1. //
  2. //
  3. // Nice-Bastia (1-1)

Nice peut s'en mordre les doigts

Nice laisse filer deux points face à Bastia (1-1). Les Niçois ont touché deux fois les montants en fin de match, et peuvent avoir de gros regrets.

Modififié
460 15

Nice 1-1 Bastia

Buts : Pléa (11e) pour Nice // Crivelli (60e) pour Bastia

Alassane Pléa ne va pas en dormir de la nuit. L'ancien attaquant de l'OL s'est offert ce dimanche l'un des loupés de la saison. Après avoir dribblé le portier bastiais, il n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. Inexplicablement, il envoie un tir tout dégueu sur la barre. Il restait alors cinq minutes à jouer, et le score était de 1-1. Pléa aurait ainsi signé un doublé, et aurait offert trois points douloureux mais mérités à Nice. Au lieu de ça, le Gym est contraint au nul sur sa pelouse par une valeureuse équipe de Bastia, tantôt chanceuse (deux poteaux), tantôt opportuniste (merci Crivelli). Et c'est évidemment Monaco qui se frotte les mains.

Pléa dans tous les coups


Nice et Bastia ne boxent pas dans la même catégorie. Aux Niçois le combat à distance avec Monaco et Paris, pour la première place du classement. Aux Bastiais la bataille avec Nantes, Nancy, Caen ou Dijon pour quitter la zone de relégation. Mais le derby de la Méditerranée est toujours spécial pour ces deux équipes. Ce match revêt d’autant plus un intérêt particulier que Yannick Cahuzac et les siens sont les derniers bourreaux de l’OGC Nice à l’Allianz Rivieira, le 26 février dernier. Quoi de plus jouissif qu’être les premiers cette saison à faire tomber l’ennemi méditerranéen chez lui ?


Les Bastiais n’ont pas le temps d’enfiler leur costume de bourreau. Dès la onzième minute de jeu sur leur premier temps fort, les Niçois viennent compliquer les affaires du Sporting. Sur un corner de Jean Michaël Seri, Alassane Pléa gagne son duel face à Mostefa et place une tête croisée en pleine lucarne. Sous les yeux de Mario Balotelli en tribune, le jeune attaquant signe son huitième but de la saison. Il est sans contrefaçon le tube du moment sur la côte niçoise. L’ancien Lyonnais, omniprésent, manque quelques minutes plus tard par deux fois coup sur coup de mettre Bastia KO. En perdant d’abord son duel avec Jean-Louis Leca, salué à chacune de ses prises de balle par les sifflets du public. Joie de recevoir. En tirant ensuite bien au-dessus de la barre. Nice domine, mais n’arrive pas à transformer cette domination en succès. Attention spoiler : ils le regretteront en deuxième période.

Bastia la bête noire


Peu de temps après le retour des vestiaires, Enzo Crivelli vient rappeler à tous que le match n’est pas plié. L’ancien Bordelais manque de peu l’égalisation sur corner. L’attaquant saute plus haut que tout le monde, mais sa tête frôle le poteau de Yohan Cardinale. L’orgueil corse se montre enfin. L’ancien Bordelais n’est pas homme à laisser tomber. Quelques minutes plus tard Cahuzac bute sur Cardinale, le ballon revient sur l’attaquant bastiais qui marque de l’intérieur du pied. Les Niçois ont baissé leur garde. Il n’en fallait pas plus aux Corses pour reprendre espoir.

Coup de chaud pour Bastia à vingt minutes de la fin du match. Malang Sarr reprend un coup franc de la tête qui vient s’écraser sur le poteau droit du gardien. Quand il est battu, le portier corse peut compter sur ses montants. Alassane Plea, qui a bien suivi, reprend comme il peut, mais Leca repousse sur sa ligne. La température monte. Nice pousse pour ne pas abandonner deux précieux points dans la course au titre. À cinq minutes de la fin du match, l'incroyable raté de Pléa. L'attaquant dribble le gardien adverse et, seul face au but vide, réussit l'exploit de tirer sur la barre. La fin du match est sifflée sur une dernière action chaude dans la surface bastiaise, et après seulement une minute de temps additionnel, ce qui a le don de faire enrager des Niçois qui laissent filer deux points précieux.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Maeva Alliche
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Bon match ou mauvais match de Pléa ? Vous avez trois heures.
    Il a fait une cavani ! (sauf que lui était hj quasiment à chaque fois)
    1 réponse à ce commentaire.
    rate my mind : 0/100 Niveau : DHR
    Comment l'arbitre a pu ne pas siffler pénaly ?!



    (commentaire open source)
    Note : 1
    Quel match de LEca !!!! Il sauve Bastia d'une (ou 3 plutot) énormes injustices! Il évite à la ligue de devoir se justifier de ne pas fausser les matches de Bastia, c'est incroyable ces hors jeux non sifflés ... Je ne suis pas du tout un défenseur de l'arbitrage vidéo mais là je dois avouer que ça aurait été utile ...
    Romansochaux Niveau : National
    Note : 1
    Ça valait bien le coup de balancer l'Europa League.
    En fait en seconde mi-temps les niçois avaient le droit d'être hors jeux a priori
    Ils sont trop drôles les niçois a se plaindre de l'arbitrage, même avec leurs trois dernières actions hors-jeu (non sifflés bien sur) ils n'arrivent pas a marquer.
    GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
    J'espère que cet analphabète de Bosseti a vu le match de Leca.

    Jean Louis prend vraiment une nouvelle dimension cette saison.


    Sinon, on peut parler des 3 hors jeu non sifflés ou bien alors "les bastiais font leur pleureuse" ? Heureusement que Leca a sorti le grand jeu et que les niçois ont été maladroits.
    J'attends encore les illuminés qui pensent que Nice peut se ranger aux cotés de l'OL, du PSG ou de Monaco pour le titre
    Bernardo Fabinho Niveau : DHR
    Merci de ne pas mettre Lyon au même niveau que Monaco et le PSG. Cordialement
    Bon le PSG et Monaco alors si tu preferes.

    Bref je voulais dire à la lutte pour le titre
    2 réponses à ce commentaire.
    Rado & milinko Niveau : District
    C'est tellement dommage pour Nice, bouffé deux point contre des bastiais dégueulasse, certes, ça n'enlève en rien au parcours de champion qu'ils mènent pour l'instant mais on constate un coup de moins bien et une perte de puissance.
    Edgaras Jansansaukas Niveau : District
    Nice n'a pas eu sa réussite habituelle. Et comme chaque année, un Bastia dégueulasse vient prendre des points. C'est dommage de lâcher notre avance contre ces adversaires là, m'enfin faut bien que les corses s'enthousiasment de temps à autre.
    1 réponse à ce commentaire.
    Ça va devenir compliquer pour la ligue de couvrir les "erreurs" grossières d'arbitrage contre Bastia...
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    460 15