En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // San Lorenzo

Nicolás Blandi : « Dupraz a une mentalité européenne et un cœur sud-américain »

Après son passage éclair à Évian, Nicolás Blandi est de retour à San Lorenzo et enchaîne les buts. L’occasion d’aborder l’étape française de sa carrière, Pascal Dupraz, et le passage de Buenos Aires à Annecy.

Modififié
Nicolás, tu es de retour à San Lorenzo après un passage assez bref à Évian. Entre-temps, Pablo Guede a remplacé Edgardo Bauza. Comment l’as-tu vécu ?
Comme un changement d'entraîneur assez classique. Ça arrive souvent dans le football moderne. Ces deux entraîneurs possèdent leurs propres idées, leurs façons de voir le football et leurs manières de gérer un groupe. Il a simplement fallu s’adapter à un nouveau style de jeu et à une manière de travailler au quotidien totalement différente.


Tu es devenu un titulaire important depuis l'arrivée de Pablo Guede, ce changement a été bénéfique pour toi…
Oui, parce qu’un changement d'entraîneur débouche sur un changement de perspectives. Si l'on parle de mon cas personnel, cela a été bénéfique, car j'ai de plus en plus de temps de jeu et j'essaie de profiter un maximum de la confiance du coach. On joue dans un système de jeu que j'apprécie. C’est un des meilleurs moments de ma carrière.

Cette nouvelle idée de jeu, à laquelle le groupe a dû s'adapter très rapidement, a-t-elle été la cause de cette élimination précoce en phase de poules de la Copa Libertadores ?
Je ne pense pas. Avant de démarrer cette compétition, on connaissait le potentiel de notre équipe et on savait que l'on pouvait réaliser quelque chose de grand. On a commis des erreurs et il faut savoir faire une autocritique pour progresser. Même si sur certains matchs, nous n'avons pas eu de réussite, alors que l'on maîtrisait largement notre sujet. Malheureusement, le football n’est pas une histoire de mérite.

« En relativisant un peu, je conçois que j'ai vécu dans une petite ville où les gens n'étaient pas stressés, où les enfants partaient à l'école à pied… C'est pour ça que j'ai apprécié Annecy. »

Revenons sur ton passage en France. Fin janvier 2015, San Lorenzo te prête à Évian Thonon Gaillard. Quels souvenirs gardes-tu de ton aventure en France ?
Déjà, ce fut extrêmement court, à peine cinq mois en réalité. Je suis arrivé après la trêve estivale ici en Argentine, alors que le championnat de France était lui en pleine compétition. Et en plus de cela, je me blesse au talon d’Achille dès mon arrivée. Je n’ai pas joué pendant deux mois. Quand vous faites le calcul, j'ai joué un peu plus de deux mois et basta. Mais c’était une très bonne expérience. La ville d'Annecy est magnifique et la région est splendide et calme, ce qui m'a mis très à l'aise. Le club d'Évian et les dirigeants ont toujours été respectueux et très attentifs à mon égard. Bien entendu, j'aurais aimé plus jouer pour aider l'équipe à ne pas descendre, mais cela fait partie du football.


La barrière de la langue et le changement de culture n'ont pas été trop difficiles à vivre ?
Non, même s'il y avait beaucoup d'étrangers, seulement deux joueurs costariciens parlaient espagnol. Pour revenir à la barrière de la langue, je ne l'ai pas ressentie comme quelque chose de négatif, car encore une fois, j'ai été parfaitement accueilli et tout a été mis en œuvre pour que je m'adapte au plus vite. Je parle anglais, et les étrangers au club m’ont aidé.

Passer de Buenos Aires à Annecy, des stades argentins à celui d’Évian, ce n’est pas dur ?
Non, pas du tout. Je suis plutôt tranquille et ça m’a fait du bien de rencontrer des personnes respectueuses dans un pays très ordonné. C’est une société différente. Par exemple, je n'ai pas vu de vols ou d'accidents de la circulation comme on peut le voir ici en Argentine. En relativisant un peu, je conçois que j'ai vécu dans une petite ville où les gens n'étaient pas stressés, où les enfants partaient à l'école à pied… C'est pour ça que j'ai apprécié Annecy. Après, je peux concevoir que cela n'est peut-être pas représentatif de tout le pays. Mais les gens ne vivent pas stressés comme ici en Argentine. C’est un autre type de vie qui m’a plu.

Et avec Pascal Dupraz, comment ça s’est passé ?
J'ai toujours dit qu'il avait une manière de gérer un groupe de joueurs professionnels avec une mentalité européenne et un cœur sud-américain. C'est une personne très sanguine, très expressive et un caractère très fort. On peut le définir comme une personne d'ici et là-bas. Au niveau personnel, il a toujours été très respectueux avec moi et il a toujours tout fait pour m’aider à m’adapter. Même si je jouais peu, il voulait me garder en cas de maintien. Sur le plan sportif, c'est un très grand meneur d'hommes, il sait motiver un groupe à travers sa forte personnalité et il aime que ses équipes se battent énormément.


Malgré cela, Évian n'a pu se maintenir en Ligue 1. Comment as-tu vécu cette relégation ?
C’était difficile et très triste. En tant que compétiteur, je veux toujours gagner et accomplir les objectifs fixés. Je savais dès mon arrivée que c’était compliqué à cause de la mauvaise première partie de saison du club. Finalement, nous avons été très près de réaliser cet exploit. Bon, vu que j'étais en prêt, deux jours plus tard, je suis revenu en Argentine pour défendre les couleurs de San Lorenzo, donc tout s'est enchaîné très vite.

Et tactiquement, tu retiens quoi de ton passage en Ligue 1 ?
C’est un football très physique. Bien plus que le football argentin. Et le gros problème, c’est qu’il y a trois ou quatre équipes bien au-dessus de la moyenne. Ici, une petite équipe peut battre le premier ou le deuxième, parce tu vas jouer sur un petit terrain, en mauvais état. En France, j’ai senti ce gouffre : les budgets sont différents et la logique est souvent respectée. J’ai aussi remarqué que les petites équipes vont affronter les grandes en imaginant déjà la défaite. Un match nul, c’était un exploit. Ici, je peux t’assurer que les plus petits clubs viennent avec l’envie de te détruire. En France, ils ne prennent aucun risque. C’est la peur de perdre qui règne malheureusement.

« Ici, le football est instable. Par exemple, quand j’étais en France, on avait un calendrier déjà prêt, et il ne bougeait pas. Tu savais quand tu allais voyager, à quelle heure le match se jouait. Les voyages ici, c’est toute une épopée. »

Quels sont tes objectifs personnels et ceux de San Lorenzo ? (Entretien réalisé avant la défaite de San Lorenzo en finale du championnat, ndlr.)
Me reposer déjà, parce que le football argentin est très exigeant. Ensuite, la saison qui vient va être incroyable pour San Lorenzo. On va jouer au moins quatre compétitions, dont la Libertadores et la Sudamericana. Donc je suis totalement concentré sur les objectifs du club pour l’instant.

L’organisation du football argentin n’est pas à revoir, avec les compétitions qui se télescopent ?
Si, totalement. Ici, le football est instable. Par exemple, quand j’étais en France, on avait un calendrier déjà prêt, et il ne bougeait pas. Tu savais quand tu allais voyager, à quelle heure le match se jouait. Les voyages ici, c’est toute une épopée. Pour un match en Libertadores, on a fait trois escales, un voyage en bus. Ça paraît rien, mais ça fatigue. Aussi, le championnat argentin est mal organisé. C’est une question d’organisation qui influe sur le quotidien du joueur, physiquement et mentalement. Tu abordes et prépares le match différemment en Europe, parce que tu connais au moins deux semaines à l’avance les conditions du match.

Et cette réforme du championnat argentin, tu en penses quoi ? (Cette année, un tournoi de transition en deux zones se disputait en Argentine, ndlr.)
C’est une première étape. Le problème a toujours été économique, parce que le marché des transferts argentins était décalé par rapport à l’Europe. Donc les équipes perdaient des joueurs majeurs en pleine saison, parfois dans des moments décisifs. Il faut que le football se joue dans une certaine logique. Personnellement, je préfère un championnat long comme en Europe plutôt que deux tournois comme on en a l’habitude en Argentine. L’année dernière, il y avait trente équipes, c’est beaucoup trop. C’est logique que cela soit mal organisé avec autant de clubs. Comment veux-tu faire un calendrier correct comme ça ? Il faudrait tout calquer sur l’Europe, avec une ligue à vingt équipes. Je pense que le football argentin commence à changer. C’est une bonne chose.

Pour finir, tu aimerais revenir en France ?
C’est clairement un objectif que j’ai en tête. Je veux revenir en Europe et je connais déjà bien la France. Je connais aussi le championnat, et je n’ai pas fermé mon cycle en France.

Propos recueillis par Bastien Poupat et Ruben Curiel, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 65 samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7
samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32
À lire ensuite
Mata dort