France - Ligue 1 - 25e journée

Par Alexandre Pauwels

Nice au pied du podium, le TFC revient de loin

Suite de la 25e journée de Ligue 1, et un bien joli spectacle en fins de rencontres, de cette soirée de samedi. Nice gagne à Bastia au terme d’un match engagé (0-1), Montpellier et Lorient s’imposent dans la douleur à domicile, tandis que Toulouse revient de très loin pour accrocher un nul face à Troyes (2-2).

Note
2 votes
2 votes pour une note moyenne de 5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note


Les Niçois entourent Neal Maupay
Les Niçois entourent Neal Maupay
Bastia-Nice : 0-1

Que de sensations, pour ce Bastia-Nice, ou derby du Sud. Le retour du club corse à Furiani, après pas loin de trois mois d’absence, déjà. La titularisation de Grégoire Puel, fils de, au poste de latéral droit côté niçois, c’était aussi pas mal non plus. D’autant que le jeune homme sera loin d’être mauvais, lors d’un match pourtant relativement tendu. La première période notamment, si elle ne révélera pas de grandes occasions de but, sera symbolisée par un gros engagement de part et d’autre. Un match rugueux davantage ouvert en seconde période, et de cet équilibre dans le jeu, c’est Nice qui prendra l’avantage grâce à son aisance en contre et au gamin Maupay. Seul au point de péno, mais légèrement hors-jeu, le jeune attaquant a pu faire fructifier le centre-tir d’Abriel (0-1, 61e). Les Corses pourront regretter l’arbitrage, comme une barre de Modeste à la reprise de seconde période, assurément leur temps fort sur cette rencontre. Tandis que Nice prend provisoirement la 4e place de L1, le Sporting enchaîne un cinquième match sans victoire, et n’est plus qu’à trois points de la zone rouge.

Lorient-Evian TG : 2-1

Lorient marquait le pas depuis trois rencontres, le club repart sur de bonnes bases avec une convaincante victoire face à Evian. Comme d’hab’, les Merlus ont connu de gros temps forts et une période de doute en fin de rencontre. Suite à une première période marquée par un gros pressing sur les cages de Laquait, et notamment de belles occasions de Jouffre, il faudra un péno pour que les Bretons concrétisent. En l’occurrence, c’est Aliadière qui se fait justice lui-même suite à l’accrochage de Betao dans la surface (1-0, 42e). Après un gros départ en seconde période, les Merlus seront davantage dans la gestion, procédant en contre. Un registre où ils excellent, et avec lequel ils doubleront la mise avec Monnet-Paquet, parfaitement libéré par les Barthelme et Joffre (2-0, 78e). La réduction du score de Betao de la tête sur corner (1-2, 83e) ne fera que mettre en relief un coup de mou final des Lorientais, qui méritent pleinement leur succès et recollent ainsi au haut de tableau.

Montpellier-Nancy : 1-0

Un éclair dans la nuit. Voilà comment on pourrait décrire l’action ayant amené le but décisif de Montpellier face à Nancy. Largement dominés en première période, les Pailladins sont parvenus à trouver la faille sur une seule et superbe action : d’une demi-volée depuis sa surface, Hilton a lancé Mounier côté gauche, lequel a livré le but sur un plateau à Herrera (1-0, 35e). Complètement amorphes jusque-là, les Montpelliérains ont même provoqué les sifflets du public de la Mosson à quelques occasions. Dans tout ça, toujours pas de bol pour Nancy, pas du tout récompensé de ses efforts. Avec leur pressing très haut et une belle envie, les Lorrains avaient pourtant les ingrédients. Mais mis à part un ballon d’Alo’o Efoulou sauvé sur sa ligne par Jourdren, ils ne se procureront pas de franche occasion. Au classement, forcément, rien ne bouge. Là où Montpellier efface son revers à Saint-Étienne et recolle provisoirement au haut de classement alors que Nancy demeure lanterne rouge.

Toulouse-Troyes : 2-2

Un quart d’heure, voilà le temps qu’aura duré la rencontre opposant le TFC à Troyes. Jusqu’à la 77e minute en effet, le résumé était tout simple : les Champenois, bien regroupés derrière, ont contenu des Toulousains en cruel manque d’inspiration. Dernières minutes de la rencontre, en revanche, surprise : Yattara vient d’abord refroidir le Stadium en ouvrant le score, suite à un contre rondement mené par Camus (0-1, 77e). La deuxième stupeur suit, lorsque Nivet double la mise, assommant des Violets déjà sonnés (0-2, 82e). Des Violets qui trouveront les ressources pour revenir au score, d’abord grâce à Ben Basat, en bon renard sur un cafouillage – et deux poteaux – dans la surface (1-2, 86e), puis un peu grâce à Didot, beaucoup grâce à Nivet, sur un centre-tir lobé-contré qui trompera Thuram (2-2, 88e). En gros, le Téfécé s’en tire très bien, dans un match qui devait symboliser son rachat devant un Stadium encore marqué par le 4-0 infligé récemment par le PSG. Au final, hormis une belle capacité de réaction, les Toulousains ne pourront se montrer satisfaits. Les voilà largués à la 12e place au classement.

Brest-Ajaccio : 1-1

Bon, Brest pourra se satisfaire d’une chose. C’en est fini des séries de défaites. La première à domicile, au Stade Francis-Le Blé, où les Bretons étaient jusqu’à ce soir battus depuis cinq rencontres. Puis, les hommes de Chauvin savourent enfin un goût différent de celui de la défaite, qu’ils chiquaient depuis maintenant quatre rencontres consécutives. Car Brest a récolté un petit match nul, ce soir face à Ajaccio. Les Bretons ont su réaliser l’entame parfaite, avec un premier but sur la première occasion de la rencontre, et un Raspentino venu battre Ochoa d’une frappe croisée (1-0, 12e). Par peur cependant, ils ont par la suite reculé, faisant confiance à un bloc défensif qui se sera montré solide une grande partie de la rencontre face aux Corses. Mais ces derniers finiront par trouver la faille, et Oliech, des suites d’un joli jeu en triangle, de venir fusiller Thébaux (1-1, 70e). Ajaccio, handicapé par les absences de Mutu ou Belghazouani, se tire donc très bien de son déplacement chez ce concurrent au maintien. Et là où le club compte toujours cinq points d’avance sur la zone rouge, il se permet même de grimper à la 13e position.


Par Alexandre Pauwels


 








Votre compte sur SOFOOT.com

4 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par HBA10 le 16/02/2013 à 23:42
      

    J suis peut être Hors sujet mais Bein Sport doit vraiment faire quelque chose pour JPP, on ne peut pas confier les clés du multiplex a un mec qui ne sait pas aligner 3 mots en Francais

  • Message posté par Six jeunes m'abusent le 17/02/2013 à 01:38
      Note : 1 

    Gregoire (forza) Puel ... si c'est pas beau ca ^^

  • Message posté par tavernier le 17/02/2013 à 07:16
      

    j'ai pas vu le match en entier mais pour Toulouse : hors-jeu sur le 1er but de paris, pareil sur celui de Rennes et la un but valable refusé... après j'ai cru comprendre que sur ce match il y a eu pleins de décisions litigieuses, si quelqu'un peut m'en dire plus, merci...

  • Message posté par Johnny Dramma le 17/02/2013 à 10:47
      

    Varela qui ne prend pas les bonnes décisions, l'arbitre de Bastia Nice qui oublie une faute énorme sur Maupay dès la 1ère minute : la l1 et ses arbitres sans couilles*, on a pas finit de rigoler d'icic à la 38 eme journée.


4 réactions :
Poster un commentaire