Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Neymar rage sur Suárez

Modififié
Le Brésilien n’aime pas se faire voler la vedette.

Dimanche soir, le Barça s’est amusé du Celta Vigo, surtout en 2e période, étrillant son sparring-partner du soir sur le score de 6-1.

La soirée a également été marquée par le penalty joué à deux par Messi et Suárez. Si c’est Suárez qui l’a mise au fond, la passe-dé de Léo était à l’origine adressée à son pote Neymar. « Le penalty indirect ? La passe de Leo m’était destinée. On l’avait répétée ! »

Vidéo

En effet, dans la vidéo, on peut apercevoir le Brésilien courir comme un dingue pour essayer de la rentrer, mais l’Uruguayen, avide d’un triplé dans sa folle course au Pichichi, a eu les crocs plus affûtés.

« Peu importe qui marque, notre amitié est la chose la plus importante » , a conclu Neymar.

C'est beau, le monde des bisounours. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 11 heures Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
il y a 2 heures Lozano climatise l'Allemagne 2 il y a 2 heures Maradona, le cigare et les yeux tirés 16 il y a 4 heures Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 4 il y a 4 heures La liesse des supporters mexicains à Moscou 1
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
il y a 6 heures Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 3 il y a 8 heures Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 13 il y a 9 heures Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes Hier à 21:36 Le CSC malheureux d'Etebo 1 Hier à 19:20 Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 Hier à 18:47 Le penalty de Cueva qui s'envole 9 Hier à 16:24 Messi rate son penalty ! 18 Hier à 15:34 Finnbogason relance l'Islande ! 3 Hier à 15:22 Le premier but en Coupe du monde d'Agüero Hier à 15:15 Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 Hier à 13:38 Pogba délivre les Bleus 8 Hier à 13:28 La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 Hier à 13:12 L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 Hier à 11:46 Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien
À lire ensuite
Le golazo d'Etevenaux