1. //
  2. // San Lorenzo

Nicolás Blandi : « Dupraz a une mentalité européenne et un cœur sud-américain »

Après son passage éclair à Évian, Nicolás Blandi est de retour à San Lorenzo et enchaîne les buts. L’occasion d’aborder l’étape française de sa carrière, Pascal Dupraz, et le passage de Buenos Aires à Annecy.

Modififié
Nicolás, tu es de retour à San Lorenzo après un passage assez bref à Évian. Entre-temps, Pablo Guede a remplacé Edgardo Bauza. Comment l’as-tu vécu ?
Comme un changement d'entraîneur assez classique. Ça arrive souvent dans le football moderne. Ces deux entraîneurs possèdent leurs propres idées, leurs façons de voir le football et leurs manières de gérer un groupe. Il a simplement fallu s’adapter à un nouveau style de jeu et à une manière de travailler au quotidien totalement différente.


Tu es devenu un titulaire important depuis l'arrivée de Pablo Guede, ce changement a été bénéfique pour toi…
Oui, parce qu’un changement d'entraîneur débouche sur un changement de perspectives. Si l'on parle de mon cas personnel, cela a été bénéfique, car j'ai de plus en plus de temps de jeu et j'essaie de profiter un maximum de la confiance du coach. On joue dans un système de jeu que j'apprécie. C’est un des meilleurs moments de ma carrière.

Cette nouvelle idée de jeu, à laquelle le groupe a dû s'adapter très rapidement, a-t-elle été la cause de cette élimination précoce en phase de poules de la Copa Libertadores ?
Je ne pense pas. Avant de démarrer cette compétition, on connaissait le potentiel de notre équipe et on savait que l'on pouvait réaliser quelque chose de grand. On a commis des erreurs et il faut savoir faire une autocritique pour progresser. Même si sur certains matchs, nous n'avons pas eu de réussite, alors que l'on maîtrisait largement notre sujet. Malheureusement, le football n’est pas une histoire de mérite.

« En relativisant un peu, je conçois que j'ai vécu dans une petite ville où les gens n'étaient pas stressés, où les enfants partaient à l'école à pied… C'est pour ça que j'ai apprécié Annecy. »

Revenons sur ton passage en France. Fin janvier 2015, San Lorenzo te prête à Évian Thonon Gaillard. Quels souvenirs gardes-tu de ton aventure en France ?
Déjà, ce fut extrêmement court, à peine cinq mois en réalité. Je suis arrivé après la trêve estivale ici en Argentine, alors que le championnat de France était lui en pleine compétition. Et en plus de cela, je me blesse au talon d’Achille dès mon arrivée. Je n’ai pas joué pendant deux mois. Quand vous faites le calcul, j'ai joué un peu plus de deux mois et basta. Mais c’était une très bonne expérience. La ville d'Annecy est magnifique et la région est splendide et calme, ce qui m'a mis très à l'aise. Le club d'Évian et les dirigeants ont toujours été respectueux et très attentifs à mon égard. Bien entendu, j'aurais aimé plus jouer pour aider l'équipe à ne pas descendre, mais cela fait partie du football.


La barrière de la langue et le changement de culture n'ont pas été trop difficiles à vivre ?
Non, même s'il y avait beaucoup d'étrangers, seulement deux joueurs costariciens parlaient espagnol. Pour revenir à la barrière de la langue, je ne l'ai pas ressentie comme quelque chose de négatif, car encore une fois, j'ai été parfaitement accueilli et tout a été mis en œuvre pour que je m'adapte au plus vite. Je parle anglais, et les étrangers au club m’ont aidé.

Passer de Buenos Aires à Annecy, des stades argentins à celui d’Évian, ce n’est pas dur ?
Non, pas du tout. Je suis plutôt tranquille et ça m’a fait du bien de rencontrer des personnes respectueuses dans un pays très ordonné. C’est une société différente. Par exemple, je n'ai pas vu de vols ou d'accidents de la circulation comme on peut le voir ici en Argentine. En relativisant un peu, je conçois que j'ai vécu dans une petite ville où les gens n'étaient pas stressés, où les enfants partaient à l'école à pied… C'est pour ça que j'ai apprécié Annecy. Après, je peux concevoir que cela n'est peut-être pas représentatif de tout le pays. Mais les gens ne vivent pas stressés comme ici en Argentine. C’est un autre type de vie qui m’a plu.

Et avec Pascal Dupraz, comment ça s’est passé ?
J'ai toujours dit qu'il avait une manière de gérer un groupe de joueurs professionnels avec une mentalité européenne et un cœur sud-américain. C'est une personne très sanguine, très expressive et un caractère très fort. On peut le définir comme une personne d'ici et là-bas. Au niveau personnel, il a toujours été très respectueux avec moi et il a toujours tout fait pour m’aider à m’adapter. Même si je jouais peu, il voulait me garder en cas de maintien. Sur le plan sportif, c'est un très grand meneur d'hommes, il sait motiver un groupe à travers sa forte personnalité et il aime que ses équipes se battent énormément.


Malgré cela, Évian n'a pu se maintenir en Ligue 1. Comment as-tu vécu cette relégation ?
C’était difficile et très triste. En tant que compétiteur, je veux toujours gagner et accomplir les objectifs fixés. Je savais dès mon arrivée que c’était compliqué à cause de la mauvaise première partie de saison du club. Finalement, nous avons été très près de réaliser cet exploit. Bon, vu que j'étais en prêt, deux jours plus tard, je suis revenu en Argentine pour défendre les couleurs de San Lorenzo, donc tout s'est enchaîné très vite.

Et tactiquement, tu retiens quoi de ton passage en Ligue 1 ?
C’est un football très physique. Bien plus que le football argentin. Et le gros problème, c’est qu’il y a trois ou quatre équipes bien au-dessus de la moyenne. Ici, une petite équipe peut battre le premier ou le deuxième, parce tu vas jouer sur un petit terrain, en mauvais état. En France, j’ai senti ce gouffre : les budgets sont différents et la logique est souvent respectée. J’ai aussi remarqué que les petites équipes vont affronter les grandes en imaginant déjà la défaite. Un match nul, c’était un exploit. Ici, je peux t’assurer que les plus petits clubs viennent avec l’envie de te détruire. En France, ils ne prennent aucun risque. C’est la peur de perdre qui règne malheureusement.

« Ici, le football est instable. Par exemple, quand j’étais en France, on avait un calendrier déjà prêt, et il ne bougeait pas. Tu savais quand tu allais voyager, à quelle heure le match se jouait. Les voyages ici, c’est toute une épopée. »

Quels sont tes objectifs personnels et ceux de San Lorenzo ? (Entretien réalisé avant la défaite de San Lorenzo en finale du championnat, ndlr.)
Me reposer déjà, parce que le football argentin est très exigeant. Ensuite, la saison qui vient va être incroyable pour San Lorenzo. On va jouer au moins quatre compétitions, dont la Libertadores et la Sudamericana. Donc je suis totalement concentré sur les objectifs du club pour l’instant.

L’organisation du football argentin n’est pas à revoir, avec les compétitions qui se télescopent ?
Si, totalement. Ici, le football est instable. Par exemple, quand j’étais en France, on avait un calendrier déjà prêt, et il ne bougeait pas. Tu savais quand tu allais voyager, à quelle heure le match se jouait. Les voyages ici, c’est toute une épopée. Pour un match en Libertadores, on a fait trois escales, un voyage en bus. Ça paraît rien, mais ça fatigue. Aussi, le championnat argentin est mal organisé. C’est une question d’organisation qui influe sur le quotidien du joueur, physiquement et mentalement. Tu abordes et prépares le match différemment en Europe, parce que tu connais au moins deux semaines à l’avance les conditions du match.

Et cette réforme du championnat argentin, tu en penses quoi ? (Cette année, un tournoi de transition en deux zones se disputait en Argentine, ndlr.)
C’est une première étape. Le problème a toujours été économique, parce que le marché des transferts argentins était décalé par rapport à l’Europe. Donc les équipes perdaient des joueurs majeurs en pleine saison, parfois dans des moments décisifs. Il faut que le football se joue dans une certaine logique. Personnellement, je préfère un championnat long comme en Europe plutôt que deux tournois comme on en a l’habitude en Argentine. L’année dernière, il y avait trente équipes, c’est beaucoup trop. C’est logique que cela soit mal organisé avec autant de clubs. Comment veux-tu faire un calendrier correct comme ça ? Il faudrait tout calquer sur l’Europe, avec une ligue à vingt équipes. Je pense que le football argentin commence à changer. C’est une bonne chose.

Pour finir, tu aimerais revenir en France ?
C’est clairement un objectif que j’ai en tête. Je veux revenir en Europe et je connais déjà bien la France. Je connais aussi le championnat, et je n’ai pas fermé mon cycle en France.

Propos recueillis par Bastien Poupat et Ruben Curiel, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

a du : a dû
a-t-elle était : ... été
je suis arrivéE : je suis arrivé...
vous faîtes : vous faites
fait parti : fait partie.

Les gars,vu que vous avez besoin de quelqu'un et que je cherche un boulot, on peut sans aucun doute s'entendre. J'ai deux Masters; je parle trois langues, français, anglais, italien; vous savez comment me contacter. La bise
ca : ça
comme on a l'habitude : comme on en a l'habitude.
C'est une personne très sanguine, très expressive et un caractère très fort : ... au caractère très fort ; avec un caractère...
Sinon article sympa...
Oui embauchez-le svp. J'aime pas jouer au Gramar-nazi mais là c'est chaud quand même...
Sinon pour rester sur le fond, le mec a vraiment du recul, tout ce qu'il dit est nuancé. Très sympa comme interview.
J'aimerais bien le revoir en France!
Bizarre de commencer l'interview par 2 questions sur un entraineur qui n'est plus au club. Cela fait une semmaine que Guede est parti au Chili entrainer Colo Colo...
Ruben Curiel Niveau : District
Message posté par Pimousse
Bizarre de commencer l'interview par 2 questions sur un entraineur qui n'est plus au club. Cela fait une semmaine que Guede est parti au Chili entrainer Colo Colo...


L'interview a été faite en mai.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 8 il y a 3 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 11 il y a 5 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 20
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 8
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
À lire ensuite
Mata dort