1. //
  2. //
  3. // St-Étienne-Nice (0-1)

Nice rétablit son avance de leader

Dans un certain ennui, les Aiglons ont repris trois points d'avance en tête de la Ligue 1 en battant Saint-Étienne sur le plus petit des scores. C'est Eysseric, ancien Vert, qui a fait la différence d'une superbe frappe à l'heure de jeu.

Modififié
1k 15

AS St-Étienne 0-1 OGC Nice

But : Eysseric (63e)

Les récents sondages disaient donc vrai. Leader surprise du championnat de France et favori de la confrontation, Nice allait l'emporter sans trop de souci. Par la force de sa patience. Longtemps, on s'est ennuyés, jusqu'à se désintéresser presque totalement de la bagarre tant elle manquait de charme. Et puis, l'outsider au titre a accéléré. Et le résultat est tombé, un peu après celui des primaires de la droite : le candidat azuréen a tranquillement viré en tête, pour élargir son avance sur les autres concurrents au sommet de la Ligue 1 (trois unités devant Monaco et Paris). Cela grâce à Eysseric, un bonhomme qui n'a pas hésité à tuer son ancienne équipe d'une frappe assommante à l'heure de jeu. Avant ce coup de massue ? Pas grand-chose à retenir.

L'Inter a bien failli se faire berner

Une première demi-heure à quinze centimes


Comme d'habitude, Nice aligne un onze très offensif, même sans Balotelli. L'objectif : percer la défense stéphanoise qui évolue à cinq et qui est invaincue dans son stade cette saison en Ligue 1. Avec un duo offensif inédit Søderlund-Roux, les Verts comptent, eux, faire tomber le leader du championnat. C'est d'ailleurs le dernier nommé qui allume la première mèche, trouvant le petit filet de Cardinale. Si les Azuréens monopolisent sans surprise la possession de balle, Sainté remporte plus de duels et joue tous les (rares) coups à fond, alors que les visiteurs ont un mal terrible à s'approcher de la cage de Ruffier, à l’exception d'une tentative de Seri. Du coup, on a plus affaire à un duel NKM-Poisson qu'à une bataille Juppé-Fillon. Peu de risques pris, pas énormément de motivation, et surtout aucun winner. Trente minutes dignes d'un programme signé Copé, et loin de la saveur d'un croissant au beurre. Même l'arbitre se met au niveau en zappant une main de Dante dans sa propre surface de réparation.

Les notes de St-Étienne

Le mauvais coup d'Eysseric


N'empêche que la fin de la première période est un poil plus animée. Ruffier et Cardinale sont davantage sollicités, et les deux équipes tentent tant bien que mal d'assumer leur candidature à la victoire finale. Malheureusement, les protagonistes passent un peu trop par la droite et manquent de précision lorsqu'ils se trouvent en bonne situation. Que c'est difficile de viser la bonne cible ! Les promesses ont du mal à être tenues, mais tout reste jouable pour chaque camp. Même quand on porte un maillot qui fait la publicité de Macron. La preuve avec cette frappe sortie de nulle part de la part d'Eysseric, qui vient trouer les filets de Ruffier à l'heure de jeu après un mauvais renvoi stéphanois.

Pour l'ASSE, la sentence est d'autant plus dure à avaler que c'est un ancien de son clan qui lui plante le couteau de la défaite dans le dos. Un peu comme Sarkozy qui se ferait doubler par un de ses ex-ministres. Une réaction pour le malmené ? Au contraire, les Verts accusent le coup et sont KO debout, malgré un relent de fierté de Perrin. Ce soir, Sainté partage au moins un point commun avec un ex-président de la République : ceux qui sont venus l'applaudir dans son fief sont déçus. Du résultat final comme de la manière dont la partie a été jouée. Du côté des vainqueurs, on n'a pas fini de kiffer cette place au premier rang sur la scène nationale. Jusqu'à la semaine prochaine, au moins.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici





    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Note : 1
    Et dire que Sofoot a fait un top joueurs SudAm sans Ravière .... snif, tout le peuple réclame un candidat anti-systeme mais les médias sont 100% mainstream :-(

    Je resterai toujours debout contre vents zé marées ! C'est l'hôpital qui se fout de la maternité (moi j'vous l'dis !)
    JoséLebos Niveau : DHR
    Il dit qu'il voit pas le rapport.
    T'es vraiment lourd sérieux
    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Note : 1
    Promis, demain j'arrête ... après le compte-rendu de la journée :-)
    3 réponses à ce commentaire.
    En tant que supporter stéphanois je trouve que ce match est à l'image de ce qu'on propose depuis le début de la saison; je trouve que dans le jeu d'une manière générale c'est un peu mieux que les saisons précédentes, on s'emmerde moins mais paradoxalement on gagne moins aussi. Sans vrai avant centre de qualité en l'absence de Beric, tous les matchs sont compliqués et aujourd'hui ça n'a pas suffi.

    On pouvait craindre un match hyper défensif des verts au vu de la compo et au final j'ai trouvé le match assez intéressant, avec une belle opposition tactique surtout en première mi-temps. Après le but les joueurs n’y sont plus du tout, on les a senti démobilisés.
    Sur un plan individuel Soderlund ne cesse d’impressionner par ses limites techniques ahurissantes, et Mbengue fait un match catastrophique de bout en bout. A l’inverse j’ai trouvé Veretout très présent au milieu et sa qualité de frappe sur CPA est clairement une grosse valeur ajoutée dans l’équipe vu les gabarits que l’on a. Quant à Selnaes, il confirme petit à petit tous les espoirs qui étaient placés en lui ! J'ai peur qu'il ne reste pas bien longtemps au club, il est vraiment au dessus du lot ici. En première mi-temps il a distillé quelques ballons très propres, il termine le match avec 90% de passes réussies, et j’aurais même dit plus si j’étais pas allé vérifier !
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    07:01  //  Amoureux de Lyon
    Un de vos autres énormes problèmes c'est quand même Nolan Roux. Ce n'est pas un buteur ce garçon.
    1 réponse à ce commentaire.
    Je me permets de reposter

    pour l'anecdote, dans ma carriere fm, j'ai pris nancy et remi walter devient une LEGENDE du club, qui remporte la LDC par trois fois, cadre indiscutable de l'EDF et, buteur en finale de coupe du monde.

    Jamais de ballon d'or par contre, mes joueurs sont jamais dans le classement :(

    Ca arrive à d'autres ? De ne jamais voir ses joueurs dans les classements ?
    Je sais pas, mais ça nous arrive à tous de pas voir tes commentaires.
    Ooook et c'était pour quoi ca ?
    Tu t'es pas encore branlé ce soir tu t'es dit qu'allais venir joué au plus malin ?
    Ce commentaire a été modifié.
    00:37  //  Passionné du Progrès Niedercorn
    Note : 2
    Je ne voulais pas être agressif, même si je comprends ton énervement. C'était juste une petite blagounette en référence à la censure qui te touche...

    :)
    JoséLebos Niveau : DHR
    Non non, je pense qu'il disait ca car on ne voit vraiment pas tes commentaires, ils sont masqués.
    A moins d'un différend entre vous deux..
    mouais, ca sentait l'attaque mal placée, un bon coup dans le deux.

    Différend non, disons qu'on ne s'accorde sur le role des penatlys à l'OL

    Et ma question n'etait pas deplacée, juste une demande d'infos.
    00:39  //  Passionné du Progrès Niedercorn
    Note : 1
    Cest russ ? Si c'est le cas, tu sais que je suis taquin mais que je ne cherche jamais la bagarre.
    6 réponses à ce commentaire.
    Quand je vois les derniers matchs de Perrin je me dis que ses blessures l'ont quand même fait passer à côté d'une grande carrière. Quel match! Dommage le manque de reussite sur le contre qui amène le but. Et niveau individuel Malcuit m'impressionne de regularité cette saison. Honnétement il a pas moins de lacunes defensives qu'un Sidibe mais quel punch!

    Apres pour le reste, on fait pas un mauvias match. Cetait assez equilibré jusqu'au but dans des styles différents, peut etre meme plis d'occasions de notre côté mais bon Roux et Soderlund voila quoi... La même équipe avec Beric/Hamouma on a peut etre pas le même resultat. Bravo a cette equipe de Nice qui a su sanctionner notre inefficacité et gérer avec beaucoup de serenité la fin de match.

    J'ai trouvé les changelents de Galtier beaucoup troo tardifs également. Maintenant faut se qualifier en C3 jeudi pour donner un peu de lustre a ce debut de saison mitigé.
    C'est tardif et systématiquement du poste pour poste... c'est très frustrant
    1 réponse à ce commentaire.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Lyon maîtrise les Dogues
    1k 15