Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nancy-Nice (0-1)

Nice retrouve son fauteuil de leader

Dans un match assez pauvre en occasions, les Niçois ont su faire la différence grâce à Pléa et retrouvent ainsi la première place du championnat.

Modififié

AS Nancy 0-1 OGC Nice

But : Pléa (60e)

Mario Balotelli retrouve la confiance à Nice. Et l’attaquant italien se sent tellement bien sur la Promenade des Anglais qu’il a décidé de porter uniquement le maillot des Aiglons sur la pelouse de l’Allianz Riviera. Déjà absent du déplacement à Montpellier le week-end dernier, Super Mario, double buteur contre Marseille et Monaco, a préféré rester dans les Alpes Maritimes pendant que ses coéquipiers embarquaient direction Nancy et Marcel-Picot. Privés de leur meilleur buteur, les Niçois s’en sont donc remis à Alassane Pléa, déjà buteur lors du derby contre Monaco cette semaine. Dans un match assez pauvre en occasions, l’attaquant formé à Lyon a trouvé le chemin des filets pour la troisième fois de la saison, permettant ainsi aux Niçois de retrouver leur fauteuil de leader sur lequel l’AS Monaco s’était provisoirement installé. Game of Thrones made in Côte d’Azur.

Un tir cadré en première période


Quatre jours après leur démonstration contre l’AS Monaco à l’Allianz Riviera (4-0), les Niçois ont débarqué en Lorraine avec une équipe inédite. En vue du match de Ligue Europa, programmé jeudi en Russie, à Krasnodar, Lucien Favre laisse ses cadres : Balotelli est au repos, Belhanda, Koziello et Seri sur le banc. Les deux recrues estivales du Gym hors du onze de départ, c’est donc Alassane Pléa et Valentin Eysseric qui occupent les deux postes offensifs dans le 3-5-2 niçois. Invisible durant les vingt-cinq premières minutes de la rencontre, Pléa alerte enfin Ndy Assembé d’une superbe frappe de loin, bien boxée par le portier nancéien (26e). La première réaction des Niçois, la seule dans une première période bien maîtrisée par une solide équipe de Nancy. Emmenés par un bon Benoît Pedretti, les hommes de Pablo Correa se montrent quant à eux dangereux sur coups de pied arrêtés, mais manquent de réussite dans le dernier geste à l’image de Mandanne (19e, 24e) ou Lenglet (36e). L’arbitre Antony Gautier renvoie les vingt-deux acteurs aux vestiaires sous les applaudissements du public de Marcel-Picot, qui n’a pourtant eu qu’un tir cadré à se mettre sous la dent lors de ces quarante-cinq premières minutes.

Pléa libère le Gym


La seconde période démarre sur le même tempo. Les hommes de Lucien Favre peinent à s’approcher des vingt derniers mètres nancéiens. Malang Sarr et Wylan Cyprien tentent alors leur chance de loin sans réussir à accrocher le cadre. Le jeune défenseur central de dix-sept ans oblige Ndy Assembé à sortir une belle parade à la suite d’un corner. Entré en jeu à la place de Youssouf Hadji, blessé, Anthony Koura se retrouve face à Yoan Cardinale après une erreur de Paul Baysse, mais l’ancien Nîmois s’emmêle les pinceaux et ne trouve pas le cadre (58e). Les Nancéiens semblent avoir laissé filer leur chance d’ouvrir le score et vont se faire punir dans la minute suivante par l’OGC Nice. Bien servi par Eysseric, Alassane Pléa prend son défenseur de vitesse et ajuste Ndy Assembé pour donner l’avantage aux siens. Assommés par ce but, les Lorrains reculent petit à petit et laissent la maîtrise du ballon à leurs adversaires. Eysseric manque l’occasion de doubler la mise à la 73e sur coup franc et laisse sa place à Belhanda dans la foulée. Les Niçois reculent peu à peu, malmenés par la fougue et la vitesse d’Issar Dia, mais Dante et Baysse veillent au grain. Le défenseur brésilien peut bomber le torse et frapper l’écusson niçois de son poing, les Aiglons planent au-dessus du championnat de France et ne comptent pas atterrir de sitôt.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Maxime Feuillet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 82
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    À lire ensuite
    Lille lanterne rouge