France - Ligue 1 - 20e journée - Nice/Valenciennes (5-0)

Nice gifle VA

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 3.67/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Nice gifle VA
Nice gifle VA
Le choc des outsiders a tourné court. Explosif, l’OGC Nice a étrillé Valenciennes, ce dimanche au Stade du Ray (5-0). Si les Aiglons lancent parfaitement leur année 2013, les Valenciennois, eux, rentrent dans le rang.

Les Rouge et Noir ont pourtant mis du temps à confirmer leur domination puisqu'il a fallu attendre les arrêts de jeu de la première période pour voir Dario Cvitanich ouvrir le score d'une belle frappe enroulée.

Au retour des vestiaires, les Niçois, largement dominateurs, abusent sans trop de difficultés des faiblesses d’une équipe de VA à la ramasse. Renato Civelli (59e) et Valentin Eysseric (64e) mettent rapidement à l’abri les hommes de Claude Puel. Avant que Cvitagol, encore lui, n’inscrive son douzième but de la saison (79e) et que le capitaine Didier Digard ne ponctue le festival en toute fin de rencontre (87e).

Avec 29 points, Valenciennes rétrograde à la dixième place du classement. Les Niçois, pour leur part, grimpent à la cinquième place, seulement devancés par Bordeaux, quatrième, à la différence de buts. De quoi nourrir de belles ambitions avant le déplacement à Lille la semaine prochaine.

GB


 





Votre compte sur SOFOOT.com

8 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par rent le 13/01/2013 à 22:09
      

    ET dire que tout le monde se foutait de la gueule de Puel qui parlait de ligue des champion en début d'année, qui pouvait les imager à ce niveau là ? Ce Cvitanich etait definitivement la bonne pioche du mercato en ligue 1 cette été niveau rapport qualité/prix

  • Message posté par Don't mess with Tonygoal le 13/01/2013 à 22:53
      

    Nice bifle VA même

  • Message posté par footchampagne le 13/01/2013 à 23:25
      Note : 1 

    Valentin s'est eyssayé à la frappe lointaine. Plutôt réussi.

  • Message posté par Pascal Pierre le 14/01/2013 à 10:25
      

    En France, il n'y a pas mieux que Puel pour sauver bêtes blessées de la LFP.
    Faut pas oublier que Nice enchainait des saisons douteuses qui devaient les mener pas trop loin de la relégation cette année. Et là, le choix Puel, combinée à une véritable politique sportive structurelle, marque une belle résurrection.
    Cool pour les aiglons et surtout pour Puel qui montre de nouveau ses qualités professionnelles.

  • Message posté par Brian Hainaut le 14/01/2013 à 11:27
      Note : 2 

    VA recrute 2 joueurs aujourd'hui pour essayer de compenser les départs de Kadir et Gil...Foutu mercato hivernal, sombre invention des grands manitoux du foot-business.

  • Message posté par Jean Luc Sassus le 14/01/2013 à 12:58
      Note : 1 

    Message posté par Pascal Pierre
    En France, il n'y a pas mieux que Puel pour sauver bêtes blessées de la LFP.
    Faut pas oublier que Nice enchainait des saisons douteuses qui devaient les mener pas trop loin de la relégation cette année. Et là, le choix Puel, combinée à une véritable politique sportive structurelle, marque une belle résurrection.
    Cool pour les aiglons et surtout pour Puel qui montre de nouveau ses qualités professionnelles.


    J'crois que t'as pas bien compris que ce Puel avait les capacités d'un huître !!!
    Un sombre C** ! Parles en au sup lyonnais/lillois...

  • Message posté par Johnny Dramma le 14/01/2013 à 13:27
      

    Jean Luc Sassus qui répond à Pacal Pierre, fallait oser ces deux pseudos quand même, pour en revenir à ce que tu disais Jean Luc, à Lille on garde de bons souvenirs de Puel.

  • Message posté par Pascal Pierre le 14/01/2013 à 16:06
      

    Message posté par Jean Luc Sassus


    J'crois que t'as pas bien compris que ce Puel avait les capacités d'un huître !!!
    Un sombre C** ! Parles en au sup lyonnais/lillois...


    Je ne suis vraiment pas d'accord. Demande aux lillois.. bah ça tombe bien, je vis à Lille depuis 10 ans, il me semble que l'accord général se dessine sur un remerciement envers Puel pour les avoir sauvés de la misère.
    Après, concernant son passage lyonnais, on peut lui reprocher pas mal de choses, mais lui a réussi à combiner trois saisons qualificatives en LDC. Certes pas de titres, pas de beau jeu, mais des résultats corrects pour une équipe qui n'avait plus l'avance sportive et économique comme sous Houiller voire Perrin - et une demie de Ligue des Champions que l'OL ne goûtera pas de si tôt.


8 réactions :
Poster un commentaire