1. // Foot & politique
  2. // Présidentielles 2017

Nicolas Dupont-Aignan : « Changer le nom d'un stade, ça enlève de sa poésie »

Lancé comme une balle dans sa deuxième campagne présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan arrive en trombe dans son QG de campagne, à un souffle de l'Assemblée nationale. Paris est sous la pluie, mais le candidat de Debout la France sort tout juste du plateau d'une chaîne d'info et ouvre grand la fenêtre de son bureau : « Il fait tellement chaud ici ! » Un bol d'air plus tard, le voilà sur son fauteuil en train de dénouer cette cravate qui le serre depuis le début de la journée. Prêt à discuter ballon rond, lutte contre le naming, défense des supporters, et dribbles avec Nicolas Sarkozy.

Modififié
En 2015, vous avez lancé votre campagne pour les élections régionales de votre parti devant le Parc des Princes en parlant de lieu « symbolique » . C'était quoi, le message ?
C'était parce que la mairie de Paris voulait le vendre au Qatar. D'ailleurs, on les a fait renoncer, ça n'a pas été fait. On a participé à la grande mobilisation. Donc je l'ai fait là, comme signe de réappropriation de ce lieu qui appartient aux Français.

Vous aviez dit à l'époque : « Aujourd'hui le Parc, demain l'Arc de Triomphe et la tour Eiffel. » Ce n'était pas un peu exagéré ?
« Le Parc des Princes, il appartient aux Français. J'en ai marre de la privatisation de tous les lieux publics, et notamment des lieux sportifs, qui maintenant prennent le nom de merdes. »
Le Parc des Princes, il appartient aux Français. J'en ai marre de la privatisation de tous les lieux publics, et notamment des lieux sportifs, qui maintenant prennent le nom de merdes. J'ai vu qu'à Rouen, ça s'appelle... Un truc dégueulasse, qu'on bouffe... Le Kinder Parc, je crois ! À Rouen, le stade s'appelle comme ça. (C'est en réalité le Palais des sports qui a été renommé le Kindarena, ndlr.)

Mais cette situation, des grands investisseurs étrangers qui achètent un club, et qui s'approprient ses installations en y mettant leur nom, c'est devenu courant dans tous les autres championnats. Pourquoi a-t-on encore du mal avec ça en France ?
Parce que je pense qu'on n'est pas pareil que les autres peuples, et qu'on est attachés à l'intérêt public, à l'intérêt général, c'est tout. Je comprends que des investisseurs permettent à des clubs d'avoir des joueurs plus connus, de l'argent, et l'attrait que ça a. Mais en même temps, je dis attention au foot business, qui devient simplement une marque commerciale et qui exclut les amateurs de foot. Moi, je suis pour le foot amateur, je suis pour qu'on puisse aller en famille voir les matchs de foot. Et quand même, reconnaissez qu'il y a une exclusion par l'argent, de plus en plus. Il faut trouver le bon équilibre entre l'argent dans le foot qui est nécessaire, on ne va pas être naïfs, et l'exclusion des supporters et des gens qui n'ont pas beaucoup de moyens.

Vous jugez le modèle de partenariats du championnat espagnol plus intelligent, et plus viable sur le long terme. En quoi ?
Le problème, en France, c'est que tous les investissements sont publics, et que toutes les recettes sont privées. Souvenez-vous, pour l'Euro, il y a eu une défiscalisation, l'UEFA n'a rien payé. C'est quand même ahurissant, il aurait pu y avoir un retour plus important vers les clubs. En vérité, pour moi, c'est une pyramide. On oublie que pour qu'il y ait le haut, il faut qu'il y ait le bas. Tous les clubs amateurs, tous ces bénévoles, tous ces jeunes. Dans ma ville, j'ai un club de foot, bon je ne veux pas les vexer, mais ils ne sont pas... Ils sont en quelle division déjà ? Ils ont été en Division d'Honneur, ils sont descendus, qu'importe ! (rires) Ce que je demande, c'est que l'argent qui est versé en haut ruisselle un peu plus vers la base. Et sur les Espagnols, j'avais dit ça parce qu'ils ont des systèmes participatifs qui sont intéressants.

Vous parlez de « la base » , mais cette « base » , c'est avant tout les supporters. Pour prendre l'exemple des Parisiens, ils sont globalement heureux de voir les Qataris, parce que ça ramène des titres. La provenance de l'argent, où il va, comment il est redistribué, ils s'en fichent, non ?
Oui, c'est vrai, et c'est normal. Moi, ma fille est une grande supportrice du PSG, donc elle est ravie, et elle ne regarde pas d'où ça vient. Cependant, c'est normal qu'un responsable public pose la question de l'équilibre général du foot. Et je dis simplement, n'oublions pas la base de la pyramide, n'oublions pas les bénévoles, les clubs, les gens qui n'ont pas d'argent. Il y a un juste milieu qu'il faut trouver. Je ne veux pas qu'on en arrive à l'exclusion des classes populaires, et que tout soit fait pour des droits télé, et que les gens dans les stades, ça devienne un peu... Je ne veux pas critiquer, mais ça ne doit pas être que des chefs d'entreprise, et des entreprises qui louent des tribunes. Ce n'est pas encore ça, et heureusement !

Pour revenir sur la vente des stades, et le phénomène du naming...
(Il coupe) Ça me choque ! Je pense qu'ils appartiennent à tout le monde et pas à une marque, tout ne s'achète pas.

Mais à Marseille, c'est Orange qui a donné son nom au Vélodrome. Une entreprise française, ça devrait vous plaire.
Ce n'est pas la question, je ne fais pas de discrimination. J'estime que c'est construit avec l'argent public, ça appartient à tous les Français. Je trouve que ça enlève de sa poésie. L'argent ne doit pas tout acheter !

Vous aviez publié un communiqué très agressif pour critiquer la Domino's Ligue 2. C'était la goutte d'eau qui a fait déborder votre vase ?
Oui.
« Je n'ai rien contre Domino's Pizza, mais ce n'est pas ça qui va vous faire maigrir quoi. Ce n'est pas très sportif ! »
Surtout, je n'ai rien contre Domino's Pizza, mais ce n'est pas ça qui va vous faire maigrir quoi. Ce n'est pas très sportif ! Ça devient ridicule.

En tant que responsable politique, vous pouvez donner votre avis sur ces questions. Mais vous président de la République, est-ce que vous auriez des leviers, des moyens pour agir et lutter contre ces phénomènes ?
Si j'étais président de la République, mes leviers, c'est que j'exigerais plus de transparence dans les fédérations. Que l'argent redescende à la base, qu'on arrête les normes délirantes sur tous les petits clubs sportifs. Il faut voir les normes qui s'abattent sur eux. J'arrêterais qu'on fasse des contrôles URSSAF scandaleux sur les bénévoles sportifs. Quand vous pensez que l'URSSAF assassine les clubs avec des redressements de cotisations sociales sur des bénévoles, ou des simples petits contrats d'entraîneurs... C'est délirant, et ils ne le font pas pour l'UEFA ! L'UEFA a fait du beurre sur l'argent public, et on emmerde les petits clubs toute la journée ! Donc ce que je voudrais... La politique sportive que je veux mettre en place, c'est une politique qui renforce les bénévoles et les droits des petits clubs.

Admettons qu'un grand groupe veuille acheter un club, son stade, lui donner un nouveau nom, et donne les garanties de transparence et de redistribution de l'argent. Le naming, vous l'acceptez ?
Après, on verra. Mais c'est aussi le rôle des collectivités locales. Le président de la République, ce n'est pas Dieu le Père ! On n'élit pas un dictateur.

Vous étiez assez actif sur la question des supporters. Vous aviez assisté aux assises du supportérisme, en février 2015. Qu'est-ce qui était sorti des débats ?
Qu'on avait raison ! Voilà, c'est tout ! (rires) Là aussi, lutter contre le hooliganisme, oui. On est tous d'accord. D'ailleurs, on n'a pas vraiment lutté, on a vu cet été ce qui s'est passé à Marseille. Mais se servir de la lutte contre le hooliganisme pour écarter certains supporters, c'est moyen. Ça participe au même esprit. Certains sont propriétaires de tout, et se croient au-dessus des règles. Au-dessus des règles fiscales, administratives, au-dessus de la CNIL... Tout, tout. Je demande la légalité des processus, ce n'est quand même pas la mort.

Vous demandiez que la répartition des infractions par club soit rendue publique, ainsi que les suites judiciaires des affaires. Vous aviez même fait une question au gouvernement sur le sujet à l'Assemblée. Pourquoi cette position ?
C'était pour qu'on voie un peu où étaient les abus. C'est tout. Ce qu'on voulait montrer, c'est qu'il y avait une politique très particulière. On n'a pas à choisir à la tête du client, il y avait une certaine discrimination.

Votre demande a été refusée par le ministre de l'Intérieur...
Bah, ça montre bien l'opacité générale. Il faut mettre de la transparence dans ce milieu, il y a beaucoup d'argent qui circule. D'ailleurs, j'ai vu qu'il y avait un régime spécial pour les joueurs de foot. Tout est dérogatoire.

Mais pour revenir sur la réponse, très argumentée, du ministre de l'Intérieur à votre question. Il expliquait que la publication des infractions par club allait créer une discrimination entre les clubs. Vous la comprenez, cette explication ?
Ouais, ouais... C'est du blabla. Je demande juste qu'il y ait un cadre général, un équilibre, et un peu de justice. Il y a aussi le problème du prix des places. Au Parc, c'est dément. Je le vois avec ma fille, j'ai été voir le match contre Guingamp avec elle. J'étais au niveau du virage, je paye ma place, je ne vais pas en loge. Je n'aime pas ce système des loges, même si les gens ont l'air surpris quand ils me voient dans une tribune normale. J'étais pour Guingamp, mais ils se sont fait écrabouiller (6-0, en mai 2015, ndlr) ! Les pauvres... Il y avait quelques Bretons esseulés et moi, c'était le petit contre le gros !

Vous avez l'air d'avoir un rapport émotif au football. Mais un club qui a de l'argent n'est pas obligé de voir son stade se transformer en parc d'attractions...
Oui, et je suis entouré de supporters ! Même ici, à mon siège de campagne, je suis cerné par les fans de foot ! Et même dans la rue, il y en a qui viennent me voir, qui me disent « Vous nous défendez, c'est bien. » Le football, il ne faut pas qu'on en fasse quelque chose de virtuel, d'artificiel. Un stade, ce n'est pas un parc d'attractions. Il y a une camaraderie, des équipes, des gens qui n'ont pas beaucoup de moyens, des ouvriers, des salariés, des chômeurs... Est-ce que eux sont exclus du foot ? On a exclu les gens des autoroutes. C'est un autre sujet, mais une famille de smicards ne peut plus prendre l'autoroute en France. Ne peut plus aller au musée, les expos sont hors de prix. Dans ma ville, j'ai fait une politique pour mon club de foot où je donne ma subvention municipale, et je demande qu'il y ait des contreparties. Par exemple, on paye tout l'équipement sportif des jeunes. Vous voyez, ils m'ont même offert le maillot (Il pointe du doigt un maillot de Yerres, accroché à un mur de son bureau) J'aide mon club, on refait le terrain synthétique, on a beaucoup investi. Et il y a toute la jeunesse, avec huit cents adhérents, et je vais à l'assemblée générale tous les ans. Je ne suis pas un footeux, je vais être franc avec vous, mais j'aime bien l'esprit qu'il y a. L'esprit de camaraderie, et le brassage social. D'ailleurs, les joueurs les plus populaires sont ceux qui ressemblent à ça.

Oui, enfin la popularité de Griezmann ou de Pogba est quand même très travaillée, et même fabriquée par des professionnels de l'image. Il y a peu de spontanéité, c'est une construction, presque artificielle...
Oui, mais on voit qu'ils sont un peu plus... Pourquoi les joueurs les plus populaires ressemblent le plus à la base ? Souvent, non ? Même Griezmann et Pogba, ils sont plutôt sympathiques et dégagent une simplicité. On a vu notre équipe de France, c'était autre chose que celle d'avant. Le ménage a été fait.

Pendant l'affaire Benzema, quand beaucoup de politiques ont utilisé son cas pour dériver sur un million d'autres sujets - les banlieues, l'intégration, l'amour du drapeau -, vous vous étiez peu exprimé. Pourquoi ? Ce sont pourtant certains de vos thèmes de campagne.
Vous voulez que je vous dise quoi sur l'affaire Benzema ? On vous fait commenter des trucs, « L'affaire Benzema, qu'est-ce que vous en pensez ? » Le nombre de conneries qui ont été dites... Moi, j'évite d'en dire !

Dans cet amas de « conneries » comme vous dites, il n'y a aucune intervention qui vous a semblé pertinente ?
Non, parce que je ne les écoute pas mes concurrents. Je ne les écoute plus(rires). C'est ridicule. Ces gens-là, c'est le star system.
« Un Benzema, ça ne représente plus du tout la base. Ce n'est pas de sa faute, je ne lui reproche pas. Mais est-ce que vous parlez de Marilyn Monroe pour parler du cinéma américain ? »
Un Benzema, ça ne représente plus du tout la base. Ce n'est pas de sa faute, je ne lui reproche pas. Mais est-ce que vous parlez de Marilyn Monroe pour parler du cinéma américain ? Il faut arrêter, ce qui leur arrive à ces joueurs, c'est dément. Sur le plan personnel, quand on y réfléchit, on leur fait dire des trucs, les pauvres... Ils jouent au foot, ils sont des champions, et tout d'un coup ils deviennent des stars. Ils sont très jeunes, on leur en met trop sur les épaules. Donc il ne faut pas leur demander plus, ce sont des gamins qui sont déifiés. Après, l'autre problème, c'est que si on est en équipe de France, on est fier de la France, je suis désolé. Il y a des droits et des devoirs, ils ne peuvent pas avoir que des droits parce qu'ils réussissent au football, qu'ils ont beaucoup d'argent et qu'ils roulent en Ferrari. Ils ont des devoirs, notamment vis-à-vis de la jeunesse, et c'est pour ça qu'ils avaient été si impopulaires après l'Afrique du Sud. Ils avaient sali la France (Karim Benzema ne faisait pas partie de la sélection pour le Mondial 2010 en Afrique du Sud, ndlr). Ils sont un exemple, et représentent quelque chose.

Pour conclure en résumant, tous ces excès que vous critiquez, est-ce qu'il sont arrivés selon vous à cause de l'arrêt Bosman de 1996 ?
Ah oui ! Ça a été un point de basculement. On a déraciné le foot. On a en a fait des produits, des marchandises. D'ailleurs même pour eux, c'est dégradant. Ils en profitent, parce que c'est une marchandise chère, mais c'est provisoire. C'est tellement loin des valeurs sportives de départ qu'il y a un paradoxe, une cassure. Entre les valeurs qu'on inculque à la base, et le spectacle qu'on monte au sommet. Il y a une excitation liée au spectacle, mais aussi un dégoût. C'est le point de rupture. Vous avez la même chose entre les PME et les grands patrons, Carlos Ghosn. Ou entre le star system politique et les élus de terrain qui font leur job. Ou entre un journaliste de terrain qui fait son job et les vedettes de seconde zone, vous voyez ce que je veux dire ?

Vous avez déjà joué au foot vous-même ? En short et crampons sur un terrain ?
En tant que joueur, euh... Jouer au football... Quand j'étais gamin, oui, sur des terrains comme ça, mais ça c'est vite arrêté parce que je ne devais pas être très bon ! Et après, j'ai joué une seule fois dans ma vie, il y a une photo géniale, il faut que vous la mettiez... Avec Séguin et Sarkozy ! (Il demande aux membres de son équipe de la montrer, et fait passer le téléphone de son conseiller) Parce que Sarkozy avait eu l'idée folle, en 98, aux journées parlementaires de Toulouse. (Il imite la voix de Nicolas Sarkozy, en mimant des gestes avec ses bras) : « Tu comprends, il faut qu'on attire la presse. Qu'est-ce qu'on peut faire pour attirer la presse ? Et bah on va faire un match de foot ! » Il y avait les jeunes contre l'équipe dirigeante du RPR. Les vrais jeunes, moi j'étais un faux jeune, j'étais dans l'équipe des dirigeants. On nous avait déguisés avec des maillots, et il y a cette photo à hurler de rire, où j'avais des lunettes, avec Baroin, Sarko et moi ! (Il la scrute à nouveau, en souriant) Et Lellouche, il était encore plus mauvais que moi, Lellouche ! Je ne me souviens même plus de mon poste, j'ai loupé toutes les balles ! Tous les ballons passaient entre mes jambes (rires). Mais ça avait attiré la presse ! Et c'était marrant. Séguin, lui, avait refusé de mettre un maillot. Il avait dit : « Moi, je regarde. » La photo est super sympa ! Donc mon dernier match, c'est en 98.



Sarkozy balle au pied, c'est du genre à la garder pendant des heures, ou il lâche le ballon ?
Je ne sais plus. Mais il emmenait toujours Séguin en tribunes au Parc des Princes, et ils parlaient politique là-bas. C'est ça, mes souvenirs foot. Les albums Panini quand j'étais petit. Ma ville quand je suis devenu maire en 95, et que j'ai découvert ce qu'était un club amateur. Puis Séguin en tribunes ou devant la télé. Il mangeait des pizzas d'ailleurs ! Et ma fille, qui regarde le PSG, et qui jure comme une charretière !

Est-ce que vous avez un club de cœur ?
L'équipe de France. Je ne veux pas choisir, sinon je vais me fâcher avec tous. À part Guingamp pour qui j'ai vibré au Parc des Princes !

Votre plus beau souvenir de supporter ?
La victoire de 98. J'étais maire, on avait mis un écran géant dans le gymnase, il y avait une ferveur incroyable, qu'est-ce que c'était beau... J'ai gardé longtemps, vous voyez, c'est des conneries... Mais on a gardé longtemps à la maison les verres sur lesquels il y avait les joueurs. Et on a bu pendant dix ans dedans. Je me souviens bien de la ferveur populaire qu'il y avait, c'était un grand moment. Pas seulement dans ma ville, partout, à Villeneuve-Saint-Georges, dans les quartiers les plus paumés, tous les petits gamins avaient un drapeau. C'est pour ça qu'on a été tristes à l'Euro. Les Portugais... Ronaldo, pour prendre la coupe, il ne boitait plus !!! Je vous jure, il ne boitait plus ! J'ai bien vu, vous voyez que je regarde ! Il jouait les martyres.

Vous président, vous devez nommer un footballeur dans votre gouvernement. Qui, et à quel poste ?
Oh, Deschamps, il serait pas mal. Il a une tête... Il fait assez ferme, je ne sais pas s'il l'est. Je ne sais pas pour quel ministère, je ne le connais pas, mais je l'aime bien. Je le trouve sympathique. Enfin, pas sympathique, c'est pas le terme. Il a fait preuve d'autorité, ouais. C'est Thierry son prénom ? Didier ! Didier... Je ne sais pas pourquoi je l'appelle Thierry !



Propos recueillis par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Peppino_Prisco Niveau : DHR
Surréaliste cette interview. Il a pas l'air d'être un mauvais bougre, mais bon sang qu'est ce qu'il est bête, tellement que ça le rend attendrissant.
En quoi est-il bête ? L'un des seuls honnêtes...
BruceLeeZarazu Niveau : DHR
Rien qu'en considérant le Parc des princes comme un lieu public déjà?
J'ai pas lu l'article, seulement cette citation mais je suis sûr qu'en le lisant on peut trouver des autres exemples..
Peppino_Prisco Niveau : DHR
Quelqu'un de bête n'est pas forcément malhonnête, au contraire, loin de moi l'idée de penser que c'est un politicien véreux, il me semble tout sauf ça, je dirai même qu'il est peut être trop honnête pour en être un. Mais pour en revenir à ce que je disais, oui je le trouve bête et niais, il dit beaucoup de choses grotesques et tellement surréalistes, tu sens le mec totalement perdu sur certains sujets, sur certaine réponses, il patauge dans la semoule.
Au même titre que les autoroutes, payées par le contribuable. C'est le sens de ce qu'il dit.
Un politicien honnête...
HA HA HA
HO HO HO
HI HI HI
Elle est bonne je la ressortirais un jour...
Pas bête, juste très populiste et pas que sur les bords.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Quelle est ta définition du populisme?

Parce que moi je le trouve plutôt sincère même si ses réponses sont assez brouillonnes et qu'il ne s'y connait pas (mais il l'admet sans problème).

Je comprends sa réflexion sur le naming et sur les autres sujets où il aimerait que le stade reste un point de rencontre populaire et bon enfant plutôt qu'un lieu de consommation néo libéral semblable à une zone commerciale bas de gamme.
Le simple fait d'annoncer que Pogba c'est la base du peuple, et que Benzema en est loin alors que justement il s'est fait écraser par une histoire digne d'une cours de lycée, c'est merveilleux. L'incohérence dans sa forme la plus pure, ignorante.
The Buccaneer Niveau : CFA2
C'est juste qu'il parle beaucoup sur un sujet qu'il ne connait pas...
9 réponses à ce commentaire.
TheSupervisor Niveau : District
Ouuuais Nico !
Nico président, Nico président !

Non je déconne !
Bolek03
Campagne... <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5dpatp_tymczasem-na-drodze_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Ce commentaire a été modifié.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Note : -2
Et ta mère, elle appartient aux français?





Voilà. C'était ma riche contribution au débat politique - et je pense qu'elle à beau être minable, elle est à la hauteur de ce pitre.
du dupont aignan dans le texte... "je fais pas de démago MOI" puis 2 secondes apres, il est parti....
ca devait etre un bon dispensé de sport au college, lycée!

sur cristiano ronaldo, nimporte quoi, genre il a simulé une blessure... dans quel interet? pour sortir?? il voulait jouer...
parler des gens, de situations, sans les connaitre ni en connaitre le fond, la spécialité des hommes politiques.
Note : 2
Le populisme dans toute sa splendeur. Des la 2e question il montre qu'il ne maitrise pas son sujet.
Alors il est sympathique, mais globalement il va dans le sens du vent pour chaque question.
Et s'il fait ca sur le foot, je n'ose pas savoir ce que ca donne quand il parle d'economie ou de geopolitique.
Par contre l'anecdote sur le match en 1998 est sympa.
Ah bon le Parc n'appartient pas aux français ? Faut voir à pas dire n'importe quoi quand même
Bah j'ai beau etre Francais, j'ai pas trop le sentiment que ce stade m'appartient. Et puis, autant les supporters du PSG doivent avoir ce sentiment, autant les autres doivent avoir un avis oppose.
L'autoroute entre Paris et Lille j'ai beau pas l'utiliser, elle m'/nous appartient car le contribuable l'a financé. C'est le sens de son propos.
La difference c'est l'interet public. Meme si des etudes ont declare qu'un stade existe pour l'interet public (et la partialite de ces etudes est a demontrer), un stade ca reste nettement moins utile qu'une autoroute ou un hopital.
Et on pourrait mettre du naming sur une autoroute, ca ne me poserait aucun probleme tant qu'on peut toujours y rouler. Qu'elle s'appelle A1, A5 ou "Groupama road" ca ne me gene pas plus que ca.
On est d'accord pour dire que le naming c'est moche, mais tant qu'on ne debaptise pas un lieu je n'y vois pas de probleme.

Pour ce qui est du financement du stade par le contribuable, dans la majorite des cas ce sont les impots locaux qui ont finance la construction, donc le stade n'appartient pas a tous les Francais.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
@modrobily

Je suis désolé de te dire que tu n'as absolument pas compris ce qu'est un bien public.

Un bien public ne veut pas dire qu'il appartient à tous le monde mais qu'il appartient à une personne public (état ou collectivité territoriale) qui est censé agir dans l'intérêt général au contraire des personnes privées qui agissent dans un intérêt particulier (le leur en général).

Donc avant de dire qu'il raconte n'importe quoi il faudrait peut être se renseigner.
J'ai bien compris ce qu'est un bien public, merci.
J'ai parle du sentiment d'appartenance, c'est totalement different.
Si demain la mairie de Paris decide de detruire le Parc des Princes je ne me sentirai pas concerne puisqu'il s'agit d'un equipement public qui ne me concerne pas. C'est quelque chose de local et c'est aux Parisiens de decider sur la question.
Putin là on tient un truc avec la "Groupama Road"... du génie à l'état brut. Bravo.
7 réponses à ce commentaire.
AlvaradoRecoba Niveau : DHR
Du pont de l'Aignan, Nicolas s'en alla..
taper sur des footeux c facile, apres que veux tu les mecs gagnent beaucoup mais bon on vit dans un monde capitaliste donc bon on te donne de l'argent tu nous en rapporte c tt c la logique en soi du monde des affaires et du sport.
hanouna qui gagne 50 millions par an personne n'en parle
je n'ai guère de sympathie pour le Hanouna...mais ton 50 millions je ne sais pas d'où tu le sors...au mieux tu confonds le chiffre d'affaires de sa société de prod avec son salaire...donc c'est du grand n'importe quoi...
mara donna des frissons Niveau : CFA
Et les mecs qui mettent ni virgules ni points que alors on comprend plus rien personne en parle
50 millions sur 5 ans. 10 par an c'est un beau salaire... mieux que bcp de footeux
Oh ben oui ma bonne Dame, c'est ben vrrrrai.

En même temps quand certains donnent le bâton pour se faire taper.... Un mec qui fait une photo dans son jet privé avec un sourire de connard, faut s'attendre à ce qu'il y ait des retours.
C'est marrant, certains on les force pas à tuité ou à poster des photos dans Instacouillon.
Et je parlerais même pas de ceux dont la petite amie va répandre des conneries de poufiasses sur le sélectionneur du joueur.
A un moment faut être logique, tu peux pas rendre ta connerie publique sans que certains te traitent de cons.
4 réponses à ce commentaire.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Note : 2
Le mec ne connaît pas le prénom de DD, mais rassurez-vous, il n'a qu'un club de coeur: l'EDF. Je lis et relis cette ITW et son atroce médiocrité me laisse pantois. Entre ça et le passage sur Domino's Pizza... Pourquoi interviewer un tel tocard?
Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
Excellente question.
On se demande parfois s'il n'y a pas d'affreux réacs infiltrés à So Foot.
Ouh pas bien. Pas socialiste. Pas gentil !
Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
d'habitude c'est le terme "gauchiasse" que tu emploies.
Tu peux retourner à ton meeting front national.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Bah ça sert à rien de l'insulter, il te le dit lui même qu'il n'y connait rien.

C'est pas de sa faute si sofoot vient lui parler d'un sujet qu'il ne maîtrise pas.

Si on fait une interview de toi en droit international boursier je suis pas sûr que tu t'en sortes bien non plus.
C'est pourquoi que je déclinerai l'itw.
Même si tu voulais être élu pour un poste à responsabilité et que tu manquais d'exposition car tu es un "petit candidat"?
Lolo Four Niais
Alors il n'y connait rien, certes, mais d'une il n'est pas obligé de l'accepter l'interview et de deux, rien ne le force à sortir des âneries de manière aussi péremptoire ("on a empêché la vente du Parc", sérieusement...)

A un moment, quand tu sors conneries sur conneries, il faut bien qu'il y ait quelqu'un qui te le fasse remarquer.

Le mec est au dernier niveau du populisme, c'est révoltant. "La base", franchement c'est quoi cette expression abominable ? On est pas tous égaux en droit dans ce pays ? Y a une base et un sommet ?
Je défends pas son propos. Je parle pas de ça. Je dis juste que, vu le système électoral et médiatique français, où il est très dur pour un "petit candidat" d'avoir une certaine exposition médiatique, de faire entendre sa voix et surtout d'avoir une chance de "remporter" une élection, une interview même si c'est sur un sujet que tu connais, ça se refuse pas.
C'est pas comme si il occupait la scène médiatique et pouvait se le permettre.
ps : je suis pas français donc je m'en fous un peu de vos politiciens.
8 réponses à ce commentaire.
Quel abtuti ce type
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  18:03  //  Supporter de Bordeaux
Note : -1
oui
1 réponse à ce commentaire.
Très bonne itw, sans être fan, connaisseur ou autre il a compris les pbs principaux et les risques.
Y a bien que des parisiens qui peuvent s'en plaindre
Bitedamarage Niveau : CFA
Haha Bedeuze, ça rapporte combien de bosser pour NDA ? J'espère au moins que ce n'est pas du bénévolat, auquel cas j'espère que tu es reconnu à ta juste valeur, selon les préceptes dispensés dans l'Itw. Comme dit Nico il faut que ça redescende vers la fameuse base de la "pyramide" !
1 réponse à ce commentaire.
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Ce qui me marque dans les interviews des politiques sur le foot c'est toujours leurs réponses à "quel est votre club favori?". Là on la sent la volonté de ne froisser personne! Hamon qui dit être supporter du PSG et de l'OM, Wauquiez qui dit être supporter des Verts mais qui inaugure un truc au centre de formation de Lyon l'écharpe lyonnaise au cou, lui qui dit être supporter de l'équipe de France et avoir vibré pour Guingamp... Y'a pas plus consensuel.

Alors que nous avons (moi le premier) une vision de fans, voir d'ultras, romantiques, un amour unique et indivisible pour un seul club. Ou deux au mieux, qui ne jouent même pas dans le même championnat pour éviter que nos coeurs ne se déchirent.

On n'est pas prêts d'être politicien...
Brest et Marseille pour Hamon
1 réponse à ce commentaire.
Purée, j'ai lu l'interview en ayant sa voix dans la tête, c'est très désagréable comme expérience...

Puis c'est encore plus désagréable quand un élu dit "ma ville", elle existait avant et existera après petit homme au grand melon
Pareil, du coup je l'imaginais en train de s'agiter sur un plateau TV en prime.
1 réponse à ce commentaire.
Je pense que c'est une très mauvaise idée cette rubrique "Foot, élection présidentielle", en ce qu'importer la politique dans ce blog savoureux de foot ne va rien apporter, bien au contraire. Foot et politique n'ont jamais, mais jamais fait bon ménage.
ha donc on interview les nazis sur sofoot maintenant ?
Une interview de "nazi" faite par un marxiste.
Au moins, et même s'il avoue sa méconnaissance du foot et que ses réponses sont assez bateaux (avec le vocabulaire trop fleuri du type dont les responsabilités seront toujours limitées), ça m'a distrait cinq minutes.
C'est ça la vie moderne.
Merde, lundi et je suis déjà fatigué et ethno-nondifférencialiste, confondant Doskov et Kriss-Martov.
ça m'étonnait aussi.
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : National
t'as oublié écorcheur d'enfant
L'important c'est les 3 points Godwin
Gunner's Dude Niveau : CFA
Note : -1
Moi je te soutiens Diegoooaaal. Évidemment, mais je pense que tu le sais parfaitement, il est historiquement absurde de penser que les idées de Dupont-Aignan sont liées à celles défendues par le nazisme. Mais, comme insulte politique, c'est efficace et le personnage ne méritant guère d'attention, ça permet de passer vite à autre chose. "T'façon, c'est un nazi".
Et si l'on veut absolument coller à la réalité historique, il y a celle-là (mais beaucoup moins efficace): "T'façon, c'est un con" (voilà au moins une vérité indéniable).
Bien sur que j'ai fait un raccourci, juste pour souligner mon étonnement de voir un personnage aux idées aussi nobles, rassembleuses, fleurant bon l'humanisme, relayé sur sofoot.

A quand l'interview de MLP ou de Philippot du coup?
6 réponses à ce commentaire.
Alvaro_Recoba Niveau : DHR
Pourquoi lorsque on l'interroge sur son intérêt pour le foot, ne pas franchement annoncer qu'il n'y entrave que dalle et que ça ne le branche pas plus que ça ??
Il n'y a aucun drame à ça.

C'est par contre gênant lorsque il essaie de tracer un vague lien avec le ballon rond en indiquant lourdement et plusieurs fois que sa fille est dingue du PSG.

Surtout qu'on comprend facilement à travers ses allusions à 98 et sa remarque surréaliste sur Cristiano et ce qu'il semble considérer comme étant une pseudo blessure qu'il n'y connaît rien et que ça ne l'intéresse pas.

Mais comme beaucoup d'hommes politiques, il préfère faire croire qu'il aime quand même.
Lolo Four Niais
Exactement. T'aimes pas le foot, c'est pas grave y a plein de gens bien qui ne sont pas fans du ballon rond, mais arrête de faire mine de te montrer intéressé parce que c'est le sport le plus populaire du pays (surtout si c'est pour dire n'importe quoi derrière).
1 réponse à ce commentaire.
Que pense nda des partenariats public privés du style stade du Mans ou de Grenoble qui endettent des communes pour des dizaines d'années ?
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
ça aurait été intéressant de lui poser la question effectivement.

Je pense qu'il est contre vu la teneur de son interview.

Mais les PPP en général, pas que dans le foot, sont très mauvais pour l'argent public.
1 réponse à ce commentaire.
J'ai lu (presque) tte l'itw : nicolas ducon-feignant est la seule chose qui me vient à l'esprit.
Bitedamarage Niveau : CFA
Excellent ! on sent que le gars n'aime pas trop se faire de mal intellectuellement sur la question du foot, ce qui ne l'empêche pas d'en parler longuement en revanche, avec des avis bien tranchés.
1 réponse à ce commentaire.
pointu_du_gauche Niveau : CFA2
C'était tellement mieux avant !
Hé hé...
Le pb avec cet expression c'est qu'il y'a 60 millions d'avant.
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8