en avais plus envie, et puis j’étais pas mal diminué par des douleurs au genou, je commençais à avoir de l’arthrose. C’était le bon moment pour arrêter, d’autant que l’EAG me proposait un projet de reconversion intéressant en devenant éducateur au sein du club, donc je n’ai pas hésité. C’est un métier qui me passionne vraiment.

Et tu as également un magasin de vêtements, c’est bien ça ?
Oui, j’ai deux magasins. Quand j’ai arrêté ma carrière, avec mon épouse on a décidé d’ouvrir un magasin de prêt-à-porter à Guingamp, car il n’y en avait pas. Ça va faire douze ans maintenant. Et puis après, mon épouse a eu l’occasion d’en ouvrir un deuxième uniquement pour femmes dans Guingamp également. C’est ma femme qui gère, parce que je n’ai pas le temps d’y bosser avec mon boulot à l’En Avant.

En parlant du club de l’EAG, ton fils évolue dans les catégories jeunes. La collaboration père/fils se passe bien ?
Très bien ! C’est un garçon qui a un caractère bien trempé et qui sait faire la part des choses. La difficulté dans ce milieu là, c’est d’être jugé par rapport à son père, mais ce n’est pas son cas. Il fait ce qu’il a envie, comme il en a envie et il s’en sort très bien. Là, il joue en CFA 2 et il y a des projets qui s’offrent à lui, on va voir tout ça.

Il joue au même poste que toi, donc tu peux nous dire lequel est le plus fort au même âge ?
Écoute c’est une bonne question, je ne sais pas trop. Je pense que j’étais un peu plus technique que lui, mais je pense qu’il a plus de qualités physiques et athlétiques que moi. C’est match nul on va dire, j’ai pas envie de me faire engueuler (rires).

Propos recueillis par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

burruchaga Niveau : CFA2
Son fils, c'est Régis ?
Jusqu'ici Nantes a gagné au moins un titre dans chaque décennie. On a jusqu'à mai 2019...
Es ce que tu m'entends EO
Avec Chevallier, quel duo d'attaque !
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2