1. //
  2. //
  3. // Nice-Reims (2-0)

Nice poursuit sa quête de l’Europe

Avec un Ben Arfa auteur de son 17e but en championnat, Nice a fait preuve de solidité pour disposer d’un Stade de Reims combatif mais limité (2-0). Le Gym reste plus que jamais dans la course à l’Europe avec ce succès qui lui permet de revenir à une longueur de Monaco et de mettre la pression sur l’OL.

Modififié
711 38

OGC Nice 2-0 Stade de Reims

Buts : Germain (11e) et Ben Arfa (56e sp) pour le GYM

Même les plus beaux ballets doivent tôt ou tard arriver à leur terme. Il convient alors d’en profiter le plus possible. Profitons donc, encore un peu, de cet OGC Nice version 2016. Profitons de l’amour du jeu de Claude Puel et de la virtuosité d’Hatem Ben Arfa que les deux hommes ont une nouvelle fois étalé, ce vendredi soir, lors de la réception du Stade de Reims (2-0). Au terme d’une prestation solide, à défaut de s’avérer sans fausse note, les Aiglons ont comme souvent cette saison affiché une harmonie collective peu commune en Ligue 1. Des combinaisons alléchantes, de l’intelligence dans les déplacements et du réalisme qui ont fait plier une valeureuse équipe rémoise, mais bien trop désarmée et confrontée à ses propres limites. Une semaine après son nul à Lyon, Nice se plaît à continuer à croire à l’Europe et repasse provisoirement sur le podium à une longueur de Monaco. Des hauteurs dont sont bien loin les hommes d’Olivier Guégan, qui pourraient ce week-end plonger dans les abîmes de la zone de relégation.

Le flair de Germain et les gourmandises d’Hatem


À l’heure où son Gym aborde ce qu’il qualifie de « point culminant de notre championnat » , Claude Puel a le regard froid et impavide. Tourné vers un seul objectif limpide : une hypothétique qualification en C1. Le technicien chevronné couche alors le même onze pour la troisième fois consécutive – une première pour une équipe dans l’Hexagone –, articulé autour d’un habituel 4-4-2 en losange avec devant le trio Plea-Ben Arfa-Germain impliqué sur les 19 derniers buts de Nice. En face, Reims joue sa survie et affiche moins de certitudes. En témoigne le 5-3-2 inédit proposé par Olivier Guégan qui titularise notamment Hugo Rodríguez, apparu seulement trente minutes cette saison. Si cette composition champenoise traduit une fébrilité palpable, ce sont pourtant les visiteurs qui débutent de manière tonitruante. Charbonnier est le premier à se mettre en évidence sur une frappe puissante détournée par Cardinale, avant qu’un coup franc flottant de De Préville ne vienne distiller un frisson dans l’Allianz Riviera.

Avec un bloc haut, les Rémois exercent un pressing intense sur les milieux et latéraux niçois. Quelque peu désarçonné par ce système, le jeu du club azuréen n’offre pas la même fluidité que d’habitude. Le moment choisi par Ben Arfa pour sortir les siens d’une entame poussive. Sollicité dans l’axe par Koziello, l’ex-Lyonnais fixe la défense adverse et délivre ensuite un caviar pour Germain qui ne manque pas l’offrande d’un tir piqué (1-0, 11e). Les Aiglons se remettent la tête et les idées à l’endroit. Pour commencer à asseoir enfin leur domination. Le tandem Germain-Ben Arfa n’est ainsi pas loin de frapper encore. Mais ni le premier sur une tête (15e) ni le second sur une frappe repoussée par Carrasso (35e) ne parviennent à doubler la mise. Hatem a pourtant des jambes de feu, mais pêche parfois par gourmandise (38e). Et rate ainsi, à l’instar de Plea avant la pause (40e), l’occasion de mettre les siens à l’abri.

Penalty et rideau


Le Gym a l’ascendant. Incontestablement. Et le retour des vestiaires n’inverse pas cette tendance. Reste tout de même à concrétiser cette domination. Koziello et Plea alertent d’entrée la défense champenoise, mais leurs frappes respectives n’inquiètent pas Carrasso. Moins entreprenant au pressing qu’en première période, Reims choisit d’attendre dans son camp. Ce qui l’expose forcément davantage. Notamment aux fulgurances de Ben Arfa. Parti depuis le côté gauche, le Français se lance dans une chevauchée et pousse Weber à la faute dans la surface, qui fête tristement sa 100e apparition en Ligue 1. Intraitable dans l’exercice depuis le début du championnat, le numéro 9 azuréen se charge d’exécuter la sentence en même temps que d’éteindre le suspense (2-0, 56e). Parce qu’en face, Reims ne se met que trop rarement en évidence. Profitant d’une sortie hasardeuse de Cardinale dans les airs, De Préville décroche une tête décroisée qui passe de peu à côté (62e). À l’approche du terme, ce dernier se rate de nouveau, tout comme Kyei qui manque son face-à-face devant le portier niçois (85e). Avant que le coup de sifflet final ne retentisse. Et que le rideau ne se baisse, cette fois, définitivement.

Résultats et classement de la Ligue 1

Par Romain Duchâteau
Modifié

Dans cet article

HatemBenArfa Niveau : District
Note : -1
Hatem distribue plus de sucrerie qu'un pedophile devant une maternelle !
Reims mérite plus sa place en ligue 1 que l'OM (et je suis sup de l'OM)
Romansochaux Niveau : CFA
Note : -2
Message posté par HatemBenArfa
Hatem distribue plus de sucrerie qu'un pedophile devant une maternelle !


Beau plongeon sur le péno aussi.
Note : 4
Quand on regarde les trois lettres OGC, et qu'on penche la tête à gauche, on voit un petit bonhomme qui se touche la zigounette.
Bah c'est la France du foot quand Ben Arfa a le ballon. Quel régal putain, ce joueur est immense quand il se sent bien.
Nice a une sacrée belle équipe cette année, je pense que rien ne les empêchera de décrocher un ticket européen mérité.

Par contre ce qui est bien triste c'est qu'ils vont probablement perdre leurs 2 meilleurs atouts offensifs pour "peanuts". Ben Arfa arrive en fin de contrat (d'ailleurs je trouve ça franchement pas classe de sa part de ne pas avoir prolonger, par pour rester, mais au moins pour permettre au Gym de toucher une indemnité), et Valère Germain est prêté sans option d'achat (et vu sa saison Monaco fera monter les enchères, au risque qu'il soit inabordable pour Nice).
MarcoVerrastu? Niveau : Loisir
Note : -1
Moi je vois bien Sainté revenir en douce, gratter une deuxieme ou troisieme place
Message posté par themiz
Nice a une sacrée belle équipe cette année, je pense que rien ne les empêchera de décrocher un ticket européen mérité.

Par contre ce qui est bien triste c'est qu'ils vont probablement perdre leurs 2 meilleurs atouts offensifs pour "peanuts". Ben Arfa arrive en fin de contrat (d'ailleurs je trouve ça franchement pas classe de sa part de ne pas avoir prolonger, par pour rester, mais au moins pour permettre au Gym de toucher une indemnité), et Valère Germain est prêté sans option d'achat (et vu sa saison Monaco fera monter les enchères, au risque qu'il soit inabordable pour Nice).


Si Falcao a vraiment envie de revenir à Monaco pour tenter de se relancer, alors Nice et Monaco ont tout à gagner à reprêter Germain au Gym. Je le vois bien repartir en prêt à Nice l'an prochain, avec une option d'achat.
Fier d'avoir été quasiment le seul en France à le soutenir sans cesse, même au plus bas.

Hatem éclaire nos mornes existences, que DD n'oublie pas que la France EXIGE son Hatem à l'Euro, question de paix sociale.
lemacaque Niveau : DHR
Message posté par Yowie
Quand on regarde les trois lettres OGC, et qu'on penche la tête à gauche, on voit un petit bonhomme qui se touche la zigounette.
Bah c'est la France du foot quand Ben Arfa a le ballon. Quel régal putain, ce joueur est immense quand il se sent bien.


je peux pas voter, mais tu m'as bien fait rire
Note : 2
Les gens qui n'admirent pas Hatem font le jeu du front national.
Note : 1
Message posté par themiz
Nice a une sacrée belle équipe cette année, je pense que rien ne les empêchera de décrocher un ticket européen mérité.

Par contre ce qui est bien triste c'est qu'ils vont probablement perdre leurs 2 meilleurs atouts offensifs pour "peanuts". Ben Arfa arrive en fin de contrat (d'ailleurs je trouve ça franchement pas classe de sa part de ne pas avoir prolonger, par pour rester, mais au moins pour permettre au Gym de toucher une indemnité), et Valère Germain est prêté sans option d'achat (et vu sa saison Monaco fera monter les enchères, au risque qu'il soit inabordable pour Nice).


Le Gym y a déjà largement trouvé son compte quelques places de plus au classement. Des supporters plus nombreux au stade et plus heureux.

Et peut être une coupe d'Europe pour l'année prochaine.

Je pense qu'avoir la classe dans se cas la, c'est juste remercier Hatem et lui souhaiter bonne chance dans son futur club !
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Hatem Ben Arfa est il capable de réussir dans un club où il a une pression sportive et médiatique qui n'existe pas à Nice par exemple ?
A ce jour au vu de sa carrière les doutes sont permis.
Note : 1
Message posté par HatemBenArfa
Hatem distribue plus de sucrerie qu'un pedophile devant une maternelle !


Même plus besoin d'être devant les écoles, aujourd'hui ce sont les profs qui le sont.
Note : -1
On se plaint de notre retard permanent dans le coefficient européen, mais si jamais Nice fini dans le TOP 3, on est dans un sacré caca...
Hikaru Matsuyama Niveau : District
Note : 2
Message posté par NikkoFromLyon
Hatem Ben Arfa est il capable de réussir dans un club où il a une pression sportive et médiatique qui n'existe pas à Nice par exemple ?
A ce jour au vu de sa carrière les doutes sont permis.


Pertinente question et à moins de partir dans une foot-fiction hasardeuse, pas de réponse à donner.

Cela dit, si les doutes sont permis, l'espoir aussi. Et à choisir...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
711 38