Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Bastia (1-1)

Nice peut s'en mordre les doigts

Nice laisse filer deux points face à Bastia (1-1). Les Niçois ont touché deux fois les montants en fin de match, et peuvent avoir de gros regrets.

Modififié

Nice 1-1 Bastia

Buts : Pléa (11e) pour Nice // Crivelli (60e) pour Bastia

Alassane Pléa ne va pas en dormir de la nuit. L'ancien attaquant de l'OL s'est offert ce dimanche l'un des loupés de la saison. Après avoir dribblé le portier bastiais, il n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. Inexplicablement, il envoie un tir tout dégueu sur la barre. Il restait alors cinq minutes à jouer, et le score était de 1-1. Pléa aurait ainsi signé un doublé, et aurait offert trois points douloureux mais mérités à Nice. Au lieu de ça, le Gym est contraint au nul sur sa pelouse par une valeureuse équipe de Bastia, tantôt chanceuse (deux poteaux), tantôt opportuniste (merci Crivelli). Et c'est évidemment Monaco qui se frotte les mains.

Pléa dans tous les coups


Nice et Bastia ne boxent pas dans la même catégorie. Aux Niçois le combat à distance avec Monaco et Paris, pour la première place du classement. Aux Bastiais la bataille avec Nantes, Nancy, Caen ou Dijon pour quitter la zone de relégation. Mais le derby de la Méditerranée est toujours spécial pour ces deux équipes. Ce match revêt d’autant plus un intérêt particulier que Yannick Cahuzac et les siens sont les derniers bourreaux de l’OGC Nice à l’Allianz Rivieira, le 26 février dernier. Quoi de plus jouissif qu’être les premiers cette saison à faire tomber l’ennemi méditerranéen chez lui ?


Les Bastiais n’ont pas le temps d’enfiler leur costume de bourreau. Dès la onzième minute de jeu sur leur premier temps fort, les Niçois viennent compliquer les affaires du Sporting. Sur un corner de Jean Michaël Seri, Alassane Pléa gagne son duel face à Mostefa et place une tête croisée en pleine lucarne. Sous les yeux de Mario Balotelli en tribune, le jeune attaquant signe son huitième but de la saison. Il est sans contrefaçon le tube du moment sur la côte niçoise. L’ancien Lyonnais, omniprésent, manque quelques minutes plus tard par deux fois coup sur coup de mettre Bastia KO. En perdant d’abord son duel avec Jean-Louis Leca, salué à chacune de ses prises de balle par les sifflets du public. Joie de recevoir. En tirant ensuite bien au-dessus de la barre. Nice domine, mais n’arrive pas à transformer cette domination en succès. Attention spoiler : ils le regretteront en deuxième période.

Bastia la bête noire


Peu de temps après le retour des vestiaires, Enzo Crivelli vient rappeler à tous que le match n’est pas plié. L’ancien Bordelais manque de peu l’égalisation sur corner. L’attaquant saute plus haut que tout le monde, mais sa tête frôle le poteau de Yohan Cardinale. L’orgueil corse se montre enfin. L’ancien Bordelais n’est pas homme à laisser tomber. Quelques minutes plus tard Cahuzac bute sur Cardinale, le ballon revient sur l’attaquant bastiais qui marque de l’intérieur du pied. Les Niçois ont baissé leur garde. Il n’en fallait pas plus aux Corses pour reprendre espoir.

Coup de chaud pour Bastia à vingt minutes de la fin du match. Malang Sarr reprend un coup franc de la tête qui vient s’écraser sur le poteau droit du gardien. Quand il est battu, le portier corse peut compter sur ses montants. Alassane Plea, qui a bien suivi, reprend comme il peut, mais Leca repousse sur sa ligne. La température monte. Nice pousse pour ne pas abandonner deux précieux points dans la course au titre. À cinq minutes de la fin du match, l'incroyable raté de Pléa. L'attaquant dribble le gardien adverse et, seul face au but vide, réussit l'exploit de tirer sur la barre. La fin du match est sifflée sur une dernière action chaude dans la surface bastiaise, et après seulement une minute de temps additionnel, ce qui a le don de faire enrager des Niçois qui laissent filer deux points précieux.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Maeva Alliche
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 13:11 Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti ce mardi Hier à 16:35 Nainggolan prend sa retraite internationale 80
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    dimanche 20 mai Le drôle de penalty pour le Real Madrid en finale de Ligue des champions 1960 90