Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // AC Milan–Sampdoria (4-1)

Niang et le Milan explosent la Samp

Le Milan ne fait qu'une bouchée de la Sampdoria (4-1), notamment grâce à un M'Baye Niang en feu. Avec deux buts et une passe décisive, le Français a réussi le meilleur match de sa carrière en rouge et noir.

Modififié

AC Milan 4–1 UC Sampdoria

Buts : Bonaventura (15e), Niang (38e sp et 49e) et Luis Adriano (79e) pour le Milan // Eder (87e sp) pour la Samp

Depuis son arrivée à Milan, M'Baye Niang n'avait jamais trouvé le chemin des filets en Serie A avec les Rossoneri. Ce n'est plus le cas ! Le Français a été décisif ce samedi soir. C'est d'abord lui qui offre l'ouverture du score à Bonaventura à la suite d'un superbe contrôle orienté suivi d'un centre-tir poussé au fond par le Jack. Puis qui dévie le ballon qui permet à Bonaventura d'obtenir un penalty. Un ballon arrêté au 9m15 que l'ancien Caennais envoie sereinement au fond. Folie : Niang signe même son doublé en début de seconde période. Luis Adriano corsera l'addition, Eder sauvera l'honneur. Le Milan remonte provisoirement à la 5e place. Merci M'Baye.

Niang ne baille plus


Même pas une minute de jeu que Donnarumma rate sa relance au pied. Heureusement pour le Milan, son jeune portier se rattrape bien sur la tentative de Soriano. Très vite, San Siro exhorte ses protégés à montrer leurs attributs. À l'affût d'une frappe repoussée de Bacca, Cerci croit répondre aux attentes de son public, mais il est hors jeu de deux bons mètres. Le Milan y met en tout cas la volonté et est rapidement récompensé. Bonaventura profite du bon travail de Niang pour ouvrir le score. En confiance, le Français envoie dans la foulée une jolie frappe de peu à côté des montants de Viviano, puis étonne avec une magnifique remise en talonnade pour Bacca. Le Colombien gâche toutefois l'occasion. Le Milan domine en tout cas largement et fini par doubler logiquement la mise grâce au penalty de Niang. La Samp peut même s'estimer heureuse d'être encore à onze, puisque l'accrochage de De Silvestri sur Bonaventura méritait sans doute l'expulsion. Le Milan a pleinement réussi sa mi-temps.

Le Milan assure et se rassure


On reprend avec un Niang toujours aussi bouillant. Le Français manque d'abord d'inscrire une Madjer. Viviano s'interpose, mais commet une incroyable erreur de relance dans la foulée. Niang ne laisse pas passer l'occasion et signe un improbable doublé. Avec 3 buts d'avance, le Milan peut voir venir. De toute façon, la réaction de la Samp est très timide, et c'est même Bonaventura qui est proche d'ajouter un nouveau but sur coup franc. Niang cède, lui, sa place à Luis Adriano et peut savourer l'ovation de San Siro. Le Brésilien ne tarde pas à se mettre en valeur. Sur un bon centre de Cerci, il inscrit le 4e but du Milan de manière acrobatique. Bacca peut même se permettre un gros manqué et Eder réduire la marque sur penalty. Le Milan s'est déjà largement rassuré. Il s'agira maintenant d'enchaîner les prestations de ce niveau pour les Rossoneri. La Ligue des champions est à ce prix.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur