Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options

Anelka: « Ça n'arrangeait ni la Fédération ni l'équipe de révéler la vérité. »

Modififié
Huit ans après.

Dans un entretien au Journal du Dimanche, l’ex-international français Nicolas Anelka a réagi aux propos de l’ancien sélectionneur Raymond Domenech, dans le récent documentaire Sélectionneurs : « S’il avait dit ça le jour de cette Une, pas de grève des joueurs ; pas de grève, pas de bus. Donc pas de scandale mondial. Peut-être même une victoire dans le dernier match et une qualification à la clé. Mais ça n’arrangeait ni la Fédération ni l'équipe de révéler la vérité. Il semblait préférable de la cacher, de condamner le geste solidaire envers moi. Je n’ai aucune rancœur, juste un sourire en coin, car le faux est voué à disparaître. Lorsqu’on dit la vérité, on dort bien. Et je dors très bien.  » L’ex-joueur du Paris Saint-Germain est ensuite revenu sur sa non-sélection pour la Coupe du monde 1998 : «  Dans le football, il y a des choix à faire, le sélectionneur avait procédé aux siens. J’ai très bien vécu cet épisode car, à l’époque, je m’étais dit qu’il existait pire que de louper un Mondial. »


Il a aussi évoqué le récent « cas Rabiot » : « Il faut respecter son choix. Adrien a toutes les qualités pour démontrer qu’il est le boss sur le terrain. Il faudra maintenant montrer qu’il possède un mental d’acier, car plus personne ne lui fera de cadeaux. » Il s’est également exprimé sur son refus de participer à un match pour fêter les 20 printemps de la victoire en Coupe du monde : « Je ne suis pas champion du monde. Il est donc normal de ne pas être au rendez-vous. Le message que je leur adresse : bon match, amusez-vous bien. »


Sacré Nico ! MC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 26 dimanche 12 août La célébration musclée de Jürgen Klopp 8 dimanche 12 août La plaque de Courtois saccagée au stade de l'Atlético 64 dimanche 12 août Le boulet de canon de Peterson qui assomme l'Ajax 1