1. //
  2. //
  3. // 15 ans du titre de 2001

Laspalles : « Georges Eo a chanté « Allumez le feu » de Johnny »

Il y a quinze ans jour pour jour, la pelouse de la Beaujoire était envahie par des milliers de supporters nantais ivres de joie, pour fêter le huitième titre de l’histoire du club. Un titre qui venait récompenser une formidable saison des Canaris. Latéral droit de cette équipe, Nicolas Laspalles n’a évidemment rien oublié.

Modififié
Le 12 mai 2001, le FC Nantes remportait son dernier titre de champion. Quinze ans après, tu te souviens encore parfaitement de ce titre ?
Oh oui, tout à fait. Un titre, surtout de champion de France, c’est quelque chose de magnifique, de magique. C’est la récompense d’une saison longue et éprouvante. Soulever ce genre de trophée, ça reste forcément l’un des moments forts d’une carrière. Ce jour-là, je me souviens très bien du match : on joue face à Saint-Étienne, on a quatre points d’avance sur le deuxième, donc une victoire nous assure le titre. Et puis voilà, il y a ce but de Marama, le coup de sifflet final et tout ce public qui envahit le terrain. C’était tout simplement incroyable.

Le moment où cette marée jaune déboule sur la Beaujoire, c’est vraiment l’image marquante de ce titre, non ?
C’est sûr ! Il devait rester une minute de jeu et, de la pelouse, on voyait tous ces supporters qui étaient prêts à entrer sur le terrain. Les stadiers ne pouvaient plus les contenir (rires). On a vécu une belle communion avec eux ce jour-là, je me souviens qu’on est monté sur un podium d’où Georges Eo a chanté du Johnny Hallyday, en reprenant « Allumez le feu » … C’est une saison qui restera à jamais gravée dans les mémoires, ça c’est certain.

Vidéo

Ça reste le plus beau moment de ta carrière ?
C’est clairement l’un des plus beaux, oui. Après, j’ai vécu d’autres moments forts comme la première montée en Ligue 1 de Guingamp, à l’issue de la saison 1994-1995. Là encore, on participe à un moment important de la vie d’un club et ce sont des choses qui restent. Mais c’est évident que ce titre de champion reste quelque chose de magnifique. Ce sont des émotions et des efforts sur toute une saison et la récompense finale est formidable. D’ailleurs, il n’y a que la Ligue des champions qui reste au-dessus d’un titre national.

Selon toi, qu’est-ce qui a fait votre force cette saison-là ?
Nantes avait alors un gros noyau de joueurs, formés au club, qui sortaient d’une saison un peu difficile à travers laquelle ils ont pu acquérir de l’expérience dans la difficulté. À cela, le club a intégré quatre ou cinq nouveaux joueurs qui ont su se fondre dans le collectif et dans l’esprit du club. Puis petit à petit, on est parvenu à gravir le classement, au fur et à mesure des matchs, et à se diriger vers le titre sans que ce soit l’objectif initial du club.

« Quand je vois ce qu’a vécu Leicester cette saison, ça me rappelle un peu ce qu’on a vécu à Nantes cette saison-là. » Nicolas Laspalles

Les nouveaux, dont tu faisais partie, ont donc bien été intégrés par le reste du groupe ?
La philosophie de Nantes à l’époque est similaire à celle de l’OL aujourd’hui, et quand vous avez une majorité de joueurs formés au club dans l’équipe professionnelle : c’est aux nouveaux arrivants de s’adapter à eux et à la philosophie de jeu du club, pas l’inverse. Nous, on s’était donc adaptés à ça, et derrière, les anciens nous bien ont accueillis, ce qui fait qu’on a pu se reposer sur des rapports sains et honnêtes entre nous, tout au long de la saison. Et les résultats ont fini par suivre.

Tu dirais que vous étiez une bande de potes ?
C’était une ambiance indescriptible… On savait que dès que quelqu’un allait moins bien, un autre allait l’aider, dès qu’un joueur perdait le ballon, un autre allait faire l’effort pour le récupérer. On était vraiment prêt à se sacrifier les uns pour les autres. À l’entraînement, on arrivait à être à sérieux, à bien bosser, tout en se marrant. Quand je vois ce qu’a vécu Leicester cette saison, ça me rappelle un peu ce qu’on a vécu à Nantes cette saison-là. Il n’y avait aucun problème entre nous, on se disait les choses en face, on allait au restaurant ensemble, on allait boire des coups ensemble. Enfin, bref, c’était l’ambiance parfaite et c’est grâce à ça qu’on s’est mis à y croire petit à petit. Tiens, je me rappelle d’une anecdote en fin de saison, juste avant un match contre le Stade rennais, à sept journées de la fin. Pendant la causerie, avant que l’on parte au stade, Raynald Denoueix nous regarde tous un par un, en nous demandant : « Est-ce que tu veux jouer le titre ? » Tout le monde a répondu « oui » . Et là, il dit : « Ok, alors on y va. » Ce n’est peut-être pas grand-chose, mais je crois que c’est un moment qui nous a donné encore plus de force pour aller chercher ce titre.

Quel est le joueur qui t’a le plus impressionné au cours de la saison ?
Déjà, sur un plan collectif, c’était hors normes, on pouvait jouer les yeux fermés, tant on connaissait tous les déplacements de chacun. Et ça, c’était la base, c’est grâce à ça qu’on a pu être champion. Après bien sûr, quand en plus de ça tu as des joueurs comme Éric Carrière - qui doit mettre cette année-là six ou sept buts pour autant de passes décisives - ça fait la différence. Quand tu as également un joueur comme Viorel Moldovan qui était capable de marquer à n’importe quel moment, ou un gardien comme Mickaël Landreau qui était capable de sortir de grands arrêts à chaque match, tu es forcément plus serein. Je ne peux pas sortir un joueur plus qu’un autre, car notre jeu reposait sur une harmonie collective, mais c’est certain que ces trois-là étaient notre épine dorsale.


Et le match le plus marquant de la saison ?
Pour moi c’est ce match contre Bordeaux, lors de la 6e journée. On vient d’enchaîner trois victoires et un nul, on est dans une belle dynamique. On reçoit donc Bordeaux plutôt confiant, d’autant que c’est le derby de l’Atlantique et qu’il faut le gagner, surtout à domicile. Et là, bah tu en prends cinq à la maison, avec Pauleta qui vient te planter un triplé… Là, c’est une énorme claque dans la gueule. Tu te fais huer, le public gueule un peu sur l’entraîneur, donc on est typiquement sur le genre de moment où on aurait pu s’effondrer, lâcher, mais au lieu de ça on a continué à travailler ensemble et ça, c’est quelque chose qu’on a pu faire grâce à cette ambiance dont je parlais. C’est révélateur de la force qu’il y avait dans le groupe cette année-là.


Et si tu devais choisir un but ?
Bah, je vais dire celui du titre, forcément. D’autant que ce but est révélateur de la philosophie du club, puisque c’est Marama (Vahirua, ndlr), un joueur formé au club, qui vient offrir le titre au FC Nantes, ce n’est pas rien quand même.

Vidéo

Est-ce que tu te souviens bien des moments qui ont suivis ce but, la fin de match, la fête ?
Il y a eu cette marée jaune, on est restés là, à faire la fête avec le public. Et puis après on est allés dans les vestiaires où on a bu du champagne entre nous, en savourant ce moment. On a traîné là de longues minutes, c’était vraiment magique. Et puis derrière on est allés faire la fête en boîte de nuit jusqu’au petit matin. Et le dimanche matin, il y avait Téléfoot qui était à la Jonelière pour couvrir notre titre. Je peux dire qu’à ce moment-là, on avait un peu mal à la tête… Mais ça reste une soirée incroyable !

La saison qui suit, tu découvres la Ligue des champions à 30 ans. On imagine que ça doit être quelque chose d’extraordinaire ?
La plus belle des compétitions ! Et puis on n’avait pas été ridicules, puisqu’on finit premier de notre groupe lors de la première phase de groupes, devant la Lazio, le PSV et Galatasaray, ce qui n’est quand même pas rien. Bon, derrière on est éliminés lors de la deuxième phase de groupes, mais ça reste quand même une expérience incroyable.

« Quand j’ai arrêté ma carrière, avec mon épouse, on a décidé d’ouvrir un magasin de prêt-à-porter à Guingamp, car il n’y en avait pas. » Nicolas Laspalles

Ensuite, tu fais une dernière saison à Nantes, six mois à Lecce avant de conclure par une dernière pige à Guingamp. Pas trop dur l’arrêt de la carrière ?
Non, j’avais 34 ans et je commençais à avoir pas mal de pépins physiques. J’ai eu la possibilité de repartir, mais je n’en avais plus envie, et puis j’étais pas mal diminué par des douleurs au genou, je commençais à avoir de l’arthrose. C’était le bon moment pour arrêter, d’autant que l’EAG me proposait un projet de reconversion intéressant en devenant éducateur au sein du club, donc je n’ai pas hésité. C’est un métier qui me passionne vraiment.

Et tu as également un magasin de vêtements, c’est bien ça ?
Oui, j’ai deux magasins. Quand j’ai arrêté ma carrière, avec mon épouse on a décidé d’ouvrir un magasin de prêt-à-porter à Guingamp, car il n’y en avait pas. Ça va faire douze ans maintenant. Et puis après, mon épouse a eu l’occasion d’en ouvrir un deuxième uniquement pour femmes dans Guingamp également. C’est ma femme qui gère, parce que je n’ai pas le temps d’y bosser avec mon boulot à l’En Avant.

En parlant du club de l’EAG, ton fils évolue dans les catégories jeunes. La collaboration père/fils se passe bien ?
Très bien ! C’est un garçon qui a un caractère bien trempé et qui sait faire la part des choses. La difficulté dans ce milieu là, c’est d’être jugé par rapport à son père, mais ce n’est pas son cas. Il fait ce qu’il a envie, comme il en a envie et il s’en sort très bien. Là, il joue en CFA 2 et il y a des projets qui s’offrent à lui, on va voir tout ça.

Il joue au même poste que toi, donc tu peux nous dire lequel est le plus fort au même âge ?
Écoute c’est une bonne question, je ne sais pas trop. Je pense que j’étais un peu plus technique que lui, mais je pense qu’il a plus de qualités physiques et athlétiques que moi. C’est match nul on va dire, j’ai pas envie de me faire engueuler (rires).

Propos recueillis par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

burruchaga Niveau : CFA2
Son fils, c'est Régis ?
Jusqu'ici Nantes a gagné au moins un titre dans chaque décennie. On a jusqu'à mai 2019...
Es ce que tu m'entends EO
Avec Chevallier, quel duo d'attaque !
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 4 heures Le bonbon de Malcom 9 il y a 5 heures Le lob fou de Fekir 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 9 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 il y a 11 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13 il y a 13 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 26 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30