En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Nice/Bastia (0-1)

Nice-Bastia : la préfecture assume

Modififié
On n'a pas fini d'entendre parler du derby de la Méditerranée, remporté par les Bastiais. L'envahissement de terrain et la bagarre générale après le coup de sifflet final pose la question de la responsabilité. À qui la faute ?

Évidemment, la mairie de Nice et la préfecture des Alpes-Maritime se renvoient la balle. Pour Estrosi, maire niçois, pas de doute, c'est Adolphe Colrat, préfet, le principal responsable. Selon lui, l'arrêté préfectoral interdisant le port de tout signe corse a été l'élément déclencheur.

De l'autre côté, la préfecture assure que l'arrêté n'y est pour rien. « On considère que ces mesures étaient totalement adaptées à la situation et au risque qu'on avait pu identifier sur un tel match. On n'a pas interdit les drapeaux à l'effigie corse, mais les drapeaux à l'effigie du club. C'est pour protéger les supporters qui seraient venus de manière isolée dans le stade. C'est une mesure prise de manière systématique lorsqu'il y a des matchs dits "à risques" » commente Gérard Gavory, sous-préfet, secrétaire général de la préfecture.


La faute à personne, donc ? JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 50 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7