1. //
  2. //
  3. // Nice-Marseille (3-2)

Nice et Balo bastonnent l'OM

Soirée de feu à Nice, avec une victoire renversante de l'OGC face à des Marseillais trop courts sur la fin. Auteur d'un doublé, Balotelli a parfaitement réussi son épisode pilote.

Modififié
5k 98

OGC Nice 3-2 Olympique de Marseille

Buts : Balotelli (7e sp, 78e) et Cyprien (88e) pour Nice // Thauvin (14e) et Gomis (72e sp) pour Marseille

Les notes de Marseille

Le chronomètre affiche déjà 1 minute et 51 secondes dans ce Nice-Marseille quand, soudain, le temps s'arrête dans l'Allianz Riviera. La passe est téléguidée vers le numéro 9 niçois qui la réceptionne dos au but aux 30 mètres, créant ainsi l'événement : ça y est, Mario Balotelli a touché son premier ballon en Ligue 1. Mais pas le temps de laisser les plus sensibles pleurer, ni de poser pour les photographies ou d'attendre que les tweetos commentent ce moment de grâce. Vite fait bien fait, l'attaquant italien se retourne pour passer la balle. C'est dans le vide, c'est récupéré par les Marseillais, c'est raté, c'est magique. Mais autour de la star de la soirée, les vingt et un autres types invités à courir autour de lui n'ont pas oublié de livrer une prestation pleine et intense. L'investissement de Pléa, le feu de Thauvin, la belle gueule de Lucien Favre, les interventions un peu pataudes de Pelé... De ce cocktail invraisemblable est sorti un match de football haletant et fiévreux. Avec un Balotelli qui a marqué autant en une soirée que sur ses deux dernières années en championnat, c'est-à-dire deux buts.

On dirait le Sud


Balo acte 1, scène 1, c'est donc une balle perdue. La deuxième prise sera un brin plus concluante, avec une tentative de jeu intéressante avec Pléa qui aurait pu surprendre Pelé. Mais le match sera débloqué dans la foulée par un autre joueur qui effectuait son dépucelage avec son nouveau club, William Vainqueur, coupable d'une poussette sur Seri dans la surface. «  Le Ballon d'or ? Il n'est pas trop tard  » , avait déclaré Balotelli un peu plus tôt dans la journée. Et comme toutes les grandes aventures commencent par un petit pas, sa quête du Graal débute par un péno marqué face à Yohann Pelé. Après une embrouille de quelques secondes avec Gomis, capitaine marseillais habité par sa mission, Mario frappe dans le petit filet avant de célébrer en écartant les bras en croix. Après tout, Nice est censé être devenu l'équipe où l'on ressuscite. Mais pas question pour les Marseillais d'accepter le chemin de croix. Florian Thauvin, jeunot à la tête dure et imprécise, rate un coup de plafond à bout portant avant de se résoudre à utiliser ses pieds. Il réceptionne une superbe passe en profondeur de Leya Iseka au quart d'heure de jeu, et frappe sans contrôler. Cardinale pourra hurler : «  Je l'ai touchée !  » tant qu'il veut, il est bon pour ramasser le ballon dans ses filets. Les feux d'artifice sont lancés sur la Côte d'Azur, et dans une arène niçoise rugissante, les coups francs directs de Balotelli à 30 mètres côtoient les tacles de sagouin de Zambo Anguissa, les vociférations de Gomis, et le pressing oppressant imposé par Franck Passi, qui asphyxie les transmissions niçoises.

Double dose de Mario


Les costauds se relancent dans le bras de fer dès le retour des vestiaires, avec une agressivié défensive des Marseillais très haut sur le terrain qui bloque toujours les constructions des Niçois. Devant, Sarr et Thauvin poursuivent leurs efforts en apportant un danger presque permanent, avec quelques accélérations du GYM pour équilibrer une balance prête à basculer d'un côté ou de l'autre à tout moment. Balotelli, qui joue son premier match depuis quatre mois, n'a rapidement plus de jambes, mais Koziello tente de compenser en faisant jouer ses 172 points de QI football pour faire les bons choix. Mais Nice ne peut même pas compter sur les craquages de Pelé pour doubler la mise, alors que ce dernier s'était très sérieusement positionné pour le concours de la pire sortie aérienne de l'année sur un coup franc de Balotelli. Et comme Paul Baysse finit par en avoir marre de réparer les pots cassés derrière en s'occupant tout seul des contres marseillais, l'agacement s'invite et envahit Koziello, assassin à la gueule d'ange qui ceinture bêtement Sarr dans la surface. Le poussin prend un jaune, les Aiglons prennent un but. Que Gomis profite de sa célébration, Balotelli le calme cinq minutes plus tard en profitant d'un Hubočan à la détente de pachyderme pour marquer de la tête. Dix minutes plus tard, c'est Cyprien qui fait sa vidéo en snipant Pelé, incapable de boxer un ballon qui arrivait sur lui. Les Marseillais peuvent regretter ce temps pas si lointain où ils avaient un vrai gardien.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Top-player Niveau : CFA
    Joli petit match pour ce dimanche soir.
    Et j'espère que c'est le début de la rédemption pour Balo
    Super Mario avait l'étoile et a roulé sur la Ligue 1!!

    Et si il trouve un bar sur le chemin du retour il va rouler sur la princesse Peach.

    Match très sympa.
    petitbodiel Niveau : CFA2
    Le projet niçois est bien sympa. Quelle bonne idée d'être allé chercher Lucien Favre, sans compter Ballo et Belhanda. Le club a l'air d'être vraiment bien géré, ça joue et il semble qu'il y ait une vraie direction.
    Du coup, on a Emery, Favre, Jardim en ligue 1, ça fait plaisir et ça promet une belle saison. Quand on pense au marasme de l'année dernière...
    Et puis l'OM qui perd, surtout en jouant bien, c'est toujours un petit bonheur :)
    JoséLebos Niveau : DHR
    La vraie question c'est qui l'OGCNice ressucitera-t-il l'an prochain?
    Même Olivier Chiabodo, on le met en speaker, un an après il est aux manettes du 20h de France 2.
    La Verrati si je mens Niveau : Loisir
    Rhaa quelle régale ! Ça faisait un moment que j'avais pas vu un match de ligue 1 de ce niveau !
    Félicitations aux 2 équipes et à leurs entraîneurs on sentait la volonté de jouer et de marquer même si l'OM + en contre.
    Très belle opposition de style !
    Je n'ai vu que vingt minutes du match, les vingt dernières.

    Et je peux le dire : Nice m'a impressionné. J'ai été ravi de les voir jouer aussi vite et aussi bien. Il n'y a pas de concessions, dès qu'ils récupèrent le ballon, ils veulent attaquer et trouver des solutions qui se démarquent vite.

    Je veux bien que Puel soit réputé pour être un entraîneur défensif, mais ce qu'il a laissé à Favre est franchement réjouissant.
    Favre qui sait d'ailleurs fructifier rapidement le travail de son prédécesseur en n'altérant pas la bonne dynamique initiée par l'ancien monégasque.

    Et puis, je suis trop content de voir Balotelli.
    On a tous un joueur dont on sait que sa carrière repose plus sur des promesses que sur de réelles performances. Bah moi, c'est Balotelli.
    (même si je persiste à dire qu'il peut se targuer d'avoir été décisif dans le titre de City en 2012 et l'arrivée en finale d'une équipe à l'Euro la même année, ce qui n'est pas le cas de tout le monde).
    La Verrati si je mens Niveau : Loisir
    Message posté par JoséLebos
    La vraie question c'est qui l'OGCNice ressucitera-t-il l'an prochain?
    Même Olivier Chiabodo, on le met en speaker, un an après il est aux manettes du 20h de France 2.


    Énorme ! je l'avais oublié le truqueur d'intervilles !
    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Note : -3
    Faut pas trop vite crier au génie avec Mario ou Lucien : Nice ne jouera pas tous les w-e contre Marseille, ni contre un prix Nobel de capitaine.
    C'est vrai que ça faisait un moment qu'on n'avait pas perdu de une erreur de gardien... (Soupirs)
    Payetazo>>>ElFiasco Niveau : CFA2
    Le meilleur moment du match c'est quand l'ancien sélectionneur d'Oman, qui a failli faire descendre le PSG en Ligue 2, a voulu donner des leçons de coaching à un entraineur élu 3 fois meilleur coach de Bundesliga pour se faire uriner dessus 3 minutes + tard par Super Mario
    En tout cas avec Balo on a retrouvé un attaquant qui marche et qui plante des doublés
    Putain l'interview de Balotelli mnt sur Canal.
    je suis amoureux des Balotelli, Ben Arfa, Menez, Cassano, Osvaldo...
    Et je trouve que les gens qui ne partangent pas mon amour très chiants.
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Super match.

    Trés intéressant Nice par séquences, le problème c'est qu'ils ont des périodes où il foirent tous leurs contrôles et toutes leurs passes, du coup ça déglingue leur plan de jeu. Mais quand la précision revient, c'est un régal
    Message posté par JoséLebos
    La vraie question c'est qui l'OGCNice ressucitera-t-il l'an prochain?
    Même Olivier Chiabodo, on le met en speaker, un an après il est aux manettes du 20h de France 2.


    L'an prochain tu auras un duo Philippe Risoli et Bernard Montiel en défense.
    Quand tu remplace mandanda par pelé, manquillo par sakai tu peux etre sur d'avoir des sueurs froides.

    mauvais coaching de la part de Passi
    Machache qui n'a absolument rien apporté.
    On a tellement pas l'habitude d'etre devant au score qu'on a peur de jouer contre Nice.
    Bref cette défaite marseille est allé la chercher tout seul.
    NikkoFromLyon Niveau : CFA
    Encore un bon match (et même un très bon match) en L1 même si certains vont nous dire que c'est rare et tellement mieux ailleurs forcément...

    Le duel des Olympiques la semaine prochaine c'est un match de qui aura la plus mauvaise défense !
    Message posté par Nabinouze
    Quand tu remplace mandanda par pelé, manquillo par sakai tu peux etre sur d'avoir des sueurs froides.

    mauvais coaching de la part de Passi
    Machache qui n'a absolument rien apporté.
    On a tellement pas l'habitude d'etre devant au score qu'on a peur de jouer contre Nice.
    Bref cette défaite marseille est allé la chercher tout seul.


    Perso, Sakai je le trouve très bon.
    @JoséLebos

    S'il signe à l'OGC Nice, j'annonce Meriem ballon d'or 2018 à 39 ans.
    Mais c'est juste parce qu'il aura fini avec trois ou quatre buts de plus que Milos Krasic, son alter ego au milieu de terrain.
    La Verrati si je mens Niveau : Loisir
    Message posté par Payetazo>>>ElFiasco
    Le meilleur moment du match c'est quand l'ancien sélectionneur d'Oman, qui a failli faire descendre le PSG en Ligue 2, a voulu donner des leçons de coaching à un entraineur élu 3 fois meilleur coach de Bundesliga pour se faire uriner dessus 3 minutes + tard par Super Mario


    C'était déjà le même qui s'était montré insupportable de mépris et de suffisance envers Emery.
    J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
    C'était un beau match, pour un dimanche soir, c'est à noter.
    Un peu brouillon quand même, mais de l'allant, et de l'envie de marquer pour compenser.

    Nice a moyen de faire un beau truc, et Marseille de sauver les meubles en attendant mieux, les derniers jours de mercato ont étés bien mieux mis à profit que chez Kita.

    Il ne faut pas se précipiter, on est qu'au début de la saison, tout peut encore foirer comme il faut, mais ça laisse à penser qu'il y aura moyen de se faire plaisir du coté de Nice, et de retrouver un peu le sourire coté OM.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Rennes s'est fait plaisir
    5k 98