1. //
  2. // 30e journée
  3. // Lyon/Nice (1-2)

Nice précipite la chute du Lyon

S'ils ont largement dominé les débats, les Lyonnais n'ont pourtant pas réussi à s'imposer. Pis, ils se sont inclinés, 1-2. Une défaite inattendue, alors que l'OL était en supériorité numérique. Paris prend le trône aux Gones. Peut-être le tournant de la saison.

Modififié
3 80

Lyon - Nice
(1-2)

M. Gonalons (56') pour Lyon , C. Eduardo (24'), V. Eysseric (86') pour Nice.


Claude Puel fait le désabusé, la moue ironique. Le quatrième arbitre désigne 5 minutes de temps supplémentaire minimum, puis 6, quelques secondes plus tard. Le coach niçois crie des « Encore ! » , « Au ballon ! » , des « Allez » , sous une pluie lyonnaise battante. Jamais meilleur que dos au mur, Puel est au sommet de son art pour haranguer ses joueurs. Lyon campe devant la surface de son Pouplin, Jallet cale une reprise de volée, Lyon manque un peu de classe sur une remise en touche pour Nice, qui se bat, entre les gouttes, réduits à 10. Le Gym tient quelque chose, les serres bien accrochées.

Domination stérile


Ce sont bien les Lyonnais qui prennent directement les commandes des opérations, dès le début de match. Conscients qu'ils n'ont pas d'autre choix que la victoire pour reprendre leurs deux points d'avance sur le PSG, les hommes d'Hubert Fournier ne perdent pas de temps et imposent un pressing très haut à leurs homologues niçois. Si la domination lyonnaise est sans partage, les occasions, elles, se font plutôt rares et il faut même attendre une tentative de Dabo (21e), bien repoussée par Pouplin, pour enfin s'enthousiasmer. Cantonné à un rôle de victime pendant les vingt premières minutes, le Gym commence peu à peu à sortir de son camp et tente même quelques offensives. Et la récompense ne tarde pas puisque sur un corner mal dégagé par Koné, Carlos Eduardo ne se pose pas de question et balance une magnifique bicyclette qui laisse sans voix un Anthony Lopes impuissant (23e). Contre toute attente, Nice passe donc devant. La suite de la première période n'est qu'un pâle remake des premières minutes avec un OL dominateur, certes, mais incapable de se créer de véritables occasions de but.

Le coup de grâce en fin de match


On ne joue que depuis deux minutes en seconde période lorsque Yoann Gourcuff, après une frappe anodine, fait cette grimace que l'on connaît tant maintenant, du côté de Lyon. Blessé, pour la énième fois, le n°8 ne prend même pas la peine d'attendre le changement et file directement aux vestiaires. Une certaine vision du sport collectif. Yattara fait donc son entrée sur la pelouse pendant que Nabil Fekir redescend d'un cran pour mener le jeu lyonnais. Et c'est encore par lui que la solution finit par arriver. Sur une de ses accélérations dont il a le secret, le nouvel appelé en Bleu prend le meilleur sur Palun qui n'a d'autre choix que de faire faute. Penalty et second carton jaune pour le défenseur niçois. Gonalons, en bon capitaine, prend ses responsabilités et ramène les deux équipes à égalité (56e). En supériorité numérique, l'OL intensifie sa domination sans parvenir à la concrétiser. Les deux équipes semblent se diriger vers le match nul lorsque Koné commet une faute évidente sur Pléa dans la surface lyonnaise : penalty. Eysseric s'en charge et prend Lopes à contre-pied (86e). 2-1, Nice tient son exploit dans un match qu'il aurait aisément pu perdre et se donne un peu d'air en fin de classement. Puel peut crier. De son côté, l'OL tombe de son trône et laisse désormais le champ libre au PSG. Pour la première fois de la saison.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'ai besoin d'aide pour remettre au goût du jour les tortures infligées à Ravaillac mais cette fois sur Koné, qui est partant ?

http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujo … 77_494.php

Le seul problème c'est que c'est un peu trop gentil comme supplice, mais bon, à plusieurs on devrait avoir de l'imagination...
Je ne vois même plus l'intérêt de jouer les matchs quand Koné est titulaire.
Heiseinberg Niveau : CFA
Morale : vaut mieux être à 10 contre le trio de tête pour réaliser un grand coup !
Message posté par Jed mosly


Franchement y'a pas moyen que vous perdiez je pense, ça me fait chier mais sérieux y'a rien à Nice.


Y'a des visionnaires ici ...
floyd pink Niveau : CFA
Je propose d'interdire tout de suite les blagues sur Gourcuff.

Déjà parce que c'est pas mal sur qu'on les a toutes faites, mais aussi parce que même un marseillais comme moi commence à avoir de la peine pour ce mec
Mou-rinho Niveau : CFA
C'est sérieux ce qu'il fait Gourcuff, t'es blessé, bah tu attends, tu laisses pas tes collègues à 10 comme ça...
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par JoséKarlPierreFanFan
Puel doit être particulièrement content ce soir!


Ben pourquoi tu dis ça ?
On peut faire un parallèle entre ce match et la glissade de Stevie G., même si il reste des matches ça va être difficile pour les lyonnais
On peut faire un parallèle entre ce match et la glissade de Stevie G., même si il reste des matches ça va être difficile pour les lyonnais
"Nice précipite la chute de Lyon"...ha ça y est ? Le championnat est fini?
Paris enfin premier !!

Pourvu que ça dure !
Merci Nice !

Mais surtout merci Koné !
Jed mosly Niveau : CFA2
Message posté par Nath22


Y'a des visionnaires ici ...


Ahahahah mais je suis super content de m'être trompé !
Selon les spécialistes Paris devrait rester 1er jusqu'en 2019
Colonel.Moutarde Niveau : CFA2
Si Marseille gagne et que Monaco gagne ses deux matchs ça nous donne:

-Paris 59
-Lyon 58
-Marseille 57
-Monaco 56

qui a dis que la ligue 1 n'était pas intéressante?
Note : 12
D'un côté c'est un bel exploit d'être deuxième avec Ghezzal, N'Jie et Koné dans son effectif
Le karma, tu l'as pas vu venir hein Jean Mimi !
Sinon Lyon va finir 4ème, sous la pression les petits vont s'écrouler.
Lyon à domicile = 2 défaites
Koné + Rose = 2x la charnière centrale titulaire
Cherchez les responsable. Vous avez 2h.
Bon ba voilà l'absence d'Umtiti nous a coûté cher car le penalty provoqué par Koné est plus qu'évitable mais bon on doit être capable de marquer plus que ça sur ce genre de match et pas uniquement sur penalty.

Enfin bref on perd notre fauteuil de leader, peut être que ça va enlever un petit peu de pression sur les épaules des jeunes mais bon un retour de Marseille et de Monaco c'est pas forcément plus rassurant.. Je sais pas trop quoi dire sur ce match, Njie m'a l'air limité intellectuellement et je comprends pas pourquoi Hubert n'a pas fait débuté Yattara qui fait une rentrée pas trop mauvaise encore une fois.

Gourcuff c'est un running gag le mec tente une frappe et se blesse et il sort comme ça l'air de rien même lui il a compris que c'était lourd l'humour à répétition. Bref bravo aux niçois qui ont joué le coup à fond et très beau but de Carlos Eduardo, gros match de Pléa aussi qui nous a fait bien mal. En espérant qu'au final on soit tout devant mais il faudra montrer autre chose et mieux gérer ces matchs. Revenez vite et fort Alex et Sam !
bon plus que Marseille et on est bon
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 80