Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 10e journée
  3. // Rennes/Nice (1-4)

Nice explose Rennes

Rennes a bétonné, mais Rennes a sombré. Encore emmenés par un grand Hatem Ben Arfa, les Niçois ont largement dominé les hommes de Philippe Montanier. L'OGC Nice confirme son excellente forme.

Modififié

Rennes 1-4 Nice

Buts : Grosicki (88e) pour Rennes // Bodmer (14e) Ben Arfa (53e), Traoré (75e), Benrahma (80e) pour Nice

« Sans jeu, il n'y a pas de victoire.  » Si cette phrase de Jean-Michaël Seri après une première mi-temps aboutie semble des plus banales, elle résume parfaitement le football déployé par les Niçois depuis le début de saison. Déchaînés contre Bordeaux, séduisants à Saint-Étienne, les hommes de Claude Puel ont conquis le Roazhon Park, notamment grâce à un but de Mathieu Bodmer et un autre festival somptueux de Hatem Ben Arfa. Les Rennais, qui restaient sur quatre matchs nuls d'affilée, ratent l'occasion de revenir sur Saint-Étienne à la quatrième place du classement. Les Niçois s'affirment, eux, comme l'une des révélations de cette saison.

Bodmer punit Armand...


Au coup d'envoi, le plan rennais semble clair. L'axe du terrain est renforcé, et le milieu à trois niçois est rapidement gêné. Les hommes de Montanier combinent rapidement et mettent sous pression la défense niçoise. Sur une perte de balle de Seri, Mendy sauve son équipe. Une dizaine de minutes de pressing plus tard, Nice se réveille. Sur sa première montée, Pereira obtient un corner. Mathieu Bodmer, seul dans l'axe – et couvert par Armand – ouvre le score d'un bel extérieur du pied. L'erreur d'inattention punie, les hommes de Claude Puel maîtrisent désormais le match. Les quelques timides offensives rennaises vont faire briller un novice. Sur une tête de Baal, Cardinale – 21 ans et titulaire après la blessure de Hassen – réalise un arrêt exceptionnel pour son baptême en Ligue 1. Quelques minutes plus tard, après une aile de pigeon de Germain, Wallyson place une reprise de volée qui passe au ras du poteau de Diallo. Discret jusque-là, Ben Arfa débute son festival à la demi-heure de jeu. Hatem crochète, fait tomber Armand et enchaîne sur une molle frappe du droit.

Ben Arfa aussi


Au retour des vestiaires, le milieu de terrain niçois composé de Seri, Koziello et Mendy continue son festival. « On est le petit Barça » , affirmait Valère Germain dans une interview pour SoFoot.com. Effectivement, les protégés de Claude Puel ont un petit air blaugrana ce soir. Et c'est Hatem Ben Arfa qui se charge de confirmer la domination des Sudistes. Après une superbe ouverture de Mendy, HBA donne le tournis à Sylvain Armand et double la mise d'un but exceptionnel. Encore. Grosicki tente de réveiller le Roazhon Park avec une frappe dangereuse. Une réaction beaucoup trop timide.


À vingt minutes du terme, Sio met une nouvelle fois Cardinale à l'épreuve. À l'image de son équipe, le stade se ranime avec les changements de Montanier. Juan Fernando Quintero, le Colombien prêté par Porto, débute enfin sous ses nouvelles couleurs. Une première qui n'inquiète pas du tout les Niçois. Traoré, qui a remplacé l'excellent Koziello, marque le troisième but après une superbe action qu'il a initiée avec Ben Arfa. Une leçon de football pour les Rennais. Benrahma conclut même le festival d'un enroulé exceptionnel. Bien assisté par Quintero, Grosicki réduit l'écart à deux minutes du terme. Une partition parfaite des Niçois, encore emportés par l'élan et la forme incroyable de Hatem Ben Arfa, ovationné par le Roazhon Park à sa sortie. L'ancien Lyonnais est désormais co-meilleur buteur du championnat avec Michy. Didier Deschamps a-t-il gardé son numéro de téléphone ?

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17