En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Watford-Chelsea (0-0)

Ni but ni spectacle à Watford

Dans un match tout pourri, les Blues et les Homets se sont partagé les points. Chelsea est treizième, à quatre points d'un Watford qui aurait pu être plus ambitieux. Car l'équipe d'Hiddink était prenable.

Modififié

Watford FC 0-0 Chelsea FC


Dix rencontres, c'est à la fois long et court. C'est une période très courte pour remettre d'aplomb une équipe à la ramasse totale, complètement épuisée par la méthode Mourinho et qui a perdu toute confiance en elle malgré une panoplie de stars au sein d'un effectif loin d'être dégueulasse. Mais dix rencontres, c'est aussi très long, quand on observe que cette même équipe est invaincue depuis ce laps de temps. Car au vu de ce qu'elle propose, c'est carrément un miracle que ce Chelsea n'ait pas perdu sous Hiddink. Et les apparences ont beau être séduisantes (21 buts inscrits, 9 encaissés lors de ces dix matchs), ces Blues sont d'un ennui mortel. Certes, Terry et compagnie n'ont pas encaissé de pion face à un adversaire mieux classé que lui. Mais franchement, comment se satisfaire du spectacle offert ? Peu d'actions, encore moins de frappes cadrées et un jeu offensif proche du néant : Chelsea ne fait vraiment pas plaisir à voir. En face, Watford a été bon, quoique limité, et aurait aisément pu choper la victoire s'il avait forcé un peu. Le partage des points laisse Chelsea dans la seconde partie du classement, à quatre points de Watford.

Le patient anglais


Pour Hiddink, on ne change pas une équipe qui gagne. Ou qui ne perd pas, du moins. Zouma, Oscar, Mikel sur la pelouse, c'est Hazard qui tire la tronche sur le banc. Sur une mauvaise série (une seule victoire en cinq rencontres de Premier League), Watford compte sur Prödl et Holebas qui remplacent respectivement Britos et Aké, ce dernier appartenant aux Blues. Comme d'habitude, on a l'impression que les Londoniens d'Abramovitch sont dominés. Pourtant, la possession est légèrement en leur faveur. Willian est encore bouillant sur son côté droit, alors que Costa, batailleur, a autant envie de se battre que de marquer. Les Hornets, eux, jouent crânement leur chance, mais butent sur un Courtois impeccable. Clairement, et malgré la venue du médecin Guus, Chelsea est toujours malade. Sur chaque offensive de l'adversaire, ses fans serrent les fesses devant la fragilité apparente de leur team. Dans un élan d'orgueil, Costa manque de faire le hold-up sur contre. Après une biscotte pour le Brésilien pour une simulation de Paredes, le champion en titre regagne les vestiaires sans avoir cadré un seul tir. Comme un symbole.

Rendez-nous Hazard !


La deuxième période est du même acabit. Les Blues ne sont pas dedans, et Watford croit dur comme fer aux trois points. Après tout, l'équipe d'en face n'est que quatorzième. Cholevas, ou Holebas, au choix, fait flipper la charnière Terry-Zouma. Toujours à réaction, Chelsea répond par Oscar par deux fois. Rien de bien enthousiasmant. Même Willian commence à déjouer. Au vrai, et malgré son niveau actuel, seul Hazard semble pouvoir sortir les siens de cette léthargie. C'est cependant Sánchez Flores qui réalise les premiers changements, avec les entrées d'Abdi et de Nyom. Le Belge remplace enfin Matić quelques minutes plus tard. La rencontre va-t-elle s'emballer ? La réponse est oui. Pas au niveau du score, hein, faut pas déconner. Mais l'ancien Lillois a le mérite de bien bouger et de se montrer dangereux à proximité des cages de Gomes. Seulement, il lui manque encore ce sens du but et cette efficacité qui faisait de lui le meilleur joueur du pays l'an dernier. Chelsea finit mieux qu'il n'a commencé, mais le bilan est loin d'être convaincant. Les Blues enchaînent un dixième match sans défaite. Et dix matchs, c'est long. Comme ces 90 minutes.

  • Résultats et classement de Premier League


    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 156
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur