En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Nice en costaud, Nantes sous l'eau

Dans le froid du dehors, la Ligue 1 peut réchauffer quelques cœurs. À Nancy, la soirée a été particulièrement jolie avec une victoire large et méritée contre le voisin Metz. Dans le même temps, Lyon et un Valbuena retrouvé peuvent se gargariser d'une grosse correction infligée au FC Nantes. Tandis que Nice, encore et toujours, garde la tête de la Ligue 1.

Modififié

Saint-Étienne 0-0 Marseille




AS Nancy-Lorraine 4-0 FC Metz

Buts : Pedretti (38e), Cuffaut (78e), Dia (80e), Ait Bennasser (90e+3) pour Nancy

Attention pour Metz, ça pique. Le derby lorrain a tourné à l'humiliation pour les hommes de Philippe Hinschberger. Le match ne démarre pas forcément de la plus mauvaise des manières pour les Messins. Il faut la patte de Benoît Pedretti pour mettre l'équipe du Chardon sur la bonne voie. Sur un coup franc lointain, l'ancien international contourne le mur et trouve le poteau rentrant de Didillon. Dans un match animé, Metz tente de revenir et se fait avoir en fin de match. Cuffaut et Dia font mal coup sur coup, en prenant de vitesse leurs adversaires. Assou-Ekotto récolte un deuxième carton jaune et Ait Bennasser conclut la belle histoire. Nancy retrouve le moral en collant une raclée à son voisin et revient à seulement deux points de son concurrent.


FC Nantes 0-6 Olympique lyonnais

Buts : //
Buts : Tolisso (16e), Lacazette (39e sp), Gonalons (41e), Valbuena (60e), Diakhaby (75e), Fekir (81e) pour Lyon

Pour quiconque maîtrisant mal la définition de « balbutier » , les 90 minutes de jeu du FC Nantes contre Lyon sont une bonne façon de comprendre. Les joueurs de René Girard ne sont jamais parvenus à autre chose qu'un football bafouillé, qui ne va jamais à son terme, un peu incohérent et surtout peu compréhensible. Un football balbutié. Si ce n'est pire. Face à cette indigence à tous les niveaux, l'Olympique lyonnais n'a eu qu'à s'amuser pour marquer des buts et infliger la plus lourde défaite du FCN en Ligue 1. Rien que ça. Dès le premier but, la défense nantaise ne se met pas en avant et indique que la soirée va être difficile. Ghezzal efface deux joueurs en une passe, Rafael a le temps de lever la tête et servir Tolisso de l'autre côté. La suite est une longue série d'erreurs nantaises : Vizcarrondo retient Diakhaby dans la surface (penalty pour Lacazette), Riou rate sa sortie sur corner (but de Gonalons), etc. Si Valbuena retrouve la gniaque et le sourire, pour Nantes, la leçon est terrible. La soirée est à oublier. Nantes, 19e, doit urgemment sauver les meubles. Et René Girard n'a pas franchement la gueule d'un déménageur.


En Avant de Guingamp 0-1 OGC Nice

Buts : Belhanda (5e) pour Nice

Pour les Niçois, ce match pouvait ressembler à un piège. Guingamp était en forme et n'avait toujours pas perdu à domicile. Mais la bande à Lucien Favre a plus d'un tour dans son sac. Parmi les coups de sorcier qui peuvent être sortis par les Aiglons, il y a Belhanda. Dès les premières minutes, l'ancien meneur de jeu de Montpellier s'infiltre dans la surface et enroule sa frappe dans le petit filet opposé. C'est magnifiquement exécuté et imparable pour Johnsson. L'En Avant, tout à son habitude, ne cède rien et pousse, notamment dans les dernières minutes. Cardinale tient bon, que ce soit sur une frappe de Didot à bout portant ou grâce à son mur sur un ultime coup franc de De Pauw. Nice continue ainsi sa belle aventure en tête de la Ligue 1, avec autant de réussite que de métier.


Toulouse FC 1-0 Montpellier HSC

Buts : Sylla (19e) pour Toulouse

Harangué par Pascal Dupraz, le Téfécé reprend enfin goût à la victoire. Les Toulousains n'ont pas été impériaux et ont même subi dangereusement pendant toute la deuxième période. L'envie et la hargne de Sylla font pourtant la différence, alors que Pionner avait repoussé une tentative de Braithwaite à bout portant. Invisible en première période, sans le moindre tir cadré en 45 minutes, Montpellier réagit et met la pression dans les trente derniers mètres. Boudebouz est particulièrement en vue avec ses frappes lointaines. Le cadre est toutefois trop rarement trouvé, à deux petites reprises. Lafont peut assurer la première victoire de son équipe depuis le 14 octobre en championnat.


Sporting Club Bastia 1-1 Girondins de Bordeaux

Buts : Bifouma (49e) pour Bastia // Laborde (78e) pour Bordeaux

Bordeaux avait l'occasion de passer à la 4e place en profitant du faux pas de Rennes la veille. La belle opération tend les bras aux Girondins, à ce détail près qu'il faut ramener des points de Corse. Sur l'Île de Beauté, les joueurs de Gourvennec n'ont pas joué au football. Invisibles, ils subissent même les remontées de balle rapides de Saint-Maximin et concèdent l'ouverture au retour des vestiaires. Sans réaction et avec un Ménez invisible, Bordeaux n'entrevoit pas de solution. Seul un exploit individuel de Laborde permet à son équipe de revenir dans la partie. Bastia vit surtout mal ce but contre le cours du jeu et craque nerveusement. Marange voit rouge pour un coup de sang de trop. Des deux côtés, cela aurait pu être pire, mais surtout mieux.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
    Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 18 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    vendredi 23 février Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24