Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Nice/Bastia (0-1)

Nice-Bastia : la préfecture assume

Modififié
On n'a pas fini d'entendre parler du derby de la Méditerranée, remporté par les Bastiais. L'envahissement de terrain et la bagarre générale après le coup de sifflet final pose la question de la responsabilité. À qui la faute ?

Évidemment, la mairie de Nice et la préfecture des Alpes-Maritime se renvoient la balle. Pour Estrosi, maire niçois, pas de doute, c'est Adolphe Colrat, préfet, le principal responsable. Selon lui, l'arrêté préfectoral interdisant le port de tout signe corse a été l'élément déclencheur.

De l'autre côté, la préfecture assure que l'arrêté n'y est pour rien. « On considère que ces mesures étaient totalement adaptées à la situation et au risque qu'on avait pu identifier sur un tel match. On n'a pas interdit les drapeaux à l'effigie corse, mais les drapeaux à l'effigie du club. C'est pour protéger les supporters qui seraient venus de manière isolée dans le stade. C'est une mesure prise de manière systématique lorsqu'il y a des matchs dits "à risques" » commente Gérard Gavory, sous-préfet, secrétaire général de la préfecture.


La faute à personne, donc ? JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 5
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17