En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée

Nice tombe, Montpellier vit encore

C'est à Ajaccio qu'il fallait être ce soir. Les Gaziers pètent Nice (3-1), l'équipe frisson du moment, et valident leur première victoire en Ligue 1. Angers fait nul à domicile (0-0), et Montpellier s'impose enfin (2-0).

Modififié

SCO Angers 0-0 Guingamp


Il fallait attendre les dix dernières minutes pour voir quelque chose à Angers. Dans un Jean-Bouin comble, les deux équipes se rendent coup pour coup, mais n'arrivent pas vraiment à se montrer dangereuses. Alors, ça énerve un peu Sissoko qui pète un boulon et découpe Diallo. Malgré un coup de casque de N'Doye sur la barre, et un sauvetage de Butelle devant Briand, cet « international en activité » , dans le temps additionnel, le score reste à l'image du match : nul. Le SCO est assuré de conserver sa place de dauphin de Ligue 1, quand Guingamp sieste au milieu de tableau.

Montpellier 2-0 SC Bastia

Buts : Boudebouz (63e), Ninga (88e) pour Montpellier

Le néant, ou presque. Puis, dans une rencontre où la première frappe cadrée est arrivée à la 40e, la lueur est venue de Ryad, qui place son tir au ras du poteau de Pionnier (63e). Même schéma, sur une récupération de balle après un mauvais dégagement de la défense bastiaise, Casimir Ninga est venu taper un ciseau à bout pourtant. Au moins, les quelques supporters présents à la Mosson, ont pu goûter au gloubi-boulga. C'est déjà ça. Du coup, le MHSC est temporairement 17e a deux points de son adversaire du soir, qui aurait pu ramener le point du nul si Ngando et Ayité avaient été plus agiles.

Gazélec Ajaccio 3-1 OGC Nice

Buts : Pujol (1e), Filippi (32e), Đoković (43e) pour le Gaz / Filippi CSC (11e) pour Nice

La Corse, son Île de Beauté, ses plages de sable fin, ses massifs de caractère et son Gazélec, ses fumis, ses pétards et ses banderoles : « N'attendez pas la pluie pour mouiller le maillot. » Message reçu. Dans une épaisse fumée blanche, qui aveugle Ange-Casanova et retarde le coup d'envoi de quelques minutes, Pujol pointe le bout de son nez pour ouvrir le score dès la première minute de jeu. Bang. Reprise lobée qui finit côté opposé, sur une ouverture de son gardien, Clément Maury. Rien que ça. Dans la foulée, un Filippi sans barbe fait la totale : un but contre son camp et un but dans l'autre camp. Tout cela avant que Djokovic ne parachève un cafouillage dans la surface pour le 3-1. Résultat : Ajaccio a mis de l'eau dans son gaz et quitte la dernière place, quand Nice stagne à la sixième.

FC Lorient 1-1 Stade rennais

Buts : Raphaël Guerreiro (25e) pour Lorient / Grosicki (68e) pour Rennes

Le compte-rendu du match à lire ici

Par Nicolas Taiana
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
L'Inter cale encore