1. // Copa América 2015
  2. // Gr. C
  3. // 1re journée
  4. // Brésil/Pérou (2-1)

Neymar sort le Brésil du piège

Mené par le Pérou puis incapable de faire la différence, le Brésil a dû attendre les arrêts de jeu et un nouveau coup d'accélérateur de Neymar pour arracher la victoire (2-1). Cette Copa América est décidément plus serrée que prévu.

Modififié
2k 45

Brésil 1-1 Pérou

Buts : Neymar (5e), Douglas Costa (92e) pour le Brésil / Cueva (3e) pour le Pérou

Le Pérou s'apprêtait à fêter un nul mérité, puis Neymar a encore frappé. Alors que la Colombie s'est fait avoir par le Venezuela et que l'Argentine a foiré sa deuxième mi-temps face au Paraguay, le Brésil en a chié pour se débarrasser du Pérou (2-1), dans l'humide soirée de Temuco. Les gros sont en difficulté, parce que les petits ont des arguments à faire valoir et du courage à opposer au talent. Dans le cas de cette Seleção post humiliation Coupe du monde, le problème est avant tout collectif : isolé devant, Neymar a marqué et offert le but de la gagne à Douglas Costa dans les arrêts de jeu, mais son meilleur socio du jour était l'arrière-droit du Barça, Dani Alves. Trop juste. Devant au tableau d'affichage d'entrée de match, la bande à Gareca ne s'est pas contentée d'attendre le Brésil et ses cinq étoiles devant son but. Elle a joué, souvent tenu le ballon, et aurait mérité son point.

Individualités vs Guerriers


Dans le Brésil de l'intransigeant Dunga, Thiago Silva n'est qu'un remplaçant, au contraire de David Luiz, l'homme qui aime jouer à la baballe dans sa surface, et qui, avec l'aide de Jefferson, offre stupidement à Christian Cueva l'ouverture du score d'entrée de jeu (2e, #50millions). Dans le Brésil de l'ancien capitaine Dunga, le brassard entoure le biceps de Neymar, le tout récent vainqueur de la C1 avec son pote Dani Alves, l'appelé de dernière minute. Un duo qui fonctionne : le proche de Messi centre, son capitaine place un imparable coup de caboche, et la Seleção est déjà de retour dans la partie (5e).

Un début de match canon, qui voit aussi Zambrano sauver les siens sur sa ligne (toujours devant Neymar) et Jefferson sortir la parade (toujours devant Cueva). Un gardien autrement plus à l'aise avec ses mains qu'avec ses pieds, cela dit en passant. À l'annonce des compos, la présence de Fred dans le onze brésilien avait fait flipper tout le monde. Mais pas de panique, il s'agit bien du jeune milieu du Shakhtar, adepte du passement de jambe, et chargé avec Willian de livrer la paire d'attaque. Chaud comme la braise, Neymar Jr cale lui un double sombrero joga bonito. À droite, Dani Alves dépose un deuxième caviar, sur le crâne de Tardelli cette fois-ci, qui gâche l'offrande. Le Brésil a des individualités qui brillent par intermittence, le Pérou a une solide bande de guerriers. Résultat, égalité à l'heure du repos.

Le roi Neymar


Juste avant la pause, Neymar a eu le temps de prendre le premier carton jaune de l'histoire pour « retrait de la mousse du spray de l'arbitre » , avant de tirer un coup franc. Dès la reprise, Tardelli essaye de se faire le tibia d'Ascues, sans succès. Les meilleurs sur le pré sont toujours les deux Barcelonais : Dani Alves joue juste et Neymar envoie un missile soudain sur la barre de Gallese. Le Pérou attendait beaucoup du duo Farfán-Guerrero, roi des tatouages et des coupes de cheveux modernes, mais c'est surtout le milieu (Ballon-Lobaton) qui fait forte impression, tenant le ballon avec aisance et sécurité. Du coup, David Luiz fait ce qu'il préfère, envoyer des longs ballons sur Tardelli, qui ne les capte pas. Dunga réagit et envoie Douglas Costa, encore un gars du Shakhtar, à la place de son numéro 9.

Mais cette Seleção ne crée du danger que lorsque Neymar et Dani Alves s'associent. Le premier change tout pour le second, qui sert Willian en retrait, mais le chevelu de Chelsea trouve encore un Péruvien sur la trajectoire de sa volée. Un coup franc dans le mur de Farfán plus tard, le capitaine brésilien remet un coup d'accélérateur et offre le but au dernier entrant, qui ne cadre pas. Dur de passer de Messi et Suárez à Tardelli et Douglas. Dunga lui offre Firminio pour la fin de match, alors que le suspense est à son comble et que le Pérou croit sérieusement en ses chances. La star du soir rate d'abord la balle de match du gauche, avant de l'offrir à Douglas du droit (92e). La Seleção peut remercier son capitaine.

Par Léo Ruiz, au Chili
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Neymar me semble en progression constante dans tous les domaines et ce qui est plus surprenant, pour un "fantasista" comme lui, c'est qu'il semble sur le point de prendre le leadership sur le terrain; il régale toujours autant avec sa technique supérieure mais n'hésite pas à "dézoner", à couvrir et à privilégier le collectif, quand il le faut.
Sans lui, ce brésil ne serait qu'une équipe médiocre.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 5
ben le brésil ce soir, c'était pas le pérou !

(je sors)
Douglas Costa c'est l'alter ego de Diego Costa en seleçao ?
ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Note : 10
Premier match de la Copa América que je regarde (faute de temps) et je suis pas déçu !!

Match agréable à regarder avec deux équipes qui avaient envie de jouer, ce qui a donné une attaque-défense quasiment pendant tout le match.

La victoire est mérité pour le Brésil, même si un nul n'aurait pas été volé pour le Pérou. Par contre le Brésil défensivement c'est flippant ( notamment sur le but, ou encore 5mins après avec Miranda à deux doigts de provoquer un pénalty après une erreur de sa part ... Y avait faute ou pas d'ailleurs ? pour moi ça se siffle)

Mention spéciale à Willian et Neymar les deux meilleurs brésiliens ce soir. Quel joueur ce Neymar. Son placement sur son but est parfait, chaque fois qu'il a le ballon c'est danger (frappe sur la barre notamment) et sa passe à la fin pfiouuu, magnifique. Ah oui, j'oublie son double sombrero sur le défenseur ... ÉNORME ! Moi qui croyait pas en lui à son arrivée au Barça en le considérant "joueur youtube", il m'a bien fait fermer ma bouche. A 23 ans, il est déjà presque à 50 buts en sélections, truc de malade. Le futur Ballon d'Or c'est lui, pas Hazard. Il a un Hazard dans chaque jambe.

Hâte de voir ce que ça va donner avec Coutinho en plus. Et Alves niveau centre, c'est le top ou pas loin en tout cas
Note : 3
Grand moment de rire que cette première mi temps et que ce but péruvien, avec David Luiz qui engueule son gardien Jefferson, titulaire en D2 brésilienne aussi coupable que lui. A côté de ça on a le mercenaire Diego Tardelli qui joue en Chine, titulaire en pointe de la SELECAO putain. C'est une insulte à ce poste que Dunga nous fait.

Puis on a le superbe monsieur 40 millions au milieu qui est dégueulasse c'est incroyable de voir ça. Neymar au milieu d'un désert. Ah oui en seconde mi temps on fait entrer Everton Ribeiro qui joue dans la superbe équipe d'Al Ahli aux Emirats.

A côté de ça j'avais peur que le Pérou se prenne une branlée vu leur défense cata mais heureusement que le Brésil n'a qu'un joueur devant.

Dur de tirer des conclusions après un match mais Argentine (question de réglages ils ont été impressionnants en première mi temps et referont pas le coup) et Chili grands favoris ça se confirme. Et pitié encore une fois, tout sauf le Brésil
On voit son influence en sélection a Jr. Techniquement il est au dessus. Un peu de joga bonito, pour nous rappeler le Brésil de la grande époque, un peu de décrochage pour mener le jeu tel un Messi au Barça et un zeste de mauvaise fois et de triche parce-que sinon ce ne serait pas di Neymar.
P.s: Lucas aurait eu sa place dans cette équipe.
Thierry-henry-the-best Niveau : DHR
Un mec sur eurosport m'a tué

"Neymar pourrait dribbler des défenseurs dans une cabine téléphonique "
?
Putain comment c'est possible qu'un mec de 30 ans qui joue en Chine puisse être l'attaquant titulaire du Brésil... Heureusement que Neymar (malgré quelques plongeons bien agaçants) est scandaleusement bon.
Donnie_Brasco Niveau : CFA2
Il est magique, ce type. Avec un peu plus d'ambition en club, ce sera lui le prochain ballon d'or, a part les deux autres kekes.
P.S les mecs que dunga aligne en pointe font mal aux yeux.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Je sais pas ce qui m'a rendu le plus triste ce soir : ce Brésil (qui sélectionne donc des joueurs évoluant en Arabie Saoudite...) ou le niveau calamiteux des commentaires de BeIn.
Ajoutons qd même Willian et Dani Alves au rang des satisfactions ce soir. L'axe Dani Alves-Neymar est l'axe fort du Bresil. Voilà, c'était simplement pour éclaircir un peu le tableau et ne pas tomber dans le simpliste #Neymaretpiscesttout... Même si c'en est tout proche
Note : 2
Neymar est quand même un putain de crack. Dommage pour lui, il est tombé dans l'une des pires génération brésilienne de l'histoire.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Si Neymar continue comme ça, il va battre le record d'Ali Daei... bon il en est même pas encore à la moitié, mais à ce rythme là...
Quand j'entends Terry dire que Hazard est au meme niveau que Messi, j'ai envie de lui dire de fermer sa gueule et de demander a Eden d'etre d'abord au dessus de Neymar!!! On en fait un peu trop avec ce gars. Il est fort, mais ca va etre dur pour lui d'aller chercher le BO un jour. Il est la le futur du football. Qu'est ce qu'il est precoce!!!
Boulette psychédélique du gardien brésilien..

Jefferson (Air)plane complètement.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Dunga est t il encore pire que Scolari?

Titulariser tahiti bob au lieu de O mOnstrO et se faire planter un but à la 3 é minute à cause de cette quiche de la relance....

et laisser douglas costa sur le banc...impardonnable.
Message posté par europa
Neymar me semble en progression constante dans tous les domaines et ce qui est plus surprenant, pour un "fantasista" comme lui, c'est qu'il semble sur le point de prendre le leadership sur le terrain; il régale toujours autant avec sa technique supérieure mais n'hésite pas à "dézoner", à couvrir et à privilégier le collectif, quand il le faut.
Sans lui, ce brésil ne serait qu'une équipe médiocre.


Neymar est énorme avec le Brésil. Si seulement il pouvait avoir le même rendement avec le FCB ! Il est juste , ne marche pas sur le ballon, distribue le jeu, fait des transversales , est altruiste et cherche le joueur le mieux placé. Sa passe sur le deuxième but est délicieuse et digne du grand Iniesta. Ce joueur que j'ai vu a le potentiel pour être B.O
A quand ce Neymar au Barca même s'il joue un plus reculé avec la Seleçao ? Peut-être qu'il a besoin d'être la star de l'équipe pour élever son niveau de jeu ...
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par BATIGOAL98
Quand j'entends Terry dire que Hazard est au meme niveau que Messi, j'ai envie de lui dire de fermer sa gueule et de demander a Eden d'etre d'abord au dessus de Neymar!!! On en fait un peu trop avec ce gars. Il est fort, mais ca va etre dur pour lui d'aller chercher le BO un jour. Il est la le futur du football. Qu'est ce qu'il est precoce!!!


Pour moi, comparer Neymar et Hasard, c'est comme comparer Verratti et Rabiot. L'un est déjà un joueur énorme, tandis que l'autre est encore un espoir.
Attaque-Defonce Niveau : CFA
 //  09:40  //  Hooligan de la France
Note : 1
Le truc qui me dérange quand même, c'est que j'ai l'impression que tous les joueurs de chaque sélection du globe se sent impliqués... Sauf les Français.
Message posté par georgesleserpent


Pour moi, comparer Neymar et Hasard, c'est comme comparer Verratti et Rabiot. L'un est déjà un joueur énorme, tandis que l'autre est encore un espoir.


Georges on dirait que tu as pu régler ton pb pour mater la Copa ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 45