Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Krasnodar-Nice (5-2)

Nice tombe dans le traquenodar

Nice n’a jamais été loin, mais Nice n’a jamais été devant. C’est cruel. Les Niçois n’y arrivent toujours pas en Ligue Europa, repartant de Krasnodar avec une lourde défaite dans les valises (5-2).

Modififié

FC Krasnodar 5-2 OGC Nice

Buts : Smolov (22e), Joãozinho (33e et 65e sp) et Ari (86e et 90e+3) pour Krasnodar // Balotelli (41e) et Cyprien (71e) pour Nice

Un adversaire qu’on ne sait pas situer sur une carte, une pelouse horrible, des locaux en réussite qui profitent des conditions pour marquer cinq buts, un club français qui essaye, mais qui perd. Krasnodar punit Nice avec froideur. À côté de « premier tour de Ligue Europa » dans le dictionnaire, ce match pourrait servir de définition. Cinq demi-actions pour autant de buts scellent le sort du leader de Ligue 1 dans ce match. Et peut-être même déjà dans la compétition. Malheureusement, le spectacle est au même niveau que la pelouse, le public et la météo : pas glorieux. Le terrain gras ne permet pas aux Niçois de développer leur jeu rapide. On attendait un traquenard, on y a eu droit.

Rideau de fer et réussite


Les deux formations enchaînent de longues séquences, essayent de construire une attaque. Le résultat est stérile. Jusqu’à la 22e. Car oui, ce match peut s’emballer. Et les premiers à le faire sont les Russes. Efficacité 100% quand Smolov trompe Cardinale. Akhmedov lance parfaitement Jędrzejczyk dans le dos de Dalbert. Le Polonais centre, l’attaquant coupe au premier poteau. Ça a l’air presque simple, et ça fait 1-0. Les Niçois étouffent. Ils tentent des phases à une touche de balle pour percer les rideaux défensifs adverses. En vain. Un mur est construit à trente mètres des buts de Kritsyuk. L’entrejeu rouge et noir, si séduisant en Ligue 1, est cadenassé. Parfois, la solution vient en balançant de longs ballons devant. Ils s’en rendront compte trop tard. La pelouse n’arrange rien. Et sur une relance anodine de la défense du FKK, Dante se troue. Joãozinho évite Cardinale et marque dans le but vide. 2-0. C’est sévère. Pas forcément immérité. La solution passera-t-elle par un coup de pied arrêté ? Oui. Un corner mal renvoyé par la défense russe, une bonne combinaison et Balotelli, en glissant, trouve le petit filet. Comme si la réussite qui échappait aux hommes de Lucien Favre était enfin débloquée. 2-1 à la mi-temps. C’est peu, mais beaucoup à la fois.

Contre x3


Pléa remplace Balo à la mi-temps. Il a besoin de cinq minutes pour s’illustrer, mais perd son face-à-face avec le portier russe. Comme souvent cette saison, le Gym attend la deuxième période pour se projeter enfin vers l’avant. Les limites du secteur défensif des Taureaux de Krasnodar sont mises en avant, mais rien de plus à signaler. Pire, Cardinale, qui n’a eu qu’à chercher deux fois le ballon au fond de ses filets, encaisse un troisième but. Sur un ballon anodin, le bras de Baysse traîne dans la surface. Pénalty. Joãozinho ne laisse pas passer l’occasion. Le Brésilien prend le portier niçois à contre-pied. 3-1. Les Aiglons ne sont pas vernis. Ce but encaissé sonne l’heure de Cyprien. Le milieu de terrain entre. C’est un déclic. Le jeu de l’OGCN est plus fluide. Si Pléa trouve le poteau de la tête sur un corner, l’ancien Lensois, bien lancé par Eysseric, trouve le chemin des filets. Il reste quinze minutes. La défense des Vert et Noir est à l’agonie. Elle hache le jeu. Les coéquipiers de Koziello poussent. Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Un nouveau contre des locaux et c’est Ari qui marque le quatrième but. Rebelote pour un cinquième. Une efficacité incroyable d’un côté, une désillusion terrible de l’autre. Nice est déjà dos au mur en Ligue Europa. Les Azuréens devront réagir contre Salzbourg.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Nicolas Kohlhuber
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 45
    Partenaires
    Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    jeudi 16 août Gervinho vers Parme 18 jeudi 16 août Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti jeudi 16 août Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 jeudi 16 août Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 31 jeudi 16 août Un match de Liga prochainement joué aux States 65