1. //
  2. //
  3. // Nice-Marseille (3-2)

Nice et Balo bastonnent l'OM

Soirée de feu à Nice, avec une victoire renversante de l'OGC face à des Marseillais trop courts sur la fin. Auteur d'un doublé, Balotelli a parfaitement réussi son épisode pilote.

Modififié
5k 98

OGC Nice 3-2 Olympique de Marseille

Buts : Balotelli (7e sp, 78e) et Cyprien (88e) pour Nice // Thauvin (14e) et Gomis (72e sp) pour Marseille

Les notes de Marseille

Le chronomètre affiche déjà 1 minute et 51 secondes dans ce Nice-Marseille quand, soudain, le temps s'arrête dans l'Allianz Riviera. La passe est téléguidée vers le numéro 9 niçois qui la réceptionne dos au but aux 30 mètres, créant ainsi l'événement : ça y est, Mario Balotelli a touché son premier ballon en Ligue 1. Mais pas le temps de laisser les plus sensibles pleurer, ni de poser pour les photographies ou d'attendre que les tweetos commentent ce moment de grâce. Vite fait bien fait, l'attaquant italien se retourne pour passer la balle. C'est dans le vide, c'est récupéré par les Marseillais, c'est raté, c'est magique. Mais autour de la star de la soirée, les vingt et un autres types invités à courir autour de lui n'ont pas oublié de livrer une prestation pleine et intense. L'investissement de Pléa, le feu de Thauvin, la belle gueule de Lucien Favre, les interventions un peu pataudes de Pelé... De ce cocktail invraisemblable est sorti un match de football haletant et fiévreux. Avec un Balotelli qui a marqué autant en une soirée que sur ses deux dernières années en championnat, c'est-à-dire deux buts.

On dirait le Sud


Balo acte 1, scène 1, c'est donc une balle perdue. La deuxième prise sera un brin plus concluante, avec une tentative de jeu intéressante avec Pléa qui aurait pu surprendre Pelé. Mais le match sera débloqué dans la foulée par un autre joueur qui effectuait son dépucelage avec son nouveau club, William Vainqueur, coupable d'une poussette sur Seri dans la surface. «  Le Ballon d'or ? Il n'est pas trop tard  » , avait déclaré Balotelli un peu plus tôt dans la journée. Et comme toutes les grandes aventures commencent par un petit pas, sa quête du Graal débute par un péno marqué face à Yohann Pelé. Après une embrouille de quelques secondes avec Gomis, capitaine marseillais habité par sa mission, Mario frappe dans le petit filet avant de célébrer en écartant les bras en croix. Après tout, Nice est censé être devenu l'équipe où l'on ressuscite. Mais pas question pour les Marseillais d'accepter le chemin de croix. Florian Thauvin, jeunot à la tête dure et imprécise, rate un coup de plafond à bout portant avant de se résoudre à utiliser ses pieds. Il réceptionne une superbe passe en profondeur de Leya Iseka au quart d'heure de jeu, et frappe sans contrôler. Cardinale pourra hurler : «  Je l'ai touchée !  » tant qu'il veut, il est bon pour ramasser le ballon dans ses filets. Les feux d'artifice sont lancés sur la Côte d'Azur, et dans une arène niçoise rugissante, les coups francs directs de Balotelli à 30 mètres côtoient les tacles de sagouin de Zambo Anguissa, les vociférations de Gomis, et le pressing oppressant imposé par Franck Passi, qui asphyxie les transmissions niçoises.

Double dose de Mario


Les costauds se relancent dans le bras de fer dès le retour des vestiaires, avec une agressivié défensive des Marseillais très haut sur le terrain qui bloque toujours les constructions des Niçois. Devant, Sarr et Thauvin poursuivent leurs efforts en apportant un danger presque permanent, avec quelques accélérations du GYM pour équilibrer une balance prête à basculer d'un côté ou de l'autre à tout moment. Balotelli, qui joue son premier match depuis quatre mois, n'a rapidement plus de jambes, mais Koziello tente de compenser en faisant jouer ses 172 points de QI football pour faire les bons choix. Mais Nice ne peut même pas compter sur les craquages de Pelé pour doubler la mise, alors que ce dernier s'était très sérieusement positionné pour le concours de la pire sortie aérienne de l'année sur un coup franc de Balotelli. Et comme Paul Baysse finit par en avoir marre de réparer les pots cassés derrière en s'occupant tout seul des contres marseillais, l'agacement s'invite et envahit Koziello, assassin à la gueule d'ange qui ceinture bêtement Sarr dans la surface. Le poussin prend un jaune, les Aiglons prennent un but. Que Gomis profite de sa célébration, Balotelli le calme cinq minutes plus tard en profitant d'un Hubočan à la détente de pachyderme pour marquer de la tête. Dix minutes plus tard, c'est Cyprien qui fait sa vidéo en snipant Pelé, incapable de boxer un ballon qui arrivait sur lui. Les Marseillais peuvent regretter ce temps pas si lointain où ils avaient un vrai gardien.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Alexandre Doskov
  • Modifié

    Dans cet article

    Top-player Niveau : CFA
    Joli petit match pour ce dimanche soir.
    Et j'espère que c'est le début de la rédemption pour Balo
    JoséLebos Niveau : DHR
    Note : 2
    La vraie question c'est qui l'OGCNice ressucitera-t-il l'an prochain?
    Même Olivier Chiabodo, on le met en speaker, un an après il est aux manettes du 20h de France 2.
    La Verrati si je mens Niveau : Loisir
    Note : 1
    Rhaa quelle régale ! Ça faisait un moment que j'avais pas vu un match de ligue 1 de ce niveau !
    Félicitations aux 2 équipes et à leurs entraîneurs on sentait la volonté de jouer et de marquer même si l'OM + en contre.
    Très belle opposition de style !
    Payetazo>>>ElFiasco Niveau : Loisir
    Note : 5
    Le meilleur moment du match c'est quand l'ancien sélectionneur d'Oman, qui a failli faire descendre le PSG en Ligue 2, a voulu donner des leçons de coaching à un entraineur élu 3 fois meilleur coach de Bundesliga pour se faire uriner dessus 3 minutes + tard par Super Mario
    Note : 4
    En tout cas avec Balo on a retrouvé un attaquant qui marche et qui plante des doublés
    Note : 1
    Putain l'interview de Balotelli mnt sur Canal.
    je suis amoureux des Balotelli, Ben Arfa, Menez, Cassano, Osvaldo...
    Et je trouve que les gens qui ne partangent pas mon amour très chiants.
    Payetazo>>>ElFiasco Niveau : Loisir
    Note : 3
    Message posté par Empereur Palpatine
    il aurait fallu que tu l'entendes sur emery avec son fameux "Ce n'est pas parce qu'il aura un classeur sous le bras durant tous les entraînements et qu'il va prétendre vouloir bousculer des statuts que forcément ce sera facile (...) Je suis un peu gêné par les discours, les écrits sur Émery ce sera formidable, il travaille beaucoup plus et il regarde plus de vidéos. Je suis agacé par cette période d'avant saison où les entraîneurs qui arrivent sont forcément meilleurs que ceux qui partent. On verra. Émery, il arrive, il a eu des résultats à Séville, mais Blanc en a eu aussi au PSG avant de partir."

    du grand art...


    Toutes les 2 minutes il parlait d'équilibre, équilibre, équilibre... ouin ouin Balotelli il marche...


    Ce bouffon a failli me gâcher ce superbe match. Quel putain de pisse froid.


    Tout ça pour encenser Bouna Sarr en +. On aime vraiment pas le même sport
    Un match plaisant presque gâché par cette interview vachement gênante de Paga avec Mario.
    Note : 2
    Paganelli, c'est une honte.
    Je ne comprends pas qu'il y ait des gens qui travaillent d'arrache pied pour réussir à se trouver là où il sont et que lui qui ne travaille pas son anglais depuis le temps puisse encore être là.

    J'ai beaucoup défendu Le Guen car je suis supporteur lyonnais et que j'ai bonne mémoire. J'ai aussi connu le football quand le PSG était la meilleure équipe du coin et ça marque positivement.
    Mais ce n'est pas possible d'être aussi conservateur. Ce n'est même pas un béni oui oui car il ose donner son avis, mais celui-ci semble toujours se diriger vers le maintien de ses convictions et de son ordre établi.
    Je ne peux pas comprendre qu'il puisse être aussi critique sur Emery après si peu de temps, surtout qu'il sait que le temps est une donnée importante.
    Je ne peux pas comprendre qu'il ne puisse pas regarder les choses avec un peu de sérénité quand, lui aussi, a subi les critiques des impatients.
    Il a, bien sûr, le droit de remettre en question les commentaires dithyrambiques à l'adresse du coach espagnol (quoique, je vois surtout une meute de fauves affamés prêts à lui tomber dessus), mais il n'a définitivement pas le droit de le juger sur la simple question de son image.

    Putain, ça me fout la gerbe.
    petitbodiel Niveau : CFA2
    La directive de la Ligue aux arbitres de moins faire les chefs de gare et de laisser jouer à l'air d'être suivie. On va pas sans plaindre. ça reste pas fou techniquement mais au moins le rythme est plus soutenu (je ne regarde jamais les matches de Lille, je précise).
    Note : 4
    Message posté par Algiers
    Vu les réactions fiévreuses en direction de Sakaï depuis son arrivée, je ne peux m'empêcher de penser à feu T.Roland

    "sans vouloir être méchant, hein, on s'interrogeait avec nos amis de la RAI radio de diffusion italienne qui sont juste à côté de nous - est-ce que vous croyez pas Jean-Michel, honnêtement, que dans un monde grand comme il est, il y a autre chose qu'un arrière japonais pour tenir le flanc gauche de l'Olympique de Marseille en Ligue 1 ?"


    La défense de l'OM, on dirait la couverture de mes Atlas de jeunesse, avec un Eskimo qui tient la main d'un petit Africain, lui-même tenant celle d'un jeune Européen.

    Sakai-Hubočan-Dória-Rekik

    Du grand n'importe quoi.
    Note : 1
    Je comprends de moins en moins cette façon de donner son avis quasi-systématiquement binaire.
    Leguen souffre de rationalisme,c'est évident mais l' homme est structuré,cohérent.
    Commenter en directe en émettant des options tranchés,c'est forcément prendre le risque que le match te donne tort.
    Sur Balo ou Favre,ceux qui ont vu le match savent bien que Nice a concédé beaucoup d' occasions,que l' OM menait à quoi? 20 mns de la fin.
    Alors oui,Favre et Balo ont eu raison,cette fois ci et je m'en suis réjoui.
    Sur Emery,il a relativisé.Ça se défend.Blanc n' a pas un mauvais bilan et si le Psg ne passe pas les 1/4 en Ldc cette année,on dira qu'Emery n'a pas fait son travail.
    Je comprends qu'il y ait désaccord mais Leguen est intéressant,structuré et plus compétent que tous ceux qui le jugent ici.
    Quant à Paga,si il est parfois ridicule,il sent le jeu(il l' avait annoncé pour le 2e de Balo)et il est proche des joueurs qu'ils arrivent à faire parler.
    Travaillez la nuance,la complexité et sortez du bipartisme.
    Merde.
    Note : 2
    @Thetis

    Je ne suis pas d'accord pour le coup avec toi.

    Paganelli ne sent pas le jeu autant que tu le dis. Je veux bien qu'il possède une compétence et une expertise à ce niveau supérieure à beaucoup, mais il lui arrive très régulièrement d'annoncer des choses qui n'arrivent jamais.

    Son rapport avec les joueurs est un sujet qui m'a traversé l'esprit dans mon premier commentaire et j'ai eu le tort de ne pas l'aborder.
    Il ne brusque pas les joueurs, les français tout du moins, ceux qui ont été élevés en le regardant et qui maîtrisent la même langue que lui. Il suffit de regarder la réaction de beaucoup de joueurs étrangers lorsqu'ils le rencontrent les premières fois, Beckham en premier lieu.

    Mais je persiste à penser que son anglais mélangé à une soupe méditarénéoquébecoise est quelque chose qui ne devrait plus exister au bord du terrain après tant d'années.
    On peut trouver ça sympatoche, moi je trouve que c'est manquer de professionnalisme que d'arriver au bout de quinze ans à faire ces interviews incompréhensibles.

    Je ne milite pas qu'on le remplace, je milite pour qu'il arrête de faire des interviews où on ne comprend rien ou qu'il tente de maîtriser plus de deux mots en anglais.

    Concernant Le Guen, je persiste et je signe également.
    Je suis en accord avec ta description du personnage pour lequel j'ai la plus grande affection.
    Mais sa sortie sur Emery était une faute de goût dommageable, pour les raisons que je cite plus haut.

    Enfin, bon, il suffit de lire mes posts ce soir pour voir que je ne réalise pas non plus ma meilleure performance en termes de flegme ce soir et que j'exagère le trait. Ca m'arrive parfois quelques fois, je me limite à un article quand ça se passe.
    Sur le fond, j'aime bien les deux, surtout Le Guen dont je ne doute pas une seule seconde de l'expertise tactique par ailleurs.
    J'aurai sûrement décuvé demain.
    Note : 1
    J'ai eu la même réaction que vous sur le direct parce qu'on est dans l'émotion à ce moment-là.
    Guy,c'est une énorme pipe.
    Pas Leguen qui a reconnu son erreur en citant Capello et Zlatan.
    Lui l' a fait.
    Le feriez vous?
    Et j'ai jamais dit que je le kiffais.C'est ça le problème.
    Soit t'es pour,soit t'es contre.
    Bah non,personne détient la vérité en football.
    Écoutez Bielsa,c'est une question de choix,d' homme,de compétences et de courage.
    Je n'en ai pas lu ce soir.
    Celui qui a été bon,c'est Paga qui a annoncé pourquoi il fallait laisser Balo.
    Une analyse,c'est pas forcément noir ou blanc.
    Commenter en direct,c'est la certitude de se tromper à moins d' être Wenger et d'attendre 15 mns pour expliquer la PROBLÉMATIQUE d' un match.
    Note : 3
    Ce que Le Guen contestait au sujet d'Emery,c'est cette espèce de mise en scéne de son arrivée qui vise à le faire passer pour un gros travailleur contrairement à Lolo qui jouait au golfe.
    Franchement,ça se défend.
    Ce n'est pas un point de vue débile,de mauvaise foi ou inepte.
    C'est quand même un élément de réflexion.
    Je me souviens pendant l'Euro que qqn sur le forum racontait que Le Guen avait prédit l'inefficacité offensive de l'Allemagne contre la France.
    Qu'est ce qu'il s'est pas pris dans la gueule?
    C'était énormément couillu de sortir cela à l'antenne.
    Et en plus il a eu raison!

    Autre exemple sur le style de jeu de l'EDF pendant l'euro.
    Il demande à un journaliste qui connait bien la PL des années 90-2000 très critique comment jouait le United de Ferguson?
    Quel était son style?
    Et oui,Ferguson aussi,il s'adaptait.
    Domenech défendait ça.
    Platini l'avait dit:le style,ce sont les joueurs qui le donnent.
    Bon je vous dis ça,je suis Bielsiste.
    Faut pas avoir peur des contradictions,cela permet de penser un peu et pas seulement d'être pour ou contre.
    Allez,c'est Lundi.
    Au maille.
    Note : 1
    Message posté par marquis di gorgonzola
    Quand même, Paga c'est un peu le Jean-Pierre Raffarin du commentateur sportif, quelqu'un pourrait lui payer la méthode Assimil "Anglais rapide", ça ne serait pas du luxe, non?


    De mon point de vue,c'est un perversion de l'expertise et de l'analyse que de vouloir chercher la vérité ou la compétence partout.
    C'est le même biais cognitif qui fait que Pogba et Balotelli sont souvent descendus ici même.
    Ces 2 joueurs ont un truc,ils ne sont pas irréprochables,ne le seront jamais mais putain c'est quand même un kiffe de les voir jouer.
    La posture hyper-critique,ça tourne en rond.
    N'importe qui peut descendre n'importe quoi.
    Il n'y a rien de plus facile.
    Comprendre,nuancer,mettre en contexte,penser,complexifier c'est déjà plus difficile.
    Paga,il a l'intelligence de l'oeil.;)
    Et oui,tu as raison @Algiers,il n'a pas toujours raison et comment le pourrait-il?L'idée,c'était pas de dire qu'il sentait particulièrement bien le jeu mais que c'était son registre et son apport.

    Bon le champion du monde de tous les temps,c'était Platini,le mec il annonçait les buts,il voyait tout avant tout le monde.
    Comme sur le terrain.
    Pour le 1er but de la finale de la Cdm 98,il est le 1er debout dans le stade!Comme moi à Lescure!
    Après ici,il fait se traiter de voleur,de jaloux.pffff

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Rennes s'est fait plaisir
    5k 98